vincethewipet

plateau mont-royal
Édifice coin Saint-André et Bienville

15 messages dans ce sujet

J'ai remarqué cet édifice lors de mon trajet aujourd'hui:

 

IMG_20170307_111636.jpg

 

C'est un ensemble assez massif à l'échelle du Plateau, et je trouvais étrange qu'il soit d'apparence abandonné. Effectivement, sur l'édifice on retrouve cette missive:

 

IMG_20170307_111604.jpg

 

Il semblerait que nous ayons affaire à un autre propriétaire négligeant, laissant un édifice se dégrader pour ensuite le démolir. D'ailleurs, ce ne serait pas si difficile de transformer cet édifice en belles maisons de ville: Il y a déjà des entrées individuelles, elles pourraient s'étendre sur deux étages, et l'édifice, une fois rénovée, serait très beau et attirant.

 

Mais j'imagine qu'il est plus facile et rentable de tout mettre à terre, faire un édifice médiocre avec un maximum de petits condos sur le terrain, et vendre le tout au prix du Plateau.

 

L'arrondissement semble ne pas laisser le propriétaire faire à sa tête, mais quels sont les recours si la négligence continue? La ville n'intervient que lorsque la construction menace de tuer les passants et qu'il est trop tard.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
L'arrondissement semble ne pas laisser le propriétaire faire à sa tête, mais quels sont les recours si la négligence continue? La ville n'intervient que lorsque la construction menace de tuer les passants et qu'il est trop tard.

 

1kyffd.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Des murs en belles pierres.

Le promoteur n'a certainement pas l'intention d'utiliser des finis d'aussi grande qualité dans le projet qu'il proposera.

Si au moins il avait l'intention de préserver les façades pour y construire du neuf derrière, ça serait une bonne idée de sa part mais je ne me fais pas trop d'illusions.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Des murs en belles pierres.

Le promoteur n'a certainement pas l'intention d'utiliser des finis d'aussi grande qualité dans le projet qu'il proposera.

Si au moins il avait l'intention de préserver les façades pour y construire du neuf derrière, ça serait une bonne idée de sa part mais je ne me fais pas trop d'illusions.

 

Peut-être une contrainte du côté de la hauteur insuffisante des plafonds pour notre époque --ce qui me rappelle le Vieux Chemin du village de Cap-Santé (Portneuf), que le Globe and Mail (si je me souviens bien) avait décrit comme étant l'une des plus belles rues au Canada. Dans ce cas, la seule possibilité si on veut conserver ces «murs en belle pierre» serait de n'avoir qu'un seul niveau de plancher à l'intérieur, donnant alors des plafonds «très hauts», et permettant des aménagements intérieurs uniques.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

À Montréal, les anciennes demeures offrent souvent des plafonds de 10 pieds voire plus.

Souvent les constructions neuves sont standardisées à 8 pieds, ce qui équivaut à deux panneaux de gyproc posés à l'horizontal placés l'un sur l'autre. Pour certaines propriétés plus haut de gamme, le 9 pieds est offert. Quant au grand luxe, là, il n'y a pas vraiment de limite.

 

Dans le cas de l'immeuble concerné, j'ai l'impression que les hauteurs de plafond sont respectables.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
À Montréal, les anciennes demeures offrent souvent des plafonds de 10 pieds voire plus.

Souvent les constructions neuves sont standardisées à 8 pieds, ce qui équivaut à deux panneaux de gyproc posés à l'horizontal placés l'un sur l'autre. Pour certaines propriétés plus haut de gamme, le 9 pieds est offert. Quant au grand luxe, là, il n'y a pas vraiment de limite.

 

Dans le cas de l'immeuble concerné, j'ai l'impression que les hauteurs de plafond sont respectables.

 

Deux fois VRAI. J'étais sur une fausse piste.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Posté(e) (modifié)

Je marche pratiquement tous les jours devant cet ensemble, je confirme que les plafonds sont hauts (peut-être 9-10 pieds), on pouvait voir à l'intérieur jusqu'à récemment. On se sent tellement impuissant devant une telle situation, comment on a fait pour en arriver là???

 

Le pire, c'est que là tout de suite, il n'est pas trop tard, mais les autorités n'auront pas le pouvoir d'agir jusqu'à ce qu'il soit trop tard.... tellement déplaisant... Quelqu'un qui PEUT agir va se réveiller?

Modifié par MDCM

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Autoriser la démolition de cet ensemble serait encourager la négligence, en récompensant les mauvais propriétaires. C'est en toute apparence un geste délibéré qui doit être sanctionné. Pour une question d'identité et de respect du patrimoine bâti, on doit dans la mesure du possible protéger le caractère unique du quartier, qui disparaitra bien vite si on accepte ce genre de délinquance :thumbsdown:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Posté(e) (modifié)

Entièrement d'accord avec les commentaires précédents. Que la Ville mette ses culottes dans ce dossier et cesse d'encourager par son laisser-faire des propriétaires négligents et délinquants. Autoriser la démolition de cet ensemble serait donner raison au propriétaire qui semble se foutre royalement ici de l'état de son bien. La Ville a déjà un lourd passif en matière de protection du patrimoine bâti. Qu'on se souvienne de la démolition des maisons victoriennes sur Sherbrooke sous l'ère Drapeau.

Modifié par nemrod

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

 

Vidéo interessante du bâtiment en place, on voit bien toute sa valeur....

J'ai hâte d'avoir des nouvelles sur ce projet, et la préservation de la pierre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant

  • Contenu similaire

    • Par vincethewipet
      On se souviendra de cet édifice qui s'est effondré par négligence:
      http://www.lapresse.ca/actualites/justice-et-affaires-criminelles/faits-divers/201702/17/01-5070559-immeuble-du-plateau-demoli-projet-montreal-denonce-limmobilisme-de-la-ville.php
      (Le propriétaire a aussi tenté de vendre son déchet pourri d'édifice à un prix complètement farfelu, avant l'effondrement, à ce que j'ai entendu)
      Ce sujet est simplement pour montrer qu'en attendant un projet pour ce site, le terrain a été aménagé temporairement:

      Je trouve que c'est une initiative sympathique, et il est un peu amusant que ce site soit mieux occupé maintenant qu'avant l'effondrement... 
    • Par acpnc
      OPINIONS
      CHRONIQUE
      Sylvain Ménard
      19/05/2015 Mise à jour : 19 mai 2015 | 1:14 Ajuster la taille du texte
      Échapper le Plateau
      Par Sylvain Ménard
      Métro
       
      http://journalmetro.com/opinions/sylvain-menard/779308/echapper-le-plateau/
       
      J’ai vu deux Plateau en fin de semaine. Celui de dimanche, baigné de soleil, où les promeneurs sortaient littéralement par toutes les craques du trottoir. L’autre, celui de samedi, tout sombre et triste au centimètre cube. Sur Laurier, le temps était long, et le vide déprimant.
       
      Vous connaissez l’histoire : la mise en place du système de vignettes pour le stationnement des résidants est un coup dur à encaisser pour les marchands du coin. Un autre… Déjà qu’on avait l’impression de jouer aux serpents et échelles pour se rendre dans le quartier en bagnole, désormais, il est virtuellement impossible de se garer le temps de faire ses emplettes. Pour plusieurs commerçants, la taloche sera fatale.
       
      J’en ai visité plusieurs. Des «de longue date» qui sont inquiets. Des nouveaux qui ont misé leur chemise pour se lancer en affaires et qui sont sur le point de se retrouver tout nus dans le chemin. Ils avaient choisi l’avenue Laurier parce qu’il y avait là, depuis toujours, une sympathique cohabitation entre le commerçant et le résidant. Ça, c’était avant.
       
      Aujourd’hui, il y a ce fameux – pour ne pas dire furieux – maire d’arrondissement qui est en train de tout foutre en l’air avec son désir obsessif et maladif de chasser tout ce qui roule hors des limites du territoire dont il se croit l’unique dépositaire. Un idéaliste qui, au nom des résidants du coin, est en train de tuer toute activité commerciale là où, depuis toujours, des travailleurs gagnent leur vie. En voulant artificiellement monter les uns contre les autres (on dit diviser pour mieux régner), cet homme est en train de causer un tort irréparable au Plateau. Quand j’entends son estafette de service Marie Plourde – eille, Marie Plourde, on rit pu… – déclarer que l’opération vignette répond à un besoin parce que 600 stickers ont été vendus en un mois, tout en omettant de dire que les résidants du coin n’ont pas le choix de s’en procurer une s’ils ne veulent pas se faire coller des contraventions au quotidien, il y a de quoi se poser des questions sur l’honnêteté intellectuelle et sur l’honnêteté tout court de ces ayatollahs de l’urbanisme.
       
      On attend après quoi pour les empêcher de continuer le massacre? Dans 30 secondes, il sera minuit.
    • Par acpnc
      http://ici.radio-canada.ca/regions/Montreal/2016/05/16/002-montreal-acquisition-religieuses-hospitalieres-patrimoine.shtml
       
       
      Société
      Montréal va acquérir le site des Religieuses Hospitalières de Saint-Joseph
      Publié aujourd'hui à 10 h 38 | Mis à jour il y a 47 minutes
       
      L'Hôtel-Dieu de Montréal (archives) Photo : Radio-Canada
       
      La Ville de Montréal va acheter les propriétés appartenant aux Religieuses Hospitalières de Saint-Joseph dans l'arrondissement Plateau-Mont-Royal. L'ensemble patrimonial, qui s'étend sur 36 605 mètres carrés à l'angle de l'avenue des Pins et de l'avenue du Parc, pourra ainsi être protégé et mis en valeur.
       
      L'annonce de cette acquisition a été faite lundi matin par le maire de Montréal Denis Coderre, accompagné pour l'occasion de la supérieure générale de la congrégation religieuse, soeur Marie-Thérèse Laliberté.
       
      Les propriétés que la Ville va acquérir comprennent le couvent, le musée, trois chapelles, des jardins et des bâtiments de service. Seule la crypte restera entre les mains de la congrégation.
       
      Le montant de la transaction n'a pas été dévoilé parce que des évaluations et des négociations sont toujours en cours, a précisé le maire Coderre. Il sera publiquement dévoilé au moment opportun, a-t-il assuré.
       
      Les religieuses seront elles-mêmes relocalisées au pavillon Masson de l'Hôtel-Dieu, qui devrait être rénové et agrandi pour l'occasion.
       
      Le maire a aussi indiqué qu'une centaine de logements sociaux seront construits sur une partie des terrains de l'Hôtel-Dieu actuellement utilisés comme stationnement. M. Coderre a expliqué avoir eu des discussions préliminaires à ce sujet avec le ministre de la Santé, Gaétan Barrette.
       
      Les jardins situés sur le terrain deviendront accessibles à la population au terme du processus, a également affirmé M. Coderre.
       
      La mise en valeur des bâtiments se fera en fonction de cinq principes précis :
       
      la préservation de l'esprit des lieux;
      le respect des valeurs de la Congrégation et de sa mission spirituelle;
      la protection et la pérennisation du patrimoine bâti et naturel;
      la cohérence avec l'histoire du site;
      l'ouverture sur la collectivité et la réponse à ses besoins.
       
      Plus de détails à venir.
    • Par vincethewipet

       
      http://www.habitationslaurendeau.com/fr/projets-immobiliers-montreal/plateau54
       
      Un nouveau projet annoncé dans le Mile-End, secteur Saint-Viateur Est.
      Ce sera le voisin du Mil-N, donc mon voisin, sur Henri-Julien, à côté du monastère des Carmélites.
       
      65 unités, uniquement des 3 1/2 et 4 1/2, de 642 à 1031 pc.
       
      La grande façade vitrée est assez unique dans le contexte du Plateau Mont-Royal/Mile-End. J'aime bien aussi la grande utilisation du bois.
       
      Je crois que le terrain est en train d'être aménagé pour le bureau des ventes, il y a déjà une petite pancarte sur l'édifice vacant existant. Un projet jusqu'à 5 étages avait déjà été autorisé par l'arrondissement sur ce terrain il y a quelques années, en même temps que le Mil-N.
       
      PS: Quartier 54, Plateau 54... Pourquoi 54?
      Réponse: Plateau 54 parce que le projet est au 5400 Henri-Julien, et Quartier 54 pour une ancienne ligne de tramway passant sur Rosemont. Des rumeurs non-confirmées font aussi un lien avec Studio 54... .