acpnc

Illuminer le quartier

Recommended Posts

  • Logo

Illuminer le quartier

 

illuminations6.jpg?w=618&h=408&crop=1 (Photo: Gracieuseté - SDC Les Quartiers du Canal) L'arrondissement du Sud-Ouest a investi une somme de 80 000$ pour ce projet d'illumination hivernale dans les quartiers de la Petite-Bourgogne et de Griffintown. Les vitraux ont été installés avant Noël.

La rue Notre-Dame Ouest brille maintenant de mille feux grâce au tout nouveau projet d’illumination hivernale mené par la Société de développement commerciale (SDC) – Les Quartiers du Canal. Des vitraux lumineux circulaires aux teintes bleutées habilleront les lampadaires de l’artère commerciale entre les rues Guy et Atwater jusqu’à la fin de la saison froide.

«Les illuminations viennent répondre à la nécessité de mettre en valeur la rue Notre-Dame pendant l’hiver. Elles ont été spécialement conçues pour promouvoir la destination gourmande, plaisir et shopping de Montréal», explique Robert Laramée, directeur général de la SDC.

C’est l’entreprise lavalloise ISM ART & DESIGN, œuvrant depuis plus de 20 ans dans la conception et la fabrication de décors commerciaux, qui a été mandatée par la SDC pour remplir le mandat à la suite d’un appel d’offres lancé en novembre 2016.

«Cette entreprise nous est arrivée avec ce concept unique, jamais vu à Montréal. Le projet était totalement ce que nous attendions pour la Petite-Bourgogne et Griffintown», ajoute M. Laramée.

Respect de l’identité
S’étalant sur une distance de 1,3 kilomètre, le parcours devait initialement se prolonger jusqu’à la rue de la Montagne, mais ce tronçon a dû être abandonné puisque les lampadaires de la Ville n’avaient pas d’alimentation électrique. «Ce n’est que partie remise pour l’hiver prochain», assure toutefois le directeur général.

Des lumières verticales bleues et blanches décorent également la «Dame», de la rue du Couvent jusqu’à Saint-Rémi dans Saint-Henri.

D’autres concepts créatifs seront réfléchis pour les autres rues passantes du territoire de la SDC, informe M. Laramée. L’association de marchands souhaitait un projet différent pour chaque quartier, chacun ayant sa propre identité.

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 15/01/2018 à 08:09, acpnc a dit :
  • Logo

Illuminer le quartier

 

illuminations6.jpg?w=618&h=408&crop=1 (Photo: Gracieuseté - SDC Les Quartiers du Canal) L'arrondissement du Sud-Ouest a investi une somme de 80 000$ pour ce projet d'illumination hivernale dans les quartiers de la Petite-Bourgogne et de Griffintown. Les vitraux ont été installés avant Noël.

La rue Notre-Dame Ouest brille maintenant de mille feux grâce au tout nouveau projet d’illumination hivernale mené par la Société de développement commerciale (SDC) – Les Quartiers du Canal. Des vitraux lumineux circulaires aux teintes bleutées habilleront les lampadaires de l’artère commerciale entre les rues Guy et Atwater jusqu’à la fin de la saison froide.

«Les illuminations viennent répondre à la nécessité de mettre en valeur la rue Notre-Dame pendant l’hiver. Elles ont été spécialement conçues pour promouvoir la destination gourmande, plaisir et shopping de Montréal», explique Robert Laramée, directeur général de la SDC.

C’est l’entreprise lavalloise ISM ART & DESIGN, œuvrant depuis plus de 20 ans dans la conception et la fabrication de décors commerciaux, qui a été mandatée par la SDC pour remplir le mandat à la suite d’un appel d’offres lancé en novembre 2016.

«Cette entreprise nous est arrivée avec ce concept unique, jamais vu à Montréal. Le projet était totalement ce que nous attendions pour la Petite-Bourgogne et Griffintown», ajoute M. Laramée.

Respect de l’identité
S’étalant sur une distance de 1,3 kilomètre, le parcours devait initialement se prolonger jusqu’à la rue de la Montagne, mais ce tronçon a dû être abandonné puisque les lampadaires de la Ville n’avaient pas d’alimentation électrique. «Ce n’est que partie remise pour l’hiver prochain», assure toutefois le directeur général.

Des lumières verticales bleues et blanches décorent également la «Dame», de la rue du Couvent jusqu’à Saint-Rémi dans Saint-Henri.

D’autres concepts créatifs seront réfléchis pour les autres rues passantes du territoire de la SDC, informe M. Laramée. L’association de marchands souhaitait un projet différent pour chaque quartier, chacun ayant sa propre identité.

 

 

C'est une belle initiative, mais j'aimerais beaucoup entendre les membres sur la pollution qu'engendre l'éclairage excessif en ville comme à la campagne. C'est un véritable problème, pour ne pas dire un fléau. On vit dans une province ou l'électricité est produite en abondance et les Québécois ont tendance à se sur-éclairer, si on me passe l'expression. Et je ne parle pas ici des effets des lampadaires de nouvelles générations sur la santé humaine. Au risque de passer pour un nostalgique, je trouve qu'il y a une certaine magie quand on n'éclaire pas en excès.  Je pense à certaines villes européennes, comme Paris, toi acpnc qui a beaucoup voyagé tu dois en avoir fait l'expérience, où l'éclairage tout en étant suffisant crée une certaine atmosphère que le sur-éclairage tue littéralement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

il y a 56 minutes, santana99 a dit :

C'est une belle initiative, mais j'aimerais beaucoup entendre les membres sur la pollution qu'engendre l'éclairage excessif en ville comme à la campagne. C'est un véritable problème, pour ne pas dire un fléau. On vit dans une province ou l'électricité est produite en abondance et les Québécois ont tendance à se sur-éclairer, si on me passe l'expression. Et je ne parle pas ici des effets des lampadaires de nouvelles générations sur la santé humaine. Au risque de passer pour un nostalgique, je trouve qu'il y a une certaine magie quand on n'éclaire pas en excès.  Je pense à certaines villes européennes, comme Paris, toi acpnc qui a beaucoup voyagé tu dois en avoir fait l'expérience, où l'éclairage tout en étant suffisant crée une certaine atmosphère que le sur-éclairage tue littéralement.

Un bon article à lire sur le sujet https://www.ledroit.com/archives/leclairage-de-rue-sous-les-projecteurs-b42a1abec3379745f801138de2092bfe

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant