IluvMTL

Le Village gai - Projets et nouvelles

Recommended Posts

IluvMTL    157

Suite à la fermeture du fil 'La renaissance du Village' par jfdaniel, j'ai décidé de partir un nouveau fil pour regrouper et mettre en lumiére le potentiel, les projets privés et urbains, ainsi que les nouvelles qui se passent dans la partie est de l'arrondissement Ville-Marie (quartier Saint-Jacques) connu comme Le Village.

 

Je vous recommande d'aller faire un tour au fil de jfdaniel, des choses interessantes s'y trouvent, et ne se repeteront pas nécessairement ici. Ce fil se veut comme la suite de son fil.

Voci le lien de son fil: http://www.mtlurb.com/forums/showthread.php?highlight=revitalisation+village

 

 

Le Village est situé entre le Quartier latin (QdS) et le Pont Jacques-Cartier, entre Le Plateau et le Vieux-Montréal (et le fleuve Saint-Laurent). Le quartier Sainte-Marie, du même arrondissement, se trouve juste à l'est du Village. Ce quartier hautement residential, est trés diverse et multifonctionnel. À titre d'exemple, on retrouve, la Cité des ondes (avec Radio-Canada). La construction du nouveau CHUM (qui se trouve juste à l'ouest) risque d'avoir des effets majeures sur la croissance le developpement de ce quartier central, entre autres sur l'emplacement même du site de Radio-Canada (l'OCPM et l'arrondissement Ville-Marie ont déjà approuvé le PPU).

 

Ceci est tiré du site de l'arrondissement Ville-Marie:

 

 

http://ville.montreal.qc.ca/portal/page?_pageid=7317,79993591&_dad=portal&_schema=PORTAL

 

ph_le_village_mdp.jpg

 

 

Village

 

Le Village gai de Montréal occupe un espace qui va de la rue Saint-Hubert à l’avenue Papineau, et concentre son activité autour de la rue Sainte-Catherine. Cette portion du territoire correspond à une partie de l’ancien « Faubourg à m’lasse ».

 

Ce quartier a donc longtemps été habité par le monde ouvrier francophone qui fournissait la main-d’œuvre pour l’industrie locale. À l’image de la municipalité, le secteur a depuis pris le virage tertiaire, dynamisant d’un coup l’économie locale en misant notamment sur le divertissement et la restauration.

 

Par-delà sa vitalité commerciale, ce qui fait la particularité du secteur toutefois, c’est bien d’être l’un des carrefours homosexuels les plus réputés mondialement. Sa vie nocturne y est particulièrement active, sans compter que l’endroit s’anime aussi au rythme des différents événements qui y sont célébrés année après année. On n’a qu’à penser au Festival des arts du Village (juillet), à Divers/Cité (fin juillet - début août), qui célèbre la fierté gaie, ou au Festival Image et nation (septembre). Toute cette vitalité correspond bien à l’image d’une communauté intégrée et désireuse de participer en tant qu’acteur de premier plan à l’existence d’une grande ville.

 

En métro : Beaudry, Berri-UQAM, Papineau.

Modifié par IluvMTL

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
IluvMTL    157

http://journalmetro.com/opinions/paysages-fabriques/302547/marche-saint-jacques-un-outil-dacupuncture-urbaine/

 

immo_archives-mecc81tro_c100.jpg?w=618&h=408&crop=1

Projets Europa mise sur l’union de plusieurs petits commerçants pour la relance du marché.

 

Pour certains, la transformation du marché Saint-Jacques ne représente rien de plus qu’un autre projet immobilier au centre-ville. Pour d’autres, il s’agit plutôt d’une occasion à saisir pour redynamiser le quartier.

 

Né dans la même vague que les marchés Jean-Talon et Atwater dans les années 1930, le marché Saint-Jacques n’a jamais réellement connu le même succès que ses acolytes. Une question d’emplacement? De loyers trop élevés? De concurrence des grandes chaînes d’alimentation? Un peu pour toutes ces raisons en réalité. Et malgré quelques tentatives de relance, les Montréalais n’ont jamais vraiment réintégré le lieu dans leur train-train quotidien.

 

Pourtant, ailleurs sur l’île, ou encore à Londres, New York et Seattle, les marchés publics ont la cote ces dernières années auprès de diverses communautés.

 

150 %

Uniquement aux États-Unis, leur nombre a augmenté de 150 % depuis le début des années 2000, selon une récente étude de l’organisme Project for Public Spaces (PPS). Leur popularisation s’explique notamment par le fait qu’ils permettent de réduire les déserts alimentaires, mais également par leur pouvoir d’attraction auprès des communautés pour redynamiser des quartiers laissés à eux-mêmes.

Le marché Saint-Jacques pourrait-il ainsi servir de tremplin pour son secteur du centre-ville? Chose certaine, Projets Europa, une entreprise familiale composée d’architectes, d’historiens et d’experts en restauration, pense avoir enfin rassemblé les conditions gagnantes pour relancer définitivement ce bâtiment Art déco. L’approche préconisée : une vocation mixte, orchestrée autour du marché, d’espaces de bureaux et de l’aménagement de 32 nouvelles unités résidentielles.

 

«Il est important d’avoir une rentabilité maximale aux les étages supérieurs pour alléger la pression financière sur les commerçants du marché en bas, m’expliquait récemment Jean-Pierre Houle, directeur de Projets Europa. On souhaite garder des prix de loyers bas pour s’assurer du succès du projet. C’est une des raisons qui expliquent pourquoi on n’a pas mis de logements sociaux en haut du bâtiment.»

 

Le promoteur mise également sur l’union de plusieurs petits commerçants pour garantir une complémentarité alimentaire, plutôt que sur de grandes superficies. Une idée à tester, effectivement, si l’on se fie à la même étude de PPS mentionnée ci-haut. Cette dernière démontre en effet que le prix des aliments d’un marché public n’est généralement pas le premier obstacle à son succès, même pour les familles à faibles revenus. L’étude tend à démontrer que les clients potentiels sont davantage repoussés par la peur de ne pouvoir compléter leurs emplettes à un seul et même endroit, plutôt que par la facture elle-même.

 

Même si Projets Europa n’a pas réalisé d’études exhaustives sur les lacunes alimentaires du quartier, l’entreprise dit répondre à un réel besoin pour le centre-ville… ce qui n’est pas faux. Une petite recherche dans les archives de la Direction de la santé publique de Montréal confirme effectivement un manque de commerces de proximité où l’on peut se procurer des fruits et légumes frais à distance de marche de son domicile. Reste à voir maintenant si la densité de population du secteur sera suffisante pour assurer la rentabilité du projet.

 

Agrandissement projeté d’ici 2014. Coût de l’opération : 10 M$.Christian Thiffault, architecte

immo_vue-principalebig_c100.jpg?w=618&h=408&crop=1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
IluvMTL    157

http://fr.wikipedia.org/wiki/Rue_Amherst

240px-Tour_Horloge.JPG

 

 

Cette rue mignone a tellement de potentiel (touristique, services de proximité...) et la panorama vers le Tour de l'Horloge est superbe! C'est une porte d'entrée au Vieux-Montréal ainsi que au Parc Lafontaine. Entre la révitalisation du Marché St-Jacques et le nouveau parc linéaire ''(high-line'') avec vue sur le fleuve, cette artére (avéc sa fonction antiquaire unique) a beaucoup à offrir.

 

Quelques suggestions pour assurer sa convivalité

 

  1. Établir une piste cyclable entre celle de la rue de la Commune et celle du Parc Lafontaine.
  2. Faire des fermetures de rue 'sidewalk sale' les fins de semaines.
  3. Permettre plus de commerces de s'installer dans le domaine public (fruit et legumes, fleuristes, café...).

Modifié par IluvMTL

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
IluvMTL    157

Aprés des décenies en affaires au coin sud-ouest de la rue Sainte-Catherine et Amherst, La Belle Province a definitement fermé ses portes, et il y a une enseigne À LOUER dans la fenetre. Avec un ST-Hubert et une Piazzetta aux coins opposés, on peut déduire qu'un autre chaine s'y installera.

Modifié par IluvMTL

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
IluvMTL    157

 

Dans une semaine, la rue Sainte-Catherine Est sera piétonne dans le Village. En attendant, vous pouvez déjà admirer cette oeuvre de Dominique Pétrin au métro Beaudry!

 

946750_474978652572884_2052046770_n.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • Contenu similaire

    • Par IluvMTL
      SECTEUR AU PIED-DU-COURANT
       
      OBJECTIFS
       
      1. Développer des espaces à proximité du fleuve, autour du pont Jacques-Cartier, afin de créer un nouveau pôle de développement (résidentiel, récréotouristique et d’emplois)
      2. Embellir et mettre en valeur cette porte d’entrée importante de Montréal
      3. Répondre aux désirs des Montréalais d’avoir de nouveaux accès au fleuve
      4. Construire des résidences multi générationnelles et attirer plus de familles à Montréal
       
       
      CONTEXTE
       
      1. Territoire visé (2 secteurs principaux) Voir le plan
       
      · Le secteur sud : entre la rue Amherst à l’ouest et la rue Moreau à l’est, entre le fleuve et la rue Sainte-Catherine
      Sous-secteurs :
      • La Distillerie Molson
      • Terrains Radio-Canada
      • Pied-du-Courant
      • Ilot de Lorimier
      • Quais du Courant-Sainte-Marie
      • Quai du Havre
       
       
      · Le secteur est : autour de la cour du triage du CP et de la STM, à l’est de la rue Frontenac, au sud de la rue Ontario.
      Sous-secteurs :
      • Ville de Montréal
      • Cour du CP
       
      2. Enjeux
       
      · Accès sécuritaire aux vitrines sur le fleuve comme le parc Bellerive
      · Effets néfastes de la circulation véhiculaire en milieu urbain
      · Blocage des vues du fleuve causé par les conteneurs stationnés sur les voies ferroviaires
      · Accès aux quais et au Vieux-Port
      · Revitalisation du secteur, notamment autour du développement des terrains vacants et des bâtiments sous-utilisés ou en changement de vocation
       
       
      3. Grands projets à surveiller prochainement dans ce secteur
       
      · Modernisation de la rue Notre-Dame
      · Revitalisation des terrains de la Brasserie Molson
      · Revitalisation des terrains de la Société de Radio-Canada
      · Projet éventuel sur l’îlot de Lorimier
       
       
      Atouts
       
      1. Proximité du centre-ville et du Vieux-Montréal (4 stations de Metro de Berri et Frontenac)
      2. Vitrine sur le fleuve (vues sur certaines icônes de Montréal tels le pont Jacques-Cartier et sur les ile Sainte-Hélène)
      3. Services en place (écoles, TEC (transport en commun), épiceries et autres…)
      4. Adjacent aux grands axes routiers (A720, le pont, de Lorimier et Papineau)
      5. Grand nombre de terrains vacants et sous-utilisés
       
       

      PROJET PROPOSE


       
       
      Quoique l'inversement de la courbe du CP (vers l'est) selon la suggestion proposée par l’urbaniste Pierre Brisset et l’architecte Jean Decarie (du groupe Gruhm) dans une discussion à propos du 720 Notre-Dame soit une partie intégrante de cette proposition, plusieurs éléments pourront être intégrés dans la situation actuelle.
       
       
      Courbe du CP, le Port et les terrains de la Ville
       
      1. Inversement de la courbe du CP (en direction est) pour joindre plus efficacement les voies ferroviaires et les opérations du port existant
      2. Enlèvement des voies ferroviaires du Port qui desservaient la courbe du CP depuis les années 1880 quand le Port était à l’ouest
      3. Mettre légèrement en tranchée les 2 voies du CN qui passent à travers le Port, et créer des passerelles enjambant les voies pour permettre aux Montréalais d’accéder aux quais
      4. Développement des terrains libérés ou sous-utilisés autour de la cour du CP, des terrains de la Ville ainsi que du Port pour contribuer au financement de ces travaux d’infrastructure
       
       
      1. Éléments de la rue Notre-Dame
       
      · Ajout de voies pour TEC (Tramway ou SRB)
      · Passerelles pour des traverses universelles sécuritaires
      · Construction de résidences et commerces pour couper les désagréments de la circulation
      · Conservation des percées visuelles à partir des rues historiques près du le fleuve
      · Création d’espaces verts et squares pour humaniser le nouveau boulevard urbain et valoriser cette porte d’entrée importante de Montréal
       
       
      2. Éléments au niveau de sol, c’est-à-dire de la rue piétonne en face du fleuve, du côté sud et à deux pas de la rue Notre-Dame
       
      · Création d’une promenade surélevée (au-dessus les voies du CN en tranchée) et de nouveaux espaces verts adjacents aux voies ferroviaires du CN
      · Accès direct aux commerces, terrasses et aux services pour se ravitailler
      · Plusieurs percées (la continuité des anciennes rues)
      · Observatoire vitré (un phare) avec vue sur le pont Jacques-Cartier et d’autres icônes de la ville
      · Fontaines géantes à l’est du pont pour marquer cette porte d’entrée de ville
      · Musée souterrain (maritime ou autre sur le terrain de stationnement U-Haul)
      · Requalification du secteur de la Prison du Pied-du-Courant et de la Station de Pompage Craig
       
       
      3. Éléments au niveau du fleuve (les Quais du Courant-Sainte-Marie)
       
      · Prolongation de la Promenade du Vieux-Port d’environ 3 km vers l’est (autour de la rue Moreau)
      · Quais d’embarcation pour des navettes fluviales et pour des croisières
      · Possibilité d’installations variées (barge piscine, plage urbaine, volleyball de plage, conteneurs-commerce, camion de bouffe)
       
       
      FEEDBACK & DISCUSSION
      Les commentaires, suggestions et obstacles que vous percevez dans ce projet sont bienvenus. Les croquis ont été faits avec Sketchup, alors assez facile de voir d’autres prises de vue, demandez- moi. C’est un ‘work in progress’ alors certains secteurs ou éléments sont aptes à évoluer, comme le secteur de Radio-Canada et Molson.
       
       
      Cette première démarche s’inscrit dans un projet de consultation publique souhaitable avec les instances concernées. Pour ce faire, possiblement via des rencontres initiales pour présenter cette vision, ainsi que les améliorations proposées, auprès de nos élus et d’autres personnes ou groupes concernés. Si vous voulez participer plus activement dans ce processus, faites-moi savoir.
       

      NB. Pour ce qui est du choix des modèles des bâtiments et autres éléments ajoutés, prenez note que ce sont à titre indicatif seulement et ils ne représentent que les hauteurs et des tailles proposées. Leur but est simplement pour démontrer le potentiel de développement des sites.


       
       

       

       

       

       

       

       

       

       

       

    • Par Gilbert
      Nom: Tours Quartier des spectacles
      Hauteur en étages: 14, 33
      Hauteur en mètres: 65, 145
      Coût du projet: 150 000 000,00$
      Promoteur: Canderel et Fonds immobilier de solidarité FTQ
      Architecte:
      Entrepreneur général:
      Emplacement: Ancien Spectrum
      Début de construction:
      Fin de construction:
      Site internet:
      Lien webcam:
      Autres informations:  phase 1 : tour de 14 étages (13+1 mécanique), phase 1 : 35 000 m2 de bureaux, phase 2 : tour de 33 étages (30+3 mécaniques). phase 2 : 2 400 m2 de commerces, 96 600 m2 de bureaux, 286 places de stationnement, 7 quais de chargement
      Rumeurs: VISA serait potentiellement locataire de la phase 2, le promoteur tente d'intégrer les petites maisons en front sur Sainte-Catherine
      Aperçu artistique du projet: 

      Maquette:
      Autres images:
      Vidéo promotionnelle:
    • Par monctezuma
      Nom: TOM Condos
      Hauteur en étages: 40
      Hauteur en mètres: 122
      Coût du projet: 70 000 000,00$
      Promoteur: 4003195 Canada inc.
      Architecte: Karl Fischer
      Entrepreneur général:
      Emplacement: Côté ouest de l'avenue Union, entre la rue Cathcart et le boulevard René-Lévesque Ouest
      Début de construction: Juin 2014
      Fin de construction:
      Site internet: http://www.tomcondos.com
      Lien webcam:
      Autres informations: 327 condos
      Rumeurs:
      Aperçu artistique du projet: 

      Maquette:
      Autres images:
      Vidéo promotionnelle:
    • Par Mokita
      Ilot Voyageur Nord

       
       
    • Par monctezuma
      Nom: Maison Manuvie
      Hauteur en étages: 28
      Hauteur en mètres: 114
      Coût du projet: 150 000 000,00$
      Promoteur: Ivanhoé Cambridge
      Architecte: Menkès Shooner Dagenais Letourneux Architectes
      Entrepreneur général: Pomerleau
      Emplacement: 900 boul. de Maisonneuve Ouest
      Début de construction: Début 2015
      Fin de construction: Août 2017
      Site internet:
      Lien webcam:
      Autres informations: La tour sera jointe au RÉSO (Montréal sous-terrain), les 8 premiers étages hors-sol seront du stationnement intérieur, 486 500 pieds carrés, Manuvie sera le locataire principal
      Rumeurs:
      Aperçu artistique du projet: 

      http://www.ivanhoecambridge.com/en/news-and-media/news/2014/10/maison-manuvie
      Autres images:
      Vidéo promotionnelle: http://vimeo.com/74403959