andre md

Philantropie

16 messages dans ce sujet

3 exemple de philantropie et aucun lien avec la religion.

Pierre Lassonde un Quebecois vivant a Toronto qui a fait fortune dans les mines  et amateur d'art et grand philantrope.

http://www.journaldemontreal.com/2013/04/05/si-montreal-nest-pas-la-locomotive-du-quebec-rien-nest-possible

Larry Tanenbaum  de Toronto president de Maple Leaf Sports & Entertainment qui a fait un don de 20 millions a l'institut de neurologie de montreal, .http://www.lapresse.ca/actualites/sante/201612/16/01-5052049-don-de-20-millions-a-linstitut-neurologique-de-montreal.php

La famille Saputo de Montreal qui a fait un don de 10 millions a l'institut de cardiologie de Montreal. http://www.lapresse.ca/actualites/sante/201609/08/01-5018493-la-famille-saputo-fait-un-don-de-10-millions-a-linstitut-de-cardiologie.php

 

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui, tes exemples sont bon, mais si tu relis le lien que j,avais mis ailleurs dans l'autre fil, tu verras que, généralement parlant, les églises sont des catalyseurs de philantropie qu'elles ne sont pas au Qc. Et qu'il n'y a pas eu de remplacement (sauf l'État) ici pour ça.

C'est une question de nuance. Je ne dis pas qu'il n'y a pas de philantropie sans églises au ROC. Juste que celles-ci canalisent efficacement une portion de celle-ci et que ça influence les statistiques au bout de la ligne.

Une question de nuance, comme je disais.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne sais pas si les églises sont des catalyseur d'oeuvres de bienfaisance autant que tu le dis dans le reste du Canada.

Par contre si j'ai a faire un don a une oeuvre de bienfaisance et que plus de la moitié part en frais d'administration pour payer des salaires de directeurs . Si j'ai le choix entre une congregation religieuse et cette oeuvre de bienfaisance . Alors mon choix est claire. 

Je pourrai sortir des exemple d'oeuvre de bienfaisance ou la majorité de l'argent recueilli part en frais d'administration plutôt que d'aller directement au nécessiteux. Un organisme de charité ne doit pas etre un moyen de se créer des jobs. 

Christian Paire l'ancien directeur du Chum (le glouton au salaire de 430 000$) a eu une partie de son salaire payer par la fondation du Chum. 

http://lactualite.com/politique/2013/06/14/le-chum-sous-loupe/

Pour ce qui est des organisations religieuses qui font preuve de générosité et de philanthropie je pourrai te parler de l'accueil des réfugiés syriens par des ordes religieux.  Et cela au Quebec.

http://www.crc-canada.org/des-communautes-religieuses-sengagent-pour-venir-en-aide-aux-refugies-syriens/

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La gloutonnerie de certains officiers publics est réparable (Paire a été renvoyé assez vite), mais quand les religions prennent la place dans la société, c,est pour convertir. Tu fais une grosse erreur en préférant les églises à l'état, juste pour des raisons d,argent. La place de la religion dans l'espace social, c'est un poison. Moi, je ne les veux pas proche de moi. 

Fais ce que tu veux, moi, je ne les aimerai jamais, même si je laisse les gens libre de croire ce qu'ils veulent. je veux juste les voir le plus éloigné possible des services sociaux et de toute forme de présence sociale.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
27 minutes ago, MtlMan said:

La gloutonnerie de certains officiers publics est réparable (Paire a été renvoyé assez vite), mais quand les religions prennent la place dans la société, c,est pour convertir. Tu fais une grosse erreur en préférant les églises à l'état, juste pour des raisons d,argent. La place de la religion dans l'espace social, c'est un poison. Moi, je ne les veux pas proche de moi. 

Fais ce que tu veux, moi, je ne les aimerai jamais, même si je laisse les gens libre de croire ce qu'ils veulent. je veux juste les voir le plus éloigné possible des services sociaux et de toute forme de présence sociale.

Je ne crois pas que des organisation catholique qui paraine des refugié syriens musulmans vont chercher a les convertir.

 

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 22 heures, andre md a dit :

Je ne crois pas que des organisation catholique qui paraine des refugié syriens musulmans vont chercher a les convertir.

 

 

 

 

Bien entendu on parle ici d'un cas différent, et c'est un bon point, mais une exception plutôt qu'une règle. Si on regarde bien aux États-Unis par exemple, où l'état est moins présent qu'ici, en contrepartie, les églises (de différentes confessions protestantes ou catholiques) sont parallèlement bien plus actives dans la vie quotidienne des gens. Elles s'impliquent plus en santé, en éducation, etc. Dans les pays arabes, où l'état est soi moins impliqué ou au contraire indigne de confiance car hyper corrompu et dictatorial, la religion est hyper présente dans le quotidien. Car il y a un espace d'influence laissé libre et elle l'investit.

Je ne dis pas qu'aucune église ne fait quoi que ce soit de bon. Mais je constate que globalement, quand la religion investit l'espace public (et c'est plus facile plus l'état se retire), ça vient inévitablement avec son lot de prosélytisme idéologique, de conservatisme moral et d'encadrement de la société avec des rites ou des manifestations de dévotion. 

En ce qui me concerne, faut absolument que ça reste privé et personnel. Pas social.

Mais bon, c'est mon sentiment viscéral sur la chose.

2 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
14 hours ago, MtlMan said:

Bien entendu on parle ici d'un cas différent, et c'est un bon point, mais une exception plutôt qu'une règle. Si on regarde bien aux États-Unis par exemple, où l'état est moins présent qu'ici, en contrepartie, les églises (de différentes confessions protestantes ou catholiques) sont parallèlement bien plus actives dans la vie quotidienne des gens. Elles s'impliquent plus en santé, en éducation, etc. Dans les pays arabes, où l'état est soi moins impliqué ou au contraire indigne de confiance car hyper corrompu et dictatorial, la religion est hyper présente dans le quotidien. Car il y a un espace d'influence laissé libre et elle l'investit.

Je ne dis pas qu'aucune église ne fait quoi que ce soit de bon. Mais je constate que globalement, quand la religion investit l'espace public (et c'est plus facile plus l'état se retire), ça vient inévitablement avec son lot de prosélytisme idéologique, de conservatisme moral et d'encadrement de la société avec des rites ou des manifestations de dévotion. 

En ce qui me concerne, faut absolument que ça reste privé et personnel. Pas social.

Mais bon, c'est mon sentiment viscéral sur la chose.

Je comprend que tu soit disont un peu anti-religion si tu me permet de le dire. Ca se comprend le clergé en a mené tres large autrefois  mais bon nous ne sommes plus a la meme epoque non plus. 

Mais faut faire la part des choses l'eglise a quand meme fonder le premier hopital de montreal.  Et je ne serai pas surpris que si on parle encore francais ici c'est peut etre un peu beaucoup a cause de l'eglise. 

Dans les pays arabes il faut comprendre une chose les gouvernement sont tellement corrompu et désorganisé que la seule institution encore solide c'est l'islam. Est ce parfait? abolument pas. C'est toujours bien de discuté avec des marocains des algeriens, des syriens ou encore des egyptiens eux peuvent t'expliquer pas mal de chose sur leurs pays. Et disont que c'est beacoup plus fiable que des journalistes pseudo expert qui pretende tout connaitre de la region du moyen orient. 

 

 

 

1 personne aime ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'Église catholique a joué un rôle prédominant dans la société à partir de la colonisation, en passant par la Conquête et jusqu'à la révolution tranquille. Comme il y avait un vide à remplir, elle l'a occupé entièrement. Mais son action ne s'est pas limitée au social, elle s'est aussi impliquée dans la politique et en a mené large. Son pouvoir s'exerçait de la chaire jusqu'au parlement et on peut affirmer qu'elle fut le plus grand groupe de lobbyistes québécois à une certaine époque.

Sa complicité avec le pouvoir occupant anglophone, lui a garanti de préserver son influence sur le canada-français, par son omniprésence dans toutes les sphères d'activités humaines. D'un côté elle a été une force de cohésion sociale qui a assuré en grande partie la survie du peuple par une démographie galopante, et de l'autre en perpétuant les inégalités sociales par le maintien des populations rurales dans une grande pauvreté et ignorance.

C'est ainsi que le Québec prenait un retard considérable dans son développement et que la société s'est constituée en deux groupes très distincts. Les anglos détenant le pouvoir économique et les francos devenant leur main-d'oeuvre bon marché, favorisant encore plus l'enrichissement des premiers. Ne disait-on pas aux paroissiens dans ce temps là, que le Seigneur préférait de loin la fumée des encensoirs à celle des usines?

Cette pauvreté des campagnes où résidait la majorité des québécois du temps, a aussi conduit à un exode considérable vers les États-Unis. Parce qu'à la même époque, tandis que le Canada anglais payait l'installation d"immigrants européens pour peupler les provinces du ROC, les québécois ne recevaient aucune aide équivalente. Comme la frontière des USA était beaucoup plus proche et moins chère à atteindre, c'est par l'exil étranger que nous avons perdu une grande partie de nos forces vives.

L'Église n'a d'ailleurs jamais dénoncé ouvertement cette injustice. Elle a plutôt commodément fermé les yeux au profit d'un futur Canada, qui deviendrait de plus en plus anglophone par assimilation des arrivants européens. Voilà brièvement le rôle peu honorable que fut celui de l'Église, dont le bilan tout compte fait a achevé le travail de la Conquête. Elle a en effet limité le développement économique des francophones du Québec et même réussi à renverser la démographie, en nous confinant sur notre territoire ou en forçant l'exil américain. Nous amenant à perdre définitivement notre majorité dans le pays. 

J'en conclu que vu sous cet angle, la philantropie de l'Église catholique québécoise ne compensera jamais le tort économique qu'elle a elle-même engendré, par son action intéressée et sa domination sans partage. Plus de deux siècles de ce régime, où les services rendus n'auront pas contre-balancer en bout de ligne les inconvénients qu'ils ont causés.

On ne s'étonnera pas alors de la méfiance larvée des québécois d'aujourd'hui vis à vis de l'institution religieuse. Je dirais même qu'ici la devise du Québec prend un tout autre sens, mais tout aussi pertinent, dans le Je me souviens.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
4 hours ago, acpnc said:

L'Église catholique a joué un rôle prédominant dans la société à partir de la colonisation, en passant par la Conquête et jusqu'à la révolution tranquille. Comme il y avait un vide à remplir, elle l'a occupé entièrement. Mais son action ne s'est pas limitée au social, elle s'est aussi impliquée dans la politique et en a mené large. Son pouvoir s'exerçait de la chaire jusqu'au parlement et on peut affirmer qu'elle fut le plus grand groupe de lobbyistes québécois à une certaine époque.

Sa complicité avec le pouvoir occupant anglophone, lui a garanti de préserver son influence sur le canada-français, par son omniprésence dans toutes les sphères d'activités humaines. D'un côté elle a été une force de cohésion sociale qui a assuré en grande partie la survie du peuple par une démographie galopante, et de l'autre en perpétuant les inégalités sociales par le maintien des populations rurales dans une grande pauvreté et ignorance.

C'est ainsi que le Québec prenait un retard considérable dans son développement et que la société s'est constituée en deux groupes très distincts. Les anglos détenant le pouvoir économique et les francos devenant leur main-d'oeuvre bon marché, favorisant encore plus l'enrichissement des premiers. Ne disait-on pas aux paroissiens dans ce temps là, que le Seigneur préférait de loin la fumée des encensoirs à celle des usines?

Cette pauvreté des campagnes où résidait la majorité des québécois du temps, a aussi conduit à un exode considérable vers les États-Unis. Parce qu'à la même époque, tandis que le Canada anglais payait l'installation d"immigrants européens pour peupler les provinces du ROC, les québécois ne recevaient aucune aide équivalente. Comme la frontière des USA était beaucoup plus proche et moins chère à atteindre, c'est par l'exil étranger que nous avons perdu une grande partie de nos forces vives.

L'Église n'a d'ailleurs jamais dénoncé ouvertement cette injustice. Elle a plutôt commodément fermé les yeux au profit d'un futur Canada, qui deviendrait de plus en plus anglophone par assimilation des arrivants européens. Voilà brièvement le rôle peu honorable que fut celui de l'Église, dont le bilan tout compte fait a achevé le travail de la Conquête. Elle a en effet limité le développement économique des francophones du Québec et même réussi à renverser la démographie, en nous confinant sur notre territoire ou en forçant l'exil américain. Nous amenant à perdre définitivement notre majorité dans le pays. 

J'en conclu que vu sous cet angle, la philantropie de l'Église catholique québécoise ne compensera jamais le tort économique qu'elle a elle-même engendré, par son action intéressée et sa domination sans partage. Plus de deux siècles de ce régime, où les services rendus n'auront pas contre-balancer en bout de ligne les inconvénients qu'ils ont causés.

On ne s'étonnera pas alors de la méfiance larvée des québécois d'aujourd'hui vis à vis de l'institution religieuse. Je dirais même qu'ici la devise du Québec prend un tout autre sens, mais tout aussi pertinent, dans le Je me souviens.

Mon père n'a pas recu d'education . Par contre son frère et sa soeur oui grace aux organisations religieuses. Alors c'est quoi le mieux.  

Pour ce qui est de devellopement économique la revolution industriel vient des britannique.

Regarde juste les colonies britannique. Australie, Nouvelle Zélande , Canada,USA   la ou une majorité de colons britannique se sont installés. Ils se sont bien devellopés.

Les espagnols, portugais et français ont plutôt manquer leur coup sur ce point.

 

 

 

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 39 minutes, andre md a dit :

Mon père n'a pas recu d'education . Par contre son frère et sa soeur oui grace aux organisations religieuses. Alors c'est quoi le mieux? 

Pour ce qui est de devellopement économique la revolution industriel vient des britannique.

Regarde juste les colonies britannique. Australie, Nouvelle Zélande , Canada,USA   la ou une majorité de colons britannique se sont installés. Ils se sont bien devellopés.

Les espagnols, portugais et français ont plutôt manquer leur coup sur ce point.

 

 

 

 

 

 

Indépendamment des cas particuliers, la laïcité en éducation et en services de tout genre est ce qu'il y a de mieux.

1 personne aime ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant