Mokita

HEC Montréal (pavillon centre-ville) - 8 étages

Recommended Posts

Pinned posts

HEC Montréal (pavillon centre-ville)

HEC PAVILLON centre-ville.png

Citation

Emplacement: 
Hauteur en étages: 8
Hauteur en mètres: 
Coût du projet: 
Promoteur: 
Architecte: Provencher Roy Associés Architectes inc
Entrepreneur général: 
Début de construction: 
Fin de construction: Automne 2021
Site internet: http://www.hec.ca/centre-ville/
Lien webcam: 
Autres images: 


Vidéo promotionnelle: 
Rumeurs: 
Autres informations: 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 18 heures, MDCM a dit :

C'est de mal connaitre la restauration... Toutes les chances sont du côté qu'il va se planter. C'est triste, mais quand tu trouves la recette qui marche, mais que tu perds ta localisation.... en resto c'est capoute. Comme 90% des restos sur 5 ans. Je lui souhaite bonne chance bien-sûr, il est très positif, et c'est appréciable. 

 

Ouin, sauf que c'est Jérôme Ferrer. Il part avec un solide avantage.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, Arseniq33 a dit :

Ouin, sauf que c'est Jérôme Ferrer. Il part avec un solide avantage.

Je suis d'accord : à moins qu'il n'aie pas fait ses devoirs -à savoir : s'assurer de bien choisir le site de sa nouvelle brasserie sans précipitation- Jérome Ferrer part gagnant !!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'aurais de loin préféré qu'on laisse le parc tranquille, et qu'on conserve au moins 1 ou 2 façades de plus, mais qu'on bâtisse plu haut. Je ne comprends pas ce genre de développement en plein c-v en 2018.

PS: C'est vrai que ça ressemble al Radio-Canada!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis surpris qu'on construise autant SUR le parc et les ruines... Fouille moi pourquoi je pensais que c'était du patrimoine.

Screen_Shot_2018-01-03_at_12_08.54_PM.png

 

 

Screen_Shot_2018-01-03_at_12_08.54_PM.png

Modifié par MaximeMTL
Images doubles

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai écrit directement au HEC. Je les ai piqué un peu sur le patrimoine qui allait être perdu. J'ai reçu une réponse détaillée:

 

"

Nous avons bien reçu votre courriel vis-à-vis les démolitions de certains bâtiments sur la côte du Beaver Hall que pourrait entraîner la construction du nouvel édifice projeté par HEC Montréal dans ce secteur.

Nous aimerions apporter quelques précisions sur le projet afin de vous en offrir un meilleur éclairage.

L’édifice projeté se compose de trois parties distinctes, soit :

-        une parcelle de terrain adjacent à la basilique Saint-Patrick, terrain actuellement occupé en grande partie par un stationnement sur sa portion nord et par un terrain laissé vacant sur sa portion sud;

-        deux parcelles situées sur la côte du Beaver Hall : une parcelle correspond à l’édifice avec les adresses civiques 1071, 1075 et 1083 et l’autre correspond aux adresses 1089 et 1095.

 

Ce sont ces deux derniers bâtiments qui devront être démolis pour faire place à une partie de l’édifice de HEC Montréal dont l’ouverture est prévue en août 2021. Ils font partie d’un alignement de quatre bâtiments, le plus au sud étant situé sur le coin de la rue De La Gauchetière, et le plus au nord au coin du passage le séparant de la tour du 500 René-Lévesque Ouest.

Nos recherches, menées en collaboration avec des experts en patrimoine, indiquent que ces bâtiments ont subi de nombreuses transformations au cours des ans, rendant leur âge bien relatif. Un des quatre bâtiments, le no 1085, a conservé ses deux étages inférieurs (malgré de nouveaux percements), avec des éléments d’origine. Il  n’a pas été acquis par HEC Montréal et sera enchâssé par notre nouvel édifice pour former une composition cohérente des façades sur la côte du Beaver Hall.

La limite de hauteur constructible étant fixée au niveau de l’arête du toit de la basilique Saint-Patrick, le nouvel édifice ne peut se comparer à un gratte-ciel. Ajoutons qu’il se conforme également à l’aire de protection patrimoniale imposée par l’édifice Unity et la maison William-Dow.

Soyez assuré que nous avons porté un grand soin à ce que ce nouvel édifice s’implante de manière respectueuse dans son environnement, sans en altérer le caractère distinctif.

Vous pourrez bientôt le constater puisque les esquisses du nouvel édifice seront incessamment disponibles sur le site web du projet.

Nous vous remercions de l’intérêt que vous portez au projet Centre-ville de HEC Montréal et demeurons à votre disposition pour toute information supplémentaire."

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 16 heures, Fortier a dit :

Merci @ConcordiaSalus! Tu pourrais leur demander également s'ils prévoient une connexion au RÉSO?

C'est toujours une bonne chose de s'adresser directement au promoteur quand des questions pointues surgissent sur un projet donné. On a ainsi une meilleure idée de ses intentions et aussi dans le cas présent, de sa sensibilité vis à vis du patrimoine et notamment de certaines contraintes particulières spécifiques au site. 

Comme d'autres détails seront prochainement publiés sur leur site web, on peut supposer qu'ils répondront à la majorité des autres interrogations qui subsistent pour le moment.

J'ajouterais qu'en posant des questions précises à qui de droit en tant que membre actif de MTLURB, donne davantage de crédibilité au locuteur et invite naturellement l'interlocuteur à collaborer de bonne foi pour le bénéfice de tous.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
33 minutes ago, ConcordiaSalus said:

"Pour l’instant, il n’est pas dans les plans de raccorder l’édifice au réseau souterrain du centre-ville."

Pourtant ca devrait etre relié au RESO question pratique surtout pour un institution d'enseignement. Le tunnel du RESO longe deja le quadrilatere.

 

square-victoria HEC.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • Contenu similaire

    • Par IluvMTL
      Proposition:  
      A feasibility study to consider the addition of a tramway line or bus route on McTavish Street to facilitate access to the Belvedere Kondiaronk/Chalet and other areas up the hill from downtown, especially for seniors and the mobility/physically challenged, but also to serve other users.
      Objective
      Making the Mont-Royal and other points up the hill more accessible 
      As it now stands, as far as reaching the lookout or chalet is concerned, the Peel steps and various inclines encountered are out of the question for many, including families. The closest alternate route by public transit is via Guy, plus 2 buses and a walk. That is not very convenient for many. Another important consideration is that there are no elevators in the Guy metro for people who need them.  The McTavish tramway could let people off in the Allan Memorial Institute parking lot, a few steps from the  Route Olmstead which has a much gentler slope for going the rest of the way to the lookout. If a bus route is the option selected, the service could be seasonal, or only in service on week-ends, holidays and special events. Advantages
      A tramway would be an enticement to visit the mountain, and more often, since it would be much simpler and quicker for tourists and montrealers to reach the lookout. It would also ensure that the chalet be better utilized since it would be so much easier to get to, no matter the season. More concerts and special events could be held there throughout the seasons. Since the McTavish line tramway would run though the McGill Campus, it would also be a N-S shuttle of sorts, getting McGill students and employees between the various campus buildings and the REM/Metro/downtown. This line could also be used for residents in the Square Mille, McGill Ghetto as well people going to games at Molson stadium or the other McGill athletic facilities. Being part of the Fleuve-Montagne makes it an natural draw for tourists and this line is only steps away from the main tourist office on Square Dorchester as well as Sainte-Catherine and may major hotels. People could also transfer to the ave des Pins bus for other points east and west. The line is a short hop from McGill Metro, the REM and Central Station, making it part of the hub. The route could be extended further southward to the Tourist office at Dorchester or  widened to cover a broader area if need be. This line would be an alternative to the bus lines that run north, on Guy and du Parc. Easier public access means fewer private cars and tour busses traveling to the mountain, and fewer vehicles on the road. The Kondiaronk summit on Mont-Royal is a major tourist attraction, Let's facilitate access for all groups.
      McTavish Tramway Route (in orange)

    • Par IluvMTL
      http://plus.lapresse.ca/screens/6ae8dd35-0e0b-48e3-b1cb-dec9a5e92473%7CHFo3prp1wfb0.html
       
      Édition du 8 août 2015,
       
      UNE NOUVELLE BRASSERIE À MONTRÉAL
       
      À titre de président du conseil de Molson Coors, Geoff Molson aura une fin d’année bien remplie alors qu’il confirme que l’entreprise brassicole est à compléter une étude qui déterminera si elle construira une nouvelle usine ou rénovera ses installations de la rue Notre-Dame.
       
      Une chose est certaine : le statu quo n’est plus possible et, selon Geoff Molson, la brasserie bicentenaire devrait normalement déménager dans des installations le plus modernes possible. On parle d’investissements qui pourraient dépasser les 300 millions.
       
      « Il faut moderniser notre production et surtout augmenter notre capacité d’embouteillage. Notre brasserie de Montréal ne peut pas produire de la bière en cannettes, et c’est une tendance lourde du marché que l’on observe aux États-Unis. »
       
      — Geoff Molson
       
      « On pourrait construire une nouvelle usine sur nos terrains à proximité de notre centre de distribution de la rue Dickson et vendre nos installations de la rue Notre-Dame à une tierce partie, à la condition que l’on ouvre le site sur le fleuve.
       
      « Ce serait une façon extraordinaire de faire exploser le Vieux-Port de Montréal et de donner, à partir du pont Jacques-Cartier, une belle vitrine sur le fleuve à la population de Montréal », évoque Geoff Molson.
       
      Chose certaine, il n’est pas question que Molson Coors quitte le site qui a vu naître les activités du groupe il y a 230 ans sans y laisser une marque commémorative indélébile.
       
      « On pourrait y construire une microbrasserie, ce qui laisserait l’empreinte de Molson sur le site et perpétuerait l’activité qu’on y pratique depuis plus de deux siècles », propose le président du conseil de Molson Coors.
       
      On saura au début de 2016 si le conseil d’administration disposera de la proposition et de la vision que vient de partager avec nous son président.
       
      sent via Tapatalk
    • Par IluvMTL
      http://ville.montreal.qc.ca/portal/page?_pageid=7317,79867570&_dad=portal&_schema=PORTAL

      COMITE CONSULTATIF D'URBANISME
      13 septembre 2018
      3001459117 et 3001431020
      4.6.39

      DEMANDE  DE CERTIFICAT  D'AUTORISATION DE  DEMOLITION ET DEMANDE DE PERMIS DE CONSTRUCTION
      639-643,rue Notre-Dame Ouest
      La demande  vise a autoriser Ia demolition du batiment ainsi que Ia construction  d'un  hotel de  5  etages  comprenant   21  chambres   et  un restaurant au rez-de-chaussee.
      Le toil,  les  planchers  ainsi que  toute Ia structure  du batiment  existant seront  demolis.    
      Les fac;ades avant  et  arriere  seront  conservees, mais plus de 40% du volume hors-sol sera demoli, done le projet doit etre traite comme   une   demolition   et  une   nouvelle   
      construction.   II  s'agit   d'un immeuble  de 3 etages hors sol, avec une fac;ade de pierre grise, construit en 1891.  Les 2e et 3e etages ainsi que son couronnement  ant conserve leur integrite.  La vitrine commerciale  du rez-de-chaussee ainsi que Ia fac;ade arriere ant ete largement modifiees.

       
    • Par monctezuma
      400 René-Lévesque Ouest
      (Aucun rendu pour le moment)
       
    • Par IluvMTL
      Radio-Canada vend sa tour au Groupe Mach | Le Devoir
       
      L’avenir de la tour
      Pour sa part, la tour de Radio-Canada a été cédée au Groupe Mach, qui mettra aussi la main sur la section ouest du vaste terrain.
      La société immobilière détenue l’homme d’affaires Vincent Chiara occuperait le quatrième rang des propriétaires d’immeubles commerciaux dans la grande région de Montréal. Avec son associé Jolina Capital inc., l’entreprise est notamment propriétaire de la tour de la Bourse et de la tour CIBC.
      Radio-Canada avait reçu une douzaine d’offres pour l’achat de sa tour, et le diffuseur s’était associé à la firme de courtage immobilier Avison Young et Brookfield Financial pour procéder à l’analyse des offres d’achat. Quatre propositions avaient par la suite été retenues.
      Le Groupe Mach a refusé mercredi de commenter la transaction ou de révéler ses intentions concernant l’avenir de la tour dont il a fait l’acquisition.
       
      ICI Radio-Canada - Communiques - La nouvelle Maison de Radio-Canada
       
      ...
       
      En lien direct avec la Stratégie pour le centre-ville présentée par l’administration Coderre et en vertu de l’accord de développement conclu avec la Ville de Montréal et le règlement d’urbanisme de l’arrondissement, la revitalisation du quadrilatère occupé actuellement par Radio-Canada devrait inclure une mixité d’usages comprenant notamment des logements sociaux et communautaires, des logements abordables et des espaces verts.
       
      La proposition de Groupe Mach prévoit aussi une éventuelle reconnexion de certaines rues, pour favoriser une meilleure intégration avec le reste du quartier. Cette stratégie de développement s’inscrit dans la tendance mondiale de densification des centres urbains à la faveur d’un développement durable.
      LA TOUR ACTUELLE SERA PRÉSERVÉE
      Dans le cadre de ce vaste projet de revitalisation, Groupe Mach prévoit, dans son plan actuel, que la tour de Radio-Canada soit préservée, mais avec une nouvelle vocation.
      Rappelons enfin que ces deux transactions sont sujettes à l’approbation globale du Conseil du Trésor qui est prévue pour le printemps 2017. Selon l’échéancier présenté par le groupe Broccolini, la construction de la nouvelle Maison de Radio-Canada devrait être complétée pour le début de 2020.
      En lien direct avec la Stratégie pour le centre-ville présentée par l’administration Coderre et en vertu de l’accord de développement conclu avec la Ville de Montréal et le règlement d’urbanisme de l’arrondissement, la revitalisation du quadrilatère occupé actuellement par Radio-Canada devrait inclure une mixité d’usages comprenant notamment des logements sociaux et communautaires, des logements abordables et des espaces verts. La proposition de Groupe Mach prévoit aussi une éventuelle reconnexion de certaines rues, pour favoriser une meilleure intégration avec le reste du quartier. Cette stratégie de développement s’inscrit dans la tendance mondiale de densification des centres urbains à la faveur d’un développement durable.
      À propos de Groupe Mach
      Groupe Mach est l’un des principaux acteurs du secteur de l’immobilier québécois et l’un des plus importants propriétaires d’édifices à bureaux de Montréal et de la ville de Québec. Il développe ou redéveloppe des sites et les amène à maturité, en respectant des objectifs pratiques et réalistes en s’associant à des partenaires expérimentés tels que la firme Provencher Roy et le Groupe Montclair. Ces sites deviennent, grâce à une gestion avisée, des générateurs de nouveaux emplois et de services à la collectivité.
      Groupe Mach se distingue par sa vision stratégique, son expertise et son savoir-faire. Sa volonté de concilier les impératifs techniques, économiques, sociaux et environnementaux fait de lui un développeur et un gestionnaire rigoureux, responsable et intègre.
      Depuis bientôt 17 ans, il travaille à la composition d’un portefeuille immobilier prestigieux et bien équilibré couvrant tous les secteurs d’activité. Il regroupe plusieurs fleurons québécois tels que l’édifice Sun Life, la Tour CIBC et la Tour de la Bourse à Montréal. Il détient, à ce jour, 17 millions de pieds carrés.
      Avec plusieurs propriétés certifiées BOMA Best ou LEED, il remplit sa promesse de participer à l’effort collectif pour un développement durable et compte poursuivre dans cette voie en visant les plus hauts standards de l’industrie.