Recommended Posts

Pinned posts

Another row of victoriennes doomed. Since the arrival of Coderre they are vanishing like planes in the Bermuda Triangle. He truly is the new Drapeau.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Another row of victoriennes doomed. Since the arrival of Coderre they are vanishing like planes in the Bermuda Triangle. He truly is the new Drapeau.

 

On peut pas dire que la petite maison victorienne qui sera rasée sera une grande perte, vu son état lamentable. Ya des draps blancs qui couvrent sa façade depuis des lustres.

  • Confused 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Another row of victoriennes doomed. Since the arrival of Coderre they are vanishing like planes in the Bermuda Triangle. He truly is the new Drapeau.

 

Il aurait fallu y penser bien avant. Ce qui reste à cet endroit n'est qu'un vestige--anachronique. Par contre, la rangée de maisons sur le côté est de Peel au sud de Docteur-Penfield conserve une valeur, malgré la présence d'appartements en hauteur en face--du côté ouest.

 

Des dommages irréparables ont été commis dans la majeure partie du quartier à l'ère Drapeau. A l'heure actuelle, seuls quelques ensembles méritent d'être préservés. J'espère au moins que des mesures sévères sont en place à cet effet. Par ailleurs, j'identifierais au moins un cas où tous les bâtiments SAUF UN sur un tronçon de rue ont conservé leur charme d'antan ou presque (c'était vrai il y a quarante ans, par miracle c'est encore vrai). Mon «rêve» depuis ce temps, c'est qu'on exproprie et démolisse l'horrible intrus. Devinez où! Et peut-être même que certains d'entre nous sur ce forum sont au courant de propositions ou de tentatives à cet effet--svp partagez!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Not everything deserves to be preserved. In a downtown core we have to make room for density. Unless an entire section is made historic or truly worthwhile buildings are landmarked, there is no need to save it or integrate it. I'm sorry, but these are not worthy of saving. Tear-dows. Bring on the density. This looks promising.

  • Like 1
  • Confused 1
  • Sad 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
/\ Agreed. On doit préserver ce qui en vaut la peine. Cette mini-rangée sur Peel est tellement défigurée qu'elle n'a plus aucune valeur.

 

Cette rangée de maisons victoriennes n'a plus aucune valeur parce que nous avons décidé en tant que communauté citoyenne qu'il en est ainsi !! Nous péchons par ignorance ou par "je-m'en-foutisme".

 

C'est ce que nous faisons depuis des décennies et ce n'est pas près d'arrêter !!! Honnêtement, nous n'avons pas beaucoup de respect pour le patrimoine architectural de Montréal. Je suis plutôt d'accord avec Rocco là-dessus.

  • Thanks 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je veux juste spécifier que ce projet est dans la section "Études" et non "À venir".

D'autres images en provenance du site (Merci GDS!) :

 

1_TEMPLATE.jpg

 

3.jpg

 

1413_Plan-03.jpg

 

Un ascenseur à l'arrière pour le garage :

 

1413_Plan-02.jpg

 

1413_Plan-01.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je crois aussi que la façade actuelle (l'originale en pierre au nord, par l'extension au sud) aurait pu être intégrée au projet de belle façon (Nature Humaine est une excellente firme).

Ce n'est pas comme si l'entrée du projet était particulièrement originale...

 

2012 :

 

2012.JPG

 

2015 :

 

Actuel-2015.JPG

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • Contenu similaire

    • Par IluvMTL
      http://plus.lapresse.ca/screens/bb907df5-5eb1-45aa-85a0-593e0e0587f2|_0.html?utm_medium=Facebook&utm_campaign=Internal+Share&utm_content=Screen
      « VISION IMMOBILIÈRE » QUÉBEC VEUT DÉPLACER LES FONCTIONNAIRES VERS L’EST DU CENTRE-VILLE
      MARTIN CROTEAU LA PRESSE QUÉBEC — Des centaines, peut-être des milliers de fonctionnaires qui travaillent à Montréal seront graduellement déplacés du centre-ville vers l’est au cours des prochaines années, a annoncé le gouvernement Couillard, hier.
       
      Ce plan fait partie d’une stratégie plus large, dévoilée par le président du Conseil du trésor Pierre Arcand, afin de doter le gouvernement québécois d’une « vision immobilière ».
      Environ 25 ministères et organismes gouvernementaux ont des antennes au centre-ville de Montréal. Environ 9000 fonctionnaires y travaillent.
      Or, les coûts de location de ces bureaux ont augmenté au fil des ans, a expliqué le ministre Arcand.
      « Compte tenu des augmentations importantes au cours des dernières années des coûts au centre-ville de Montréal, il est clair que le gouvernement va se poser des questions », a-t-il résumé.
        La Société québécoise des infrastructures (SQI), le bras immobilier du gouvernement, sera chargée de mener l’opération. Au fur et à mesure que les baux de location des différents ministères viennent à échéance, la société d’État examinera la possibilité de les reloger dans des quartiers où les coûts sont plus bas.
      M. Arcand dit avoir consulté la mairesse de Montréal, Valérie Plante, afin de faciliter la transition. Pour des raisons stratégiques, le ministre n’a pas voulu s’avancer sur le fin détail des sites ciblés, ni sur le montant des économies espérées par le gouvernement.
      « On a des discussions avec plusieurs personnes actuellement, a-t-il indiqué. Vous comprendrez que je n’ouvrirai pas le jeu complètement aujourd’hui. »
      Le document officiel de la SQI donne toutefois des indices quant au secteur ciblé par Québec. On y souligne qu’en bordure du fleuve, plusieurs sites de grande superficie sont appelés à changer de vocation. On cite en exemple la maison de Radio-Canada, des terrains sous-utilisés du port de Montréal et d’autres terrains vacants au pied du pont Jacques-Cartier.
      Le déplacement des fonctionnaires vers l’est permettra de faire d’une pierre deux coups, peut-on lire dans le document : réduire les loyers et contribuer au développement urbain.
      LA SQI PLUS SURVEILLÉE
      La stratégie dévoilée par M. Arcand prévoit par ailleurs que les activités de la SQI seront supervisées de plus près par les élus. Jusqu’ici, toutes les acquisitions et ventes immobilières de la société d’État étaient approuvées par son président et par son conseil d’administration. Dorénavant, les transactions de plus de 10 millions de dollars nécessiteront le feu vert du ministère du Conseil du trésor. Celles qui dépassent 50 millions devront obtenir l’aval du Conseil des ministres.
      Cette annonce survient quelques mois après un rapport dévastateur de la vérificatrice générale sur des transactions immobilières survenues sous le gouvernement Charest.
      Québec projette également d’augmenter le nombre de locaux de bureaux dont il est le propriétaire. De 28 % actuellement, M. Arcand souhaite que la proportion passe à 35 % d’ici cinq ans.
       
    • Par Boosterfire
      1000 de la Montagne

       
    • Par DENIJS
      l'Union des Travailleurs et Travailleuses Industriels et de Service (UTIS) vend le 20, boulevard de Maisonneuve Ouest à Mondev. Projet de 'construction en hauteur'.