Recommended Posts

Pinned posts

Réseau express métropolitain (REM)

REM.png

26 stations / 67 km

http://www.rem.info/
http://www.nouvlr.com/

TRAINS

- Voiture de type métro léger, électrique
- Flotte d'environ 240 voitures à la mise en service
- Rame de 4 voitures en heure de pointe; rame de 2 voitures en hors pointe
- Capacité de 150 passagers par voiture (assis et debout)
- Configuration entre deux voitures de type "boa"
- Alimentation électrique par caténaire
- Systèmes et conduite automatisée des trains
- Vitesse maximale de 100 km/h

STATIONS / GARES

- Quais d'environ 80 m de long
- Portes palières sur les quais
- Accessibles à pied, vélo, par autobus et en voiture
- Accès universel
- Ascenseurs, escaliers mécaniques et supports à vélo
- Wi-Fi offert sur toute la ligne
- Préposés circulant dans les rames et stations pour information et contrôle

---
Fil de discussion pour les prolongements hypothétiques:
https://mtlurb.com/index.php?/topic/15107-rem-expansion-future/

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Amazing huge news!!!

 

The Caisse Infra devision officially announced the proposed train project for the island of Montreal and it's north and south shores. The project nicely integrates an airport light rail train.

 

 

CDP Infra promotional Video

 

 

 

MONTRÉAL, April 22, 2016 /CNW Telbec/ - CDPQ Infra, a subsidiary of Caisse de dépôt et placement du Québec, unveiled plans today for its Réseau électrique métropolitain (REM), an integrated, world-class public transportation project. Launched 288 days after the creation of CDPQ Infra, the proposal marks the beginning of a series of consultations to be held over the next few months with stakeholder groups and interested citizens.

 

As proposed, the REM will link downtown Montréal, the South Shore, the West Island (Sainte-Anne-de-Bellevue), the North Shore (Deux-Montagnes) and the airport in a unified, fully automated, 67-km light rail transit (LRT) system comprising 24 stations and operating 20 hours a day, 7 days a week.

 

Once completed, the REM will be the third largest automated transportation system in the world after Dubai (80 km) and Vancouver (68 km), and just ahead of Singapore (65 km). For the metropolitan area, the REM also represents the largest public transportation infrastructure since the Montréal metro, inaugurated in 1966. Combined with existing transportation networks (metro, trains and buses), the REM opens a new era of public transit development in the Greater Montréal area.

 

The solution proposed by CDPQ Infra will:

offer an integrated, efficient and reliable service

constitute Québec's first "public-public" partnership project

build a new network of strategic importance for the Greater Montréal area and for Québec

foster environmentally sustainable transportation

 

Integrated, efficient and reliable service

 

As a single, integrated transportation network, the REM will offer a number of efficient travel options in the Greater Montréal area. Connections between the new network and existing bus, metro and train systems have also been designed to simplify itineraries.

 

With frequent and reliable service running from 5:00 am to 1:00 am – 20 hours a day, every day – the REM represents a new paradigm and significant time savings for commuters in the metropolitan region. The decision to use dedicated tracks will allow for quick and uninterrupted travel, and passengers will have Wi-Fi connectivity and access to live status updates.

 

New stations will be integrated into their urban environment and designed to allow easy access for pedestrians, bicycles, cars and buses. All stations will be covered, climate-controlled, equipped with elevators, and will meet the principles of universal access.

 

Finally, by choosing the Highway 40 route to the West Island, the project allows for the creation of a dedicated corridor for public transportation, without the need to share tracks with freight trains.

 

Public-public model

 

The project aims to reinforce the dynamism of the Montréal economy. It demonstrates the potential of CDPQ Infra's public-public partnership model. While improving people's daily lives, the REM will generate stable returns for la Caisse and its clients.

 

"Today we are proposing an innovative public transit solution that will improve the quality of life in Montréal and deliver important economic, social and environmental benefits. It will improve the metropolitan region's overall competitiveness," said Michael Sabia, President and Chief Executive Officer of la Caisse. "The new transit system will also deliver long-term, stable investment returns very well aligned with the needs of our depositors, the people of Québec."

 

"As such, this project is perfectly in line with our overall strategy and with our approach to investing in Québec – focused as it is on the development of high-impact, commercially sound projects. Every time passengers use their new transit system, they will be helping to secure their future retirement. This virtuous circle serves as a good illustration of the principle underlying the public-public partnership model," added Mr. Sabia.

 

"Nine months after the launch of CDPQ Infra, we are taking another important step," said Macky Tall, President and Chief Executive Officer, CDPQ Infra. "Much work remains to be done, but today we are unveiling a state-of-the-art solution. With highly frequent service, 20 hours a day, universal access and Wi-Fi available throughout the network, the REM promises to improve the daily commute of hundreds of thousands of people. We are committed to delivering the project on-time and on-budget."

 

A network of strategic importance for the metropolitan area and for Québec

 

The new network represents an investment of approximately $5.5 billion. La Caisse is willing to commit $3 billion to the project. The proposed financial structure also requires investments by the governments of Québec and Canada.

 

"A network as significant as the one we are proposing could potentially add more than $3 billion to the Québec GDP over four years. We also expect close to $5 billion in private real estate developments along the chosen route," said Christian Dubé, Executive Vice-President, Québec at la Caisse. "Such economic benefits clearly show that la Caisse's return objectives go hand-in-hand with Québec's economic development."

 

The new network will generate approximately 7,500 direct and indirect jobs annually during the 4-year construction phase, and more than 1,000 permanent jobs once in operation.

 

The plan also includes reserve capacity to meet future needs, with five potential stations envisioned for areas such as McGill University and Université de Montréal. The proposed route will also go through areas with high economic development potential, including the airport, Technoparc St-Laurent, Université de Montréal, the Peel Basin and the Wellington-Bridge area.

 

Fostering sustainable transportation

 

The new network will be efficient, accessible and well-connected to existing transit systems, encouraging the use of electric public transportation in five key areas of the metropolitan region.

 

The REM could thus help reduce GHG emissions by 16,800 tonnes annually and accelerate Québec's transition to a low-carbon economy. At the same time, this new public transit system could reduce economic losses associated with traffic congestion, currently estimated at $1.4 billion annually in the Greater Montréal area.

 

Next steps and conditions for success

 

The decision to move forward with the construction of this major public transportation project is conditional upon the financial participation of the governments of Québec and Canada, which forms an integral part of the proposed financial structure.

 

CDPQ Infra will begin a consultation process with various stakeholders in the coming weeks. Information and discussion sessions will also be organized for the general public in all areas affected by this extensive new network. CDPQ Infra is committed to providing open, regular and timely communications through each phase of the project.

 

CDPQ Infra plans to submit this project to the environmental impact public hearing (BAPE) process at the end of the summer of 2016.

 

CDPQ Infra is committed to rigorously managing the procurement process by issuing open and transparent international calls for tenders. This process will be based on global best practices for efficiency and transparency.

 

If all these steps are taken successfully, construction is currently expected to begin in the spring of 2017, so that the first trains can be in service towards the end of 2020.

 

For more information, citizens are encouraged to consult the new Project section in the CDPQ Infra website: cdpqinfra.com

 

http://www.montrealgazette.com/busin...20&filter=5611

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je crois qu'il n'a jamais eu autant de projets d'envergeure à Montréal depuis sa création! Incroyable! Il manque juste l'annonce d'une petit stade....:uninvolved::shiftyeyes:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Je crois qu'il n'a jamais eu autant de projets d'envergeure à Montréal depuis sa création! Incroyable! Il manque juste l'annonce d'une petit stade....:uninvolved::shiftyeyes:

 

On l'attends avec patience!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

LA caisse de depot a fait ses devoirs ne pas absolument prendre le tracé le plus court mais le tracé qui dessert le plus de population et industries possible. En plus ca va couter moinscher on va utiliser le viaduc bonaventure comme je le pensais c'est parfait c'est en plein entre Robert Bourassa et Peel. Pas de tunnel a faire non plus.

Tout cela va faire que ca va rentrer dans le budget.

 

Peut etre par contre ameliorer les tunnels pietonnier sous-terrains pour acceder a la gare centrale.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Je crois qu'il n'a jamais eu autant de projets d'envergeure à Montréal depuis sa création! Incroyable! Il manque juste l'annonce d'une petit stade....:uninvolved::shiftyeyes:

 

Agreed. Shows the importance of effective and visionary type leadership.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
LA caisse de depot a fait ses devoirs ne pas absolument prendre le tracé le plus court mais le tracé qui dessert le plus de population et industries possible. En plus ca va couter moinscher on va utiliser le viaduc bonaventure comme je le pensais c'est parfait c'est en plein entre Robert Bourassa et Peel. Pas de tunnel a faire non plus.

Tout cela va faire que ca va rentrer dans le budget.

 

Peut etre par contre ameliorer les tunnels pietonnier sous-terrains pour acceder a la gare centrale.

Réutiliser les rails et les caténaires existants dans l'ouest de l'île fait beaucoup de sens. La CDPQ n'aura qu'à dédoubler les rails de Roxboro à Deux-Montagnes et reconstruire l'éperon Doney en surface jusqu'au boulevard des Sources puis aérien jusqu'à Ste-Anne-de-Bellevue.

Ça va économiser beaucoup d'argent.

 

 

Envoyé de mon SGH-T999V en utilisant Tapatalk

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est une nouvelle géniale, mais je m'interroge sur ce qui va se passer avec le train de l'Est à 800$M, qui ne pourra peut-être plus emprunter le tunnel du Mont-Royal pour se rendre au centre-ville. Avec un train de type SLR arrivant de l'ouest aux 2 minutes, j'imagine qu'il sera difficile d'y insérer le train "lourd" provenant de Mascouche. Est-ce qu'on aura dépensé tout cet argent pour un train de l'Est qui devra arrêter au métro Sauvé?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
C'est une nouvelle géniale, mais je m'interroge sur ce qui va se passer avec le train de l'Est à 800$M, qui ne pourra peut-être plus emprunter le tunnel du Mont-Royal pour se rendre au centre-ville. Avec un train de type SLR arrivant de l'ouest aux 2 minutes, j'imagine qu'il sera difficile d'y insérer le train "lourd" provenant de Mascouche. Est-ce qu'on aura dépensé tout cet argent pour un train de l'Est qui devra arrêter au métro Sauvé?

 

[sTREETVIEW][/sTREETVIEW]

**

 

Pour les stations non confirmées mais conditionnelle. Il me semble que celle au Bassin Peel est un no brainer.

 

Est-ce qu'on a mentionné le train va êtes en portion surélevée ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
[sTREETVIEW][/sTREETVIEW]

**

 

Pour les stations non confirmées mais conditionnelle. Il me semble que celle au Bassin Peel est un no brainer.

 

Est-ce qu'on a mentionné le train va êtes en portion surélevée ?

 

- J'imagine que la station au bassin Peel est conditionnelle au stade des Expos.

- Les images semblent démontrer que ça va être un type Skytrain.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • Contenu similaire

    • Par begratto
      Mobilité durable - Le gouvernement du Québec et la Ville de Montréal s'allient pour faciliter l'accès au REM et aux espaces verts de l'Ouest-de-l'Île
      SOURCE
      Cabinet du ministre des Transports, de la Mobilité durable et de l'Électrification des transports
      MONTRÉAL, le 10 juill. 2018 /CNW Telbec/ - Le gouvernement du Québec et la Ville de Montréal s'allient pour aménager une voie réservée dans l'emprise de l'autoroute 440 dans l'Ouest-de-l'Île de Montréal. Réservée aux autobus et bordée d'une piste polyvalente, cette voie facilitera l'accès à la future station Kirkland du Réseau express métropolitain (REM). Le projet prévoit également la création d'un lien de transport actif de part et d'autre de l'autoroute 40.
      Le ministre des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire, ministre de la Sécurité publique et ministre responsable de la région de Montréal et député de Nelligan, M. Martin Coiteux, et la mairesse de Montréal, Mme Valérie Plante, ont annoncé aujourd'hui cet important projet qui permettra d'augmenter les espaces verts à Montréal tout en favorisant l'accès au REM sans avoir recours à l'automobile.
      La Politique de mobilité durable du gouvernement du Québec préconise une approche intégrée des transports qui vise, entre autres, à offrir un éventail de transports afin notamment de faciliter les déplacements entre la maison et l'offre de transport collectif, un concept connu sous le nom de « premier et dernier kilomètre ». Les municipalités et les sociétés de transport sont encouragées à concevoir un aménagement du territoire favorable à la mobilité durable, et le projet dévoilé aujourd'hui répond en tout point à cette approche.
      Les infrastructures de transport, financées par le ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l'Électrification des transports, seront réalisées par la Ville de Montréal.
      L'entente permettra à la Ville d'occuper l'emprise de l'autoroute 440 à des fins de parc pour les 50 prochaines années. Le parc régional sera de compétence d'agglomération.
      Citations :
      « Avoir accès au Réseau express métropolitain en autobus, en vélo ou à pied est une des meilleures façons d'optimiser ses déplacements. La création de cette voie réservée et de cette piste polyvalente permettra aux citoyens et citoyennes de rejoindre le REM rapidement, sans ajouter de circulation automobile dans leur quartier; c'est tout à fait conforme à notre Politique de mobilité durable adoptée au printemps. Dès que la Ville de Montréal nous a approchés pour trouver une façon optimale d'utiliser l'emprise de l'autoroute, nous nous sommes entendus sur ce projet. »
      André Fortin, ministre des Transports, de la Mobilité durable et de l'Électrification des transports
      « Dans la grande région de Montréal, les enjeux liés aux transports sont primordiaux. Au cours des dernières années, le gouvernement du Québec en a fait une priorité. Le projet annoncé aujourd'hui, qui favorisera l'accès à la station Kirkland du REM, constitue un legs durable du gouvernement du Québec à tous les Montréalais. Il témoigne de la volonté partagée du gouvernement et de ses partenaires d'améliorer la qualité de vie des citoyens de l'ouest de Montréal, dont ceux de Nelligan, en facilitant l'accès au transport en commun. »
      Martin Coiteux, ministre des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire, ministre de la Sécurité publique et ministre responsable de la région de Montréal et député de Nelligan
      « L'entente conclue par la Ville de Montréal et le gouvernement du Québec quant à l'utilisation de l'emprise de l'autoroute 440 nous permettra d'offrir à la population non seulement un meilleur accès à la future gare du REM à Kirkland, mais également un accès au futur parc régional, qui permettra de mettre en valeur les espaces naturels de l'Ouest-de-l'Île. Cela nous permettra de nous rapprocher de nos objectifs de protection du territoire et de réduction des émissions de gaz à effet de serre. »
      Valérie Plante, mairesse de Montréal
      « C'est avec grand plaisir que la Ville de Kirkland accueille l'annonce que l'emplacement de la station du REM sur son territoire sera celui de la rue Jean-Yves. Je tiens à remercier nos partenaires et à souligner leur engagement à favoriser le transport en commun et le transport actif sur notre territoire. Cela permet également d'ouvrir l'accès aux grands parcs régionaux de l'Ouest-de-l'Île. »
      Michel Gibson, maire de Kirkland
      Faits saillants :
      La construction de la voie réservée et de la piste polyvalente dans l'emprise non construite de l'autoroute 440, entre la rue Antoine-Faucon et le chemin Sainte-Marie, est un projet de la Ville de Montréal. Le ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l'Électrification des transports, qui a acquis l'emprise à la fin des années 1970, demeure propriétaire du corridor.
      La voie réservée exclusivement aux autobus sera d'une longueur d'environ 1,2 km et facilitera l'accès à la station Kirkland du REM, qui sera construite à proximité de la rue Jean-Yves. Cette station, située sur l'antenne Sainte-Anne-de-Bellevue du REM, comprend notamment un terminus d'autobus, une aire de dépose minute, une aire pour les taxis et des supports à vélo.
      La passerelle au-dessus de l'autoroute 40 sera accessible aux vélos et aux piétons.
      SOURCE Cabinet du ministre des Transports, de la Mobilité durable et de l'Électrification des transports
    • Par Gabmtl
      REM de l'est
      Je propose de créer un nouveau fil pour ce projet sorti de nulle part cet après-midi.
      http://journalmetro.com/actualites/montreal/1655839/quebec-allonge-15m-pour-etudier-de-grands-projets-de-transport-collectif/
      "de même que l’extension du Réseau express métropolitain (REM) dans l’emprise du train de l’Est."
    • Par ProposMontréal
      Webcam: http://www.nouveauchamplain.ca/chantier/chantier-en-direct/
       
      Discussion portant sur le nouveau Pont Champlain.
    • Par IluvMTL
      http://plus.lapresse.ca/screens/de710767-b7a8-47f7-82c6-c3626525bd30%7C_0.html
       
      sent via Tapatalk
    • Par Fortier
      Discussion sur la ligne de Métro diagonale proposée par Valérie Plante

      Discussion sur la proposition de Projet Montréal en terme d'extension du métro.