Recommended Posts

Pinned posts
1 hour ago, Davidbourque said:

L'atavange du métro, c'est de ne pas avoir a suivre les artères. Le prolongement proposé déssert un secteur avec forte densité résidentiel et commerciale. 

Le REM peut très bien avoir des sections en tunnel. D'ailleurs, je pense que la section entre le terminus Longueuil et Roland-Thérien devrait être fait en tunnel en suivant plus ou moins ce qui a été proposé pour la ligne jaune avec une sortie de terre à proximité du collège Edouard Montpetit. Dans le contexte où on parle d'une ligne sur Taschereau, il me semble logique d'y joindre ce segment.

Modifié par Enalung

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il y a pas de comparaison possible entre la ligne jaune et l'autoroute 30. La ligne jaune serai prolongée dans des quartiers assez denses, avec un potentiel de densification, et traverserait la ville en rejoignant un des plus gros employeurs de la région, l'un des plus gros cégep au Québec, un hôpital et possiblement un aéroport. La 30 n'est qu'un long parc industriel linéaire...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, helios_the_powerful a dit :

Il y a pas de comparaison possible entre la ligne jaune et l'autoroute 30. La ligne jaune serai prolongée dans des quartiers assez denses, avec un potentiel de densification, et traverserait la ville en rejoignant un des plus gros employeurs de la région, l'un des plus gros cégep au Québec, un hôpital et possiblement un aéroport. La 30 n'est qu'un long parc industriel linéaire...

De plus, je pense que le vieux Longueil aurais un important potentiel de "platéauisation" ou "griffintowisation"  (gentrification 🤫) avec le prolongement de  la ligne jaune . En gros Longeuil pourrais être le prochain quartier branché de montréal en particulier si le territoire ce trouvais dans la même zone tarifaire que Montréal. Il y a un énorme potentiel de captation de Plus value foncière si on prolonge le REM ou la ligne jaune dans le coins.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 2018-07-06 à 17:00, helios_the_powerful a dit :

Il y a pas de comparaison possible entre la ligne jaune et l'autoroute 30. La ligne jaune serai prolongée dans des quartiers assez denses, avec un potentiel de densification, et traverserait la ville en rejoignant un des plus gros employeurs de la région, l'un des plus gros cégep au Québec, un hôpital et possiblement un aéroport. La 30 n'est qu'un long parc industriel linéaire...

Même encore, la plupart du temps on est au beau milieu de champs...

 

Le 2018-07-06 à 19:20, amos404 a dit :

De plus, je pense que le vieux Longueil aurais un important potentiel de "platéauisation" ou "griffintowisation"  (gentrification 🤫) avec le prolongement de  la ligne jaune . En gros Longeuil pourrais être le prochain quartier branché de montréal en particulier si le territoire ce trouvais dans la même zone tarifaire que Montréal. Il y a un énorme potentiel de captation de Plus value foncière si on prolonge le REM ou la ligne jaune dans le coins.

En effet, un quartier relativement dense et "urbain".

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • Contenu similaire

    • Par simr92
      Je ne sais pas si je dois le poster ici, car il n'y a pas de section vision dans Transports en commun, mais voici le plan de Transport collectif du Grand Montréal de Québec Solidaire!
      Évidemment il n'y a pas grand chance que ça se produise, mais ça vaut le coup d'oeil pareil
      Intéressant de voir que les 3 partis d'opposition ont proposé un tramway dans l'Est!

    • Par ChrisDVD
      Réseau express métropolitain (REM)

      26 stations / 67 km
      http://www.rem.info/
      http://www.nouvlr.com/
      TRAINS
      - Voiture de type métro léger, électrique
      - Flotte d'environ 240 voitures à la mise en service
      - Rame de 4 voitures en heure de pointe; rame de 2 voitures en hors pointe
      - Capacité de 150 passagers par voiture (assis et debout)
      - Configuration entre deux voitures de type "boa"
      - Alimentation électrique par caténaire
      - Systèmes et conduite automatisée des trains
      - Vitesse maximale de 100 km/h
      STATIONS / GARES
      - Quais d'environ 80 m de long
      - Portes palières sur les quais
      - Accessibles à pied, vélo, par autobus et en voiture
      - Accès universel
      - Ascenseurs, escaliers mécaniques et supports à vélo
      - Wi-Fi offert sur toute la ligne
      - Préposés circulant dans les rames et stations pour information et contrôle
      ---
      Fil de discussion pour les prolongements hypothétiques:
      https://mtlurb.com/index.php?/topic/15107-rem-expansion-future/
    • Par begratto
      Mobilité durable - Le gouvernement du Québec et la Ville de Montréal s'allient pour faciliter l'accès au REM et aux espaces verts de l'Ouest-de-l'Île
      SOURCE
      Cabinet du ministre des Transports, de la Mobilité durable et de l'Électrification des transports
      MONTRÉAL, le 10 juill. 2018 /CNW Telbec/ - Le gouvernement du Québec et la Ville de Montréal s'allient pour aménager une voie réservée dans l'emprise de l'autoroute 440 dans l'Ouest-de-l'Île de Montréal. Réservée aux autobus et bordée d'une piste polyvalente, cette voie facilitera l'accès à la future station Kirkland du Réseau express métropolitain (REM). Le projet prévoit également la création d'un lien de transport actif de part et d'autre de l'autoroute 40.
      Le ministre des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire, ministre de la Sécurité publique et ministre responsable de la région de Montréal et député de Nelligan, M. Martin Coiteux, et la mairesse de Montréal, Mme Valérie Plante, ont annoncé aujourd'hui cet important projet qui permettra d'augmenter les espaces verts à Montréal tout en favorisant l'accès au REM sans avoir recours à l'automobile.
      La Politique de mobilité durable du gouvernement du Québec préconise une approche intégrée des transports qui vise, entre autres, à offrir un éventail de transports afin notamment de faciliter les déplacements entre la maison et l'offre de transport collectif, un concept connu sous le nom de « premier et dernier kilomètre ». Les municipalités et les sociétés de transport sont encouragées à concevoir un aménagement du territoire favorable à la mobilité durable, et le projet dévoilé aujourd'hui répond en tout point à cette approche.
      Les infrastructures de transport, financées par le ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l'Électrification des transports, seront réalisées par la Ville de Montréal.
      L'entente permettra à la Ville d'occuper l'emprise de l'autoroute 440 à des fins de parc pour les 50 prochaines années. Le parc régional sera de compétence d'agglomération.
      Citations :
      « Avoir accès au Réseau express métropolitain en autobus, en vélo ou à pied est une des meilleures façons d'optimiser ses déplacements. La création de cette voie réservée et de cette piste polyvalente permettra aux citoyens et citoyennes de rejoindre le REM rapidement, sans ajouter de circulation automobile dans leur quartier; c'est tout à fait conforme à notre Politique de mobilité durable adoptée au printemps. Dès que la Ville de Montréal nous a approchés pour trouver une façon optimale d'utiliser l'emprise de l'autoroute, nous nous sommes entendus sur ce projet. »
      André Fortin, ministre des Transports, de la Mobilité durable et de l'Électrification des transports
      « Dans la grande région de Montréal, les enjeux liés aux transports sont primordiaux. Au cours des dernières années, le gouvernement du Québec en a fait une priorité. Le projet annoncé aujourd'hui, qui favorisera l'accès à la station Kirkland du REM, constitue un legs durable du gouvernement du Québec à tous les Montréalais. Il témoigne de la volonté partagée du gouvernement et de ses partenaires d'améliorer la qualité de vie des citoyens de l'ouest de Montréal, dont ceux de Nelligan, en facilitant l'accès au transport en commun. »
      Martin Coiteux, ministre des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire, ministre de la Sécurité publique et ministre responsable de la région de Montréal et député de Nelligan
      « L'entente conclue par la Ville de Montréal et le gouvernement du Québec quant à l'utilisation de l'emprise de l'autoroute 440 nous permettra d'offrir à la population non seulement un meilleur accès à la future gare du REM à Kirkland, mais également un accès au futur parc régional, qui permettra de mettre en valeur les espaces naturels de l'Ouest-de-l'Île. Cela nous permettra de nous rapprocher de nos objectifs de protection du territoire et de réduction des émissions de gaz à effet de serre. »
      Valérie Plante, mairesse de Montréal
      « C'est avec grand plaisir que la Ville de Kirkland accueille l'annonce que l'emplacement de la station du REM sur son territoire sera celui de la rue Jean-Yves. Je tiens à remercier nos partenaires et à souligner leur engagement à favoriser le transport en commun et le transport actif sur notre territoire. Cela permet également d'ouvrir l'accès aux grands parcs régionaux de l'Ouest-de-l'Île. »
      Michel Gibson, maire de Kirkland
      Faits saillants :
      La construction de la voie réservée et de la piste polyvalente dans l'emprise non construite de l'autoroute 440, entre la rue Antoine-Faucon et le chemin Sainte-Marie, est un projet de la Ville de Montréal. Le ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l'Électrification des transports, qui a acquis l'emprise à la fin des années 1970, demeure propriétaire du corridor.
      La voie réservée exclusivement aux autobus sera d'une longueur d'environ 1,2 km et facilitera l'accès à la station Kirkland du REM, qui sera construite à proximité de la rue Jean-Yves. Cette station, située sur l'antenne Sainte-Anne-de-Bellevue du REM, comprend notamment un terminus d'autobus, une aire de dépose minute, une aire pour les taxis et des supports à vélo.
      La passerelle au-dessus de l'autoroute 40 sera accessible aux vélos et aux piétons.
      SOURCE Cabinet du ministre des Transports, de la Mobilité durable et de l'Électrification des transports