Recommended Posts

49e Finale des Jeux du Québec - Été 2014 : la Ville de Longueuil aménagera une nouvelle plage au parc de l’île Charron

 

Longueuil, Mardi 15 avril, 2014.

 

La Ville de Longueuil procèdera à des travaux de 800 000 $ au parc de l’île Charron pour accueillir les compétitions de natation en eau libre et de sauvetage sportif (volet plage) de la 49e Finale des Jeux du Québec, du 1er au 9 août prochain. Cet investissement permettra à la Ville de favoriser l’accès aux berges pour les citoyens, de bonifier ses installations et de mettre en valeur les rives du fleuve Saint-Laurent.

 

Les travaux, qui s’étaleront de mai à juillet, permettront l’aménagement d’une plage sablonnée, la construction d’une terrasse en bois, l’installation de voiles d’ombrages et d’infrastructures sanitaires. Des équipements provenant des deux premières phases du Marché public, tels que des voiles pare-soleil et des conteneurs colorés, seront récupérés et intégrés dans l’aménagement. Des végétaux seront plantés, un terrain de volleyball sera aménagé, et du mobilier de parc sera installé afin de rendre les lieux plus conviviaux.

 

« Le parc de l’île Charron occupe une place à part parmi tous les espaces verts de Longueuil. Situé au milieu du fleuve Saint-Laurent, il permet aux citoyens de s’évader de la ville et de profiter du calme de la nature. C’est l’endroit idéal pour un aménagement qui sera un legs permanent de la tenue des Jeux du Québec chez nous. Ce projet témoigne à nouveau de notre volonté d’améliorer les infrastructures récréatives pour les citoyens et pour leur offrir un meilleur accès aux rives du fleuve », a expliqué la mairesse de Longueuil, Caroline St-Hilaire.

 

Les analyses ont démontré que la qualité de l’eau dans ce secteur autorise la baignade. La Ville de Longueuil a d’ailleurs obtenu l’autorisation du Ministère du Développement durable, de l’Environnement, de la Faune et des Parcs du Québec pour la réalisation de ce projet, qui respectera les normes et règlements environnementaux en vigueur. Une seconde phase de travaux sera menée l’année prochaine afin de faciliter l’accès au site et de rendre la circulation plus fluide dans le secteur.

 

http://longueuil.ca/fr/node/38399

 

Plan: http://longueuil.ca/sites/www.longueuil.ca/files/communiques/2014/ile_charron_plan_conceptuel.pdf

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Très bonne nouvelle pour la rive-sud et la région montréalaise. Il n'y aura jamais trop d'aménagements naturels et de parcs le long des rives du fleuve. D'ailleurs la nouvelle vocation de l'ile Charron consacre ce territoire aux loisirs et à la conservation, non seulement pour les résidents du secteur, mais aussi pour les générations futures. Montréal est entourée d'eau, mais manque de plages et d'espaces riverains pour accéder à ses berges. Ainsi chaque nouvelle installation est un pas dans la bonne direction et un retour à la valorisation de l'environnement.

 

Il serait d'ailleurs intéressant de faire des études sur les bienfaits de ce type d'espaces et leurs effets anti-stress sur la population en général. L'accès à l'eau et son contact prolongé apaise et détend, nous connecte avec la nature en nous faisant profiter de ses effets bienfaisants. Les plages ont un attrait indéniable que l'on associe généralement à plaisir et loisirs, pas étonnant qu'elles attirent tant de voyageurs dans les iles du sud et tout le long des côtes. On aime les fréquenter parce qu'elles sont finalement l'antithèse de la ville et signifie pour la majorité: temps libre, congés et vacances.

 

On ne pourra jamais quantifier avec précision les effets bénéfiques sur la santé mentale et physique de la population qui les fréquente. Mais on peut affirmer sans risquer de se tromper, que chaque nouveau site riverain contribue grandement au bien-être commun et son influence positive dépasse largement les couts associés à son aménagement. Même l'économie locale en profite et les propriétés à proximité voient leurs valeurs augmenter de manière appréciable.

 

Il faut donc encourager ce genre de développements, surtout près des grandes villes, parce qu'ils rapportent beaucoup à tous les niveaux: social, écologique et économique. Rares sont les investissements pour lesquels ont peut en dire autant.

Modifié par acpnc

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • Contenu similaire

    • Par JPG
      3-33 DUCANAL
      Nouveau projet en bordure du fleuve, face à la marina de Lachine et adjacent au parc René Lévesque
      Nom du projet: 3-33 duCanal
      Adresse: 333 chemin du Canal, Lachine
      Usage: résidentiel / 10 maisons
      Architecte: Calce Architecture Workshop
      Promoteur: KnigthsBridge
      Particularités: Environnement unique, une architecture contemporaine au revêtement de pierre et de bois. Terrasse sur le toit. La certification environnementale LEED est visée.
      Pour plus de détails, c'est par ici -> Maisons 3-33 duCanal
       


    • Par jesseps
       
      (Courtesy of The Canadian Press)
    • Par eastender85
       
      Extrait authentique du procès-verbal d’une séance du conseil d'arrondissement
      Séance ordinaire du mardi 5 septembre 2017
      Résolution: CA17 22 0328
      Approbation d'un projet d'acte par lequel la Ville de Montréal acquiert aux fins d'aménagement d'un nouveau parc, un immeuble situé au 330, rue de la Montagne
    • Par MontréalMartin
      Une nouvelle porte dans la série des portes de Québec : 
      http://www.lapresse.ca/le-soleil/actualites/la-capitale/201709/28/01-5137755-une-porte-pour-traverser-dune-rive-a-lautre.php 
      EXCLUSIF
      Publié le 28 septembre 2017 à 22h14 | Mis à jour le 29 septembre 2017 à 08h13
      Une porte pour traverser d'une rive à l'autre. 
      Le directeur du Musée naval de Québec, André Kirouac, a présenté en primeur les portes virtuelles qui seront installées de chaque côté du fleuve.
      NORMAND PROVENCHER
      Le Soleil
      (Québec) Après la Porte sainte de la cathédrale de Québec et la petite porte rouge du Quartier Petit-Champlain qui fait courir les touristes sud-coréens, la région compte maintenant deux... portes virtuelles capables de «transporter» son utilisateur de l'autre côté du fleuve, à Lévis.
      Cet «outil culturel et touristique tout à fait unique», présenté en primeur jeudi au Soleil par le directeur du Musée naval de Québec, André Kirouac, permet à deux personnes d'entrer en contact à partir d'un immense écran haute résolution, après avoir vu défiler des informations sur un personnage historique.
      Installées au Musée des Plaines d'Abraham et à la gare fluviale de Lévis, les deux portes permettent aux visiteurs de découvrir la vie d'Abraham Martin, le premier pilote du Saint-Laurent, et de Joseph-Elzéar Bernier, célèbre explorateur des mers natif de L'Islet-sur-Mer.
      Après avoir ouvert la porte, le visiteur déclenche l'animation et voit apparaître un «tourbillon temporel». Ce n'est qu'une fois les informations sur les deux personnages déclinées sur l'écran (en français ou en anglais) qu'il verra apparaître, en temps réel, l'inconnu installé devant l'autre porte, à Lévis. «Ça prend nécessairement quelqu'un en même temps, sinon ça demeure un écran tactile», explique M. Kirouac, curieux de connaître la teneur des premiers échanges.
      Financés par la Marine royale canadienne, ces deux prototypes permettront de lancer l'an prochain un réseau d'installations similaires un peu partout en ville. «On peut penser à une porte Wilfrid Laurier au Château Laurier, une porte Churchill au Château Frontenac [en souvenir de la Conférence de Québec de 1943], une porte Champlain, près de la traverse, où celui-ci a mis le pied à Québec pour la première fois», énumère M. Kirouac, qui souhaite un total de huit portes virtuelles, installées ça et là sur des sites achalandés.

      Idée venue de France
      L'idée est l'adaptation d'une campagne publicitaire de la Société nationale des chemins de fer français (SNCF) baptisée «L'Europe, la porte d'à côté». Cinq portes virtuelles installées à Paris permettaient aux passants d'interagir avec des comédiens à Milan, Stuttgart ou Bruxelles. 
      «À notre connaissance, nous sommes les premiers à adapter ce concept, confirme Dominique St-Pierre, président de la firme Simbioz. Il s'agit d'un écran 4K de 84 pouces en format portrait. C'est de la très haute résolution pour du multimédia interactif.»
      Les portes virtuelles seront accessibles gratuitement au public de vendredi à dimanche, à l'occasion des Journées de la culture. Un historien sera présent aux deux endroits pour guider le visiteur dans cette expérience virtuelle. Une fois la saison froide venue, la porte de Québec sera déménagée au Musée naval, à la Pointe-à-Carcy.

       
       
       
       
      Y'a tu un anniversaire à fêter à Québec bientôt ? J'aurais une idée de cadeau qui pourrait leur faire plaisir. 

    • Par Zax

      publié le 24 novembre 2009 à 13h56 | Mis à jour le 24 novembre 2009 à 14h06
      La Presse