GDS

Silos Canada Malting - ?? étages

Recommended Posts

Pinned posts

Silos Canada Malting
(concept)

silos canada malting.jpg

Citation

Emplacement: 
Hauteur en étages: 
Hauteur en mètres: 
Coût du projet: 
Promoteur: 
Architecte: 
Entrepreneur général: 
Début de construction: 
Fin de construction: 
Site internet: 
Lien webcam: 
Autres images: 
Vidéo promotionnelle: 
Rumeurs: 
Autres informations: 

 

  • Like 1
  • Thanks 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Citation

[T]here has also been pushback by local residents who feel the condo development has gone overboard, with too little social or affordable new housing and not enough emphasis on building new schools, parks, grocery stores and social services.

Magnifique projet, mais plutôt mal desservi en transport collectif (secteur enclavé à l'ouest, au nord puis au sud), alors que côté transport motorisé il est situé à moins de 5 mins de rampes d'accès à l'autoroute 15.

Un avantage qu'il offre sur Griffintown est d'être situé dans un quartier déjà structuré, côté services. Ça se vendra comme de petits pains chauds!

D'ailleurs, je compte 10 étages (belle densité pour ce secteur), en zoomant sur les fenêtres des silos. (Ce serait un premier exemple montréalais de réutilisation d'une telle structre pour y incruster des logements!) :thumbsup:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, FrancSoisD a dit :

Magnifique projet, mais plutôt mal desservi en transport collectif (secteur enclavé à l'ouest, au nord puis au sud), alors que côté transport motorisé il est situé à moins de 5 mins de rampes d'accès à l'autoroute 15.

Un avantage qu'il offre sur Griffintown est d'être situé dans un quartier déjà structuré, côté services. Ça se vendra comme de petits pains chauds!

D'ailleurs, je compte 10 étages (belle densité pour ce secteur), en zoomant sur les fenêtres des silos. (Ce serait un premier exemple montréalais de réutilisation d'une telle structre pour y incruster des logements!) :thumbsup:

Un prolongement de ligne d'autobus pourrait desservir le coin. On pourrait même en faire une condition d'acceptation sociale du projet?

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ce n'est pas si dans le champs que ça cet endroit. On est à 15 mins de marche de la station St-Henri et il y a un arrêt d'autobus (78) au coin.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Citation

« L'administration Plante-Dorais, une fois élue, s'engage à aller négocier avec toutes les parties au dossier (paliers de gouvernement et autres) pour trouver un montage financier afin de réaliser un projet de logements 100% sociaux et communautaires sur le site de la Canada Malting ».

http://quebec.huffingtonpost.ca/patricia-viannay/l-administration-plante-dorais-sera-t-elle-celle-du-droit-au-logement_a_23273428/

Juste avant les élections , Valérie plante avait déclarer qu'elle voulait 100% des logements sociaux pour ce site ... je suis curieux de voir ce qu'il va arriver maintenant.

Modifié par redfu
  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Si on applique le «principe» du 100% de logements sociaux* pour un site, on se prive de la contribution implicite**  du secteur privé, qui est possible quand on accorde un permis de construire conditionnel à l'insertion d'un pourcentage déterminé de logements sociaux.  Ce pourcentage sera nécessairement inférieur à 100%; plus il est bas, plus il procure au promoteur l'opportunité de réaliser une marge bénéficiaire globale*** suffisante pour qu'il lance le projet.

* Le concept n'est pas clairement défini dans ce texte.

** Dans un projet «mixte», i.e. un projet comportant une partie vendue au prix du marché libre et une autre vendue à un prix plus abordable possiblement inférieur au coût de construction.

*** La marge bénéficiaire globale est calculée à partir du produit total des ventes, mais ce sont uniquement les ventes des unités vendues sur le marché libre qui contribuent au profit.  Or il y a une contrainte incontournable: les prix de vente doivent être concurrentiels: on ne peut pas les hausser inconsidérement simplement pour atteindre le seuil de rentabilité.  Cela fixe une limite au pourcentage de «logements sociaux» inclus dans le projet.  Cette limite n'est toutefois pas fixe: on peut la hausser en accordant des avantages spéciaux au promoteur, par exemple une contribution financière publique, ou une dérogation au zonage permettant de construire plus de logements sur le site, ou encore (quand c'est possible) la vente du terrain à un prix inférieur à celui du marché.

Le texte ci-dessus est simplificateur; dans la réalité, on peut introduire toutes les nuances se rapportant à un site et à un projet particulier.  Ce qui demeure vrai, je pense, est l'existence générale d'un potentiel de contribution implicite du secteur privé.  En écartant ce dernier d'un projet (en exigeant 100% de logements sociaux), on limite (diminue) le nombre de logements sociaux qui peuvent être réalisés à partir d'un fonds déterminé (fixe).  Évidemment, si on dispose d'un fonds illimité, tout est possible!

  • Like 7

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, redfu a dit :

http://quebec.huffingtonpost.ca/patricia-viannay/l-administration-plante-dorais-sera-t-elle-celle-du-droit-au-logement_a_23273428/

Juste avant les élections , Valérie plante avait déclarer qu'elle voulait 100% des logements sociaux pour ce site ... je suis curieux de voir ce qu'il va arriver maintenant.

Lorsqu'elle a fait cette promesse , j'imagine qu'elle ne savait qu'elle serait élue mairesse ! C'est très incohérent avec le discours de Projet Montreal qui parle sans cesse de mixité alors que la mixité social ce n'est pas avoir seulement des ménages a faible revenue et écarté des promoteurs privé . Je reconnais que les besoins en logement abordable sont criants dans le quartier mais on a pas besoin de répéter le modèle des habitations jeanne Mance . Le projet tel que proposé avec 15% de logement sociaux réalisé par le privé me semble l'approche la plus réaliste pour ce secteur qui a déjà reçu environ 1400 unité de logement social depuis 2009 , soit beaucoup plus que n'importe quel arrondissements a Montreal. 

  • Like 1
  • Thanks 6

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 14 heures, Yasmaka a dit :

Lorsqu'elle a fait cette promesse , j'imagine qu'elle ne savait qu'elle serait élue mairesse ! C'est très incohérent avec le discours de Projet Montreal qui parle sans cesse de mixité alors que la mixité social ce n'est pas avoir seulement des ménages a faible revenue et écarté des promoteurs privé . Je reconnais que les besoins en logement abordable sont criants dans le quartier mais on a pas besoin de répéter le modèle des habitations jeanne Mance . Le projet tel que proposé avec 15% de logement sociaux réalisé par le privé me semble l'approche la plus réaliste pour ce secteur qui a déjà reçu environ 1400 unité de logement social depuis 2009 , soit beaucoup plus que n'importe quel arrondissements a Montreal. 

Pour ce commentaire j'ai pensé que tu méritais un troisième trophée. En effet la mixité sociale est un objectif essentiel afin d'assurer un équilibre entre les différentes couches de la société sur un territoire donné. Alors partout où c'est possible il faut encourager cette forme de cohabitation, qui profite à l'ensemble de la population et offre de meilleures chances de pouvoir mieux s'en sortir pour les plus démunis.

A ce propos je trouve que le 15% de logements sociaux et abordables est un excellent compromis, car il ne mine pas l'intérêt des promoteurs et répondrait à des besoins concrets partout dans les arrondissements montréalais. On évite ainsi l'image négative de gros ensembles de logements, tels les Habitations Jeanne-Mance, qui bien qu'ils soient bien administrés, ont la mauvaise réputation d'ostraciser leurs résidents.

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • Contenu similaire

    • Par ChrisDVD
      New housing for St. Henri on Canada Malting site?
       

       
      APRIL 14, 2013
       
      MONTREAL — The Canada Malting complex has towered over St. Henri for more than a century.
       
      A symbol of Montreal’s industrial past, it has fallen on hard times since it was abandoned in the 1980s. It’s defaced by graffiti, and squatters often break in.
       
      Now, the Sud-Ouest borough is working on guidelines for a possible eventual residential redevelopment of the sprawling property at St. Ambroise and St. Rémi Sts., on the Lachine Canal.
       
      After consulting experts, neighbours and local groups, the borough announced on Friday it is working on a framework that will be put before public consultations.
       
      Once Canada’s largest malting plant, Canada Malting’s oldest section was built in 1905. The privately owned complex features enormous silos, some of which are unique in North America. But the borough said some are crumbling and will be difficult to save. If a residential property is built, other challenges will involve traffic and parking, the borough said.
       
      “It’s a monumental building and preserving it presents monumental challenges,” Sud-Ouest borough Benoit Dorais said in a press release.
       
      “All options are on the table,” he added. “We hope to see a project that meets the principles and values that inspired the development of the area in recent years — an inclusive project where families play an important role, one that is focused on sustainable development and the history and identity of the neighbourhood.”
       
      Groups already consulted include Heritage Montreal, Parks Canada and Solidarité Saint-Henri. Guy Giasson, president of the Société historique de Saint-Henri, said the group hopes any redevelopment of Canada Malting will preserve and reuse the complex, as other former plants on the canal have been.
       
      Other industrial buildings have been turned into condos and artist lofts.
       
       
      Read more: http://www.montrealgazette.com/housing+Henri+Canada+Malting+site/8241376/story.html#ixzz2Qa3GUXRZ