CFurtado

Îlot Balmoral / ONF - 13 étages

Recommended Posts

Pinned posts

Nom: Îlot balmoral - Office National du Film
Hauteur en étages: 13
Hauteur en mètres:
Coût du projet: 110 millions
Promoteur: SHDM
Architecte: Provencher_Roy
Entrepreneur général:
Emplacement: îlot balmoral, à l'ouest de la Place des Festivals
Début de construction:
Fin de construction:
Site internet:
Lien webcam:
Autres informations:
Rumeurs:
Aperçu artistique du projet: 

ilotbalmoral.jpg

Maquette:
Autres images:
Vidéo promotionnelle: 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, JFrosty a dit :

À titre informatif, le rouge de la premiere photo, partie inférieure, me donne cette correspondance dans la gamme Pantone:

Merci beaucoup pour cette précision.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 12 heures, Normand Hamel a dit :

C'est ce que je dis à propos de l'éclairage dans mon commentaire à la page 93 (15:38).

Je m'étais posé les mêmes questions en regardant certaines photos de l'église Saint-John the Evangelist de laquelle les architectes pourraient s'être inspiré. Mais le rouge de l'église semble plus sensible à la lumière ambiante que l'Îlot Balmoral.

Est-ce que l'église a été repeinte entre les photos? Je ne sais pas. Il est bien possible que la différence de teinte de rouge soit simplement attribuable à quelques uns des facteurs que tu as énumérés. Par exemple dans la première photo ci-jointe le ciel est bleu tandis que dans la deuxième il est partiellement nuageux. L'angle de visé reste cependant le même.

J'ai observé que les panneaux du Balmoral semblent moins sensibles à la lumière car la teinte de rouge varie peu selon l'éclairage ambiant et le moment de la journée. Si c'est bien le cas cela est tout-à-fait remarquable. Ce qui implique que nous le verrons plus ou moins de la même manière peu importe les conditions. Sauf la nuit bien évidemment.

On parle ici de subtilités qui ne sont sans doute pas très apparentes sur un téléphone cellulaire mais qui ont une plus grande importance lorsque l'édifice est vu en personne.

1- 9603333.jpg

2- 52681918.jpg

Pour avoir pris des cours de photographie numérique je pense pouvoir vous éclairé un peu.

Un capteur numérique d'appareil photo n'a pas la même capacité de différence entre une zone éclairé et une zone d'ombre. Ce qu'ont appel la plage dynamique du capteur. http://cgauthier.ca/2017/10/19/plage-dynamique/

 Ce qui fait que certaine zone dans votre photo peuvent être surexposé et d'autres sous-exposé. Cela influence aussi les couleurs parce que l'appareil par lui même va tenté de mettre le tout au neutre le plus possible pour donner le milieu de tout. Donc vos couleurs sont affecté par la lumière autour en tenant compte de la correction faite par l'appareil. A moins bien sûr de prendre vos photo avec un appareil en mode manuel et de contrôler vous même l'exposition.

Dans l'Exemple ci-haut de l'église la photo du bas la photo est Sous-exposé pour que le ciel sorte bien bleu et les nuage ne sont pas Surexposé avec un lumière moyenne. Donc les couleurs paraisse plus foncé qu'elle ne le sont réellement puisque sous-exposé. 

Dans la photo du haut nous avons une lumière forte sans nuage donc les couleur sont plus saturé la lumière donne de l'éclat et l'appareil n'a pas eu a faire de correction trop important sur le blanc. Donc les couleurs sont plus proche de leur vrai couleur sous cette lumière.

Je sais c'est un peu technique mais reste qu'une photo rendu avec 2 appareils du même endroits peuvent être différente! Voici donc un autre lien qui parle de la plage dynamique de l'oeil humain comparé a plusieurs autres procédés numérique etc. Très intéressant à lire http://www.blog-couleur.com/?qu-est-ce-que-la-plage-dynamique-97

Modifié par berlude

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 11 heures, berlude a dit :

Pour avoir pris des cours de photographie numérique je pense pouvoir vous éclairé un peu.

Un capteur numérique d'appareil photo n'a pas la même capacité de différence entre une zone éclairé et une zone d'ombre. Ce qu'ont appel la plage dynamique du capteur. http://cgauthier.ca/2017/10/19/plage-dynamique/

 Ce qui fait que certaine zone dans votre photo peuvent être surexposé et d'autres sous-exposé. Cela influence aussi les couleurs parce que l'appareil par lui même va tenté de mettre le tout au neutre le plus possible pour donner le milieu de tout. Donc vos couleurs sont affecté par la lumière autour en tenant compte de la correction faite par l'appareil. A moins bien sûr de prendre vos photo avec un appareil en mode manuel et de contrôler vous même l'exposition.

Dans l'Exemple ci-haut de l'église la photo du bas la photo est Sous-exposé pour que le ciel sorte bien bleu et les nuage ne sont pas Surexposé avec un lumière moyenne. Donc les couleurs paraisse plus foncé qu'elle ne le sont réellement puisque sous-exposé. 

Dans la photo du haut nous avons une lumière forte sans nuage donc les couleur sont plus saturé la lumière donne de l'éclat et l'appareil n'a pas eu a faire de correction trop important sur le blanc. Donc les couleurs sont plus proche de leur vrai couleur sous cette lumière.

Je sais c'est un peu technique mais reste qu'une photo rendu avec 2 appareils du même endroits peuvent être différente! Voici donc un autre lien qui parle de la plage dynamique de l'oeil humain comparé a plusieurs autres procédés numérique etc. Très intéressant à lire http://www.blog-couleur.com/?qu-est-ce-que-la-plage-dynamique-97

Je comprends ce que tu dis mais je n'aurais définitivement pas pu l'expliquer aussi bien que tu viens de le faire. Tes explications viennent en effet éclairer le propos.

Ceci étant dit, lorsque j'ai publié les deux photos de l'église mon but était principalement d'illustrer par cet exemple le fait que le Balmoral est moins sensible à la lumière. Et j'ai choisi l'église pour la comparaison à cause de son toit rouge et de sa proximité du Balmoral. Mais après réflexion je crois que le KPMG aurait été un meilleur exemple de sensibilité à la lumière.

Je m'attendais au départ à ce que le teinte rouge du Balmoral varie davantage en fonction de la luminosité ambiante. Mais jusqu'à présent elle me semble très stable. Si ce que j'avance était vérifié dans l'avenir je l'attribuerais à ce moment là à la nature des matériaux utilisés.

Je profite de l'occasion pour rappeler qu'à la page 95 j'ai publié deux photos différentes des mêmes panneaux et je voudrais ajouter quelques précisions dans l'espoir d'obtenir une réponse.

Vu de mon balcon (mon écran d'ordinateur) la première photo nous montre la rangée du bas avec une teinte cuivrée (identifiée par JFrosty comme 7617C dans la gamme Pantone) à la place du rouge (identité 195 C). Dans la deuxième photo la même rangée du bas redevient subitement rouge.

De ce que j'ai pu observer à partir de la caméra de chantier il s'agit des mêmes panneaux qui sont passés du rouge au cuivré, pour revenir au rouge, en quelques heures seulement.

En même temps la même chose s'est produite avec la rangée tout juste au dessus (celle qui est incomplète). Sur la première photo cette rangée est entièrement rouge, tandis que sur la deuxième photo elle est rouge uniquement dans sa partie inférieure (1/4) et cuivrée dans sa partie supérieure (3/4).

Font-ils des expériences, du genre changer le fond derrière le panneau (ou appliquer quelque chose sur le panneau) pour lui donner une teinte différente? Si quelqu'un pouvait expliquer ce qui se passe j'apprécierais grandement.

Modifié par Normand Hamel

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 2018-07-13 à 23:53, Normand Hamel a dit :

Je comprends ce que tu dis mais je n'aurais définitivement pas pu l'expliquer aussi bien que tu viens de le faire. Tes explications viennent en effet éclairer le propos.

Ceci étant dit, lorsque j'ai publié les deux photos de l'église mon but était principalement d'illustrer par cet exemple le fait que le Balmoral est moins sensible à la lumière. Et j'ai choisi l'église pour la comparaison à cause de son toit rouge et de sa proximité du Balmoral. Mais après réflexion je crois que le KPMG aurait été un meilleur exemple de sensibilité à la lumière.

Je m'attendais au départ à ce que le teinte rouge du Balmoral varie davantage en fonction de la luminosité ambiante. Mais jusqu'à présent elle me semble très stable. Si ce que j'avance était vérifié dans l'avenir je l'attribuerais à ce moment là à la nature des matériaux utilisés.

Je profite de l'occasion pour rappeler qu'à la page 95 j'ai publié deux photos différentes des mêmes panneaux et je voudrais ajouter quelques précisions dans l'espoir d'obtenir une réponse.

Vu de mon balcon (mon écran d'ordinateur) la première photo nous montre la rangée du bas avec une teinte cuivrée (identifiée par JFrosty comme 7617C dans la gamme Pantone) à la place du rouge (identité 195 C). Dans la deuxième photo la même rangée du bas redevient subitement rouge.

De ce que j'ai pu observer à partir de la caméra de chantier il s'agit des mêmes panneaux qui sont passés du rouge au cuivré, pour revenir au rouge, en quelques heures seulement.

En même temps la même chose s'est produite avec la rangée tout juste au dessus (celle qui est incomplète). Sur la première photo cette rangée est entièrement rouge, tandis que sur la deuxième photo elle est rouge uniquement dans sa partie inférieure (1/4) et cuivrée dans sa partie supérieure (3/4).

Font-ils des expériences, du genre changer le fond derrière le panneau (ou appliquer quelque chose sur le panneau) pour lui donner une teinte différente? Si quelqu'un pouvait expliquer ce qui se passe j'apprécierais grandement.

Je tente une réponse rapide, en complément aux technicalités photographiques de berlude.

Primo, bien que j'aie moi-même trouvé plutôt étrange ces photos, je crois que les teintes différentes sur les panneaux du bas Vs ceux du haut ne soient fort probablement dues qu'à une réflexion de la lumière du jour sur d'autres parties de l'immeuble ou un d'immeuble voisin.

Deuxio, en raison de la présence du complexe Desjardins directement à l'est par rapport à l'immeuble de l'ONF, le soleil ne devrait pratiquement jamais se rendre sur les panneaux les plus souvent affichés ici: ceux faisant face approximativement au nord. Le complexe Desjardins éclipsant alors le soleil lorsque l'angle d'éclairage permettrait d'éclairer les panneaux s'il n'y avait pas de tour dans le secteur! Bref, peu importe que le soleil brille entre le sud-sud-est et l'ouest-nord-ouest de l'immeuble (au coucher l'été), la couleur des panneaux ne semblera pas varier énormément. Tout au plus, il n'y aurait que de brefs moments tôt en matinée l'été, entre 6h-7h30 environ, où les rayons bas n'éclaireraient les panneaux que lorsqu'ils ne seraient pas éclipsés par des tours. ;)

Tertio, le rendu ci-haut fait montre d'une situation impossible que personne ne semble avoir remarquée: le soleil ne brille jamais du nord-nord-ouest à Montréal ! Il faudrait nous trouver près du cercle polaire afin que ceci se produise, héhé! Donc une vue d'artiste, pas une vue visant le réalisme...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • Contenu similaire

    • Par IluvMTL
      Association des groupes de ressources techniques du Québec - AGRTQ 1 septembre 2017 ·  Un nouveau projet d'habitation communautaire, la Maison Tapajeurs, s'en vient! Le projet permettra d'offrir un toit à des personnes en processus de réinsertion sociale et accuillera également les nouveaux bureaux de l'organisme Spectre de rue inc.
      La réalisation de ce projet est possible notamment grâce à la participation du Fonds d'acquisition québécois et du GRT Atelier Habitation Montréal Inc.
      #Onenabesoin #IciOnOuvreDesPortes
       
      Désolé, je ne peux pas trouver la version française de ce communique
      https://www.newswire.ca/fr/news-releases/15-million-for-social-and-community-housing-fonds-immobilier-de-solidarite-ftq-strengthens-its-partnership-with-agrtq-516619301.html
      Maison TAPAJEURS, a new community housing project for youth reintegration into the workforce
      Thanks to a loan from the new Fonds d'acquisition Québécois, the NPO Spectre de rue are poised to purchase the building at 803-807 Ontario Street East,  at the intersection of Saint-Hubert Street in Montréal. The property will be converted into 22 rooms with services and common areas and will be reserved for young people between the age of 18 and 30 in the process of reintegrating into the workforce. The conversion will require the addition of a third floor, while the ground floor will retain its commercial vocation, housing the offices of Spectre de rue and the coopérative Le Milieu. The project falls under the ACCÈSLOGIS program administered by Société d'habitation du Québec.
      Called Maison TAPAJEURS, the project will rely on the technical know-how of Groupe de ressources techniques Atelier habitation Montréal, an organization that has so far renovated and built 187 properties slated for community housing. The Ville-Marie borough will also provide support, as will architect Ron Rayside, whose expertise is well known in this field. "We are very lucky to be able to count on various sources of funding for such projects. The future tenants of Maison TAPAJEURS will be selected from among the participants in the TAPAJ pre-employment program, whose goal is to help improve the living conditions of vulnerable persons by finding them paid work and providing psychosocial support," said Gilles Beauregard, the general manager of  Spectre de rue, the organization behind the Maison TAPAJEURS project.
       

    • Par Thomas1702
      Coin Ontario/Visitation

      Cette semaine il y avait de l'activité sur le terrain au sud-est du coin Ontario / Visitation.Est-ce que quelqu'un est au courant ?
    • Par IluvMTL
      1414, rue Drummond

      Heard that the medical professionals in the Drummond Medical Building have been asked to leave.
      It is next to the Mount Stephen and across from the YMCA.
      Word is that the building will be converted into residences.
    • Par UrbMtl
      1200 Mcgill College

       
      Pas d'infos sur de possibles travaux, mais un rendu sur le site de Busac. 
      Rafraîchissement du mur rideau. En comparaison :