Philippe

rosemont
Square Angus (Phase 2) - 4 étages

12 messages dans ce sujet

Pinned posts

Projet terminé.

Résultat final (merci steve_36 pour la photo):

sqaureangus.thumb.jpg.1b2cc232d696661eb86b77b867cbe654.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ca pieutait sur le site ce matin... je n'ai trouvé aucune esquisse du projet...

 

 

 

 

Projet d’hébergement au Square Angus.

2011-10-06

 

Projet novateur d'hébergement au Square Angus.

 

L'Archevêché de Montréal et les Sœurs Grises de Montréal ont mandaté Investissement Immobilier CCSM Ltée pour assurer le développement et la gestion d'un projet d'hébergement, de soins et d'assistance pour des prêtres, des religieuses et des laïcs.

 

Pour ce faire, l'IICCSM a acheté Les Appartements du Square Angus et le terrain adjacent (situé angle Rachel et Saint-Michel), sur lequel sera construit un agrandissement de 165 unités, pour un total de 480 unités de logement. Le tout représente un investissement totalement privé de 65 millions $.On trouvera sous le même toit des logements pour personnes autonomes, des unités de soins intermédiaires pour personnes en légère perte d'autonomie ainsi que des unités de soins pour personnes non autonomes. De plus, une gamme complète de services complémentaires sera offerte : salle à manger, services de santé, chapelle, piscine, cinéma, dépanneur, etc. La construction de l'agrandissement sera complétée à l'automne 2012. 140 religieuses et 70 prêtres pourront y résider. D'autres personnes pourront éventuellement y loger, selon les places disponibles.

 

 

 

--

 

..Les Soeurs grises et des prêtres retraités de Montréal ont fait l'acquisition des Appartements du Square Angus, dans l'est de Montréal, au coût de 65 millions de dollars.

 

Plutôt que de résider dans des CHSLD ou de louer individuellement des logements, les religieux à la retraite ont plutôt opté pour un immeuble de l'est de Montréal qui serait à eux.

 

Le manque de relève force les Soeurs grises et des prêtres du diocèse de Montréal à se départir de leurs propriétés, trop coûteuses à rénover et à entretenir.

 

Or, une partie de ces religieux vieillissants se retrouvent sans logement. Pour répondre à ces besoins, les Soeurs grises et le diocèse de Montréal ont acheté des logements.

 

Un peu plus de 200 soeurs et prêtres résideront dans les logements actuels et une annexe qui doit être complétée en 2012. La majorité d'entre eux seront logés dans l'annexe, mais certains vont s'intégrer à la clientèle laïque dans les appartements existants.

 

Un cohabitation qui soulève quelques questions

Si les Soeurs grises sont heureuses de la cohabitation à venir, certains résidents laïcs craignent, eux, un climat plus austère et une diminution de leurs activités sociales.

 

« On a des activités ici comme des soirées mensuelles de danse. Est-ce que ça va les intéresser ces personnes-là? Pour faire une image claire, ça va être un petit peu drabe », craint une résidente du Square Angus.

 

« Ça ne me fait pas peur, les Soeurs grises ont toujours été avec le monde », estime pour sa part Soeur Saint-Yves, à qui nous avons posé la question.

 

Mécontentement ou pas, le projet ira de l'avant. D'autant plus que comme le rappelle le cardinal Jean-Claude Turcotte, le projet est financé uniquement par des fonds privés. Et il offrira aux religieux malades, les soins de santé dont ils ont besoin.

 

« Ça ne coûtera rien à l' État. On va s'occuper de nos gens nous-mêmes », précise le cardinal Turcotte.

 

D'après un reportage de Christine Limoges

 

...

 

http://fr-ca.actualites.yahoo.com/communaut%C3%A9s-religieuses-200-religieux-emm%C3%A9nageront-au-square-angus-145622367.html

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le terrain est déjà clôturé et les travaux préliminaires commencés.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je trouve que c'est une bonne idée de rassembler ces gens dans un lieu qui leur ressemblera, de plus c'est la responsabilité de l'Église de s'occuper de ces gens qui leur ont dédié leur vie. Quant à la perception d'austérité que leur image véhicule, elle est tout de même assez éloignée de la réalité. On retrouve dans ce milieu, comme ailleurs, des personnalités de tous genres qui n'ont rien de commun en général avec la tristesse ou la fermeture d'esprit. De plus ce sont pour la majorité des gens de services, ouverts à la condition humaine et dévoués à la communauté dans le sens large du terme. Pas besoin même d'être religieux pour les fréquenter, on peut très bien apprécier leur présence pour leurs grandes qualités humaines.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ils ont débuté les travaux.

 

Ils ont commencer à construire la base qui servira pour le béton.

 

À première vue, il ne semble pas vouloir creusé pour faire des fondations standard...probablement à cause du sol trop mou?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Quelle horreur...

 

Des religieuses et des prêtres au Square Angus

 

angus.JPG

 

9 janvier 2012

Par Christian Chaloux

 

Les Appartements du Square Angus s’agrandiront avec l’ajout de 162 logements grâce à l’érection d’un immeuble accolé au bâtiment existant. Le promoteur investira 20 millions $ dans les 12 prochains mois, ce qui fera grimper le nombre d’appartements à 473.

 

Ce projet de développement immobilier dédié à une communauté religieuse a été rendu possible grâce à l’achat des Appartements du Square Angus par Investissement immobilier CCSM ltée, détenu par La Corporation catholique de la santé du Manitoba (CCSM).

 

L’achat des Appartements du Square Angus, au coût de 65 millions $, inclut la facture de 20 millions $ pour construire le nouvel immeuble de quatre étages. Ce projet d’hébergement, de soins et d’assistance servira à héberger 210 prêtres et religieuses de l’Archevêché de Montréal et des Sœurs Grises de Montréal, qui seront les premiers locataires.

 

Le nouvel immeuble d’une superficie totale de 110 000 pieds carrés sera situé au nord des appartements Angus. Un terrain de 54 000 pieds carrés au coin de la rue William-Tremblay et du boulevard Saint-Michel est présentement vacant.

 

Les promoteurs viennent tout juste de choisir l’entrepreneur général du projet. Après un appel d’offres sur invitation, c’est l’entreprise Sept Frères Construction inc. qui a remporté le contrat parmi cinq soumissionnaires. Cette dernière vient de mettre le clou final à un projet de terminal à l’aéroport Pierre-Elliott-Trudeau.

 

Les plans et devis du projet sont une réalisation de l’architecte Robert Saindon, de la firme Jodoin, Lamarre, Pratte et Associés architectes, de Montréal. Le siège social est d’ailleurs le voisin immédiat du nouvel immeuble. L’ingénieur en structure est Alain Déon de la firme NCK inc. Les ingénieurs en électromécanique proviennent de Blondin, Fortin et Associés.

 

Sept Frères Construction amorcera les travaux en décembre avec la coulée de la fondation, qui sera en deux parties, soit une dalle de béton et un sous-sol pour accueillir des bureaux. L’ossature du bâtiment sera en acier et en béton.

 

Les délais pour réaliser le projet sont relativement courts. Les premiers locataires doivent emménager avant l’hiver 2012-2013. Le chantier sera donc en ébullition rapidement.

 

L’annexe se distinguera de l’architecture des Appartements du Square Angus actuels. Quelques petites différences mineures seront visibles au niveau de la couleur de la brique et des faux balcons, qui agrémenteront le coup d’œil.

 

« C’est un peu différent. On a essayé de casser la monotonie (du bâtiment) qui a déjà une longue façade sur le boulevard St-Michel. Un atrium sortira un peu de la propriété. La brique est plus foncée, ce qui vient changer la façade. C’est une demande de l’arrondissement que nous avons respectée », précise Johnny Dethier, vice-président, services financiers pour l’Agence immobilière Devencore ltée. M. Dethier agit également comme coordonnateur du projet.

 

On trouvera sous le même toit des logements pour personnes autonomes, des unités de soins intermédiaires pour personnes en légère perte d'autonomie ainsi que des unités de soins pour personnes non autonomes.

 

Les nouveaux propriétaires feront également la réfection complète de la salle à manger existante aux Appartements du Square Angus. Une petite chapelle sera construite dans le nouvel immeuble, ainsi qu’une salle de cinéma, des salles d’activités, divers ateliers et un service de santé avec infirmière et médecin seront disponibles pour les résidents.

 

« L’accent a été mis sur le confort de la clientèle. Nous allons offrir un niveau au-dessus de la moyenne », indique M. Dethier.

 

D'autres personnes que les religieux pourront éventuellement y loger, selon les places disponibles. Des laïcs vivent déjà dans les logements existants.

 

http://www.portailconstructo.com/actualites/religieuses_pretres_au_square_angus

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mieux que ce qui s'annoncait mais rien d'incroyable.

 

1359305997614.jpg

 

1359305974760.jpg

Modifié par Philippe

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ce quartier se densifie !! Il ne doit plus rester beaucoup de terrains à développer par là-bas !!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

À première vue c'est un projet réussi qui utilise bien le terrain disponible. On va voir le résultat final bientôt...

 

Ce quartier se densifie !! Il ne doit plus rester beaucoup de terrains à développer par là-bas !!

 

Il reste le secteur technologique-industriel-commercial à développer.

Modifié par Urb

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mise à jour :

 

Le bâtiment est maintenant occupé par des résidents.

 

Il reste l'aménagement du site a terminer et quelques détail sur le revêtement extérieur.

Modifié par Urb

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant

  • Contenu similaire

    • Par UrbMtl
      Il serait intéressant de réserver ce fil pour le reste du Technopole et d'en commencer un nouveau pour la Phase 2.
      Sur leur site, on loue un nouvel édifice situé sur Molson, collé à la nouvelle place Leopold-Beaulieu. Il est écrit 4400 Molson, mais ce n'est pas exacte. 
      http://technopoleangus.altusinsite.com/fr/index.php?page=branding_search_buildingdetail&spaceid=25761&backlink=index.php%3Fpage%3Dbranding_search_buildinglist%26attri_40_1641%3D%26attri_20_11%3D920%26location%3D%26attri_40_1740_1%3D%26attri_40_1740_2%3D%26searchbasicbtn%3DFind%2BSpace

    • Par MARTY
      Yaccarini is getting serious...40,000-square-metre lot!!! Sorry, it's a little late ..better late than never!
       
       

       

      Media Advisory - Thirty International Urban-Development Experts Meet at Technopôle Angus to Plan Tomorrow's Neighbourhood
       
      MONTREAL, Aug. 23, 2011 /CNW Telbec/ - As part of the Ecocity World Summit, Société de développement Angus (SDA) will be welcoming thirty or so architects, urban planners, urban sociologists, and other city-planning professionals who will reflect upon tomorrow's neighbourhood—in relation to the development of a 40,000-square-metre lot located at Technopôle Angus.
       
      Société de développement Angus wants to develop this last lot—located at the heart of the island of Montreal—in perfect harmony with the lifestyle and work habits of the next generations of citizens. SDA also wants to create an inspiring environment in which to live, one that will become a reference in matters of urban revitalization and sustainable development.
       
      Société de développement Angus invites the media to attend the discussions between these experts and to visit the project's site.
       
      Christian Yaccarini, president and CEO (SDA), Charles Larouche, vice-president and general manager (SDA) and some participants will be available for interviews.
       
      When? Thursday, August 25, 2011, at 2 p.m.
      Where?
       
      Locoshop Angus
      2600, William-Tremblay Street
      Montreal
       
      Note: Journalists who have registered with the Ecocity World Summit can get to the event aboard a reserved motorcoach. Departure will take place at 1:10 p.m. from the Viger Hall of Montreal's Palais des congrès (1001, place Jean-Paul Riopelle). Please identify yourself to the SDA representative bearing the "Charrette Angus" sign.
    • Par acpnc
      Publié le 26 juin 2017 à 05h00 | Mis à jour à 06h13
      http://www.lapresse.ca/actualites/montreal/201706/25/01-5110674-mile-ex-deux-batiments-detruits-pour-faire-place-a-du-neuf.php
      Mile-Ex: deux bâtiments détruits pour faire place à du neuf
      L'ancien siège social du Parti libéral du Québec, situé au 7240, rue Waverly, doit être démoli pour la deuxième phase du projet.
      Photo Marco Campanozzi, Archives La Presse
        Maxime Bergeron
      La Presse L'arrondissement de Villeray-Saint-Michel-Parc-Extension se montre favorable à la démolition de deux bâtiments - incluant l'ancien siège social du Parti libéral du Québec (PLQ) - et à diverses dérogations pour faire place à un immeuble de bureaux doté d'une patinoire sur le toit, dans le quartier branché du Mile-Ex.
      Le projet, appelé Fabrik8, sera composé de deux bâtiments de six étages entièrement vitrés, à l'angle des rues Jean-Talon et Waverly.
      Illustration fournie par le promoteur Pierre-Antoine Fernet
      Le projet, appelé Fabrik8, sera composé de deux bâtiments de six étages entièrement vitrés, à l'angle des rues Jean-Talon et Waverly. Le promoteur Pierre-Antoine Fernet compte lancer dès septembre prochain la construction de la première phase, évaluée à 19 millions de dollars.
      « Sur les six étages de bureaux que comptera l'immeuble, quatre sont déjà pas mal remplis, a affirmé M. Fernet, président de Lima Immobilier. On va lancer la phase 2 dès que le premier bâtiment sera terminé. »
      « Coworking »
       
      Le jeune entrepreneur a acquis les terrains et les deux bâtiments auprès du Parti libéral en 2015 pour 6,3 millions, dans le quartier en plein boom du Mile-Ex. Il a converti l'ancien siège social du PLQ en espaces de « coworking », où logent une série de PME comme le fabricant de boissons énergisantes Guru ou l'éditeur de jeux vidéo Epic Games.
      Selon les plans actuels, le promoteur détruira dans un premier temps le plus petit des deux immeubles, qui donne sur la rue Jean-Talon Ouest. Ce bâtiment d'allure vaguement Art déco fera place à la phase 1 du projet, qui inclura 99 000 pieds carrés de bureaux, 15 000 pieds carrés d'aires communes - incluant un terrain multisports sur le toit - et des commerces au rez-de-chaussée. L'immeuble viendra aussi combler un vaste stationnement de surface.
      La majorité des locataires actuels des espaces de « coworking » déménageront dans cette première phase. Une fois ce déplacement effectué, l'ancien siège du PLQ - un immeuble banal en tôle ondulée - sera détruit pour faire place à la phase 2, d'aspect similaire. La valeur totale du projet tourne autour de 30 millions.
      Avis favorable
      La direction du développement du territoire de l'arrondissement de Villeray-Saint-Michel-Parc-Extension a émis une recommandation favorable envers le projet Fabrik8 le mois dernier, et un premier projet de résolution a été adopté par le conseil d'arrondissement au début de juin. Certains citoyens déplorent la démolition de l'immeuble d'aspect Art déco à l'angle de Jean-Talon et Waverly, mais personne ne s'est présenté à l'assemblée publique de consultation, tenue il y a une dizaine de jours.
      L'arrondissement compte permettre plusieurs dérogations mineures pour faire place au projet, notamment une hauteur maximale de 29 mètres plutôt que 26. Il autorisera aussi l'installation d'un grand filet de couleur vive sur le toit, destiné à prévenir toute chute de ballons dans la rue, de même que la construction d'une garderie dans la phase 2, un usage non prévu par le zonage actuel.
      « Les gens de l'arrondissement ont été très ouverts, a fait valoir l'architecte Rocio H Venegas, de la firme rocioarchitecture, qui a conçu les plans. Proportionnellement, vu l'ampleur du projet, il y a peu de dérogations. »
      Selon le calendrier actuel, le projet pourrait recevoir un feu vert définitif de l'arrondissement d'ici la fin de l'été. Le promoteur espère avoir terminé la construction de la première phase à l'automne 2018, après un chantier d'une douzaine de mois.
      Intérêt patrimonial?
      Le petit immeuble situé au 159, rue Jean-Talon Ouest sera le premier à passer sous le pic des démolisseurs pour faire place au projet, au grand dam de certains résidants du secteur. Avec son coin arrondi, le petit bâtiment présente certaines caractéristiques du courant architectural Art déco. L'arrondissement a toutefois estimé qu'il ne méritait pas d'être sauvegardé puisqu'il est dans « un état de conservation "moyen" n'ayant peu ou pas d'intérêt patrimonial et ne contribuant pas à l'image du quartier ».
      Joint par La Presse, Dinu Bumbaru, de l'organisme Héritage Montréal, a aussi remis en cause la valeur patrimoniale du bâtiment. L'ancien siège social du PLQ, recouvert de tôle ondulée, ne présente, quant à lui, « aucun intérêt » architectural, tranche l'arrondissement dans un sommaire décisionnel.
      <br />