nephersir7

Garage Côte-Vertu (Métro de Montréal)

Recommended Posts

Pinned posts

Garage Côte-Vertu

gcv.jpg

Tiré du site web de la STM:

 - Ajouter des espaces de stationnement pour garer les trains.
- Permettre l’augmentation de la capacité de transport en améliorant la fréquence de service et en ajoutant des trains supplémentaires sur la ligne orange durant les heures de pointe.
- Soutenir la croissance de l’achalandage prévue pour les prochaines années.
- Assurer la croissance de l’offre de service en vue d’un prolongement éventuel de la ligne bleue.

http://www.stm.info/fr/a-propos/grands-projets/construction-du-garage-cote-vertu

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Des photos sur le site de la STM : http://www.stm.info/fr/a-propos/grands-projets/construction-du-garage-cote-vertu

2018-03-12-jpg-032.jpg
Le site de construction est un véritable chantier minier. Toutes les précautions sont prises pour assurer la sécurité des travailleurs, dont un tableau de présence à l’entrée des tunnels.

2018-02-01-jpg-017.jpg
La haveuse broie littéralement le roc. On effectue ensuite le chargement et la disposition de la pierre broyée. Dans le jargon, on appelle cette opération le «marinage».

2018-03-12-jpg-038.jpg
La tête de la haveuse est constituée de 240 pics au total, soit 120 par boule.

2018-03-12-jpg-045-267x400.jpg
On effectue une rotation des pics, afin de les user également.

2018-03-12-jpg-035.jpg
On change en moyenne de 10 à 30 pics par jour, selon l’usure.

2018-03-12-jpg-005.jpg
Le béton projeté, d’une épaisseur de 50 millimètres, empêche les petites roches de se détacher de la paroi, entre l’excavation et le bétonnage.

2018-03-12-jpg-042.jpg
On ajoute 45kg de fibre d’acier par mètre3 de béton projeté, ce qui favorise son adhérence. De près, la paroi recouverte de béton projeté est garnie de milliers de petits poils métalliques.

2018-03-12-jpg-059.jpg
Les boulons de consolidation, quant à eux, préviennent la chute de grosses galettes de roc.

2018-03-12-jpg-065.jpg
La caverne artificielle que créent les travailleurs ressemble de plus en plus à un tunnel où circuleront un jour des trains Azur.

 

  • Like 1
  • Thanks 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • Contenu similaire

    • Par mtlurb
      Prolongement de la ligne bleue vers l'est

      Prolongement de la ligne bleue vers l'est. La mise en chantier est prévue en 2022, pour une livraison en 2026. Connexion avec le SRB Pie-IX, stationnement de 1200 places aux Galeries d'Anjou. Coût évalué à 3.9 milliards de dollars.
    • Par amos404
      J’aimerais vous partager cette vision d’un transport en commun lourd dans les Quartiers industriels de Montréal. Saint-Laurent est le deuxième plus important employeur du grand Montréal avec plus de 200 000 emplois pourtant contrairement au centre-ville qui est desservi par 3 lignes de métro, 6 lignes de train de banlieue et bientôt le REM, Saint-Laurent n’a aucun projet de transport lourd. Devant cette situation il est normal que le transport en commun ne soit pas une option populaire pour se rendre dans ce secteur. Pourtant, s’il y a un seul secteur dans le grand Montréal qui est le plus successible de produire un important transport modal c’est bien ce quartier industriel!
      En effet, le secteur est lourdement congestionner, car la majorité des gens si rendre en auto solo. Donc un système de transport plus rapide deviendrait très intéressant pour les travailleurs. Pour être une réussite, le transport en commun doit être rapide, fréquent et flexible en raison des horaires atypiques en usine.
      C’est pourquoi je propose ici l’idée d’une ligne de rem logeant l’autoroute 13 de la 640 jusqu’à Lachine. La position de la plupart des stations est assez approximative, car je ne veux pas que l’on se penche là-dessus c’est plus pour suscité la discussion.
      L’idée est d’offrir une alternative crédible à l’auto solo pour les travailleurs de la rive nord, de Laval et de l’ouest de l’île (grâce à une correspondance avec le REM 1 et la ligne de train Vaudreuil). La ligne pourrait aussi être avantageuse pour les résidents de Lachine et du centre de Montréal qui voudraient se rendre dans ce coin.  Je suis au courant que les distances de marche sont importantes et c’est pourquoi les usines pourraient offrir un service de navette vers la gare la plus proche à la fin des quarts de travail.
      J’ai inclus le classique prolongement de la ligne orange jusqu’à Bois-Franc (pour faciliter les correspondances)  et une version allonger de la ligne bleue qui inclurait une station supplémentaire dans les quartiers résidentiels d’Anjou et une autre dans le quartier industriel (pour les mêmes raisons que ma ligne rouge de REM)
      J’aimerais vous entendre là-dessus, devrait-on desservir les quartiers industriels? Sinon pourquoi? Et si vous n’aimez pas mon idée que proposeriez-vous à la place? (en restant dans le thème de la desserte des quartiers industriels)

    • Par samal90
      Laval voudrait au moins 5 stations de metro avant de fermer la boucle de la ligne orange vers Montreal. Quelle serait vos suggestions pour l'emplacement de ces stations. 
      D'après moi, il faudrait seulement 4 stations. Voici mes idées. Dite moi ce que vous en pensez et vos suggestions ou modifications:
       
      1) A partir de Montmorency, la prochaine station serait au terminus du carrefour. De la, les gens pourraient facilement se rendre au carrefour ou au Centropolis.
      2) Le coin St-Martin et Curé-Labelle
      3) Coin Notre-Dame et Cure-Labelle
      4) Coin Cartier et Chomedey.
      Et de la, ca irai rejoindre une station quelconque a Montreal (probablement au coin de Gouin et Grenet)
       
      merci