nephersir7

cdn-ndg
Westbury Montréal (ancienne usine Armstrong)- 5 à 12 étages

50 messages dans ce sujet

Pinned posts

Nom: Westbury Montréal

Hauteur en étages: 5 à 12 étages

Hauteur en mètres: 

Coût du projet: 250 millions

Promoteur: Devmont

Architecte:

Entrepreneur général:

Emplacement: ancienne usine Armstrong

westbury-endroit.thumb.jpg.9ce512d1fb79aed99f8adf56cbe8f8a2.jpg

Début de construction: 2017

Fin de construction: 2022

Site internet: 

Lien webcam: 

Autres informations: 550 appartements en tout, parc au milieu du site, bureaux et l'hôtel

Rumeurs: 

Aperçu artistique du projet:

westbury.jpg.a32afd9a4f86c2d90650a027268b518f.jpg

Maquette: 

westburymaquette.thumb.png.4020184e80cf7243055697e806117345.png

Autres images: 

Vidéo promotionnelle: 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
JeffB a dit :
Fini le Rouge! Devmont va bientôt lancer sa nouvelle phase de développement dans le secteur Triangle. Gros projet, 550 condos dans 4 tours, un hotel, une tour à bureau, une épicerie, une pharmacie, des restos et un espace publique. Seule place que je verrai qui est encore disponible serait sur la rue Paré en face du futur parc. Très beau projet pour ce secteur ça me fait penser au Gallery de Griffintown

 

http://www.westburymontreal.com/

 

banniere-westbury-montreal-01.jpg

 

[ATTACH=CONFIG]31267[/ATTACH]

 

 

--------------

Message original

 

Citation
Projet majeur qui se trame à* l'horizon sur le site de l'ancienne usine Armstrong

 

Citation
Démarches en vue d'obtenir un permis de construction pour un projet de re-développement de la totalité de l'ancien site de l'usine "Armstrong" situé au 6911 Décarie, Montréal, Qc, H3W 3E5. Le site du futur projet se trouve entre la voie de service du Boulevard Décarie direction nord et la rue Westbury, et entre la rue Vézina et la voie ferrée. Ce projet de développement inclura des unités de logements dont des appartements locatives, des condominiums ainsi que du logement social et abordable. De plus, le projet comportera des immeubles à vocation commercial (usages bureaux, hôtel, restaurants et magasin de détail). Le projet déroge au plan d’urbanisme (04-047) adopté en novembre 2004 - partie I - Côte-des-neiges-Notre-Dame-de-Grâce en ce qui concerne l'affection du sol, densité de construction et la hauteur permise (dans le secteur 04-T5). Et donc ce projet déroge aussi au règlement d’urbanisme de l’arrondissement de Côtes-des-neiges-Notre-Dame-de-Grâce (01-276).

 

Consultation de l'inscription

 

Le site en question:

 

0ehyvMz.jpg

 

Fhrud2P.jpg

 

7IKY2Zo.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Wow, belle trouvaille et excellente nouvelle. Il y a beaucoup de place pour développer dans ce quartier et la densification est toujours bienvenue.

 

Par contre je présume qu'il n'y a aucune activité industrielle pour le moment ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Chaque terrain transformé pour des habitations consolide la vocation résidentielle de Montréal et contribue à limiter l'étalement urbain. Cependant il faut être prudent et éviter de perdre trop de terrains industriels sur l'ile, car ce sont alors des emplois de proximité qui disparaissent trop souvent au profit de la banlieue. En fait la question est toujours la même: rendre le travail le plus accessible possible en transport en commun en ville. Il y a donc un équilibre à respecter afin de ne pas inverser la donne.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Anything built here will be in direct competition with the Blue Bonnets redevelopment and the Quartier 15/40. Should be interesting.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ca me désole de voir la désindustrialisation de montreal.

 

Montreal est a la derniere place au Québec et au Canada pour ce qui est de l'entrepreneuriat. 121 ieme sur 121 ouaip.:shiftyeyes:

On fait tout pour nuire. Taxes foncieres atrocement elevé. Bureaucratie etouffante , suréglementation. Transport deficient que se soit les routes et les acces pont etc... Transport en commun deficient. etc...

 

On devient une ville de condos mais sans jobs. Faut pas oublier que le chomage a Montreal tourne dans les doubles digits.

 

http://www.lesaffaires.com/dossier/les-villes-les-plus-entrepreneuriales-de-2015/et-les-villes-les-plus-entrepreneuriales-du-canada-en-2015-sont/582540

Modifié par andre md

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ok, mais devancé par Miramichi, Bathurst ou Moose Jaw, est-ce à dire que c'est infiniment plus trippant et stimulant de vivre là-bas? N'oublie pas que Mtl se classe en très bonne positions pour les industries de nouvelles technologies, et fait de plus en plus belle figure dans le monde des startups.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il y a des camions de groupe saint-pierre démolition sur le site. On dirait qu'ils n'ont pas attendu d'avoir leur permis..

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est le même constructeur que Rouge. La cible est de construire un hôtel ainsi que du locatif. Les dernières phases seraient des condos

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ca me désole de voir la désindustrialisation de montreal.

 

Montreal est a la derniere place au Québec et au Canada pour ce qui est de l'entrepreneuriat. 121 ieme sur 121 ouaip.:shiftyeyes:

On fait tout pour nuire. Taxes foncieres atrocement elevé. Bureaucratie etouffante , suréglementation. Transport deficient que se soit les routes et les acces pont etc... Transport en commun deficient. etc...

 

On devient une ville de condos mais sans jobs. Faut pas oublier que le chomage a Montreal tourne dans les doubles digits.

 

http://www.lesaffaires.com/dossier/les-villes-les-plus-entrepreneuriales-de-2015/et-les-villes-les-plus-entrepreneuriales-du-canada-en-2015-sont/582540

 

1) La «désindustrialisation» dans les villes-centre est un phénomène mondial de longue date. Dans un premier temps, elle s'est surtout manifestée par une relocalisation en banlieue. Plus récemment s'y est ajoutée la délocalisation dans les pays «à faibles coûts». Le cas de Montréal est donc loin d'être unique --il suffit de voir les transformations sur le territoire de la «vielle ville de Toronto» pour le constater. Par conséquent, il est erroné d'attribuer aux faiblesses (toutes relatives) de Montréal, en termes de fardeau fiscal et d'infrastructures, la cause première de ladite désindustrialisation.

 

2) Cependant, il est vrai que la fermeture d'entreprises industrielles sises dans les quartiers centraux ou péri-centraux a des répercussions négatives sur la population locale qui y trouvait une importante source d'emplois, car même lorsque l'entreprise ne fait qu'une relocalisation en banlieue, l'accès aux emplois ainsi déplacés devient difficile, même parfois impossible pour certains employés résidant `proximité du site original (par exemple, besoin d'une automobile, une option trop coûteuse).

 

3) Globalement, le territoire de la Ville de Montréal compte encore beaucoup plus d'emplois que de de résidents sur le marché du travail --ce qui veut dire que des résidents de la banlieue viennent en grand nombre combler la différence. Il faut savoir aussi que le calcul du taux de chômage «local» , par exemple le territoire de la Ville de Montréal, est effectué en mettant en relation le nombre d'emplois occupés par les résidents occupant un emplois, et le nombre de personnes sur le marché du travail sur le même territoire. Le lieu du travail n'entre pas en ligne de compte. Ainsi, à l'inverse de Montréal, le taux de chômage à Hampstead par exemple peut bien être très faible, bien qu'on ne trouve pratiquement pas d'emplois dans cette ville. Ou encore, si tous les chômeurs résidant à Montréal décrochaient un emploi à Laval ou à Longueuil, le taux de chômage montréalais tomberait par miracle à zéro, sans qu'un seul emploi n'y fut créé.

 

Tout ça pour dire que j'accueille très favorablement la nouvelle du re-développement du site de l'usine Armstrong! La mauvaise nouvelle, ce serait que le site devienne une ruine industrielle abandonnée.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant

  • Contenu similaire

    • Par ProposMontréal

       
      Source: Cyberpresse
      Ville-Marie entièrement recouverte?
       
      Devant les pressions de la Société Radio-Canada, qui désire transformer son site du centre-ville en vaste projet résidentiel, le gouvernement du Québec étudie l'idée de carrément transformer l'autoroute Ville-Marie en tunnel. Au cours des prochaines semaines, un appel d'offres sera lancé par le ministère des Transports (MTQ), afin de connaître la portée technique du recouvrement en entier des tranchées.
       
      Au ministère, où on se penche sur le dossier, Mario St-Pierre, porte-parole, explique qu'il faut déterminer si la structure actuelle de l'autoroute est assez forte pour supporter un plafonnement complet. Il faudra aussi analyser les possibilités de ventilation obligatoire, avec le personnel nécessaire à la sécurité de l'aménagement d'un tel tunnel. «Ça paraît simple comme ça, au premier regard, mais il s'agit de tout un défi technique.»
       
       
       
      Dans la foulée du mégaprojet de transformation de la rue Notre-Dame, un responsable du projet au MTQ, Jean-Marc Desrochers, a déjà indiqué à La Presse qu'une somme de 100 millions serait nécessaire au recouvrement de l'autoroute sur une distance de 1,5 kilomètre. Une fois construite, ce genre de «dalle-parc» n'aurait toutefois pas la capacité portante pour accueillir une nouvelle construction d'immeuble.
       
      Or, entre la rue Saint-Urbain et le pont Jacques-Cartier, une dizaine d'hectares font l'envie de plusieurs promoteurs. La direction du Palais des congrès arrive en tête de lice avec son désir d'agrandir depuis des années, vers l'est, afin de rester compétitif sur le marché des foires et grands événements. En comparaison, le centre des congrès de Toronto a cinq fois la taille de celui de Montréal.
       
      «Le projet d'agrandissement fait maintenant partie de nos conversations quotidiennes, a confirmé Chrystine Loriaux, directrice des communications du Palais des congrès de Montréal, hier. Nous n'en sommes pas à l'étape d'établir la superficie requise, mais on sait qu'il nous faudrait au moins un auditorium, une autre salle d'exposition et une autre salle plénière.»
       
      Au total, 1,5 million de dollars seront consacrés par le gouvernement à des études de faisabilité en partenariat avec la Ville de Montréal. L'administration Tremblay se porte pour sa part garante des volets d'aménagement urbain, notamment de la circulation. À ce sujet, des études ont déjà démontré qu'un développement immobilier massif, avec l'implantation du futur CHUM, entraînerait des problèmes aigus de circulation. De là les impératifs de construction de la navette entre l'aéroport Montréal-Trudeau et le centre-ville, de même que la mise sur les rails du tramway.
       
      «On a déjà étudié la possibilité de recouvrir partiellement les tranchées de l'autoroute, mais c'est la première fois qu'on se pense sur la construction d'un tunnel plus à l'est, a ajouté André Lavallée, qui pilote le dossier au comité exécutif de la Ville. Mais il faudra ensuite déterminer les coûts. Et pour l'instant on n'en a aucune idée. Ce qui est certain, c'est qu'on va tenir compte de toutes les études qui ont déjà été réalisées.»
       
      De son côté, le chef de l'opposition et maire de Ville-Marie, Benoit Labonté, qui a déjà commandé des études urbanistiques de recouvrement de l'autoroute, estime qu'on en est rendu à l'étape de «la volonté politique».
       
      «C'est dommage, mais ça ne fait actuellement même pas partie de la liste des projets d'infrastructures du maire Gérald Tremblay qui sont soumis au premier ministre Harper cette semaine. L'occasion est pourtant là, et on est en train de la manquer. Il est clair que ce sera l'un de mes engagements aux prochaines élections municipales», a-t-il ajouté.
    • Par GDS

       
      La construction d’un immeuble à condos, à 16 étages, avec un stationnement souterrain à 2 niveaux, sur le site de l’ancien terrain Domfer, à Lasalle.
    • Par DicAnn's
      CONDOMINIUMS AU COEUR DE L'ÎLE DE MONTRÉAL
      "La vie urbaine à son plus raffiné... une parfaite harmonie entre emplacement, design moderne, cours intérieures paisibles et vues dégagées sur la montagne... Les Condos Vue sont un oasis au coeur de notre ville... situés à seulement quelques minutes de tout ce que Montréal a à offrir... Bienvenue au Condo Vue et bienvenue chez vous."
       
      http://www.condosvue.com
       
      C'est pas trop mal comme projet! sur la carte (plus bas) vous verrez que c'est un lot présentement occupé par une grosse batisse qui devra être rasée... les mentions "phase 1A" et "phase1B" laissent croire que ce sera un assez gros projet au bout de la ligne! J'ai bien apprécié le travail de Canvar sur le projet POM alors j'ai bien hate d'avoir plus de détails sur celui la! Avec le Côté Ouest qui s'élève tout juste à coté (en noir sur la carte) ca se densifie autour des stations Namur et de la Savane!
       
      p.s.: j'ai fouillé le forum et je n'ai rien trouvé sur ce projet... j'espère qu'il n'existait pas déjà un fil!
       



       
      *****************
       
      Consultez également :
       
      http://mtlurb.com/forums/showthread.php?t=14127
    • Par GDS
      Après Cote Ouest sur de la Savanne et Rouge sur Victoria, Devmont on eu l'apporbation pour leur prochain projet dans le même quartier.
       
      Prelim renderings.