The Rock

Ville de Sherbrooke - Les projets

Recommended Posts

Deux plans du site.

36658167_2083722105177526_25359067420599

Vincent Boutin

 

36630535_2083722045177532_30134240922472

Vincent Boutin

 

 —————

 

La nouvelle murale* installée à l'UdeS en soutien à Raif Badawi est un très bel ajout (et une très belle prise de position).

*Il s'agit d'un agrandissement d'une peinture.

43175844322_8a792d5b7c_b.jpg

 

La murale de la SAQ progresse rapidement. On peut déjà y distinguer l'ancienne gare d'autobus (à gauche) et le défunt Marché Lansdowne (à droite).

29354095638_a567714849_b.jpg

 

L'ancienne caisse de la rue Bowen commence à se regarnir progressivement.

42506898554_809933c2f3_b.jpg

 

Voilà où en est l'agrandissement de la Résidence Murray, sur la rue du même nom. Remarquez sur la gauche Pierre Chapdelaine (propriétaire de la résidence), en pleine contemplation de son œuvre...

42321643415_c3692136f4_b.jpg

 

 —————

5 juillet 2018 / Mis à jour à 17h02

Well Sud : L'appel de propositions est lancé

JONATHAN CUSTEAU

La Tribune

C'est parti! Les promoteurs québécois peuvent déposer leur projet de revitalisation pour les terrains appartenant à la Ville de Sherbrooke dans le périmètre du Quartier Well Sud, au centre-ville. Plusieurs des critères rappellent ceux de la première mouture de Well inc. tout en ajoutant un volet de développement durable. Le concept choisi sera dévoilé au début de l'année 2019.

En point de presse jeudi, le maire Steve Lussier et la présidente du comité de revitalisation du centre-ville, Chantal L'Espérance, ont dévoilé les paramètres de l'appel de propositions.

Les promoteurs intéressés devront être du Québec et compter une expérience minimale de 15 ans dans la réalisation de projets. Ils devront prendre en charge la démolition des bâtiments existants. Dans les nouveaux immeubles, au moins 70 000 pieds carrés devront être réservés au Quartier général de l'entrepreneuriat. Les bâtiments devront compter une minimum de quatre étages et un maximum de dix étages. La superficie totale des immeubles devra être d'au moins 140 000 pieds carrés. Une place publique d'au moins 20 000 pieds carrés est aussi souhaitée.

La Ville revient avec le concept de stationnement étagé. Celui-ci devrait idéalement compter plus de 650 cases publiques et l'accès devra se faire par les rues du Dépôt et Wellington Sud. L'appel de propositions ne précise pas le mode de gestion du stationnement, à savoir si la Ville rachètera les cases publiques ou si leur gestion sera confiée au privé.

La Ville prévoit toujours investir environ 25 M$ dans le projet. Les propositions sont attendues d'ici le 8 novembre. La soumission choisie sera présentée au conseil municipal au début de l'année 2019. Une entente d'exclusivité sera signée avec le promoteur choisi pour la signature d'une entente six mois plus tard. On prévoit 18 mois de travaux à partir de la conclusion du pacte à l'été, pour une livraison au début de 2021.

Les projets seront évalués sur leur caractère innovateur et distinctif, la garantie d'occupation des locaux, pour lesquels une mixité est souhaitée, l'échéancier de construction et les principes de développement durable et une certification LEED ou WELL Building Standard.

[...]

https://www.latribune.ca/actualites/sherbrooke/well-sud--lappel-de-propositions-est-lance-94a65788323c578239e3361226e832fd

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les mosaïcultures du "Circuit art et mosaïques" sont à peu près terminées. En plus du logo du circuit devant le pont Jacques-Cartier, des grenouilles du Domaine Howard et de la mosaïque devant l'Hôtel de ville, voici les œuvres autour du lac des Nations, qui me semblent plutôt à la hauteur de ce que laissaient présager les rendus.

Devant le Marché de la Gare, le truc des colonnes n'est pas trop mal, même s'il faut se mettre à une certaine distance pour que les bouts de photos soient a peu près correctement alignés.

41437923530_852b5b9711_b.jpg

 

42529301374_64810f6ae1_b.jpg

 

43247540721_b808b1aee6_b.jpg

 

41437920890_e781ec4668_b.jpg

 

Devant le Times, il ne manque plus que les structures métalliques à l'œuvre Les sentinelles.

43198027962_87ac87a0cf_b.jpg

 

Les panneaux végétalisés sont très cools. Remarquez aussi qu'une mince plate-bande a été aménagée sur toute la longueur de la clôture (dans une cavité vide depuis l'aménagement de la promenade, mais probablement pensée pour ça).

28378711537_ef749d74b0_b.jpg

 

28378709277_16947d162e_b.jpg

 

L'installation la plus impressionnante est sans contredit le truc des poissons.

28389495787_e31cc82ac9_b.jpg

 

43258518581_d42415c755_b.jpg

 

28389492777_c98df8945a_b.jpg

 

28389490987_3c390c246c_b.jpg

 

Les structures flottantes à côté du pont noir se font quant à elles toujours attendre.

 

—————

 

La façade de l'édifice incendié en février dernier sur la rue King Est est en train d'être complètement refaite. 

42542465614_dfc7e05d1f_b.jpg

Modifié par Lake

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sur Bowen Sud, le Manhattan progresse toujours à un bon rythme. Remarquez que toutes les nouvelles fenêtres (notamment celles du deuxième étage côté Bowen, toutes celles avec des pseudo-balcons et celles découpées dans les murs aveugles) ont des cadres noirs, contrairement aux anciennes qui ont/avaient des cadres gris. Remarquez aussi la taille respectable et la silhouette typique des ormes du parc Félix-Thibault, plantés il n'y a même pas quinze ans. Ce serait le fun que la Ville en plante davantage, en particulier en bordure de rue. Beaucoup de rues bordées d'ormes avaient autrefois un caractère très distinctif (exemple), incluant à Sherbrooke, avant l'arrivée de la maladie hollandaise de l'orme. Pour ceux qui se poseraient la question : oui, il y a maintenant de nombreuses variétés résistantes.

41584798990_0235457119_b.jpg

 

42676206184_a8e68172e8_b.jpg

 

29522476288_484d9fee1f_b.jpg

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un parc... en attendant...

Dans le cadre du projet de revitalisation du Quartier Well Sud, la Ville de Sherbrooke est fière d’annoncer la création d’un tout premier parc éphémère sur son territoire. Il sera situé sur l’ancien terrain du Maysen Pub et la population pourra en profiter de la mi-juillet à la mi-octobre.

« L’idée de créer un parc éphémère dans ce secteur vise à rapprocher la communauté au cœur du Quartier Well Sud. De là, les gens pourront discuter et rêver du développement de notre centre-ville », a expliqué Mme Chantal L’Espérance, présidente du comité de revitalisation du centre-ville en rappelant que les membres du comité aviseur avaient réclamé des actions concrètes et à court terme au centre-ville.

Un parc éphémère est un espace public aménagé de manière temporaire sur un terrain ou une emprise de rue. Les diverses expériences menées dans plusieurs villes et pays ont démontré que, marquées de l’identité d’un quartier, ces places deviennent rapidement des lieux de rencontre et d’animation accessibles et ouvertes à tous et à toutes.

« Un des commentaires de la population au cours des derniers mois était à l’effet qu’il manquait de lieu public de rencontre. C’était là une des faiblesses du secteur de la rue Wellington Sud. Le parc éphémère viendra combler cette lacune et permettra d’innover en matière d’aménagement de nos lieux publics», a déclaré le maire de Sherbrooke, M. Steve Lussier.

Le parc comprendra des espaces de repos, l’aménagement d’une petite scène et du mobilier urbain qui pourra être réutilisé dans les prochaines années. La Corporation de développement économique communautaire de Sherbrooke (CDEC) aura la responsabilité d’animer le site et de documenter l’expérience vécue par les usagers et les usagères, afin d’éventuellement pérenniser les aménagements éphémères au centre-ville.

Rappelons que la Ville de Sherbrooke est actuellement en procédure d’appel de propositions pour le développement d’un projet dans la zone prioritaire du Quartier Wellington Sud.

36867610_251934682204657_7642554322210783232_n.jpg

Modifié par Goug

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Excellente nouvelle!

 

18 juillet 2018

37 appartements à côté de la Centrale Frontenac

a059e9d8-798c-4f54-b9bd-2b4068f454c3_102

 
JONATHAN CUSTEAU
La Tribune

EXCLUSIF / Un immeuble de 37 appartements sera construit sur le site de l’ancienne Buanderie de l’Estrie, au 353 rue Frontenac. Le Groupe Immobilier Bradley récupérera le bâtiment incendié pour en faire un stationnement coiffé d’une terrasse, alors qu’un immeuble de sept étages, dont cinq visibles de la rue, sera situé à l’avant du terrain.

L’ancienne Buanderie de l’Estrie a été la proie des flammes en 2010. Des projets de condos et d’espaces à bureaux ont d’abord été envisagés, mais en l’absence d’une aide financière de la Ville pour la rénovation, les propriétaires jugeaient que l’entreprise ne serait pas rentable.

C’est l’instauration de programmes incitatifs qui a convaincu le Groupe Bradley, composé du Groupe Custeau et de l’architecte et promoteur Michel Jubinville, d’amorcer des travaux en septembre pour un projet de 6 M$. Les premiers locataires pourront emménager au Frontenac en juin 2019.

Les appartements de trois ou quatre pièces et demie s’adresseront à une clientèle de jeunes professionnels. Le prix de location devrait varier entre 800 et 950 $ par mois.

« Nous avons dû garder la bâtisse actuelle pour les droits acquis près de la rivière. La première version du projet aurait été trop dispendieuse. Nous récupérons donc la structure pour en faire un stationnement étagé avec une terrasse sur le toit. On sortira par la cage d’escalier de l’immeuble et on traversera sur la terrasse par une passerelle », explique Michel Jubinville, coprésident du Groupe Bradley.

Les deux étages inférieurs du nouvel immeuble compteront aussi du stationnement, un stationnement pour vélos et une salle d’entraînement. Au total, on prévoit 58 cases de stationnement pour 37 appartements.
 

[...]

M. Jubinville garde la porte ouverte à l’aménagement d’un bureau au rez-de-chaussée. « Il ne faudrait pas qu’il y en ait plus qu’un en raison du stationnement », explique-t-il.

Le Frontenac pourrait être un avant-goût des immeubles résidentiels qui se trouveront dans le futur quartier des Grandes-Fourches. Plusieurs terrains à développer dans ce secteur appartiennent justement à M. Jubinville et au Groupe Custeau. « Là aussi on veut que les bâtiments rappellent le patrimoine de Sherbrooke. Mais comme on part de rien, on pourra probablement faire aussi des bureaux et regrouper des stationnements étagés à l’arrière. »

https://www.latribune.ca/actualites/sherbrooke/37-appartements-a-cote-de-la-centrale-frontenac-8e865d94ed2ab27e2348a4fb39195359

 

En rappel, voici la version précédente du projet, qui devait initialement être terminé en 2013. Il y a un rendu du même angle dans l'édition papier de La Tribune d'aujourd'hui, mais il n'est pas sur leur site.

8055341681_d4c9c99677_b.jpg

 

Ajout: voici l'autre rendu.

29617191058_d9b3a503db_o.png

Modifié par Lake

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • Contenu similaire

    • Par Marc.PMR
      http://ici.radio-canada.ca/regions/estrie/2016/09/06/002-projet-train-passagers-montreal-bromont-sherbrooke-etude.shtml
       
      Ce n'est pas la nouvelle la plus récente, mais je m'étonne qu'elle n'ait pas été reprise et commentée sur ce site.
       
      Avec la collaboration d'une société comme Kéolis ou Transdev (opérateurs de trains pour passagers en Europe et toutes deux bien présentes au Québec), j'aimerais croire que l'exploitation d'un tel service est au moins envisageable. Un train régional entre Montréal et Sherbrooke desservirait un bassin de population non négligeable et offrirait une option de transport pratique aux amateurs de sports d'hiver
    • Par ouaouaron
      Un beau projet de rénovation. Y a-t-il déjà un fil pour ce projet?


    • Par Fortier
      Je ne me souviens pas d'avoir entendu parler de ce projet, j'imagine que c'est mort dans l'oeuf il y a longtemps? À moins que quelqu'un ait des infos? 
      Tour de l'Université Laval sur le terrain vague à côté du Chatelain sur Sherbrooke.
       



       
    • Par Gilbert
      1900 - 1950 Sherbrooke Ouest
      Architecte : Panzini
       

       

       

       

       

       

       

    • Par MARTY
      And another one, Second Cup, IGA, Pharmaprix already booked!!!
       
      Groupe Mach or should I say Saputo is on Fire!!!
       
      http://www.creativethinking-design.com/projets/details/faubourg-sherbrooke/