4 156 messages dans ce sujet

Pinned posts

3cI0Meo.jpg

TRAINS

- Voiture de type métro léger, électrique

- Flotte d'environ 200 voitures à la mise en service

- Rame de 4 voitures en heure de pointe; rame de 2 voitures en hors pointe

- Capacité de 150 passagers par voiture (assis et debout)

- Configuration entre deux voitures de type "boa"

- Alimentation électrique par caténaire

- Systèmes et conduite automatisée des trains

- Vitesse maximale de 100 km/h

 

STATIONS / GARES

- Quais d'environ 80 m de long

- Portes palières sur les quais

- Accessibles à pied, vélo, par autobus et en voiture

- Accès universel

- Ascenseurs, escaliers mécaniques et supports à vélo

- Wi-Fi offert sur toute la ligne

- Préposés circulant dans les rames et stations pour information et contrôle

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Aucune promesse de maintenir le même niveau de service pour le train de Vaudreuil après l'ouverture du REM.

http://montrealgazette.com/news/local-news/west-island-gazette/finance-minister-hears-need-to-improve-west-island-transport-links

 

Quote

 

Finance minister hears need to improve West Island transport links

Quebec Finance Minister Carlos Leitão told members of the West Island of Montreal Chamber of Commerce last Friday that his department’s sound policies and Montreal’s central importance to the economy led to employment and growth that surpassed most other provinces in 2016, but stopped short of answering the West Island business community’s questions on how the government will improve the region’s public transit and road network.

Balanced provincial budgets for three consecutive years, economic growth that exceeded Canadian and U.S. averages, and the creation of more than 90,000 jobs in the province last year were some of the most favourable signs of a solid-performing Quebec economy that help instil confidence among investors and consumers in the province, Leitão said.

The growth of jobs in particular was “the highest and fastest pace of job growth amongst all the provinces,” hand in hand with British Columbia, he said.

“Quebec and B.C. were the leaders in job creation in Canada,” Leitão told West Island business leaders.

Most of Quebec’s 90,000 new positions are full-time private sector jobs, and about 80,000 of them are in Montreal, he said.

“That reflects vibrancy of the Montreal economy,” he said after the chamber’s luncheon at the Montreal Airport Marriott In-Terminal Hotel in Dorval.

Leitão, who is MNA for the Baldwin-Cartier riding which covers Dollard-des-Ormeaux and part of Montreal’s Pierrefonds-Roxboro borough, noted the pharmaceutical industry’s formerly prominent position in the West Island has waned since the 2000s.

“Those were sectors that have undergone significant restructuring,” he said. “The main drivers of growth have been in aerospace, which despite everything, is still doing well.”

Quebec’s aerospace industry, which is dominated by Bombardier, is a crucial to the economy of Greater Montreal, he noted.

The industry has “stabilized” around Bombardier’s commitment to develop its CSeries passenger aircraft, and “that’s why it was so important for us to support the project,” Leitão said, referring to the government’s US$1 billion investment last year in exchange for a 49.5 per cent stake in the program.

“That has contributed to a rather upbeat tone for the Montreal economy,” he said.

At the start of the luncheon, chamber of commerce president and executive director Joseph Huza called attention to the need to improve public transit and transportation links in the West Island.

The government’s proposed Réseau électrique métropolitain (REM) light-rail network will link West Island suburbs and Pierre-Elliott-Trudeau International Airport to downtown Montreal. Two lines will include six stops in the region’s municipalities in addition to the airport.

Huza noted that the proposed lines will not serve Lachine and Dorval outside of the airport, and asked for assurances that the existing commuter train line from downtown to Vaudreuil-Dorion “not be eliminated if ridership no longer warrants the current level of maintenance.”

Leitão said he could not give an answer on the outlook for the Vaudreuil-Dorion commuter line. The broad goal of the REM project, he added, is to diminish the ever-increasing traffic congestion to the west, north and south of Greater Montreal.

Although the proposed lines link West Island municipalities to downtown Montreal, Leitão agreed with the chamber that they must also connect employees to jobs in the region.

Based on his discussions with West Island chamber of commerce, Leitão agreed that one of the region’s “biggest challenges” is to find employees, he said.

If it proceeds as planned for 2019, the new light rail service will “attract people to work in the factories and businesses” in the West Island, he said, noting that the region hosts a “cluster” of life sciences and aerospace industries.

Despite the lack of answers on commuter train lines, Huza said he was happy to see the light rail project will link the airport to downtown Montreal, which he described as “job one.”

Rail service throughout the West Island must do more than simply transport downtown, however. Lines must also take employees to jobs in the region, which has industries of its own, Huza said.

“We need the trains to go back and forth,” he said. “Unfortunately, the way they have this (light rail) line going, Lachine and Dorval are not part of the solution.”

“We have to find perhaps alternate solutions for that.”

The West Island did not take up much of the share of the 80,000 new jobs created in the Greater Montreal area, Huza said.

“We’ve sort of seen a flattening-out of businesses coming to the West Island,” he said. “There are many reasons for that, and some of them are transportation access and infrastructure.”

In addition to improved public transit, the West Island needs to improve north-south routes between municipalities, he said.

“We have a lot (roads infrastructure) projects that are dormant,” he said, pointing to proposals to build a new links to Highway 40 and incomplete work at the Dorval Circle.

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Not sure if it's already been posted but the official closing date for all bids is September 15 2017

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Citation

L'effet REM se fait sentir à Deux-Montagnes

PUBLIÉ LE JEUDI 27 AVRIL 2017 À 18 H 09
Dans la nouvelle mouture du projet de train du REM, la ligne sera surélevée sur un talus végétalisé sur une partie du territoire de Deux-Montagnes. Dans la nouvelle mouture du projet de train du REM, la ligne sera surélevée sur un talus végétalisé sur une partie du territoire de Deux-Montagnes. Photo : Radio-Canada/Francis Labbé

La ville de Deux-Montagnes ressent déjà un « effet REM » (Réseau électrique métropolitain). Des maisons sont vendues à des utilisateurs du train, et des propriétés sont achetées par des promoteurs pour faire place à des immeubles à copropriétés.

Un texte de Francis Labbé

La Caisse de dépôt et placement du Québec a lancé récemment des appels d'offrespour le matériel roulant et les infrastructures associées à ce projet, qui est évalué à 6 milliards de dollars. Il comptera 67 kilomètres de voies ferrées. Les travaux devraient commencer l'automne prochain, indique CDPQ Infra (qui supervise les opérations).

« On a des promoteurs qui nous contactent pour connaître les zonages permis », explique Benoît Ferland, directeur général de la Ville de Deux-Montagnes. « On en a presque un par semaine qui nous approche, dont certains que nous n'avions jamais vu auparavant. »

Un immeuble à copropriétés en construction, juste devant la gare Grand-Moulin, à Deux-Montagnes. Un immeuble à copropriétés en construction, juste devant la gare Grand-Moulin, à Deux-Montagnes. Photo : Radio-Canada/Francis Labbé

M. Ferland explique que les promoteurs cherchent à acheter de petites maisons, à les démolir et à construire des logements un peu plus denses autour des gares. « C'est aussi ce qui est exigé par le Plan métropolitain d'aménagement et de développement », ajoute-t-il.

Réal Forand était propriétaire d'une résidence située à deux pas de la gare Grand-Moulin. Il a vendu sa maison il y a un mois. « La personne qui a acheté la maison va voyager avec le train pour se rendre à son travail, au centre-ville de Montréal », explique-t-il.

Cette propriété située près de la gare Grand-Moulin, à Deux-Montagnes, a été acheté par une Montréalaise. Cette propriété située près de la gare Grand-Moulin, à Deux-Montagnes, a été achetée par une Montréalaise. Photo : Radio-Canada/Francis Labbé

Depuis un an, les revenus de droits de mutation (communément appelés « taxe de bienvenue » ) ont augmenté de 40 % pour atteindre 1,4 million de dollars. « Lors de la construction de la gare Deux-Montagnes, le bout de la ligne, il y avait eu une très forte croissance », explique le maire de Deux-Montagnes, Denis Martin.

S'en est suivie une stagnation de 2005 à 2013, dit-il. « Mais on voit qu'avec cette nouvelle arrivée [le REM], il va y avoir tout un changement au niveau de la ville », poursuit le maire.

Le maire de Deux-Montagnes, Denis Martin Le maire de Deux-Montagnes, Denis Martin Photo : Radio-Canada/Francis Labbé

Bonification

Si Deux-Montagnes applaudit le projet aujourd'hui, il en allait tout autrement il y a un an. Le projet initial prévoyait la fermeture de plusieurs artères de la ville et une quarantaine d'expropriations.

« Après discussion avec la Ville, nous avons diminué de quatre fois le nombre de relocalisations qui seront nécessaires », explique Jean-Vincent Lacroix, directeur des relations avec les médias pour CDPQ Infra.

« Le tracé sera surélevé sur un talus végétalisé. Comme ce sera un service à haute fréquence, nous ne pouvions plus avoir de passage à niveau », précise M. Lacroix. « En surélevant, nous allons maintenir ouverts les accès est-ouest. »

http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1030633/leffet-rem-se-fait-sentir-a-deux-montagnes

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il y avait des tests de sol/ingénierie au milieu de l'autoroute 10 là ou sera la station du Quartier cette semaine, la semaine dernière c'était sur le lieu de la station Rive-Sud

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Dans l'article sur Deux-Montagnes:

Le tracé sera surélevé sur un talus végétalisé.

J'ai bien hâte de voir les plans des stations mis à jour. Je crois qu'énormément de petits détails ont évolués au cours des derniers mois.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
On 4/18/2017 at 10:14 AM, nephersir7 said:

Serait bien de faire partout en talus vegetalisé meme si ca coute un peu plus qu'en voie surelevée on regagne en entretien et durée de vie.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant