acpnc

Course de Formule E à Montréal

Recommended Posts

http://ici.radio-canada.ca/sports/sports_motorises/2016/05/20/001-formulee-montreal-2017-calendrier.shtml

 

 

Sports | Course automobile

Montréal au calendrier préliminaire de la formule E

Publié aujourd'hui à 11 h 32

 

Le départ de la course de formule E de Putrajaya en Malaisie Photo : Sam Bloxham / formula E

 

Selon un calendrier préliminaire remis aux écuries la semaine dernière, Montréal et New York figurent au championnat de formule E en 2017.

 

Ces deux rendez-vous doubles constitueraient les dernières courses du championnat 2017.

 

Le site Motorsports.com a obtenu copie de cette ébauche où l'on y apprend que le championnat mondial de voitures électriques ferait un arrêt dans les rues du centre-ville de Montréal les 15 et 16 juillet.

 

Toujours selon la même source, l'épreuve montréalaise serait présentée dans le secteur de l'Hôtel de Ville et serait en bonne voie d'être confirmée.

 

Le directeur de la Formule E, Alejandro Agag, estime que les chances sont bonnes pour que Montréal accueille une course à l'occasion de son 375e anniversaire de fondation.

 

« Les choses se présentent bien, et la ville possède de très bonnes chances de figurer sur la liste des épreuves que nous ferons parvenir à la FIA. Si la course de New York a finalement lieu, elle sera jumelée à Montréal en juillet et les deux seront des programmes doubles. »

 

L'étape new-yorkaise aurait lieu deux semaines plus tard, les 29 et 30 juillet.

 

« La course de New York n'est pas encore confirmée. J'y étais la semaine passée et les pourparlers progressent », a ajouté M. Agag.

 

La troisième saison de formule E devrait commencer le 9 octobre à Hong Kong. Le championnat 2016-2017 comprendrait 14 épreuves courues dans 12 villes différentes.

 

On note le retour des courses à Mexico City, Buenos Aires, Long Beach, Paris et Berlin. Monaco est prévu le 13 mai, en ouverture de la saison européenne. Les épreuves qui ont été éliminées du calendrier sont celles de Putrajaya, Punta Del Este, Moscou et Londres.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

http://journalmetro.com/sports/989070/une-course-de-formule-e-a-montreal-en-juillet-2017/

 

 

04/07/2016 Mise à jour : 4 juillet 2016 | 21:25

Une course de Formule E à Montréal en juillet 2017

Par Rédaction La Presse Canadienne

Formula E via Getty Images

 

MONTRÉAL – Les Montréalais auront une nouvelle épreuve de sport automobile à se mettre sous la dent l’été prochain, puisque le Conseil mondial du sport automobile de la FIA a récemment approuvé la tenue d’un programme double de Formule E à Montréal les 15 et 16 juillet 2017.

 

Montréal sera l’avant-dernière escale du calendrier de la FE, qui en est à sa troisième saison d’existence. Le calendrier, qui comptera 12 arrêts, se mettra en branle le 9 octobre à Pékin, en Chine.

 

«C’est fantastique d’amener la Formule E vers de nouveaux marchés comme Montréal», a déclaré le président-directeur général de la Formula E, Alejandro Agag, par voie de communiqué.

 

«L’objectif de la Formule E est de faire la promotion de la course électrique et des monuments les plus emblématiques du monde — et le calendrier de la prochaine saison est de toute évidence à la hauteur de nos ambitions», a-t-il ajouté.

 

Dimanche, le maire de Montréal, Denis Coderre, s’est réjoui de l’inscription de Montréal au calendrier officiel du 2016-17. Il a notamment indiqué que la course serait présentée sur un circuit urbain, sans donner plus de détails.

 

«Cette course s’inscrit dans la volonté de Montréal de faire la promotion de l’électrification des transports. Ce sera l’occasion de faire la démonstration que la performance peut aller de pair avec le développement durable. Je suis très heureux que Montréal, comme Paris, Hong Kong ou Buenos Aires, soit maintenant comptée parmi les villes hôtes de la Formule E», a déclaré M. Coderre.

 

La Formule E a été créée par la Fédération internationale de l’automobile (FIA) pour démontrer les capacités de la technologie de la voiture électrique par le sport automobile. Au Québec, sa popularité a été moussée par la présence de Jacques Villeneuve, qui a notamment piloté pour l’équipe Venturi pendant la saison 2015.

 

L’ex-champion du monde de F1, qui est âgé de 45 ans, n’avait cependant inscrit aucun point en trois manches. Il n’avait pas terminé la course d’ouverture à Pékin, a eu des problèmes lors d’un arrêt aux puits à Putrajaya et n’a pas amorcé la course de Punta del Este après avoir été victime d’un accident en qualifications.

 

Villeneuve avait finalement quitté Venturi en janvier dernier, citant une décision mutuelle survenue en raison d’une vision différente quant à l’avenir de l’équipe.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je propose un circuit urbain sur la rue Notre-Dame.

 

Le fleuve et le pont Jacques-Cartier feront un beau toile de fond pour la télédiffusion á l'international. Ils vont utiliser ce parcours pour le Triathlon international cette été.

 

Le Village au Pied-du-Courant est déjà bien ancré. ...mais ça sera la motivation supplémentaire pour la ville pour aménager la friche, le parc Bellerive....Qu'en pensez-vous?

 

Sent from my SM-T330NU using Tapatalk

Modifié par IluvMTL

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je crois qu'il faudra attendre de connaitre les exigences de la course avant de déterminer un parcours précis. On dit dans l'article: L’objectif de la Formule E est de faire la promotion de la course électrique et des monuments les plus emblématiques du monde . Montréal voudra peut-être intégrer le Parc Olympique, qui sait le Mont-Royal et peut-être l'ile Ste-Hélène avec la boule géodésique? Donc la rue Notre-Dame pourrait probablement faire partie du trajet? Faudrait voir aussi la longueur du tracé exigé.

 

Voici un aperçu des différents circuits proposés dans le monde: https://www.google.ca/search?q=circuit+formule+E&client=firefox-b&tbm=isch&tbo=u&source=univ&sa=X&ved=0ahUKEwiLwufDouTNAhWB8j4KHbU-AI8QsAQIHA&biw=1280&bih=701

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La puissance du pont Jacques-Cartier sur la petite écran ! C'est justement pourquoi ils ont choisi ce lieu pour le Triathlon ....Ils pourraient monter des gradins pour accomader les foules du côté du parc linéaire (la piste cyclable) face au fleuve, notre circuit mini-Monaco...

 

Sent from my SM-T330NU using Tapatalk

Modifié par IluvMTL

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

http://fiaformulae.com

 

https://en.m.wikipedia.org/wiki/Formula_E

 

Overview

 

The Formula E championship is currently contested by ten teams with two drivers each (after the withdrawal of Team Trulli, there are temporarily only nine teams competing). Racing generally takes place on temporary city-center street circuits which are approximately 2 to 3.4 km (1.2 to 2.1 mi) long. Currently, only the Mexico City ePrix takes place on a road course, a modified version of the Autódromo Hermanos Rodríguez.[2]

 

Sent from my SM-T330NU using Tapatalk

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ville-Marie approuve des travaux de voirie de 4,6 M $ en vue de la formule E en 2017

 

PUBLIÉ AUJOURD'HUI À 15 H 33

 

image.jpeg

 

Des travaux vont bientôt s'ajouter à ceux déjà en cours dans les rues du centre-ville de Montréal, puisque le conseil de l'arrondissement de Ville-Marie a approuvé lundi des contrats totalisant 4,6 millions de dollars pour réaménager des rues et des trottoirs en prévision de l'épreuve de formule E de l'été prochain.

Un texte de Benoît Chapdelaine

 

 

La prochaine saison de formule E démarrera à Hong Kong le 9 octobre prochain et se terminera à New York le 30 juillet 2017. Contrairement aux course de formule 1, celles de voitures électriques se déroulent dans un environnement urbain et non pas sur un circuit fermé comme celui de l'île Notre-Dame.

 

En vue du rendez-vous montréalais, les 15 et 16 juillet 2017, la Ville doit revoir la géométrie de certaines rues et réaliser d'autres travaux préparatoires pour se conformer aux exigences de la Fédération internationale automobile.

 

"Là où ça va se faire, on devait le faire de toute façon [...] donc les riverains vont être contents de voir que l'on fait la réfection de la chaussée dans le centre-ville."

 

- Le maire Denis Coderre

 

Les voitures de course électriques sont de plus en plus performantes, mais roulent généralement beaucoup moins vite que les voitures de formule 1. Le gagnant de la dernière course à Londres, Nicolas Prost, roulait en moyenne à 102 km/h.

La charrue devant les bœufs?

 

La conseillère Valérie Plante, de Projet Montréal, approuve la tenue d'une course de voitures électriques, mais elle déplore qu'on ait adopté un budget pour les travaux avant même d'en connaître le tracé. Le maire compte dévoiler davantage d'informations à cet effet bientôt.

 

« Je suis préoccupée au niveau des délais, au niveau de la construction, a dit Mme Plante. Est-ce que ça va être fait en même temps, par exemple, que la rénovation de la rue Sainte-Catherine? Est-ce que les priorités qu'on a identifiées pour cette formule électrique sont les mêmes que pour les résidents, les piétons, les commerçants? »

 

Le conseiller indépendant Steve Shanahan, qui a voté en faveur de l'adoption du budget, veut bien faire confiance à M. Coderre, mais il estime que si la course n'a finalement lieu que durant deux ou trois ans à Montréal, la dépense n'en aura pas valu la peine.

 

« Le budget de la Ville de Montréal n'est pas un budget infini, a-t-il fait valoir. Les capacités des payeurs de taxes, que ce soit les résidents ou les commerces, sont à la limite. On ne peut pas demander aux gens de payer plus. »

 

http://ici.radio-canada.ca/regions/Montreal/2016/08/08/002-formule-e-ville-marie-voirie.shtml

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ouf le circuit va faire le tour du bloc de Radio-Canada et de la A-720. Rien d'incroyable, mais la plupart des circuits de Formule E sont des lignes droites pas trop longue (500m max) avec soit des chicanes, soit des tournant à 90 degrées.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

http://auto.lapresse.ca/course-automobile/201608/09/01-5008737-gp-de-formule-e-de-montreal-46-millions-pour-retaper-les-rues.php

 

Publié le 09 août 2016 à 08h19 | Mis à jour à 08h19

GP de Formule E de Montréal: 4,6 millions pour retaper les rues

 



    • [*=left]1241878-travaux-vue-course-formule-e.jpg


       

      Plein écran


      Les travaux en vue de la course de Formule E qui sera présentée l’été prochain à Montréal se concentrent dans la zone délimitée par le boulevard René-Lévesque, les avenues Papineau et Viger ainsi que les rues Saint-Antoine et Berri.
      PHOTO MARTIN TREMBLAY, LA PRESSE
      1 / 8

 

 

 

 

 

588976-pierre-andre-normandin.png

PIERRE-ANDRÉ NORMANDIN

La Presse

<iframe id="twitter-widget-0" scrolling="no" frameborder="0" allowtransparency="true" class="twitter-follow-button twitter-follow-button-rendered" title="Twitter Follow Button" src="http://platform.twitter.com/widgets/follow_button.a9003d9964444592507bbb36b98c709b.fr.html#dnt=false&id=twitter-widget-0&lang=fr&screen_name=PaNormandin&show_count=false&show_screen_name=false&size=m&time=1470754494852" data-screen-name="PaNormandin" style="margin: 0px; padding: 0px; border-width: 0px; border-style: initial; vertical-align: baseline; position: static; visibility: visible; width: 62px; height: 20px;"></iframe>

 

Montréal investira 4,6 millions pour retaper à l'automne plusieurs rues de l'est du centre-ville en vue de la présentation d'une course de monoplaces électriques, en juillet 2017. Le tracé gravitera autour de la Maison de Radio-Canada, avec le pont Jacques-Cartier et le nouveau CHUM en toile de fond.

 

 

 

Parcours autour de Radio-Canada

 

L'arrondissement de Ville-Marie a accordé hier, lors d'une réunion extraordinaire, un contrat à l'entreprise Eurovia afin de corriger les défauts sur le tracé qu'emprunteront les bolides de la Formule E, qui seront de passage à Montréal en juillet 2017.

 

1241896-federation-internationale-automobile-recemment-annonce.jpg

Agrandir

La Fédération internationale de l'automobile a récemment annoncé que Montréal accueillera les 11e et 12e étapes du circuit de la Formule E, les 15 et 16 juillet 2017. Photo: FIA

 

 

Le parcours de la course n'a pas encore été rendu public, mais la liste des rues à retaper donne une bonne idée du trajet qu'emprunteront ces voitures de course entièrement électriques. Les travaux se concentrent dans la zone délimitée par le boulevard René-Lévesque, les avenues Papineau et Viger ainsi que les rues Saint-Antoine et Berri. Cette boucle de 2,7 km, qui offre une ligne droite d'un peu plus de 1000 mètres sur René-Lévesque, se trouve ainsi à faire le tour de la Maison de Radio-Canada.

 

Rues en mauvais état

 

Les 4,6 millions proviendront du programme de réfection des artères et serviront à effectuer de « nombreuses interventions et ajustements à la géométrie actuelle du réseau de voirie », peut-on lire dans le contrat. Les rues en ont bien besoin : la chaussée présente de nombreuses imperfections, comme des fissures et des nids-de-poule. Des têtes de puisards dépassant du bitume seront aussi corrigées. « On devait de toute façon faire ces travaux de voirie », a indiqué hier le maire Coderre devant le conseil d'arrondissement de Ville-Marie, précisant qu'ils avaient été simplement devancés en raison de la tenue de la course. Des 4,6 millions, 73 % serviront à refaire des chaussées, tandis que les 27 % restants permettront de refaire les trottoirs.

 

Travaux jusqu'en novembre

 

Les travaux pour retaper les rues doivent avoir lieu d'août à novembre. La métropole indique qu'il n'est pas question de les retarder, puisqu'elle risquerait de perdre la tenue de la course, prévue les 15 et 16 juillet 2017, soit au coeur des festivités du 375e anniversaire de Montréal. Tout report « rendrait impossible la finalisation des préparatifs du réseau de voirie de la Ville pour la tenue de la course avec un presque certain refus de la Fédération internationale de l'automobile (FIA) d'accepter les conditions de la piste », indique un document.

 

Moins cher que prévu

 

Ce contrat de 4,6 millions coûtera nettement moins cher que prévu, même si une seule offre conforme a été reçue. Montréal avait estimé la facture à 5,7 millions, mais la note sera finalement inférieure du cinquième (- 19 %). Une partie cet écart pourrait s'expliquer par la forte baisse du coût de l'acier entre l'estimation et l'appel d'offres. Trois entreprises avaient déposé une soumission, mais deux ont été écartées. La première a été refusée parce que sa validité arrivait à échéance le 27 mai, tandis que la deuxième n'avait plus d'autorisation valide de l'Autorité des marchés financiers depuis le 10 juillet.

 

L'opposition émet des réserves

 

L'opposition à l'hôtel de ville a émis certaines réserves sur le projet. La conseillère Valérie Plante voit d'un bon oeil l'arrivée de la Formule E, mais estime que le projet est présenté de façon précipitée. « J'ai été très contrariée de devoir me prononcer sur un dossier aussi important sans aucune discussion avec les élus. L'administration a tendance à agir rapidement, à mettre la charrue devant boeufs, et on finit par se retrouver devant des obstacles et on doit faire marche arrière », s'est désolée l'élue. Le conseiller Steve Shanahan a également déploré le manque de discussions sur les retombées attendues de l'événement.

 

Vitrine pour les voitures électriques

 

La FIA a récemment annoncé que Montréal accueillera les 11e et 12e étapes du circuit de la Formule E, les 15 et 16 juillet 2017. La présentation d'une étape de ce circuit est vue par Montréal comme une façon « de contribuer et de promouvoir de façon soutenue les pratiques citoyennes en développement durable, ce qui passe nécessairement par l'électrification des transports ». On souligne également que, au-delà de la compétition, ce type de course automobile contribue à la « recherche et développement en ce qui concerne les véhicules électriques, accélérant ainsi l'intérêt général envers l'énergie propre et le développement durable ». L'élu Richard Bergeron estime que la Formule E représente la « course automobile de l'avenir » et que Montréal fait bien d'adhérer dès maintenant à ce circuit, même si sa notoriété reste encore faible.

 

La Formule E en bref

 

Le circuit de la Formule E existe depuis deux ans. La troisième saison s'ouvre en octobre à Hong Kong et prendra fin à New York le 30 juillet 2017. Le championnat 2015-2016 a été remporté par le pilote suisse Sébastien Buemi, de l'écurie e.Dams, de Renault. Celui-ci est un pilote de réserve

pour l'écurie Red Bull en Formule 1. Beaucoup moins rapides que dans le circuit Ecclestone, les voitures électriques peuvent atteindre des vitesses maximales de 225 km/h.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • Contenu similaire

    • Par Miska

       
      La Ville entreprend la réalisation d'un nouveau complexe aquatique au parc Poly-aréna. Composée d’un bassin de compétition et d’un bassin récréatif incluant une zone santé et bien-être, cette nouvelle installation permettra de bonifier considérablement l’offre de services aquatiques pour tous les types de clientèles.

      La conception du projet (architecture et ingénierie) du Complexe aquatique de Brossard a été assurée par le consortium « Héloïse Thibodeau et Vincent Leclerc + Associés Architectes » et la firme CIMA+.
       
       
       
       
       
    • Par acpnc
      Publié le 19 janvier 2018 à 06h29 | Mis à jour à 06h29
      http://www.lapresse.ca/affaires/economie/immobilier/201801/19/01-5150616-un-terrain-vendu-100-millions-au-centre-ville-de-montreal.php
      Un terrain vendu 100 millions au centre-ville de Montréal
      Le terrain de 135 000 pieds carrés est bordé par le boulevard Robert-Bourassa, la rue Saint-Jacques, la rue Notre-Dame et la rue Gauvin.
      Photo Ivanoh Demers, La Presse
      André Dubuc
      La Presse   Le promoteur Broccolini vient de mettre la main sur un des terrains les plus en vue à l'entrée du centre-ville de Montréal, pour la somme faramineuse de 100 millions de dollars.
      Le terrain de 135 000 pieds carrés est bordé par le boulevard Robert-Bourassa, la rue Saint-Jacques, la rue Notre-Dame et la rue Gauvin. Il donne sur la nouvelle entrée de la ville, l'ancienne autoroute Bonaventure devenue un boulevard urbain aux oeuvres d'art monumentales.
      « C'est une transaction fracassante, commente Noémie Lefebvre, conseillère principale en immobilier et spécialiste des terrains au Groupe Altus, à qui La Presse a parlé jeudi. En termes de valeur, une vente de terrain à 100 millions, c'est du jamais vu. »
      740 $
      Prix de vente du terrain au pied carré La vente de terrain la plus importante dans l'île de Montréal auparavant avait été celle d'un terrain de 2 millions de pieds carré, voisin du centre Fairview Pointe Claire, acheté au prix de 48 millions par Ivanhoé Cambridge en 2013, selon une compilation d'Altus. En 2017, le groupe Brivia, promoteur des condos YUL, avait acheté un terrain de 40 000 pieds carrés à l'angle du boulevard René-Lévesque Ouest et de la rue Guy pour 27,5 millions. Fin 2016, le terrain de l'ancien Children's Hospital, d'environ 150 000 pieds carrés, avait été vendu 25 millions. Le terrain de 100 millions a longtemps été contrôlé par Magil Laurentienne, qui a fait la promotion de différents projets sur ce lieu au fil des ans. 
      Le projet Univers, annoncé en août 2012, prévoyait la construction de 500 condos à l'est, et de bureaux dans la partie ouest. Le projet d'une valeur de 350 millions a été abandonné un an plus tard. 
      COMPLEXE À VOCATION MIXTE
      Broccolini, pour sa part, projette de construire un complexe faisant jusqu'à 1,5 million de pieds carrés à vocation mixte, soit des bureaux, des logements et des locaux commerciaux. 
      Le nouveau propriétaire connaît bien les lieux puisqu'il entame la construction d'une tour de 35 étages au 628, rue Saint-Jacques, tout juste à l'ouest de sa nouvelle acquisition.
      Broccolino est un important promoteur et entrepreneur en construction. Il a construit L'Avenue, une tour de 50 étages, en face du Centre Bell et il bâtit actuellement la nouvelle Maison de Radio-Canada, angle Papineau et René-Lévesque Est. Il gère aussi un portefeuille de 40 propriétés totalisant 6 millions de pieds carrés.
    • Par UrbMtl
      Il n'y a pas de proposition encore. Je n'ai rien à vous présenter, désolé.
      Cependant, je crois que nous devrions discuter du futur de ce terrain ici plutôt que de s'éparpiller dans différents fils dans les mois à venir.
       
      En passant devant il y a quelques minutes, j'ai remarqué que le commerce de pneu et définitivement fermé, du à une faillite (c'est écrit sur la porte).
      Bref, un terrain permettant 80m et valant 1 072 900 $ (le bâtiment dessus vaut 108 000 $...) ne restera pas longtemps dans cet état.
       
      D'ailleurs, il y a une roulotte de chantier sur le terrain. Probablement pour autre chose, mais quand même...
       
      Bref, à suivre.
       

    • Par nicko2a
      Bonjour à tous ! Je me suis fais un petit délire perso.
      Quand je vois la propagation des grattes ciels ultras-fins à New York, je me suis demandé pourquoi pas à Montreal ?
      Donc je me suis mis à chercher un emplacement propice pour un projet equivalent, à l'echelle de Montreal. Au début, je voulais le faire au 1240 Square Phillips parce que je me disais qu'avec le square devant, ça aurait été magnifique, mais la zone est limitée à 60m...

      Je me suis ensuite rabatu sur le 1422 Peel. L'endroit est très dense, mais avec uniquement des immeubles d'une dizaine d'étages. La zone est limitée à 120m, mais cela est déjà suffisant ! Ce qui me plaisait c'est d'integrer le batiment dans un quartier dense en l'adaptant au batiments plus anciens.

      J'ai trouvé la facade du petit batiment déjà présent sympathique alors j'ai décidé de l'integrer au projet.

      Parlons un peu du batiment. 
      La base fait 20m par 36m, ce qui correspond à l'espace libre actuellement, + le petit batiment.
      Il y a un premier rabat de à 25m de haut pour donner la largeur minimale de la tour, 18m et un profondeur de 30m. Il y en a un autre à 38m de haut, qui forme une terrasse et qui fait passer la profondeur du batiment de 30 à 18m. La tour s'élance ensuite en un carré de 18x18m sur 80m.


      Bon alors je me suis pas du tout penché sur l'aménagement interieur, ça ne m'interesse pas !
      Au niveau de l'apparence extérieure, la tour serait revetue de verre noire type One Madison à NYC :

      Avec un léger cerclage en métale gris foncé/carbon (la couleur) entre chaque étage.
      Je me suis dit qu'une longue antenne à la CIBC terminerait bien la tour ! 
      Voici maintenant ce que ça donne integré dans la ville !



      Et voici comment l'immeuble ressort de plusieurs endroits de la ville :
      Bonaventure :

      Mt Royal :

      St Catherine O :

      Du pied de la tour CIBC :

      Et du pied de la tour :

      Voila ! Qu'en pensez vous ?
       
       
       
    • Par UrbMtl
      Un autre projet qui semble être de Karl Fischer sur Crescent.
      Selon le rôle foncier de la Ville, le terrain et les bâtiments semblent toujours appartenir au Groupe Rester (ils possèdent pratiquement tout le côté Est de ce segment de Crescent). Rester est derrière l'aggrandissement du Sommer
      Donc on attend pour voir...