Recommended Posts

Pinned posts

Vieux-Port de Montréal

Discussion sur l'avenir du Vieux-Port de Montréal. Projets récents comprenant une Grande roue inaugurée en 2017.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
28/06/2017 Mise à jour : 28 juin 2017 | 15:36
 

L’ouverture de la grande roue du Vieux-Port retardée

Par Marie-Eve Shaffer Métro
email_fr_97x23.png

http://journalmetro.com/actualites/montreal/1162006/louverture-de-la-grande-roue-du-vieux-port-retardee/

img_2865.jpg?w=618&h=408&crop=1 Josie Desmarais/Métro Grande roue du Vieux-Port de Montréal

L’ouverture de la grande roue, qui se trouve dans le Vieux-Port de Montréal, a été repoussée à la fin juillet. Les premiers passagers devaient à l’origine être accueillis au début du mois de juin.

Le printemps pluvieux ainsi que la grève des travailleurs de la construction ont eu pour effet de retarder les travaux de construction de la nouvelle attraction montréalaise se trouvant sur l’île Bonsecours.

«Quand on coule une fondation pour la grande roue, si c’est dans l’eau, on ne peut pas le faire», a donné comme exemple mercredi le directeur général de La Grande roue de Montréal, Jean Bérubé.

Ces délais, aussi attribuables à des imprévus de chantier, ont occasionné des coûts supplémentaires. Le budget de 25M$, qui provient uniquement d’intérêts privés, a dû être rehaussé à 27M$.

«Quand on paye des grues qui sont censées fonctionner et qu’elles ne fonctionnent pas, il y a des coûts, a rapporté M. Bérubé. Et quand la pluie endommage la terre, il y a aussi des coûts. La pluie nous a causé des problèmes. On a dû trouver d’autres solutions techniques pour remblayer le sol.»

À ce jour, la grande roue est en place et les 42 cabines y ont été accrochées. Il ne reste plus qu’à tester la nouvelle structure et à installer les systèmes d’éclairage. Les employés qui seront en charge d’activer la grande roue devront aussi être formés.

La construction des bâtiments de restauration qui se trouveront à proximité de la nouvelle attraction – le bar, le bistro et le café – sera toutefois terminée au début du mois d’août.

«C’était ambitieux de penser ouvrir [la grand roue] au 1er juin, a admis Jean Bérubé. C’était dans des conditions idéales. Comme on ne les a pas eues, ça donne ce qu’on a aujourd’hui.»

Cette grande roue, dont le point culminant atteindra 60 mètres au-dessus du sol, sera en fonction de 10h à 23h, tous les jours au cours des cinq prochaines années. Le prix d’entrée pour un adulte a été fixé à 25$. L’entreprise La Grande roue de Montréal peaufine présentement sa grille tarifaire, qui comprendra des forfaits pour les familles et les groupes, de même que des prix réduits pour les enfants et les aînés. Pas moins de 750 000 visiteurs sont attendus annuellement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 15 heures, UrbMtl a dit :

Helala... tu n'as pas envie de jaser de ce que j'ai écrit plutôt que moi? Tout ça devient très personnel et immature.

Si tu te sens visé, c'est ton problème. Je faisais des références générales. Tout ne tourne pas toujours autour de toi dans la vie. Respire par le nez.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

"Cette grande roue, dont le point culminant atteindra 60 mètres au-dessus du sol, sera en fonction de 10h à 23h, tous les jours au cours des cinq prochaines années. Le prix d’entrée pour un adulte a été fixé à 25$. L’entreprise La Grande roue de Montréal peaufine présentement sa grille tarifaire, qui comprendra des forfaits pour les familles et les groupes, de même que des prix réduits pour les enfants et les aînés. Pas moins de 750 000 visiteurs sont attendus annuellement."

Ce qui m'amène à dire que cette Grande Roue de fortune, en plus de faire tourner les regards vers elle, aidera aussi à faire tourner l'économie du Vieux-Port. Un apport non négligeable pour le rayonnement de la métropole auprès des médias comme des visiteurs. C'est ainsi que la roue tourne et entrainera sûrement dans son mouvement d'autres projets et retombées pour le secteur. C'est à mon avis la plus belle manifestation d'un cercle vertueux qui agira positivement à des kilomètres à la ronde.

Alors rien ne sert de tourner en rond dans des échanges acerbes. Comme on ne peut plaire à tous, ceux qui ne dépenseront pas un rond pour y monter, créeront juste une place de plus pour faire tourner les autres. Alors qu'on aime ou n'aime pas, le monde continuera à tourner. :rotfl:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 46 minutes, acpnc a dit :

"Cette grande roue, dont le point culminant atteindra 60 mètres au-dessus du sol, sera en fonction de 10h à 23h, tous les jours au cours des cinq prochaines années. Le prix d’entrée pour un adulte a été fixé à 25$. L’entreprise La Grande roue de Montréal peaufine présentement sa grille tarifaire, qui comprendra des forfaits pour les familles et les groupes, de même que des prix réduits pour les enfants et les aînés. Pas moins de 750 000 visiteurs sont attendus annuellement."

Ce qui m'amène à dire que cette Grande Roue de fortune, en plus de faire tourner les regards vers elle, aidera aussi à faire tourner l'économie du Vieux-Port. Un apport non négligeable pour le rayonnement de la métropole auprès des médias comme des visiteurs. C'est ainsi que la roue tourne et entrainera sûrement dans son mouvement d'autres projets et retombées pour le secteur. C'est à mon avis la plus belle manifestation d'un cercle vertueux qui agira positivement à des kilomètres à la ronde.

Alors rien ne sert de tourner en rond dans des échanges acerbes. Comme on ne peut plaire à tous, ceux qui ne dépenseront pas un rond pour y monter, créeront juste une place de plus pour faire tourner les autres. Alors qu'on aime ou n'aime pas, le monde continuera à tourner. :rotfl:

Guy Mongrain sors de ce corps!  :hyper:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Encore et toujours du retard. Et on blâme deux mois de retard sur la grève de la construction qui a duré 4 jours. Ouverture en août, probablement plus en septembre ou octobre quand tous les touristes auront déguerpis. Après on nous balance un tarif exhorbitant (aussi bien dire une gifle en pleine face de tous les Montréalais) de 25$/adulte, un des tarifs les plus élevés du monde pour les grandes roues. Ils nous prennent pour des caves ou quoi? Ce sera le plus grand flop de l'année. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'aime l'ironie de cette installation - cette simulation de notre belle culture avec le Cirque du Soleil à côté, porte-étendard de notre Culture avec tous les petits festivals dans le Vieux-Port dont celui de la Poutine - génial...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • Contenu similaire

    • Par IluvMTL
      Proposition:  
      A feasibility study to consider the addition of a tramway line or bus route on McTavish Street to facilitate access to the Belvedere Kondiaronk/Chalet and other areas up the hill from downtown, especially for seniors and the mobility/physically challenged, but also to serve other users.
      Objective
      Making the Mont-Royal and other points up the hill more accessible 
      As it now stands, as far as reaching the lookout or chalet is concerned, the Peel steps and various inclines encountered are out of the question for many, including families. The closest alternate route by public transit is via Guy, plus 2 buses and a walk. That is not very convenient for many. Another important consideration is that there are no elevators in the Guy metro for people who need them.  The McTavish tramway could let people off in the Allan Memorial Institute parking lot, a few steps from the  Route Olmstead which has a much gentler slope for going the rest of the way to the lookout. If a bus route is the option selected, the service could be seasonal, or only in service on week-ends, holidays and special events. Advantages
      A tramway would be an enticement to visit the mountain, and more often, since it would be much simpler and quicker for tourists and montrealers to reach the lookout. It would also ensure that the chalet be better utilized since it would be so much easier to get to, no matter the season. More concerts and special events could be held there throughout the seasons. Since the McTavish line tramway would run though the McGill Campus, it would also be a N-S shuttle of sorts, getting McGill students and employees between the various campus buildings and the REM/Metro/downtown. This line could also be used for residents in the Square Mille, McGill Ghetto as well people going to games at Molson stadium or the other McGill athletic facilities. Being part of the Fleuve-Montagne makes it an natural draw for tourists and this line is only steps away from the main tourist office on Square Dorchester as well as Sainte-Catherine and may major hotels. People could also transfer to the ave des Pins bus for other points east and west. The line is a short hop from McGill Metro, the REM and Central Station, making it part of the hub. The route could be extended further southward to the Tourist office at Dorchester or  widened to cover a broader area if need be. This line would be an alternative to the bus lines that run north, on Guy and du Parc. Easier public access means fewer private cars and tour busses traveling to the mountain, and fewer vehicles on the road. The Kondiaronk summit on Mont-Royal is a major tourist attraction, Let's facilitate access for all groups.
      McTavish Tramway Route (in orange)

    • Par IluvMTL
      http://plus.lapresse.ca/screens/6ae8dd35-0e0b-48e3-b1cb-dec9a5e92473%7CHFo3prp1wfb0.html
       
      Édition du 8 août 2015,
       
      UNE NOUVELLE BRASSERIE À MONTRÉAL
       
      À titre de président du conseil de Molson Coors, Geoff Molson aura une fin d’année bien remplie alors qu’il confirme que l’entreprise brassicole est à compléter une étude qui déterminera si elle construira une nouvelle usine ou rénovera ses installations de la rue Notre-Dame.
       
      Une chose est certaine : le statu quo n’est plus possible et, selon Geoff Molson, la brasserie bicentenaire devrait normalement déménager dans des installations le plus modernes possible. On parle d’investissements qui pourraient dépasser les 300 millions.
       
      « Il faut moderniser notre production et surtout augmenter notre capacité d’embouteillage. Notre brasserie de Montréal ne peut pas produire de la bière en cannettes, et c’est une tendance lourde du marché que l’on observe aux États-Unis. »
       
      — Geoff Molson
       
      « On pourrait construire une nouvelle usine sur nos terrains à proximité de notre centre de distribution de la rue Dickson et vendre nos installations de la rue Notre-Dame à une tierce partie, à la condition que l’on ouvre le site sur le fleuve.
       
      « Ce serait une façon extraordinaire de faire exploser le Vieux-Port de Montréal et de donner, à partir du pont Jacques-Cartier, une belle vitrine sur le fleuve à la population de Montréal », évoque Geoff Molson.
       
      Chose certaine, il n’est pas question que Molson Coors quitte le site qui a vu naître les activités du groupe il y a 230 ans sans y laisser une marque commémorative indélébile.
       
      « On pourrait y construire une microbrasserie, ce qui laisserait l’empreinte de Molson sur le site et perpétuerait l’activité qu’on y pratique depuis plus de deux siècles », propose le président du conseil de Molson Coors.
       
      On saura au début de 2016 si le conseil d’administration disposera de la proposition et de la vision que vient de partager avec nous son président.
       
      sent via Tapatalk
    • Par IluvMTL
      http://ville.montreal.qc.ca/portal/page?_pageid=7317,79867570&_dad=portal&_schema=PORTAL

      COMITE CONSULTATIF D'URBANISME
      13 septembre 2018
      3001459117 et 3001431020
      4.6.39

      DEMANDE  DE CERTIFICAT  D'AUTORISATION DE  DEMOLITION ET DEMANDE DE PERMIS DE CONSTRUCTION
      639-643,rue Notre-Dame Ouest
      La demande  vise a autoriser Ia demolition du batiment ainsi que Ia construction  d'un  hotel de  5  etages  comprenant   21  chambres   et  un restaurant au rez-de-chaussee.
      Le toil,  les  planchers  ainsi que  toute Ia structure  du batiment  existant seront  demolis.    
      Les fac;ades avant  et  arriere  seront  conservees, mais plus de 40% du volume hors-sol sera demoli, done le projet doit etre traite comme   une   demolition   et  une   nouvelle   
      construction.   II  s'agit   d'un immeuble  de 3 etages hors sol, avec une fac;ade de pierre grise, construit en 1891.  Les 2e et 3e etages ainsi que son couronnement  ant conserve leur integrite.  La vitrine commerciale  du rez-de-chaussee ainsi que Ia fac;ade arriere ant ete largement modifiees.