Recommended Posts

Air Transat dévoile son programme de vols pour l’hiver 2016-2017.

 

Air Transat présente aujourd’hui son programme aérien pour l’hiver 2016-2017, qui propose aux voyageurs 34 destinations soleil et des départs de 22 villes canadiennes, en plus de mettre de l’avant une offre diversifiée vers des destinations européennes appréciées des Canadiens pendant la période hivernale.

 

Air Transat ajoute également 11 nouvelles routes à son calendrier de vols.

 

« L’hiver prochain, Air Transat offrira encore plus de soleil pour tout le monde grâce à son vaste éventail de destinations Sud et Europe ainsi qu’à une présence accrue dans les différents aéroports canadiens », déclare Annick Guérard, présidente et directrice générale de Transat Tours Canada. « L’ajout de petits porteurs à notre flotte permanente nous a donné de la flexibilité pour encore mieux adapter notre offre aux différents marchés. Par ailleurs, nous poursuivrons l’hiver prochain notre programme de vols intérieurs, qui nous permet de proposer davantage de destinations en Europe aux voyageurs de Montréal et de Toronto », conclut Annick Guérard.

 

Air Transat augmente son offre et sa capacité vers l’Amérique centrale, une région pour laquelle l’intérêt des Canadiens est en plein essor.

 

Ainsi, au Québec, deux nouvelles routes s’ajoutent au calendrier hebdomadaire, soit un vol vers San Salvador (Salvador) au départ de Montréal ainsi qu’un vol vers l’île de Roatan (Honduras) au départ de Québec.

 

Pour le marché de Toronto, des liaisons vers Managua (Nicaragua) et Carthagène (Colombie) enrichiront un programme déjà très diversifié. Des vols supplémentaires vers San Jose au départ de Montréal et de Toronto permettront par ailleurs de répondre à la demande croissante pour le Costa Rica.

 

Air Transat augmente également la fréquence de ses vols à destination des Antilles françaises (Guadeloupe et Martinique), et de La Havane.

 

Au Québec, en plus des deux nouvelles routes, Air Transat inaugurera des vols intérieurs liant Bagotville et Rouyn-Noranda à Montréal, offrant ainsi un plus vaste choix de destinations soleil aux voyageurs du Saguenay–Lac-Saint-Jean et de l’Abitibi Témiscamingue.

 

Avec ce programme de vols avec correspondance, les Québécois de ces régions pourront maintenant se rendre dans neuf pays des Caraïbes et de l’Amérique centrale.

 

En Ontario, de nouvelles liaisons vers Cayo Coco et Santa Clara, à Cuba, seront offertes au départ d’Ottawa et de Windsor, respectivement.

 

À Fredericton, deux nouvelles destinations en République dominicaine, soit Puerto Plata et Punta Cana, s’ajoutent au programme. Au départ d’Halifax, c’est la Floride qui s’ouvre aux voyageurs grâce à une nouvelle liaison vers Fort Lauderdale. Finalement, dans l’Ouest canadien, Los Cabos sera maintenant accessible au départ de Vancouver, et Punta Cana au départ de Victoria.

 

L’Europe toute l’année avec Air Transat

 

Air Transat augmente par la même occasion sa capacité vers Londres en offrant dorénavant un vol par jour vers la capitale britannique tout au long de l’année au départ de Toronto. Toujours vers Londres, une liaison hebdomadaire, qui passera à deux vols par semaine dès le mois de décembre, est aussi au programme au départ de Vancouver.

 

Air Transat maintient son vol quotidien vers Paris au départ de Montréal ainsi que sa liaison hebdomadaire vers la Ville Lumière au départ de Québec, disponible dès le mois de février.

 

L’offre hivernale Europe comprend aussi des vols directs vers Malaga (Costa del Sol), en Espagne, ainsi que vers Lisbonne et Faro, au Portugal, et ce, au départ de Montréal et de Toronto. Ces destinations ensoleillées sont très prisées des vacanciers canadiens, notamment parce qu’elles permettent d’allier détente et découvertes et se prêtent bien à de courts comme de longs séjours.

 

Air Transat poursuit cet hiver son programme de vols intérieurs entre Montréal et Toronto, élargissant le choix de destinations transatlantiques pour ces marchés grâce à des vols avec correspondance. Ainsi, les voyageurs de Toronto pourront se rendre à Paris (cinq fois par semaine) et Malaga (une fois par semaine) via Montréal, et ceux de Montréal pourront profiter de liaisons vers Londres (cinq fois par semaine), Manchester (une fois par semaine), Glasgow (une fois par semaine), Porto (une fois par semaine) et Lisbonne (une fois par semaine) en passant par Toronto.

 

Enfin, à compter du mois d’avril, des vols à destination de Rome et de Barcelone seront disponibles au départ de Montréal et de Toronto, notamment afin de répondre à la demande des vacanciers qui, à cette période de l’année, sont nombreux à réaliser une croisière sur la méditerranée.

 

http://www.paxnouvelles.com/article/air-transat-devoile-son-programme-de-vols-pour-lhiver-2016-2017

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Or some Q400s (think WestJet Encore). There are lots of people living in Eastern Canada and in mid-sized US cities in the Northeast / Great Lakes region with few (and expensive) international routes (eg. Pittsburgh, Cincinnati, Indianapolis, etc.).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

I have been saying for ages that Air Transat and Porter would be a perfect match. Porter could finally develop their secondary hub outside of YTZ at YUL, and would be able to use jets. Add in a partnership with Transat (who doesn't really want to be doing domestic, but they have to to feed their international expansion and services) and you have a great business plan.

 

Who knows!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
I have been saying for ages that Air Transat and Porter would be a perfect match. Porter could finally develop their secondary hub outside of YTZ at YUL, and would be able to use jets. Add in a partnership with Transat (who doesn't really want to be doing domestic, but they have to to feed their international expansion and services) and you have a great business plan.

 

Who knows!!

 

It would be a great thing if this ever happens!

However, are the services on Porter vs. Transat comparable? I've personally never took any of the two airlines; however, I feel like Porter has a better service.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
I have been saying for ages that Air Transat and Porter would be a perfect match. Porter could finally develop their secondary hub outside of YTZ at YUL, and would be able to use jets. Add in a partnership with Transat (who doesn't really want to be doing domestic, but they have to to feed their international expansion and services) and you have a great business plan.

 

Who knows!!

 

I agree.. that would be awesome actually. I wonder if a merger or buy out on Transat's part is under consideration? I could see the CS100 & CS300 being a good fit for them both to feed their larger markets and to use on long haul sun routes from smaller markets plus maybe develop a more extensive domestic or even US network to feed into their international flights.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
...I wonder if a merger or buy out on Transat's part is under consideration? I could see the CS100 & CS300 being a good fit for them both to feed their larger markets and to use on long haul sun routes from smaller markets plus maybe develop a more extensive domestic or even US network to feed into their international flights.

 

Totally agree with above potential great fit. Even now, Porter's Q400s would be better YUL feeders from Rouyn-Noranda and Saguenay than the B737-800s Transat plans to use.

 

A buy out is not such a good idea thought, as you got then to merge the pilot seniority list, and that's a potential total mess. Code sharing, specific routes revenu sharing would work better IMO.

 

.

Modifié par YUL

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rant: It would be nice to have greater competition within Canada. It would be nice to be able to fly Montreal to Toronto, round trip for like $140-$200 or Toronto to Vancouver for like $450 round trip. It is crazy that I can fly from Dublin to Istanbul almost twice, then flying from once Montreal to Vancouver. One is flying to another country and the other is flying within the same country.

 

As much as I hate government intervention, they should do so for the airline/tourism industry. It would be nice to keep money in Canada and for people to see more of their country.

 

/end_rant

Modifié par jesseps

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
However, are the services on Porter vs. Transat comparable? I've personally never took any of the two airlines; however, I feel like Porter has a better service.

 

You are right that Porter has a better service (-> well, probably the best economy service in North America actually).

 

But that's ok; it'll be like taking a limo to catch a charter...

 

(FWIW, west coast AS feeder Horizon used to have a better service than Alaska if I recall well)

 

 

.

Modifié par YUL

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • Contenu similaire

    • Par vincethewipet
      Plan commerce de la ville de Montréal
      https://www.newswire.ca/fr/news-releases/plan-commerce-de-la-ville-de-montreal--rapport-du-comite-consultatif---renouer-avec-le-commerce-sur-rue-un-chantier-prioritaire-685128251.html
      Voici la synthèse des recommendations:


       
    • Par IluvMTL
      Stationnement
      Je propose ce fil pour les informations, discussions générales et actualités qui entourent la question du stationnement.
    • Par loulou123
      La PresseLe samedi 28 avril 2007
       
      Tout indique que Montréal fera une importante annonce sur le vélo au centre-ville lundi. La fameuse épine dorsale du réseau cyclable, attendue depuis 20 ans, sur le boulevard de Maisonneuve, deviendrait enfin réalité, selon ce qu'a appris La Presse.
       
      Le responsable du transport au comité exécutif de la Ville de Montréal, André Lavallée, a confirmé hier qu'il s'apprête à dévoiler quelque chose de «gros». Mais il s'est contenté de rire lorsque questionné au sujet de l'ouverture d'une voie sur de Maisonneuve.
       
      Le lien manquant
       
      Vélo Québec espère depuis 20 ans l'ouverture de ce tronçon qui compléterait le lien d'est en ouest. Présentement, la piste cyclable s'arrête d'un côté à la rue Berri, et de l'autre, à la rue Green. Les cyclistes doivent ensuite s'engager en zigzag dans les rues de Montréal pour accéder au coeur du centre-ville.
       
      Patrick Howe, de Vélo Québec, explique qu'une piste cyclable est au centre du «plan d'accès au centre-ville» que son organisation avait déposé auprès des élus, en 2005. Ce plan était le fruit de deux études qui avaient conduit Vélo Québec jusqu'à Vancouver et Toronto pour comparer les réseaux cyclistes et identifier les meilleures solutions.
       
      Carrefour du Parc
       
      Par ailleurs, l'équipe Tremblay est sur le point d'annoncer l'ouverture d'une piste cyclable d'environ un kilomètre, dans l'axe des avenues du Parc et des Pins. La voie s'étendra de la rue Rachel (au nord) à la rue Hutchison (au sud).
       
      Cette piste cyclable sera réalisée à l'intérieur du budget de 6,5 millions consacré à l'aménagement des abords du nouveau carrefour du Parc. La dernière phase de ces travaux, qui s'élève à 29,5 millions, comprend la construction du trottoir à l'est de l'avenue du Parc, l'installation de lampadaires de rue et de parcs, et la plantation d'arbres.
       
      «Ce sera une piste cyclable confortable, drapée de vert, assure André Lavallée, qui en fera l'annonce prochainement. La piste deviendra une des entrées du centre-ville.»
       
      Le responsable du dossier au comité exécutif ajoute qu'il est impératif pour Montréal de repartager la chaussée avec les cyclistes et les piétons.
       
      «Autrefois, les cyclistes et les piétons étaient considérés comme une nuisance au centre-ville, dit-il. Les pistes cyclables dans la rue Wellington, Saint-Urbain et Notre-Dame, qui ont été ouvertes l'an dernier, sont en train de transformer les habitudes de circulation des Montréalais.»
    • Par loulou123
      21/03/2007 Les Montréalais auront-ils bientôt accès à des vélos gratuits pour se déplacer dans la métropole? C’est un des rêves du Conseil jeunesse de Montréal qui recommande à la Ville de créer un parc de vélos en libre service.
      «Les jeunes sont les plus grands utilisateurs du transport collectif et actif», dit Marilou Filiatreault, présidente du CjM, qui a déposé lundi son avis «Mobile sur l’île, rapide en ville, les transports viables sur l’île de Montréal».
       
      «Il est donc essentiel que leurs préoccupations soient considérées par l’administration et que nos recommandations influencent le plan de transport que la ville s’apprête à déposer», ajoute-t-elle.
       
      Initiatives d’ici et d’ailleurs
       
      Pour construire leur avis, les membres du CjM ont mené de nombreuses consultations auprès de jeunes âgés de 12 à 30 ans et d’experts.
       
      On y retrouve plusieurs initiatives canadiennes et étrangères pouvant être applicables à la métropole.
       
      «Par exemple, plusieurs villes européennes ont un réseau d’autobus nocturnes pour les jeunes. Le circuit passe aux places qu’ils fréquentent», illustre Mme Filiatreault.
       
      «Pourquoi ne pas implanter un parc de vélos libre service? Empruntez gratuitement une bicyclette, faites votre bout de chemin et laissez-la à une borne de service», ajoute-t-elle.
       
      Cages à vélos sécuritaires pour contrer le vol et le vandalisme et soutien aux clubs d’auto-partage par des commodités de stationnement font aussi partie des recommandations faites aux élus.
       
      La ville à l’écoute
       
      La Ville de Montréal assure qu’elle tiendra compte des recommandations du CjM.
       
      «Le timing est excellent, le plan de transport de la ville est en préparation», dit Patricia Bittar, conseillère municipale associée au dossier jeunesse qui a reçu, hier, l’avis du CjM au nom de la ville. «De façon générale, les recommandations sont bonnes. On ne peut pas promettre de tout appliquer, mais on apprécie beaucoup le travail du CjM, c’est sérieux et très bien documenté», ajoute-t-elle.
    • Par IluvMTL
      http://plus.lapresse.ca/screens/de710767-b7a8-47f7-82c6-c3626525bd30%7C_0.html
       
      sent via Tapatalk