joaobruno

Musée d'art contemporain de Montréal (Transformation)

Recommended Posts

Pinned posts
il y a 56 minutes, vivreenrégion a dit :

Depuis l'an 2000, les multimillionnaires redonnent beaucoup à leur communauté locale

Ils sont où dans ce projet les multimillionnaires? Les Démarrais ont beaucoup donné pour les arts à Montréal mais ils ne peuvent pas tout faire, d'autant plus qu'ils sont en deuil présentement. Monsieur Taillefer connaît tout le monde à Montréal et tout le monde le connaît. Mais je me souviens de la fierté qu'il avait en expliquant à un journaliste qu'à son arrivée il avait considérablement réduit les ambitions du MAC en proposant en alternative un projet beaucoup plus modeste (de 88M$ à 44M$) mais aussi bon selon lui, sinon meilleur. Cela ne m'arrive pas souvent d'être en désaccord avec lui mais dans ce cas-ci je le suis profondément.

On parle ici du Musée d'art contemporain de Montréal dans le Quartier des Spectacles. Outre le Stade de Soccer il y a plusieurs bibliothèques situées dans des quartiers beaucoup plus modestes qui ont infiniment plus de panache que les "containers" du MAC.

Boisé.jpg

marcfavreau04.jpg

Modifié par Normand Hamel
  • Like 1
  • Thanks 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 15 heures, vivreenrégion a dit :

la grosse différence entre Montréal et les régions c'est le sentiment d'appartenance et la fierté locale. À Montréal la réponse va être , '' mais si j'investis de mon argent, qu'est-ce que je vais avoir en retour ? '' en région la réponse va être, '' oui j'aimerais participer à la construction de x ou y, on va pouvoir se payer quelque chose d'encore mieux. ''   .  Et surtout pour des projets d'infrastructures sportives , de santé, d'éducation et d'arts, ce qui fait qu'il est possible en région d'avoir les mêmes services qu'à Montréal ou Québec. C'était pas le cas il y a 20-25 ans, mais depuis l'an 2000, les multimillionnaires redonnent beaucoup à leur communauté locale. Ca va aussi loin que de permettre un agrandissement d'hôpital.

Je serais très curieux de voir les chiffres pour supporter ces dires sur les Montréalais.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 14/04/2018 à 18:24, vivreenrégion a dit :

la grosse différence entre Montréal et les régions c'est le sentiment d'appartenance et la fierté locale. À Montréal la réponse va être , '' mais si j'investis de mon argent, qu'est-ce que je vais avoir en retour ? '' en région la réponse va être, '' oui j'aimerais participer à la construction de x ou y, on va pouvoir se payer quelque chose d'encore mieux. ''   .  Et surtout pour des projets d'infrastructures sportives , de santé, d'éducation et d'arts, ce qui fait qu'il est possible en région d'avoir les mêmes services qu'à Montréal ou Québec. C'était pas le cas il y a 20-25 ans, mais depuis l'an 2000, les multimillionnaires redonnent beaucoup à leur communauté locale. Ca va aussi loin que de permettre un agrandissement d'hôpital.

Franchement, j'ai ben de la misère à croire qu'en région il n'y ait personne qui chiâle pcq on prend l'argent des "ses taxes" pour des musées, et qu'à Mtl personne n,en soit heureux et qu'il n'y ait aucun sentiment d'appartenance..

J'entend plutôt quelques préjugés ici.

Et quand tu dis "memes services" c'est vite dit. 1 musée c'est une chose. Des dizaines comme à mtl c'en est une autre. Tu sembles sous-entendre (ce qui n'est probablement pas le cas) que l'offre est égale en région qu'à Mtl. En tout respect, j'affirme le contraire...^_^

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 23 minutes, UrbMtl a dit :

La proposition rejetée de Provencher Roy

On a simplement recyclé les mêmes boites. Franchement il n'y a pas une si grosse différence. Dans les deux cas j'y vois une occasion ratée de faire un coup d'éclat dans un Quartier qui méritait mieux qu'un empilement de volumes tous aussi carrés les uns que les autres. Je comprends de plus en plus pourquoi personne ne s'est avancé pour soutenir ce projet sauf le gouvernement.

1- Un musée d'art se doit d'être beau.

2- Un musée d'art contemporain se doit d'être beau et audacieux.

3- Un Musée d'art contemporain situé dans le Quartier des Spectacles se doit d'être beau, audacieux et spectaculaire.

public-art-architecture-photography-montreal-jaume-plensa-source-002.jpg

  • Like 3
  • Thanks 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 23 heures, MtlMan a dit :

je préfère la version retenue quand même.

Oui la nouvelle version semble en effet un peu plus sophistiquée, tout en retenant la même approche esthétique. Un esthétisme que je qualifierais de sobre et efficace. Je crois d'ailleurs que le but visé était d'abord et avant tout l'efficacité et c'est selon moi l'élément prépondérant. Cela commence avec les espaces au sous-sol qui sont récupérés pour exposer les oeuvres des artistes. Espaces plutôt rares actuellement au MAC.

Les autres éléments positifs que j'ai notés sont les suivants:

1- Ouverture spectaculaire sur la rue Sainte-Catherine, accompagnée d'une mise en valeur de la porte d'entrée principale. 

2- Immense "fenêtre" qui donne sur la Place des Festivals afin de reconnecter le musée avec ce qui se passe dans sa cour arrière.

3- Grande ouverture de la façade qui donne sur la Place des Arts afin de reconnecter le musée avec son milieu naturel.

Pour ce qui est des points négatifs ils sont les suivants:

1- Le musée reste dans son ensemble beaucoup moins ouvert sur son milieu que dans la première mouture rejetée faute d'argent (voir l'illustration).

2- On a que très partiellement réglé le problème de la façade qui donne sur la Place des Festivals (voir les trois photos).

3- Les architectes ont manqué d'audace et d'imagination, mais surtout de moyens. 

Concept initial.jpg

Portes de garage 1.jpg

Portes de garage 2.jpg

Portes_de_garage_3.png

  • Thanks 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • Contenu similaire

    • Par IluvMTL
      http://plus.lapresse.ca/screens/bb907df5-5eb1-45aa-85a0-593e0e0587f2|_0.html?utm_medium=Facebook&utm_campaign=Internal+Share&utm_content=Screen
      « VISION IMMOBILIÈRE » QUÉBEC VEUT DÉPLACER LES FONCTIONNAIRES VERS L’EST DU CENTRE-VILLE
      MARTIN CROTEAU LA PRESSE QUÉBEC — Des centaines, peut-être des milliers de fonctionnaires qui travaillent à Montréal seront graduellement déplacés du centre-ville vers l’est au cours des prochaines années, a annoncé le gouvernement Couillard, hier.
       
      Ce plan fait partie d’une stratégie plus large, dévoilée par le président du Conseil du trésor Pierre Arcand, afin de doter le gouvernement québécois d’une « vision immobilière ».
      Environ 25 ministères et organismes gouvernementaux ont des antennes au centre-ville de Montréal. Environ 9000 fonctionnaires y travaillent.
      Or, les coûts de location de ces bureaux ont augmenté au fil des ans, a expliqué le ministre Arcand.
      « Compte tenu des augmentations importantes au cours des dernières années des coûts au centre-ville de Montréal, il est clair que le gouvernement va se poser des questions », a-t-il résumé.
        La Société québécoise des infrastructures (SQI), le bras immobilier du gouvernement, sera chargée de mener l’opération. Au fur et à mesure que les baux de location des différents ministères viennent à échéance, la société d’État examinera la possibilité de les reloger dans des quartiers où les coûts sont plus bas.
      M. Arcand dit avoir consulté la mairesse de Montréal, Valérie Plante, afin de faciliter la transition. Pour des raisons stratégiques, le ministre n’a pas voulu s’avancer sur le fin détail des sites ciblés, ni sur le montant des économies espérées par le gouvernement.
      « On a des discussions avec plusieurs personnes actuellement, a-t-il indiqué. Vous comprendrez que je n’ouvrirai pas le jeu complètement aujourd’hui. »
      Le document officiel de la SQI donne toutefois des indices quant au secteur ciblé par Québec. On y souligne qu’en bordure du fleuve, plusieurs sites de grande superficie sont appelés à changer de vocation. On cite en exemple la maison de Radio-Canada, des terrains sous-utilisés du port de Montréal et d’autres terrains vacants au pied du pont Jacques-Cartier.
      Le déplacement des fonctionnaires vers l’est permettra de faire d’une pierre deux coups, peut-on lire dans le document : réduire les loyers et contribuer au développement urbain.
      LA SQI PLUS SURVEILLÉE
      La stratégie dévoilée par M. Arcand prévoit par ailleurs que les activités de la SQI seront supervisées de plus près par les élus. Jusqu’ici, toutes les acquisitions et ventes immobilières de la société d’État étaient approuvées par son président et par son conseil d’administration. Dorénavant, les transactions de plus de 10 millions de dollars nécessiteront le feu vert du ministère du Conseil du trésor. Celles qui dépassent 50 millions devront obtenir l’aval du Conseil des ministres.
      Cette annonce survient quelques mois après un rapport dévastateur de la vérificatrice générale sur des transactions immobilières survenues sous le gouvernement Charest.
      Québec projette également d’augmenter le nombre de locaux de bureaux dont il est le propriétaire. De 28 % actuellement, M. Arcand souhaite que la proportion passe à 35 % d’ici cinq ans.
       
    • Par Boosterfire
      1000 de la Montagne

       
    • Par DENIJS
      l'Union des Travailleurs et Travailleuses Industriels et de Service (UTIS) vend le 20, boulevard de Maisonneuve Ouest à Mondev. Projet de 'construction en hauteur'.
       
    • Par IluvMTL
      Nom: Complexe immobilier Frontenac
      Hauteur en étages: 12, 12, 9 et 2
      Hauteur en mètres:
      Coût du projet:
      Promoteur: Cosoltec
      Architecte: Lemay
      Entrepreneur général:
      Emplacement: Rue la Fontaine, entre Frontenac et du Havre
      Début de construction: 2019
      Fin de construction: 2021
      Site internet: http://lecanal.ca/
      Lien webcam:
      Autres informations: 298 unités d'habitation, dont 60 logements sociaux et 109 condos abordables, et 25 700 pi² d'espace à bureaux.
      Rumeurs:
      Aperçu artistique du projet: 

       
      Sent from my SM-T330NU using Tapatalk
    • Par MDCM
      Emplacement: Métro Frontenac, 2600-2660 Ontario Est
      Hauteur en étages: ?
      Hauteur en mètres: 
      Coût du projet: 
      Promoteur: Bertone
      Architecte: 
      Entrepreneur général: 
      Début de construction: Été 2018
      Fin de construction: Été 2019
      Site internet: http://bertone.ca/fr/project/2600-2660-rue-ontario-est-montreal/
      Lien webcam: 
      Autres détails: 124 570 pieds carrés, Mixte - commercial, bureaux, résidentiel