Recommended Posts

Pinned posts

Rue Sainte-Catherine

saainte-catherine.png

saainte-catherine1.png

Rénovation en profondeur de la rue Sainte-Catherine Ouest. Trottoirs élargis, bandes multifonctionnelles à la vocation changeante selon les saisons, nouveau mobilier urbain. Début des travaux en 2018.

http://www.realisonsmtl.ca/saintecath

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis super content de voir sur ce fil, de nouveaux membres et d'autres qu'on ne voit pas souvent dans nos échanges. Vous apportez de l'oxygène frais et des idées qui font plaisir à lire. Je crois que nous avons au départ une intention commune, soit celle de transformer la ville pour la rendre plus dynamique, plus conviviale et certainement plus esthétique.

 

Les rues piétonnières sont des bijoux d'aménagement urbain, elles créent une ambiance détendue et deviennent une destination en soi. A part quelques exemples moins réussis, presque partout elles ont stimulé le commerce et tonifié les affaires. Les excellents exemples ne manquent pas dans le monde et j'envie les villes qui ont eu l'audace d'agir à grande échelle. Elles récoltent aujourd'hui le fruit de leurs efforts et offrent une image sympathique de ville accueillante où il fait bon vivre ou visiter.

 

La rue Ste-Catherine draine déjà les foules, et dès les beaux jours, on s'y bouscule sur des trottoirs trop étroits, où il y a peu de place pour même s'assoir et faire une pause. Circuler en automobile n'est pas plus reposant. La densité de trafic et sa lenteur contribuent largement à la pollution atmosphérique du centre-ville, et fait qu'en conservant le statu quo, les inconvénients demeurent supérieurs aux avantages. D'autant qu'avec la nouvelle densité de population qui s'ajoutera avec la nouvelle génération de tours à condos, ce sont des milliers de clients potentiels qui viendront, à pied, grossir la foule de clients.

 

Plus une ville est accueillante, plus elle attire de nouveaux résidents, elle nourrit de ce fait sa propre croissance qui contribue à son enrichissement. On ne devrait donc pas hésiter à suivre cette tendance lourde vers la piétonisation et ne pas craindre les quelques défis à relever pour y arriver. "La Catherine" attire déjà les foules dans son aménagement actuel, somme toute assez médiocre. Mais elle pourrait en accueillir bien davantage, en donnant plus d'espace aux piétons et en aménageant des infrastructures permanentes toutes saisons. Des arbres, des plates bandes (enjolivées l'hiver) de petits places publiques, des fontaines, des terrasses, des trottoirs chauffés et un système de transport dédié gratuit. Voilà la formule gagnante.

 

Les weekends et jours fériés ont pourrait mettre à profit les nombreux stationnements souterrains qui accorderaient un rabais moyennant une preuve d'achats dans les commerces du secteur. Et qu'importe où on stationne si on vient de l'extérieur, un transport gratuit et confortable nous emmènera à destination. C'est aujourd'hui qu'il faut penser la ville de demain et s'engager dans le développement durable. La piétonisation diminue notre empreinte écologique, rend l'air plus sain et favorise la marche pour garder la forme.

 

Pour répondre à MtlMan, le parcours visé serait d'Atwater à Quartier des Spectacles, la partie nettement plus commerciale. De toute façon la majorité des gens ne vont pas plus loin, et pour le moment l'offre importante s'arrête là. Remarques qu'avec le développement du Carré St-Laurent, le tram pourrait s'y rendre et peut-être même plus loin éventuellement? Quant aux spectacles des festivals, ils ont généralement lieu le soir, donc peu dérangeants pour la circulation. Appliquons ici des accommodements raisonnables, de toute façon c'est dans l'air du temps ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis pro-tramway. Cependant, j'ai des réserves pour un tram sur Ste-Catherine. René-Lévesques, plus large, a déjà fait l'étude d'une ligne de tramway. Au nord, le métro passe sous Maisonneuve. Sainte-Catherine, au centre entre les deux, devrait n'être que piétonne et ainsi maximiser l'espace lors des ventes trottoirs et festivals en tout genre. Évidemment, si on allait de l'avant avec un tram sur la Catherine, je serais extrêmement content: l'idée est bonne, mais déjà morte: Denis Coderre n'en veut pas.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Tramway sur une Ste-Cat piétonne, moi j'aime. Par contre, je crois qu'il faudrait prévoir une voie de détournement, car les festivals de juin-juillet bloqueraient le chemin, et ce serait un peu infernal de faire passer le train dans tout ce monde.

 

J’avoue...Bah une partie sur ste-Cath et rendus au QDS sur René-Lévesque comme ça tout le monde est content :P

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Je suis pro-tramway. Cependant, j'ai des réserves pour un tram sur Ste-Catherine. René-Lévesques, plus large, a déjà fait l'étude d'une ligne de tramway. Au nord, le métro passe sous Maisonneuve. Sainte-Catherine, au centre entre les deux, devrait n'être que piétonne et ainsi maximiser l'espace lors des ventes trottoirs et festivals en tout genre. Évidemment, si on allait de l'avant avec un tram sur la Catherine, je serais extrêmement content: l'idée est bonne, mais déjà morte: Denis Coderre n'en veut pas.

 

Trams with all their wires (I am old enough to remember how ugly they were) and tearing up roads for tracks is a throwback to an inefficient transportation era. Battery powered electric buses are now used successfully in China, France as well as Chattanooga, Tennessee and Pomona, California. If you want we can make the bus look like an old fashioned tram like some of the tour buses in Montreal, but ripping up the streets and adding ugly wires to blot out the sunlight just don't make sense.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Trams with all their wires (I am old enough to remember how ugly they were) and tearing up roads for tracks is a throwback to an inefficient transportation era. Battery powered electric buses are now used successfully in China, France as well as Chattanooga, Tennessee and Pomona, California. If you want we can make the bus look like an old fashioned tram like some of the tour buses in Montreal, but ripping up the streets and adding ugly wires to blot out the sunlight just don't make sense.

La technologie est assez avancée. Les tramways n'ont plus tous besoins de fils électriques au-dessus. Dès qu'on parle de tramway, certaines personnes ont en tête le vieux tram des années 20, le genre de streetcar de Toronto. Aujourd'hui, on parle plutôt de quelque chose comme ça:

bordeau_tram.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Une beauté que je verrais cependant difficilement sur une rue piétonne, un peu trop invasif. On parle ici d'une rame gros volume, pour traverser littéralement la ville. Trop cher pour assurer un transport léger, efficace, doux et silencieux sur un parcours limité. Pour une rue piétonnière étroite, un tram aux dimensions réduites ou même un bus électrique ferait l'affaire. De toute façon on devra refaire la rue pour la transformer, alors le problème n'est pas là. Une chose sur laquelle on s'entend déjà, la transformation de la rue en quelque chose de nettement plus convivial est souhaitable. Les montréalais seraient d'ailleurs fort probablement prêts à faire le saut dans cette direction.

 

La formule finale devrait faire l'objet d'études et de consultations. Mais déjà le statu quo, à mon avis n'est plus envisageable. Prenons le virage piétons là où c'est possible et économiquement viable. Il faut redonner la ville aux résidents et évoluer vers des infrastructures digne du 21è siècle. Bien sûr on bouscule au passage certaines résistances aux changements, mais cela fait partie des défis qui nous attendent. Plus une ville est dense plus on doit penser collectivement, afin d'humaniser les espaces et offrir une véritable qualité de vie à ses habitants.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Trams with all their wires (I am old enough to remember how ugly they were) and tearing up roads for tracks is a throwback to an inefficient transportation era. Battery powered electric buses are now used successfully in China, France as well as Chattanooga, Tennessee and Pomona, California. If you want we can make the bus look like an old fashioned tram like some of the tour buses in Montreal, but ripping up the streets and adding ugly wires to blot out the sunlight just don't make sense.

 

100% d'accord avec toi.

 

 

Sent from my iPad using Tapatalk HD

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Quand tu m'as demandé la question, IluvMTl, j'ai décidé de passé un bon moment, divisé par un bon jogging, pour faire une étude.

 

Construire l'ensemble nous couterait un bon 70 million de dollars.

 

 

Merci pour tes calculs!

 

Cela ajoutera une aspect cruciale dans la discussion quant au moyen de transport collectif (s'il y aura un) dans la partie de la rue Sainte-Catherine à l'ouest du QdS (rue Bleury). C'est qu'a même un montant non négligeable par rapport au système actuellement en place.

 

Mais, je laisse le dernier mot au maire Coderre, qui semble avoir déjà pris sa decision finale...

 

http://www.lapresse.ca/actualites/montreal/201401/10/01-4727671-pietonniser-la-rue-sainte-catherine-lidee-seduit-coderre.php

 

«Non, on n'a pas les moyens pour ça», réagit d'ailleurs Denis Coderre quand on lui avance l'idée d'un tramway sur Sainte-Catherine.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

qu'est ce que je trouve triste, c'est que pour la deuxième plus grande ville au Canada, 70 millions n'est vraiment rien demander.

 

Notre ville a un budget qui, en 2013, de 4.8 milliard en terme de dépenses et infrastructure.

uedk.png

http://ville.montreal.qc.ca/pls/portal/docs/PAGE/SERVICE_FIN_FR/MEDIA/DOCUMENTS/PTI-2014-2016-FAITS%20SAILLANTS.PDF

Quand on regarde les dépenses qui se feront en infrastructures, de 2014 a 2016, une année avant 2017, quand le fédéral va venir nous donner des subventions pour notre anniversaire et le sien, 393.1 millions serait toujours disponible en autres projets! Mon petit 70 millions pour le tramway est équivalent a seulement 17.8% sur une période de trois ans ou 51% sur une période de 1 an. Donc quand Coderre dit qu'on a pas les moyens, il nous dit pas entièrement la vérité. Honnêtement, meme si je le respectes fortment, je ne sais pas quels autres projets il a en tete qui serait plus démarquant qu'un tramway.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • Contenu similaire

    • Par XplorateUrbain
      Localisation: Quadrilatère formé des rues Sainte-Catherine, Parthenais, René Lévesque et De Lorimier)
      Étage: non déterminé
      Nombre d'appartement: 900
       
      Projet datant de 2004 à suivre
       
      Visitez le site de Panzini pour des images du projet.
       
      http://www.panzini.com/
    • Par IluvMTL
      [ATTACH=CONFIG]22366[/ATTACH]
       
      Adopter une résolution autorisant la réunification de 4 immeubles, situés aux 1172-1196, rue Sherbrooke Ouest, 2055 et 2085, rue Drummond, 2050 et 2200, rue Stanley, dont 2 seraient démolis, aux fins notamment d’y construire une tour de 120 m au sein d’un complexe immobilier mixte, en vertu du Règlement sur les projets particuliers de construction, de modification ou d'occupation d'un immeuble Une demande de projet particulier (3000987139) a été déposée, afin d’autoriser la réunification de 4 immeubles, dont 2 seraient démolis, aux fins notamment d’y construire une tour commerciale ou mixte de 120 m de hauteur, projetée dans le cadre du redéveloppement de l’actuelle Maison Alcan. Ce projet déroge à certaines dispositions du Règlement d’urbanisme de l’arrondissement de Ville-Marie (01-282). Ces dérogations peuvent être autorisées par le conseil d'arrondissement en vertu du Règlement sur les projets particuliers de construction, de modification ou d'occupation d'un immeuble (CA-24011), sous réserve d’une modification préalable du Plan d’urbanisme de Montréal (04-047) pour y retirer l’édifice « La Citadelle/Emmanuel Congregationnal » de la catégorie « Les lieux de culte » de la liste des bâtiments d’intérêt patrimonial et arcitectural de l’arrondissement de Ville-Marie (sommaire décisionnel).
    • Par acpnc
      28/06/2017 Mise à jour : 28 juin 2017 | 20:41   La SODEC et Télé-Québec achètent l’édifice Au Pied-du-Courant
      Par La Presse canadienne http://journalmetro.com/actualites/national/1162229/la-sodec-et-tele-quebec-achetent-un-edifice/
      Archives Métro MONTRÉAL — La SODEC (Société de développement des entreprises culturelles) et Télé-Québec ont décidé d’acquérir l’édifice patrimonial Au Pied-du-Courant, à Montréal.
      Le bâtiment abrite actuellement le siège social de la Société des Alcools du Québec (SAQ), près du fleuve Saint-Laurent et à l’ombre du pont Jacques-Cartier.
      Les deux sociétés d’État, dont les baux respectifs viendront à échéance en 2019, ont décidé de s’unir pour devenir propriétaires de l’édifice historique, occupé par la SAQ depuis 1921.
        La transaction a été entérinée par le conseil des ministres lors de sa séance de mercredi.
      Le communiqué commun diffusé mercredi précise que la transaction est avantageuse sur plan financier et opérationnel en leur permettant de réduire leurs coûts, puisque les deux sociétés deviennent propriétaires de leurs locaux et peuvent partager des espaces et des services.
      Télé-Québec occupera son nouvel espace en 2019. Les locaux seront plus modernes sur le plan technologique, mais sans studios conventionnels. La SODEC emménagera aussi en 2019.
      Cet édifice a servi de prison de 1835 à 1912. Elle fut le lieu de l’incarcération et de l’exécution par pendaison d’un certain nombre de patriotes de la rébellion de 1837-1838.
    • Par vanatox
      Nouveau projet de la FTQ près de la Place Jean-Paul Riopelle.
       
      [ATTACH=CONFIG]29320[/ATTACH]
    • Par ScarletCoral
      La marquise de l'édifice Gérald-Godin, situé au 360 rue McGill, sera enfin restaurée par le Gouvernement.
      Il y a actuellement des travaux à l'intérieur pour solidifier les planchers qui sont faits de tuiles en terre cuite. Au fil des années, ils ont été affaiblis par le perçage de trous pour le passage de fils électriques et de télécommunication.
       
      Source : intranet du Ministère de l'Immigration, de la Diversité et de l'Inclusion
      Le 13 février prochain, à 13 h, le Centre de conservation du Québec procédera à une expertise en vue de la restauration de la marquise de l’entrée principale de l’édifice Gérald-Godin situé au 360 McGill.
      Pendant toute la durée de cette expertise, soit quelques heures seulement, une porte demeurera opérationnelle et il sera possible de circuler en toute sécurité.
      Le retour à la normale est prévu dès le lendemain.

      Le 13 février 2018, en après-midi, les experts retireront la toile de la marquise afin d’en faire l’inspection. Les travaux se termineront en fin de journée.
       
      Pour plus d'information sur cet édifice : http://www.vieux.montreal.qc.ca/inventaire/fiches/fiche_bat.php?sec=l&num=29