_mtler_

Outremont sur la Montagne

Recommended Posts

Pinned posts
acpnc    562

Ces grands édifices institutionnels font partie de l'histoire de la ville. Ils sont les survivants d'un riche passé révolu, avec une architecture distinctive qui s'inspire d'influences clairement européennes . D'une certaine façon leur transformation en immeuble à condos garantira leur pérennité, tout en préservant la qualité du paysage urbain montréalais. Pour ceux qui recherchent une adresse de prestige au coeur de la ville, dans un immeuble au charme suranné, qui témoigne indéniablement de l'élégance d'un autre temps.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
jerry    69
Who is developing this project?

 

 

 

Bienvenue sur le forum Louise, surtout qu'il ne semble pas y avoir beaucoup de femmes! Les développeurs sont Olivier Leclair et Daniel Revah, ce dernier est aussi le développeur de Tom condos au c-v. En passant, la démolition intérieure commence le mois prochain, la construction en juin et la livraison est prévue pour septembre 2019.

 

*Oh I just noticed your question is in english. Sorry about that, but I guess you understood the answer.

Modifié par jerry

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
andre md    198

Tout va etre stripé malheureusement. Par contre la chapelle va etre conservée.

Ce n'est pas clair à quel point les éléments intérieurs patrimoniaux seront réhabilités, conservés, ou, malheureusement, détruits. Le sait-on ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
acpnc    562

C'est sûr que des éléments intérieurs sortis de leur contexte perdent beaucoup de valeur. Malheureusement avant de procéder, il faudrait faire un véritable inventaire de ce qui devrait ou pourrait être sauvé avant la démolition intérieure proprement dite. Le fera-t-on, ça c'est une autre question? Cela dépendra en partie de la sensibilité du promoteur, de la qualité des éléments récupérables et de l'intérêt probable de certains acheteurs potentiels. Car ici tout se vend et il y a des récupérateurs de vieilles boiseries et autres objets anciens qui revendent le matériel à des musées, des antiquaires, des designers, architectes et décorateurs, pour les intégrer dans leurs nouveaux projets.

 

Je serais donc très surpris qu'on rase tout sans distinction, car il y a un véritable marché secondaire et beaucoup d'argent à faire dans ce genre d'opération. Le bon côté: on conserve une partie du patrimoine en pièces détachées. Le moins bon: il est dispersé et on perd souvent sa traçabilité.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yarabundi    198
C'est sûr que des éléments intérieurs sortis de leur contexte perdent beaucoup de valeur. Malheureusement avant de procéder, il faudrait faire un véritable inventaire de ce qui devrait ou pourrait être sauvé avant la démolition intérieure proprement dite. Le fera-t-on, ça c'est une autre question? Cela dépendra en partie de la sensibilité du promoteur, de la qualité des éléments récupérables et de l'intérêt probable de certains acheteurs potentiels. Car ici tout se vend et il y a des récupérateurs de vieilles boiseries et autres objets anciens qui revendent le matériel à des musées, des antiquaires, des designers, architectes et décorateurs, pour les intégrer dans leurs nouveaux projets.

 

Je serais donc très surpris qu'on rase tout sans distinction, car il y a un véritable marché secondaire et beaucoup d'argent à faire dans ce genre d'opération. Le bon côté: on conserve une partie du patrimoine en pièces détachées. Le moins bon: il est dispersé et on perd souvent sa traçabilité.

 

Tu vis dans un univers rose acpnc. Personne ici à Montréal ne se soucie vraiment de la protection du patrimoine. L'administration municipale se contente du fait que l'enveloppe extérieure de l'édifice sera préservée. Ainsi on sauve les apparences. Pourtant comme tu l'écris si bien les solutions sont là -pourvu qu'on prennent la peine de faire les efforts nécessaires.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • Contenu similaire

    • Par UrbMtl
      PROJET À OUTREMONT
      UNE VENTE QUI RAPPORTERA 11 MILLIONS AUX RELIGIEUSES
       
      MAXIME BERGERON
      LA PRESSE
       
      Après plus d’un siècle passé à Outremont, les Sœurs missionnaires de l’Immaculée-Conception viennent de conclure la vente de leur couvent de la Côte-Sainte-Catherine pour 11,3 millions de dollars. Le promoteur Demonfort devrait recevoir le feu vert municipal ce soir pour y construire un projet résidentiel dès le printemps prochain.
       
      La transaction s’est finalisée jeudi dernier, au terme d’un processus « exhaustif » qui a duré plus de deux ans, a commenté sœur Michelle Payette, supérieure provinciale de la Congrégation des Missionnaires de l’Immaculée-Conception. La cinquantaine de religieuses qui habitaient toujours dans l’immeuble ont déjà déménagé dans une autre résidence à Laval.
       
      « Cette maison que nous avons habitée durant plus de 100 ans représentait beaucoup pour notre communauté essentiellement missionnaire », a indiqué Mme Payette dans une lettre à La Presse.
       
      « Devenue trop grande, il nous fallait arriver à la décision de nous en départir et de profiter du fruit de cette vente pour assurer, au cours des prochaines années, un milieu de vie et de soins appropriés pour nos sœurs âgées ou malades. »
       
      — Sœur Michelle Payette, supérieure provinciale de la Congrégation des Missionnaires de l’Immaculée-Conception
       
      Les religieuses avaient ciblé trois finalistes lorsqu’elles ont mis le couvent en vente en 2014. Elles se sont dites « impressionnées » par le projet du groupe Demonfort, dont les plans ont été dessinés par ACDF Architecture.
       
      Les promoteurs conserveront le bâtiment principal du couvent, qui date de 1939, tandis que les annexes plus récentes seront démolies pour faire place à un projet intergénérationnel de 62 condos et 6 maisons de ville. Les propriétés se vendront entre 474 000 $ et 2,6 millions, avant les taxes.
       
      Le complexe s’articulera autour d’un vaste terrain boisé traversé par un ruisseau, sur le flanc du mont Royal, qui était particulièrement affectionné par les religieuses. Sœur Payette estime que le projet « valorise et respecte le patrimoine du lieu ».
       
      VOISINS CONSULTÉS
      Les jeunes promoteurs de Maisons Outremont – Florent Moser, David Lafrance et Ali Lakhdari – ont lancé une vaste campagne d’information et de consultation auprès des voisins dès que leur offre d’achat a été acceptée en 2014. Les trois natifs d’Outremont voulaient s’assurer que les résidants du secteur comprenaient tous les aspects du projet, notamment leur intention de conserver, voire d’étendre le couvert végétal de la propriété.
       
      « Ç’a été une des nos meilleures décisions de faire ça, croit Florent Moser. Je pense aussi que ç’a a aidé que nous soyons des gens d’Outremont. »
       
      La réponse du voisinage a été hautement favorable. Des dizaines de citoyens ont pris part aux séances d’information ces dernières semaines, et 55 % des unités ont trouvé preneur avant même le lancement officiel du bureau des ventes, prévu le mois prochain. Neuf acheteurs sur dix habitent déjà à Outremont, selon les promoteurs.
       
      « On a eu quatre ou cinq offres concurrentes sur certaines unités, jusqu’à 250 000 $ au-dessus du prix demandé dans certains cas », a souligné David Lafrance, rencontré dans une unité-modèle luxueuse à l’intérieur du vieux couvent.
       
      Le groupe Demonfort estime à 45 millions la valeur totale de son projet, qui a fait l’objet de recommandations favorables au Comité mixte (Conseil du patrimoine et Comité Jacques-Viger).
       
      L’arrondissement d’Outremont devra maintenant approuver le changement de zonage de la propriété, ce qui devrait vraisemblablement se produire à la séance du conseil de ce soir.
       
      « On peut toujours avoir des surprises, mais normalement, lundi, les élus devraient entériner le changement de zonage », a expliqué Sylvain Leclerc, porte-parole de l’arrondissement d’Outremont.
       
      Les promoteurs espèrent lancer la construction en mars prochain, en vue d’une occupation au printemps 2019.
       
      Depuis 1902
       
      L’arrivée des Sœurs missionnaires de l’Immaculée-Conception à Outremont remonte à 1902. Avec son équipe, sœur Délia Tétrault s’installe alors dans une modeste maison du quartier. Les religieuses acquièrent le terrain du 314, chemin de la Côte-Sainte-Catherine, en 1906 pour 26 000 $, ce qui représente une somme faramineuse à l’époque, souligne une publication de l’équipe Forgues+Gosselin, les courtiers qui font la mise en marché du projet. Les religieuses ont commencé leurs missions en Chine en 1909, où elles se sont notamment occupées de la léproserie de Shek Lung. La construction du couvent actuel – qui sera conservé et intégré au nouveau complexe immobilier – a été réalisée en 1939.
       
       
      Une vente de 11 millions pour les religieuses - La Presse+
    • Par Ju HG
      Hôtel 1000-1006 de la Montagne et Appartements 947 Lucien-L'Allier - 26, 41 étages

      Condos Laurent & Clark - 20 étages

       
      Condos Babylone - 26 - 37 étages

       
      Condominium Maritime Montréal - 39 étages

       
      Quad Windsor -

       
      Tour Peel - 20 étages

       
      Tour des Canadiens 3 - 37 ou 49 étages

       
       
       
       
      Tour Bleury - 25 étages

       
       
       
    • Par mtlurb
      Nom: Campus Outremont - Université de Montréal
      Hauteur: Plusieurs bâtiments
      Coût du projet: 1,6 millard $
      Vocations du projet : institutionnelle et résidentielle
       
      Promoteur: Université de Montréal
      Partenaires: Ville de Montréal, Gouvernement du Québec et Gouvernement du Canada
      Architectes: Groupe IBI-CHBA | Provencher Roy + Associés Architectes
      Emplacement: Arrondissement d'Outremont - ancienne cours de triage du Canadien Pacifique
       
      Début de construction: 2012
      Horizon de fin de redéveloppement du site: 2025
       
      Site internet: http://www.siteoutremont.umontreal.ca/
       
      Ancienne version :
       
    • Par mark_ac
      Nom: Icône
      Hauteur en étages: 27 (phase 2) et 39 (phase 1)
      Hauteur en mètres: 107 (phase 2) et 146 (phase 1)
      Coût du projet: 120 000 000,00$
      Promoteur: Stationnement Metropolitain et Groupe Essaris
      Architecte: Béïque, Legault, Thuot Architectes
      Entrepreneur général: Pomerleau
      Emplacement: Coin nord-est de la Montagne / René-Lévesque O.
      Début de construction: Printemps 2013 pour la phase 1
      Fin de construction: Juin 2016 pour la phase 1
      Site internet: http://iconecondos.com/
      Lien webcam: 
      Autres informations: Le restaurant Queue de Cheval sera transformé en Bier Markt au courant de 2013. La tour de 40 étages (phase 1) sera composée de 357 appartements (condos). La tour de 27 étages (phase 2) sera composée de commerces, bureaux, appartements locatifs et hôtel, La queue de cheval déménage temporairement à 1234 de la montagne et ce jusqu'au fin des travaux à 1181 de la montagne.
      Rumeurs: 70% vendu en date de avril 2013
      Images (cliquez pour agrandir) :

       

       
      Vidéo promotionnelle:
       
    • Par GDS
      This lot is for now sale. The proposal is being used just to show the potential of the lot, but I thought it was worth posting anyways. Even more development soon be scheduled around the Bell Center.