CFurtado

Îlot Balmoral / ONF - 13 étages

Recommended Posts

Pinned posts

Nom: Îlot balmoral - Office National du Film
Hauteur en étages: 13
Hauteur en mètres:
Coût du projet: 110 millions
Promoteur: SHDM
Architecte: Provencher_Roy
Entrepreneur général:
Emplacement: îlot balmoral, à l'ouest de la Place des Festivals
Début de construction:
Fin de construction:
Site internet:
Lien webcam:
Autres informations:
Rumeurs:
Aperçu artistique du projet: 

ilotbalmoral.jpg

Maquette:
Autres images:
Vidéo promotionnelle: 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tom Perlmutter rêve de déménager l'ONF dans le Quartier des spectacles. Inspiré par les bureaux de Google dans le monde et par l'édifice de l'Art Gallery of Ontario, Tom Perlmutter voit le futur de l'Office national du film dans un espace accessible aux créateurs comme au grand public.

 

«J'aimerais un site plus accessible aux créateurs et au grand public, créer un espace vivant, explique Tom Perlmutter, rencontré la semaine dernière. On parle avec la Ville de Montréal: ce serait beaucoup plus intéressant, par exemple, d'être dans le Quartier des spectacles, avec les Montréalais, de créer un espace créatif.»

 

Construit sur le modèle des studios américains, le bâtiment qui héberge les bureaux de l'Office depuis 1956 n'est plus adapté aux besoins de l'ONF, croit M. Perlmutter. Longs couloirs menant à une multitude de petits bureaux, ou studios délaissés par l'Office: «On n'a pas besoin de tout ça», dit-il.

 

Le gouvernement fédéral étudie les besoins de l'ONF, et le ministère des Travaux publics, propriétaire de l'actuel siège de l'ONF, émettra des recommandations dès l'été 2011. Situés au 3155 chemin de la Côte-de-Liesse, les bureaux de l'ONF ne correspondent plus aux exigences de l'époque.

 

«J'ai préparé il y a quelques semaines un document de discussion et j'ai cherché ailleurs ce qu'il est possible de faire, dit Tom Perlmutter. On pense qu'à Toronto, par exemple, dans les grands projets comme le ROM et l'AGO de Frank Gehry, il y a vraiment une architecture intéressante et vivante.»

 

L'espace dont rêve Tom Perlmutter abriterait tant les créateurs travaillant pour l'Office qu'un café ou un cinéma accessible au grand public comme aux réalisateurs ne tournant pas pour l'ONF. Parmi les images que Tom Perlmutter a intégré à son document de discussion, on retrouve les espaces ouverts, ludiques et conviviaux qui sont devenus la marque des bureaux de Google dans le monde.

 

Ce déménagement, insiste Tom Perlmutter, ne répondrait pas seulement à des considérations esthétiques. «Fondamentalement on veut revenir à un espace créatif et d'échange avec les créateurs et le grand public, dit-il. On veut devenir une source de fierté pour les Montréalais et créer un centre mondial d'innovation, un espace d'expérimentation du numérique.»

 

Discussions

 

Concrètement, Tom Perlmutter dit avoir entamé des discussions avec la Ville de Montréal et Travaux publics Canada. Hier, l'arrondissement de Ville-Marie disait n'avoir reçu «aucune demande en ce sens-là». Quant à Travaux publics, nous n'avions pas obtenu des réponses au moment d'écrire ces lignes.

 

Mais le déménagement n'est pas le seul projet que Tom Perlmutter a en tête pour l'ONF. Une annonce concernant de nouveaux projets pour l'internet sera faite en juin. On a également appris que l'ONF négocie actuellement avec la chaîne franco-allemande Arte un partenariat concernant le numérique.

 

Enfin, du côté du documentaire traditionnel, l'ONF produira le prochain film de Richard Desjardins et Robert Monderie. Après Le peuple invisible, le duo s'intéressera à l'histoire des mines au Québec et en Ontario. Sarah Polley (Away from Her) réalisera aussi pour l'ONF son premier long métrage documentaire. On ignore encore le sujet de ce film.

 

http://moncinema.cyberpresse.ca/nouvelles-et-critiques/nouvelles/nouvelle-cinema/11461-lonf-reve-de-grands-espaces.html

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oh man, I think this is a brilliant idea! Imagine having an office tower with the world-famous NFB logo right in the Quartier des Spectacles? I'd even be happy with a 15-20 story tower in that case!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Super!

 

Excellente idée le terrain du métro Saint-Laurent.

 

En passant, je suis nouveau (inscrit, mais pas si nouveau car je consulte le site depuis 1 an et demie déjà).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Excellente nouvelle, au rythme actuel nos petits-enfants pourront probablement célébrer l'ouverture du nouveau campus de l'ONF vers 2084, ce qui marquera une étape importante pour notre ville.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

A Vancouver, l'ONF a déménagé dans un complexe de condos et commercial qui revitalise le secteur historique de Gas Town.

 

dsc00412t.jpg

 

Les besoins de l'ONF à Montréal (siège social) sont plus grands.

 

Je vois très bien l'ONF s'associer avec un développeur .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Oh man, I think this is a brilliant idea! Imagine having an office tower with the world-famous NFB logo right in the Quartier des Spectacles? I'd even be happy with a 15-20 story tower in that case!

 

That be a nice idea. It would make sense to have ONF part of QdS and not near the Decarie interchange in VSL.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
A Vancouver, l'ONF a déménagé dans un complexe de condos et commercial qui revitalise le secteur historique de Gas Town.

 

dsc00412t.jpg

 

Les besoins de l'ONF à Montréal (siège social) sont plus grands.

 

Je vois très bien l'ONF s'associer avec un développeur .

 

Elle a de la gueule cette photographie.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Super!

 

Excellente idée le terrain du métro Saint-Laurent.

 

En passant, je suis nouveau (inscrit, mais pas si nouveau car je consulte le site depuis 1 an et demie déjà).

 

Bienvenu sur le forum !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • Contenu similaire

    • Par monctezuma
      Nom: Tour des Canadiens Phase 2
      Hauteur en étages: 51 étages hors-sol (plus appentis au toit). Numéroté jusqu'à 54. Étages 13, 14 et 44 manquants.
      Hauteur en mètres: 166
      Coût du projet:
      Promoteur: Cadillac Fairview
      Architecte: Page + Steele/IBI Group Architects
      Entrepreneur général:
      Emplacement:
      Début de construction: 2016
      Fin de construction: 2018
      Site internet: Projet | Condos Tour des Canadiens 2
      Lien webcam: Webcam - Tour des Canadiens 2 (mis à jour 2017-10-19)
      Autres informations: Initialement à 37 étages, finalement à 49 étages hors-sol. Il y aura une passerelle reliée au Centre Bell au-dessus de Saint-Antoine.
      Rumeurs:
      Aperçu artistique du projet:

      Maquette:
      Autres images:
    • Par mtlurb
      Nom: Quartier des Spectacles - Pôle place des Arts
      Coût du projet: 154 millions $
       
      Promoteur: Ville de Montréal
      Architectes: plusieurs dont Daoust Lestage Architecture Design Urbain
      Emplacement: Métro Place des Arts
       
      Début de construction: 2008
      Fin de construction: 2014
       
      Site internet: http://www.quartierdesspectacles.com/
       
      Autres informations:
      - Place des Festivals (phase 1) :

      aménager un espace public unique, répondant en partie aux besoins des festivals et affirmant l'identité du Quartier des spectacles
      créer une animation commerciale inédite pour atténuer la présence de murs aveugles
      susciter une requalification majeure du bâti sur tout le pourtour de la Place

       
      - Promenade des Artistes / Le Parterre (phase 2) :

      créer deux nouveaux espaces publics
      fournir aux organisateurs d'événements une infrastructure permanente
      accentuer le prestige de l'Adresse symphonique et fournir aux orchestres un espace extérieur de représentation

       
      - Axe Sainte-Catherine (phase 3) :

      uniformiser la surface de la rue Sainte-Catherine, entre les rues De Bullion et Saint-Alexandre, pour en faire un espace public linéaire unique à Montréal
      exprimer et affirmer le caractère distinct du quartier par un design unique que l'on ne retrouve nulle part ailleurs à Montréal

       
      - Esplanade Clark (phase 4) :

      aménager un espace public gazonné
      revaloriser la rue Clark
      relier le Parterre et la rue Sainte-Catherine
      offrir des espaces adaptés aux festivals

       
      Source : montreal2025.com
       
      Vidéo promotionnelle:




    • Par ScarletCoral
      Il n'y a pas de projet proposé, mais intéressant reportage au Téléjournal sur ce batîment, situé au 840-890, boulevard René-Lévesque Est.
       
    • Par IluvMTL
      CONTEXTE
      Une demande de projet particulier (3000675191) a été déposée afin d’autoriser la
      démolition d’un bâtiment commercial de 5 étages, situé aux 1953-1961, rue Sainte-
      Catherine Ouest, et la construction d’un bâtiment résidentiel et commercial de 4 étages
      avec 10 étages en surhauteur. Ce projet déroge à certaines dispositions du Règlement
      d’urbanisme de l’arrondissement de Ville-Marie (01-282). Ces dérogations peuvent être
      autorisées par le conseil d'arrondissement en vertu du Règlement sur les projets particuliers
      de construction, de modification ou d'occupation d'un immeuble (CA-24-011).
      DÉCISION(S) ANTÉRIEURE(S)
      S. O.
       
      DESCRIPTION
      L'immeuble visé, situé sur le lot 1 064 568 du cadastre du Québec, est un bâtiment
      construit en 1943, à des fins commerciales, présentement occupé par une épicerie et un
      concessionnaire automobile, dont l’usage « véhicules automobiles : réparation, entretien »
      est en droits acquis. L’emplacement est situé au coeur du Quartier des grands jardins et il
      occupe la totalité de la tête d’îlot bordé par les rues du Fort, Sainte-Catherine Ouest et
      Towers ainsi que de la ruelle de service parallèle à Sainte-Catherine.
       
       
      Le programme
      La demande vise à autoriser la démolition du bâtiment commercial existant de 5 étages et
      la construction d’un bâtiment résidentiel et commercial de 4 étages (basilaire) et de 10
      étages supplémentaires en retrait (surhauteur), le tout d’une hauteur totale inférieure à 45
      m hors tout, avec 3 niveaux de sous-sol.
      Le programme comprend un établissement commercial, un concessionnaire automobile, qui
      serait accessible directement à partir de la rue Sainte-Catherine. Le rez-de-chaussée et
      l’étage immédiatement au-dessus abriteraient les espaces d’exposition, de vente de
      véhicules, bureaux, etc., usage « véhicules automobiles : location, vente », alors que le 1er
      sous-sol abriterait les unités de stationnement dédiées au commerce et l’aire de
      manutention des véhicules, le 2e sous-sol, un atelier de mécanique et le 3e sous-sol,
      l’entreposage, usages « véhicules automobiles : location, vente » et « véhicules
      automobiles : réparation, entretien ».
      Les étages supérieurs seraient occupés à des fins résidentielles. Une aire de stationnement
      hors sol les desserts aux étages 3 et 4, jouxtant des logements qui bordent la totalité du
      frontage du basilaire sur la rue Sainte-Catherine ainsi que sur une partie du frontage des
      rues du Fort et Towers. Aux étages 5 à 14, les logements sont implantés en retrait au sein
      d’une tour.
       
      Paramètres réglementaires
      La proposition déroge à certaines dispositions du Règlement d’urbanisme, à savoir
      notamment :
      · surhauteur maximale permise par l’article 34;
      · usages prescrits par l’article 134;
      · superficie maximale d’un usage spécifique de la famille commerce prévue à l’article
      172;
      · superficie maximale d’un usage à un niveau inférieur au rez-de-chaussée prévue à
      l’article 232;
      · unité de chargement exigée par l’article 582.
      La densité maximale prescrite est de 6. En vertu des dispositions de l’article 47, l’ensemble
      de la superficie de plancher d’un commerce directement accessible de la rue Sainte-
      Catherine, entre les avenues Atwater et Papineau est exclue du calcul de la superficie de
      plancher d’un bâtiment aux fins de la densité. La superficie de plancher totale du
      concessionnaire automobile est donc entière exclue du calcul (du 3e sous-sol au 2e étage),
      cet établissement étant directement accessible de la rue Sainte-Catherine.
      À noter qu’après l’adoption prochaine d’un règlement modifiant le Règlement d’urbanisme,
      la surhauteur de 45 m sollicitée sera autorisée par l’article 34, l’article 172 deviendra 174 et
      l’article 232, le 230, en maintenant les exigences respectives. Quant à la catégorie d’usages
      prescrite, celle-ci passera de C.4C à M.7C, ce qui maintiendra de plein droit l’usage «
      véhicules automobiles : location, vente » au rez-de-chaussée et à l’étage.
      L’emplacement est situé dans un secteur significatif à critères (AA) qui deviendra l’unité de
      paysage Artère commerciale (AC).
      Le Plan d’urbanisme prévoit une limite de hauteur de 45 m, une densité de 6 et une
      affectation du sol « Secteur mixte ».
       
      JUSTIFICATION
      Une démarche de recevabilité de démolition a permis de conclure au faible intérêt
      patrimonial du bâtiment actuel et qu’en conséquence, la démolition du bâtiment peut être
      autorisée avec un projet de remplacement de qualité.
      Le projet est pleinement compatible avec la trame urbaine et commerciale de la rue Sainte-
      Catherine où la mixité des fonctions résidentielles et commerciales est souhaitée.
      L’implantation du concessionnaire automobile aux deux premiers étages et aux trois soussols
      permettra de regrouper sur un seul site les activités de cet établissement, en déplaçant
      en sous-sol les activités de mécanique automobile, alors que la salle d’exposition du rez-dechaussée
      contribuera à l’animation de la rue. L’absence d’unité de chargement est en lien
      avec le produit offert sur place, des véhicules automobiles, dont la livraison ou la
      manutention ne s’effectue pas à partir du type d’unité prévue par la réglementation.
      L’ajout de logements aux étages supérieurs permet de consolider la fonction résidentielle au
      coeur de ce milieu de vie existant. Cette densification aux abords de la rue Sainte-Catherine
      était au coeur de la stratégie de consolidation urbaine prévue au Programme particulier
      d’urbanisme du Quartier des grands jardins.
    • Par IluvMTL
      Nom: Le Roccabella
      Hauteur en étages: 40, 40
      Hauteur en mètres: 147, 147
      Coût du projet: 117 000 000,00$
      Promoteur: MC Finance
      Architecte: Béïque, Legault, Thuot Architectes
      Entrepreneur général: Magil Construction
      Emplacement:
      Début de construction: Printemps 2013
      Fin de construction: Mars 2018
      Site internet: http://roccabella.ca/
      Lien webcam: http://www.magil.com/roccabella.php
      Autres informations: 5 étages de stationnement souterrain, 298 condos pour la tour est, 50 000 pieds carrés d'espaces commerciaux sur 2 étages (basilaire), tour est : 80% vendu septembre 2014, le revêtement du basilaire sera en pierres nobles, les hautes tours auront des murs-rideaux, le basilaire sera construit en entier avec la tour est, la tour ouest sera mise en marché ultérieurement et sera construite sur le basilaire déjà construit
      Rumeurs:
      Aperçu artistique du projet: 

      Maquette:
      Autres images:
      Vidéo promotionnelle: