Recommended Posts

andre md    152

Pour ceux qui lisent l'espagnol.

Quand Montreal fait l'envie des espagnols.  Surtout ils essaient de comprendre comment concilier les etudes et l'acces au marché du travail. Je l'ai constaté en allant la-bas les jeunes espagnols sont tres eduqués et talentueux mais le lien avec les entreprises et le monde de l'education est quasi nul. 

https://economia.elpais.com/economia/2017/07/20/actualidad/1500549125_310791.html

 

 

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
acpnc    459

Excellent article et en tout point conforme à la réalité, si j'étais un étudiant espagnol j'accourrais pour ne pas manquer ma chance. D'accord aussi avec le trop bas pourcentage de rétention après études. Il faudra travailler plus fort pour améliorer ce point faible. Je demeure toutefois convaincu que plus la demande de maind'oeuvre s'accroitra à cause d'une pénurie croissante dans une foule de domaines, plus nous réussirons à inverser la tendance.

Finalement Montréal est encore un secret trop bien gardé. Il faudra envoyer des équipes de démarchages partout en Europe notamment, afin de développer une nouvelle forme d'immigration issue du monde étudiant. Offrons à ces jeunes à la fin de leurs études des facilités pour s'établir et travailler dans leur domaine, obtenir plus facilement la nationalité, tout en les incitant à se joindre définitivement à la société québécoise.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
andre md    152
2 hours ago, acpnc said:

Excellent article et en tout point conforme à la réalité, si j'étais un étudiant espagnol j'accourrais pour ne pas manquer ma chance. D'accord aussi avec le trop bas pourcentage de rétention après études. Il faudra travailler plus fort pour améliorer ce point faible. Je demeure toutefois convaincu que plus la demande de maind'oeuvre s'accroitra à cause d'une pénurie croissante dans une foule de domaines, plus nous réussirons à inverser la tendance.

Finalement Montréal est encore un secret trop bien gardé. Il faudra envoyer des équipes de démarchages partout en Europe notamment, afin de développer une nouvelle forme d'immigration issue du monde étudiant. Offrons à ces jeunes à la fin de leurs études des facilités pour s'établir et travailler dans leur domaine, obtenir plus facilement la nationalité, tout en les incitant à se joindre définitivement à la société québécoise.

 

Très simple que l'on implante Erasmus au Quebec. C'est merveilleux ce programme.

Les Espagnols sont ceux qui utilise le plus ce programme.

https://www.erasmusworld.org

J'imagine envoyer des étudiants du Quebec par exemple pour former des ingenieurs civils a la Escuela Técnica Superior de Ingenieros de Caminos, Canales y Puertos de Madrid. 

Et vice versa attirer des jeunes grecques ou italiens a l'université de Montreal. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
acpnc    459
Il y a 9 heures, andre md a dit :

Très simple que l'on implante Erasmus au Quebec. C'est merveilleux ce programme.

Les Espagnols sont ceux qui utilise le plus ce programme.

https://www.erasmusworld.org

J'imagine envoyer des étudiants du Quebec par exemple pour former des ingenieurs civils a la Escuela Técnica Superior de Ingenieros de Caminos, Canales y Puertos de Madrid. 

Et vice versa attirer des jeunes grecques ou italiens a l'université de Montreal. 

Tout à fait d'accord avec tous les programmes qui peuvent favoriser l'échange et l'avancement de tous. L'esprit de compétition si profondément ancré dans la société d'aujourd'hui, fait bien davantage de perdants que de gagnants. Tandis que la collaboration est l'avenir du monde si on souhaite justement un monde meilleur, qui passe en grande partie par l'égalité des chances pour tous.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
MtlMan    324
Le 28/07/2017 à 10:14, andre md a dit :

Pour ceux qui lisent l'espagnol.

Quand Montreal fait l'envie des espagnols.  Surtout ils essaient de comprendre comment concilier les etudes et l'acces au marché du travail. Je l'ai constaté en allant la-bas les jeunes espagnols sont tres eduqués et talentueux mais le lien avec les entreprises et le monde de l'education est quasi nul. 

https://economia.elpais.com/economia/2017/07/20/actualidad/1500549125_310791.html

 

 

Superbe. Merci! Je comprend pas mal ce qui est écrit. Le Québec devrait faire dans d'autres pays européens (non francophones) ce qu'il fait en France et en Belgique : ouvrir des bureaux de recrutement pour l'immigration. Je suis certain que ça pognerait en masse, et diversifierait la manne immigrante actuelle. En plus, on pourrait alors augmenter les niveaux d'immigrations facilement : les Européens en général s'intègrent très bien et apprennent le français sans trop rechigner. Pour eux, c'est une langue prestigieuse.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant