joaobruno

Musée d'art contemporain de Montréal (Transformation)

Recommended Posts

Pinned posts

111208_gh8if_musee-art-contemporain_sn635.jpg

 

 

 

(Radio-Canada)

 

Le Musée d'art contemporain (MAC) propose un ambitieux plan d'agrandissement de 88 millions de dollars, qui passerait par la reconstruction de l'édifice qu'il occupe actuellement, au coeur du Quartier des spectacles, à Montréal.

 

La direction du MAC demande la participation des gouvernements de Québec et d'Ottawa, et s'engage à contribuer à raison de 10 millions de dollars au projet avec des dons privés, a appris Radio-Canada.

 

« C'est une transformation complète de l'édifice que nous voulons [...] Si on veut un nouveau musée, c'est que notre collection a énormément grandi », explique Paulette Gagnon, directrice générale du MAC.

 

Depuis que le musée s'est installé à la Place des arts en 1992, sa collection s'est enrichie de 4000 oeuvres et la fréquentation a atteint 200 000 visiteurs par année.

 

« Notre collection n'est pas assez montrée, et on veut aussi donner au public et aux artistes la possibilité d'avoir des espaces adéquats dans un environnement propice à la création », poursuit Mme Gagnon.

 

L'espace d'exposition serait ainsi doublé après l'agrandissement du musée, qui pourrait présenter de 8 à 10 % de sa collection, respectant les normes de l'UNESCO, indique la directrice du MAC.

 

Actuellement, seulement 1,5 % de ces oeuvres sont accessibles au public.

 

Le MAC compte également « prendre sa place » dans le nouveau Quartier des spectacles, et s'ouvrir à la place des Festivals, inaugurée en septembre 2009.

 

« C'est dommage, car le musée est complètement fermé sur la place. Ce sont des portes de garage que nous voyons, car il n'y avait pas de place publique quand le musée a été construit », affirme Paulette Gagnon.

 

La directrice générale du musée confirme que l'établissement a bel et bien abandonné l'idée de s'installer dans le Silo numéro 5 du port de Montréal, un projet ambitieux que caressait l'ancien directeur du musée, Marc Mayer.

 

La direction du musée a choisi l'option la plus économique, comme l'explique Paulette Gagnon. « C'était un projet beaucoup trop coûteux, qui demandait des fonds de réparation tellement énormes », dit-elle.

 

La direction du musée saura au cours de l'année 2012 si le plan d'agrandissement ira de l'avant.

 

Paulette Gagnon espère que le projet sera lancé en 2014, quand le Musée d'art contemporain célébrera son 50e anniversaire.

 

http://www.radio-canada.ca/audio-video/#urlMedia=http://www.radio-canada.ca/Medianet/2011/CBFT/2011-12-08_18_00_00_tj18h_1897_07_500.asx&pos=0

Modifié par joaobruno
nouvel info

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Moi je le trouve plus beau que le bâtiment actuel, mais il ressemble un peu à l'OSM.

Il pourrait devenir différent la nuit en éclairant la partie blanche en haut avec des lumières comme ceux sur le magasin de Vidéotron sur St-Catherine.

(Des pixels et pas des projections)

Par contre, le seul inconvénient serait le ''look'' qu'il aura pendant le jour...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Why do you say flop ... ? Have you ever been in it ? Its actually quite exciting and great .

 

200,000 visitors a year are you kidding me? your average McDonalds gets more visitors, but your right the place is not a flop it's a complete bomb

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
200,000 visitors a year are you kidding me? your average McDonalds gets more visitors, but your right the place is not a flop it's a complete bomb

 

 

Maybe, but try to be open minded, McDonalds are lovely to look at and therefore attract more folks to begin with. The museum was a third rate design much inferior to the Grain elevator and probably has more cracks in itsconcrete panels than the silos do. Boring repetitive art deserves disposable architecture.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • Contenu similaire

    • Par IluvMTL
      http://plus.lapresse.ca/screens/bb907df5-5eb1-45aa-85a0-593e0e0587f2|_0.html?utm_medium=Facebook&utm_campaign=Internal+Share&utm_content=Screen
      « VISION IMMOBILIÈRE » QUÉBEC VEUT DÉPLACER LES FONCTIONNAIRES VERS L’EST DU CENTRE-VILLE
      MARTIN CROTEAU LA PRESSE QUÉBEC — Des centaines, peut-être des milliers de fonctionnaires qui travaillent à Montréal seront graduellement déplacés du centre-ville vers l’est au cours des prochaines années, a annoncé le gouvernement Couillard, hier.
       
      Ce plan fait partie d’une stratégie plus large, dévoilée par le président du Conseil du trésor Pierre Arcand, afin de doter le gouvernement québécois d’une « vision immobilière ».
      Environ 25 ministères et organismes gouvernementaux ont des antennes au centre-ville de Montréal. Environ 9000 fonctionnaires y travaillent.
      Or, les coûts de location de ces bureaux ont augmenté au fil des ans, a expliqué le ministre Arcand.
      « Compte tenu des augmentations importantes au cours des dernières années des coûts au centre-ville de Montréal, il est clair que le gouvernement va se poser des questions », a-t-il résumé.
        La Société québécoise des infrastructures (SQI), le bras immobilier du gouvernement, sera chargée de mener l’opération. Au fur et à mesure que les baux de location des différents ministères viennent à échéance, la société d’État examinera la possibilité de les reloger dans des quartiers où les coûts sont plus bas.
      M. Arcand dit avoir consulté la mairesse de Montréal, Valérie Plante, afin de faciliter la transition. Pour des raisons stratégiques, le ministre n’a pas voulu s’avancer sur le fin détail des sites ciblés, ni sur le montant des économies espérées par le gouvernement.
      « On a des discussions avec plusieurs personnes actuellement, a-t-il indiqué. Vous comprendrez que je n’ouvrirai pas le jeu complètement aujourd’hui. »
      Le document officiel de la SQI donne toutefois des indices quant au secteur ciblé par Québec. On y souligne qu’en bordure du fleuve, plusieurs sites de grande superficie sont appelés à changer de vocation. On cite en exemple la maison de Radio-Canada, des terrains sous-utilisés du port de Montréal et d’autres terrains vacants au pied du pont Jacques-Cartier.
      Le déplacement des fonctionnaires vers l’est permettra de faire d’une pierre deux coups, peut-on lire dans le document : réduire les loyers et contribuer au développement urbain.
      LA SQI PLUS SURVEILLÉE
      La stratégie dévoilée par M. Arcand prévoit par ailleurs que les activités de la SQI seront supervisées de plus près par les élus. Jusqu’ici, toutes les acquisitions et ventes immobilières de la société d’État étaient approuvées par son président et par son conseil d’administration. Dorénavant, les transactions de plus de 10 millions de dollars nécessiteront le feu vert du ministère du Conseil du trésor. Celles qui dépassent 50 millions devront obtenir l’aval du Conseil des ministres.
      Cette annonce survient quelques mois après un rapport dévastateur de la vérificatrice générale sur des transactions immobilières survenues sous le gouvernement Charest.
      Québec projette également d’augmenter le nombre de locaux de bureaux dont il est le propriétaire. De 28 % actuellement, M. Arcand souhaite que la proportion passe à 35 % d’ici cinq ans.
       
    • Par Boosterfire
      1000 de la Montagne

       
    • Par DENIJS
      l'Union des Travailleurs et Travailleuses Industriels et de Service (UTIS) vend le 20, boulevard de Maisonneuve Ouest à Mondev. Projet de 'construction en hauteur'.
       
    • Par IluvMTL
      Nom: Complexe immobilier Frontenac
      Hauteur en étages: 12, 12, 9 et 2
      Hauteur en mètres:
      Coût du projet:
      Promoteur: Cosoltec
      Architecte: Lemay
      Entrepreneur général:
      Emplacement: Rue la Fontaine, entre Frontenac et du Havre
      Début de construction: 2019
      Fin de construction: 2021
      Site internet: http://lecanal.ca/
      Lien webcam:
      Autres informations: 298 unités d'habitation, dont 60 logements sociaux et 109 condos abordables, et 25 700 pi² d'espace à bureaux.
      Rumeurs:
      Aperçu artistique du projet: 

       
      Sent from my SM-T330NU using Tapatalk
    • Par MDCM
      Emplacement: Métro Frontenac, 2600-2660 Ontario Est
      Hauteur en étages: ?
      Hauteur en mètres: 
      Coût du projet: 
      Promoteur: Bertone
      Architecte: 
      Entrepreneur général: 
      Début de construction: Été 2018
      Fin de construction: Été 2019
      Site internet: http://bertone.ca/fr/project/2600-2660-rue-ontario-est-montreal/
      Lien webcam: 
      Autres détails: 124 570 pieds carrés, Mixte - commercial, bureaux, résidentiel