acpnc

La Malbaie, Charlevoix et le G7

11 messages dans ce sujet

Plusieurs ont pris connaissance cette semaine en même temps que nous ici à La Malbaie, que ma ville d'adoption a été choisie par Trudeau pour devenir le lieu de rendez-vous du G7 en 2018. Ici c'est la stupeur mais heureusement pas la consternation, parce que personne ne l'a vu venir celle-là et qu'on ne réalise pas encore tout l'impact que cet événement international aura sur la région. D'après les articles du journal local Le Charlevoisien que j'ai mis en lien, il y aura beaucoup de pression sur la population et bien sûr des retombées qu'on n'est loin d'avoir fini d'évaluer. Alors du bon et du moins bon, c'est la vie...

En ce qui a trait à la sécurité (une préoccupation incontournable), nous savons déjà que nous serons en état de siège pour environ 2 ou 3 semaines en vu des préparatifs, incluant les 2 jours de la réunion. Ma maison située dans la zone agricole immédiate sur la route du fleuve, est à 5 km vers l'ouest du Manoir Richelieu, site de l'événement, donc dans le périmètre qui sera hautement surveillé. Je peux même m'y rendre à pied en passant par le magnifique golf localisé à 10 minutes de chez moi. C'est dire que je suis dans les premières rangées.

Ayant vécu l'atmosphère lourde du Sommet de Québec à l'époque, j'étais en escale pour le travail, j'avoue que j'appréhende quelques difficultés de déplacement. Parce que je devrai circuler à travers de la zone sécurisée pour rejoindre l'épicerie et tous les services qui sont regroupés au centre-ville. Mais bon on verra bien et j'imagine qu'on nous informera éventuellement sur les procédures à suivre. Ayant travaillé 3 décennies comme agent de bord, je suis habitué aux check points et m'y conformerai comme tout le monde. 

C'est le côté plus sombre de l'événement et j'en reparlerai si cela devient pertinent, mais ce n'est surtout pas le but de ce fil.

J'ai plutôt l'intention de me concentrer sur les retombées économiques qui promettent d'être révolutionnaires pour une région comme la mienne. On parle même déjà de l'avant et l'après G7 dans Charlevoix, pas seulement pour l'incroyable visibilité que La Malbaie retirera pour son développement touristique. Mais surtout pour les legs durables qui seront semés dans son sillage. 

En effet comme toutes les villes ailleurs au pays, nous avons des projets de développement qui dépendent de subventions et de programmes spéciaux qui retardent d'autant leur réalisation. Mais là la donne a changé brusquement et l'urgence se fait déjà sentir. Il n'est premièrement pas question de se montrer à la planète toute entière, avec ses petits défauts, ses petites laideurs (car il y en a)  et surtout avec un certain retard technologique, dont la couverture problématique du cellulaire, de l'absence de fibre optique et de l'internet (vraie) haute vitesse.

En effet il faudra fournir une capacité de communication nettement supérieure pour répondre aux milliers de journalistes et délégués qui utiliseront le réseau simultanément. Donc première retombée spectaculaire et permanente pour la région. Naturellement il y en a beaucoup d'autres fort intéressantes sur lesquelles je m'attarderai au fil du temps. Parce que pour une petite ville de 10,000 habitants, un événement de cette nature équivaut littéralement à recevoir les jeux olympiques pour une plus grande.

Difficile alors de cacher mon enthousiasme face aux multiples améliorations et investissements qui devront être faits dans moins d'un an, pour mettre à niveau la ville et la région. Tout cela afin de recevoir dignement la plus grande visite qu'on aura jamais reçu dans notre histoire. Je peine à imaginer tous les travaux qui seront mis sur l'accélérateur et les budgets importants que les différentes instances gouvernementales prendront à leur compte.

En fait c'est comme si nous avions gagné une sorte de gros-lot que j'ai envie de vous détailler à mesure de la confirmation des projets. Donc histoire à suivre, ça promet d'être excitant...

http://www.lecharlevoisien.com/le-g7-une-mine-dor-pour-tous/

http://www.lecharlevoisien.com/g7-visite-economiquement-enrichissante/

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Posté(e) (modifié)

Ma seule crainte avec la région de Charlevoix, acpnc, c'est que ta région devienne une destination touristique de masse, alors que ce que j'aime moi de ce secteur c'est son côté sauvage, comme si on était un peu au bout du monde.

Modifié par ferraro

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Comme beaucoup de ces événements et d'envergure, il faut également se demander comment faire en sorte que les investissements soient utiles et porteurs pour le futur et qu'ils ne deviennent pas un boulet. Les exemples ne manquent pas en la matière malheureusement.

Ça serait une bonne occasion d'améliorer davantage le train et d'en faire un choix attrayant. D'ailleurs il me semble inconcevable que ce train ne parte pas de la Gare du Palais! C'est exactement le genre de projet qui aurait une portée à long terme.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 31 minutes, ferraro a dit :

Ma seule crainte avec la région de Charlevoix, acpnc, c'est que ta région devienne une destination touristique de masse, alors que ce que j'aime moi de ce secteur c'est son côté sauvage, comme si on était un peu au bout du monde.

Permets-moi de te rassurer, notre territoire est immense et assez peu connu jusqu'à présent. Il y a bien sûr les grands classiques comme le parc des Grands Jardins et celui des Hautes-Gorges. Mais il y a aussi une multitude de sentiers et même de plages désertes pas du tout fréquentés. Comme je suis un gars de plein air et de grande nature, je parcours avec mon groupe de randos plusieurs endroits exceptionnels et moins accessibles qui n'apparaissent même pas dans les guides.

En fait ce que l'on trouve dans les publications touristiques n'est que la pointe de l'iceberg. Le territoire est parsemé de petits bijoux et de points de vue uniques dont il faut vraiment connaitre l'existence. Même dans le parc des Grands Jardins, on a ouvert une nouvelle section dans les environs du lac Athabaska avec un potentiel énorme. Et c'est sans compter tous les autres secteurs totalement méconnus et tout aussi spectaculaires dans les environs, comme le Dôme, la Galette ou la ZEC des Sables pour n'en nommer que quelques uns. Et tout ça hiver comme été.

Pareil en vélo, les rangs secondaires sont de véritables galeries où défilent sans fin des tableaux d'une grande beauté. Le seul danger, plonger dans les fossés en étant distrait par le paysage, ça m'est déjà arrivé.  :yikes:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 4 minutes, Kodun a dit :

Comme beaucoup de ces événements et d'envergure, il faut également se demander comment faire en sorte que les investissements soient utiles et porteurs pour le futur et qu'ils ne deviennent pas un boulet. Les exemples ne manquent pas en la matière malheureusement.

Ça serait une bonne occasion d'améliorer davantage le train et d'en faire un choix attrayant. D'ailleurs il me semble inconcevable que ce train ne parte pas de la Gare du Palais! C'est exactement le genre de projet qui aurait une portée à long terme.

 

Je suis d'accord pour le train, mais je me demande si les inconvénients ne dépassent pas les avantages? A moins bien sûr qu'on décide d'en faire une navette de transport en commun, ce que je préférerais. Elle pourrait alors partir soit de la gare du Palais ou d'une gare construite spécifiquement pour le service et longer toute la côte jusqu'à La Malbaie. Je serais le premier à l'utiliser pour aller à Québec sans voiture.

Quant aux projets envisagés par la Ville, ils sont déjà dans les cartons et n'attendent que les fonds pour être mis en marche. On parle d'une superbe place publique et événementielle juste à côté du Musée de Charlevoix, en face du fleuve et à courte distance du Havre à Pointe-au-Pic.

Juste voisin il y a le terrain de l'ancienne auberge Donohue acheté par la Ville et destiné au futur Musée Hubert Reeves, sur les sciences de la Terre et l'astroblème de Charlevoix. http://www.cihofm.com/nouvelles/Annee-determinante-pour-le-Pavillon-Hubert-Reeves-2016-02-26-16-29

Au pied du terrain du Manoir Richelieu, secteur du Havre, on prépare le quai en eau profonde pour accueillir les bateaux de croisières. On souhaite aussi ajouter une gare intermodale pour connecter le train touristique et les navettes locales pour attirer et retenir les croisiéristes sur le territoire. 

Finalement on rêve de rénover la rue principale au centre-ville pour qu'elle retrouve son attrait et son lustre d'antan. On parle aussi d'une piste cyclable qui rejoindrait dans un premier temps la ville de Clermont à l'intérieur des terres sur l'ancienne voie ferrée inutilisée.

Il y a d'autres dossiers ailleurs dans la région qui pourraient aussi débloquer avec l'accroissement des revenus touristiques. J'y reviendrai.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Posté(e) (modifié)

Il y a 3 heures, acpnc a dit :

Je suis d'accord pour le train, mais je me demande si les inconvénients ne dépassent pas les avantages? A moins bien sûr qu'on décide d'en faire une navette de transport en commun, ce que je préférerais. Elle pourrait alors partir soit de la gare du Palais ou d'une gare construite spécifiquement pour le service et longer toute la côte jusqu'à La Malbaie. Je serais le premier à l'utiliser pour aller à Québec sans voiture.

Quant aux projets envisagés par la Ville, ils sont déjà dans les cartons et n'attendent que les fonds pour être mis en marche. On parle d'une superbe place publique et événementielle juste à côté du Musée de Charlevoix, en face du fleuve et à courte distance du Havre à Pointe-au-Pic.

Juste voisin il y a le terrain de l'ancienne auberge Donohue acheté par la Ville et destiné au futur Musée Hubert Reeves, sur les sciences de la Terre et l'astroblème de Charlevoix. http://www.cihofm.com/nouvelles/Annee-determinante-pour-le-Pavillon-Hubert-Reeves-2016-02-26-16-29

Au pied du terrain du Manoir Richelieu, secteur du Havre, on prépare le quai en eau profonde pour accueillir les bateaux de croisières. On souhaite aussi ajouter une gare intermodale pour connecter le train touristique et les navettes locales pour attirer et retenir les croisiéristes sur le territoire. 

Finalement on rêve de rénover la rue principale au centre-ville pour qu'elle retrouve son attrait et son lustre d'antan. On parle aussi d'une piste cyclable qui rejoindrait dans un premier temps la ville de Clermont à l'intérieur des terres sur l'ancienne voie ferrée inutilisée.

Il y a d'autres dossiers ailleurs dans la région qui pourraient aussi débloquer avec l'accroissement des revenus touristiques. J'y reviendrai.

Je me suis probablement mal exprimé dans mon premier commentaire,acpnc. Je parlais surtout de la côte. Évidemment,lorsqu'on se penche sur une carte du Québec on voit bien que toute la portion du territoire dans Charlevoix qui est montagneuse, un territoire immense qui a été transformé en parcs de conservation et en réserve faunique, ne sera jamais,dieu merci,ni constructible ni habitable.

Modifié par ferraro

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 4 heures, ferraro a dit :

Je me suis probablement mal exprimé dans mon premier commentaire,acpnc. Je parlais surtout de la côte. Évidemment,lorsqu'on se penche sur une carte du Québec on voit bien que toute la portion du territoire dans Charlevoix qui est montagneuse, un territoire immense qui a été transformé en parcs de conservation et en réserve faunique, ne sera jamais,dieu merci,ni constructible ni habitable.

La côte de Charlevoix, bordée par la route du fleuve (362) à partir de Baie-St-Paul jusqu'à La Malbaie, puis reprise par la route 138 jusqu'au Saguenay, est ni plus ni moins que notre riviéra québécoise avec des centaines de kilomètres de plage, certaines totalement désertes avec un sable fin mais bien sûr aux eaux froides, néanmoins l'air salin y est vivifiant et le kayak de mer y est pratiqué, le kite surf et bien d'autres sports nautiques. Les plus belles plages sont situées à Baie Ste-Catherine, elles feront d'ailleurs partie d'un futur parc marin avec accès libre qu'on commence à aménager.

Tout juste au nord de Charlevoix, n'oublions pas les fameuses dunes de Tadoussac avec leur dénivelé impressionnant, un immense carré de sable où on retombe carrément en enfance. A escalader absolument. C'est un saut de traverse gratuite sur le Saguenay et une journée bien remplie à Tadoussac, la ville et les sentiers de la côte. 

Il y a plein d'autres endroits magnifiques à connaitre sur le littoral, je pense à Port-au-Persil d'où on peut voir les baleines à partir du quai en septembre. C'est un petit hameau bucolique totalement aménagé avec services et aires de pique-nique tout juste à côté de la chute. Je pense à Baie-des-Rochers que lorgne la Sépaq un autre endroit magique. Aussi Port-aux-Saumons, un centre écologique. Et pas très loin le phare de Port-au-Saumon, entièrement rénové et ouvert au public. 

Il y a le nouveau sentier gratuit de randonnée appelé la Forêt Marine, ouvert l'an passé à St-Joseph-de-la-Rive à côté de la papeterie St-Gilles et le Musée Maritime. Il rejoint le sentier de la Seigneurie plus haut et se rend jusqu'à la 362. A faire absolument. On y trouve un canyon impressionnant avec belvédères et pas loin d'une dizaine de chutes sur le parcours avec des points de vue superbes notamment sur l'Ile-aux-Coudres.

Sans parler des 4 plages les plus fréquentées. La plus populaire, St-Irenée avec son ambiance de vacances; Cap-aux Oies, plus sauvage et qui se permet une section nudiste; St-Siméon à la traverse et celle nettement plus chaude au grand lac Nairne à St-Aimé-des-Lacs. Je pourrais continuer encore longtemps tellement il y a des choses à voir sur la côte si on se donne le temps d'en profiter. Comme l'offre est immense et s'améliorera tout le temps, je ne crains pas la trop grande promiscuité, car il y en a pour tous les goûts et en toutes saisons.

Voilà un résumé non exhaustif de ma région et s'il y a des gens qui veulent plus de détails, faites-moi signe dans la section privée du forum.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, acpnc a dit :

La côte de Charlevoix, bordée par la route du fleuve (362) à partir de Baie-St-Paul jusqu'à La Malbaie, puis reprise par la route 138 jusqu'au Saguenay, est ni plus ni moins que notre riviéra québécoise avec des centaines de kilomètres de plage, certaines totalement désertes avec un sable fin mais bien sûr aux eaux froides, néanmoins l'air salin y est vivifiant et le kayak de mer y est pratiqué, le kite surf et bien d'autres sports nautiques. Les plus belles plages sont situées à Baie Ste-Catherine, elles feront d'ailleurs partie d'un futur parc marin avec accès libre qu'on commence à aménager.

Tout juste au nord de Charlevoix, n'oublions pas les fameuses dunes de Tadoussac avec leur dénivelé impressionnant, un immense carré de sable où on retombe carrément en enfance. A escalader absolument. C'est un saut de traverse gratuite sur le Saguenay et une journée bien remplie à Tadoussac, la ville et les sentiers de la côte. 

Il y a plein d'autres endroits magnifiques à connaitre sur le littoral, je pense à Port-au-Persil d'où on peut voir les baleines à partir du quai en septembre. C'est un petit hameau bucolique totalement aménagé avec services et aires de pique-nique tout juste à côté de la chute. Je pense à Baie-des-Rochers que lorgne la Sépaq un autre endroit magique. Aussi Port-aux-Saumons, un centre écologique. Et pas très loin le phare de Port-au-Saumon, entièrement rénové et ouvert au public. 

Il y a le nouveau sentier gratuit de randonnée appelé la Forêt Marine, ouvert l'an passé à St-Joseph-de-la-Rive à côté de la papeterie St-Gilles et le Musée Maritime. Il rejoint le sentier de la Seigneurie plus haut et se rend jusqu'à la 362. A faire absolument. On y trouve un canyon impressionnant avec belvédères et pas loin d'une dizaine de chutes sur le parcours avec des points de vue superbes notamment sur l'Ile-aux-Coudres.

Sans parler des 4 plages les plus fréquentées. La plus populaire, St-Irenée avec son ambiance de vacances; Cap-aux Oies, plus sauvage et qui se permet une section nudiste; St-Siméon à la traverse et celle nettement plus chaude au grand lac Nairne à St-Aimé-des-Lacs. Je pourrais continuer encore longtemps tellement il y a des choses à voir sur la côte si on se donne le temps d'en profiter. Comme l'offre est immense et s'améliorera tout le temps, je ne crains pas la trop grande promiscuité, car il y en a pour tous les goûts et en toutes saisons.

Voilà un résumé non exhaustif de ma région et s'il y a des gens qui veulent plus de détails, faites-moi signe dans la section privée du forum.

Merci de t'être donné la peine de me répondre aussi longuement. Cela donne envie de se rendre sur la Côte de Charlevoix sur-le-champ.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Charlevoix :x 

Décidément l'une des plus belle région du Québec. J'adore son look très simple et sauvage. Les petites maisons toutes différentes qui parsèment le paysage!! J'adore Baie Saint Paul, avec ses galeries d'art et ses artistes. La Malbaie... Que dire du plus, une si jolie ville, avec le fleuve majestueux. Les après-midi la bas sont magiques, avec l'air marin, la musique dans l'air, l'ambiance des vacances !!!!

Mon conjoint ne le sait pas encore, mais c'est sur que j'y prend ma retraite!! :P 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est effectivement un endroit merveilleux pour prendre sa retraite si on aime le plein air et les grands espaces. L'hiver y est un peu plus long, mais on peut pratiquer tous les sports et vraiment profiter de conditions optimales. Rien n'empêche non plus de couper la saison froide par une petite escapade dans le sud, que les montréalais se paient de toute façon.

Quant au logement, il y a vraiment de tout et abordable. Moi j'ai choisi la zone agricole, mais tout proche de la ville (la zone urbaine commence à 2 km). J'ai acheté en 2005 une maison centenaire que j'ai retapée, puis en 2011 j'ai construit une maison moderne attachée à cette dernière. Je peux donc recevoir la famille et les amis que j'installe dans la première, sans déranger mes petites habitudes. Le meilleur de tous les mondes.

Je jouis d'une vue spectaculaire sur le fleuve et le mont des Éboulements, un tableau magnifique dont je ne me lasse pas et qui se transforme au fil du temps et des saisons. En tant qu'urbain, j'avoue que la transition a été plus facile qu'escompté. Je me suis bien intégré à la région et participe régulièrement aux événements culturels et sociaux. Aussi aujourd'hui avec internet on est au coeur de l'action où que l'on soit.

Il fait dire qu'un bon pourcentage des nouveaux arrivants sont des gens des plus grandes villes qui sont carrément tombés en amour avec la région. Avec la visibilité du prochain G7, on peut imaginer que plusieurs autres découvriront ce petit coin de paradis et voudront s'y installer à demeure. Alors avis à ceux que cela intéresse, je suis votre meilleure référence. :D

2 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant