brubru

Travaux d'amélioration du canal de Lachine

Recommended Posts

Pinned posts

Travaux d'amélioration du canal de Lachine

Investissement de 132 millions de dollars du gouvernement fédéral. Réfection des murs, déversoirs, écluses et ponts. Plan directeur disponible en PDF ici: http://pcacdn.azureedge.net/-/media/lhn-nhs/qc/canallachine/pdf/Parcs-Canada-Canal-Lachine-Consultation-2017.pdf?modified=20170612135156&la=fr&hash=8BAF757594316C141FD213272FDFFF62BE051717

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 2018-11-07 à 21:26, ScarletCoral a dit :

Il y a un organisme du Sud-Ouest qui enlève les graffitis gratuitement dans le Sud-Ouest. Je ne suis pas sûre qu'il puisse le faire sur les propriétés de Parcs Canada 🙄
 

Y aurait pas moyen que Parc Canada leur permettent... question de bon sens et d'efficacité...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • Contenu similaire

    • Par ScarletCoral
      Le parc B au coin d'Ottawa et Peel devrait être le premier des trois parcs à être complété. Contrairement aux deux autres, celui-ci n'a pas de bassin de rétention.

      Projet MR-63 :

       
    • Par amos404
      Construction d'un nouveau chalet par l'arrondissement dans le Parc Clémentine de la Rousselière (coin Notre-Dame et De la Rousselière à Pointe-aux-tremble). Il remplace l'ancien chalet (une sorte de maison mobile pleine de moisisure et en ruine qui a été démolie). Les deux principaux locataires seront l’Association du baseball amateur de Pointe-aux-Trembles (ABAPAT) et un groupe scout (155e). 


    • Par Nameless_1
      Un nouveau parc près du centre Bell
       
       
      La Ville de Montréal veut créer un nouveau parc au centre-ville, près du Centre Bell pour reconnecter ce secteur très achalandé au cœur de la métropole.
       
      Ce nouvel espace vert, que la Ville prévoit nommer «parc Ville-Marie» comprendra des parcours de marche en plus d’y aménager une piste cyclable.
       
      Le parc sera situé au sud du Centre Bell. Il suivra une forme diagonale, entre les rues Saint-Antoine et Saint-Jacques, de la rue Guy à Jean-D’Estrées.
       
       
      SOURCE: http://www.journaldemontreal.com/2015/04/28/un-nouveau-parc-pres-du-centre-bell
       

       
      Sa surface totale sera équivalente à celle du Square Dorchester et de la Place du Canada.
       
      Les terrains visés par la Ville appartiennent entre autres au ministère des Transports puisqu’ils sont situés au-dessus de la portion recouverte de l’autoroute Ville-Marie.
      L'arrondissement Ville-Marie pourrait accueillir un nouveau parc au sud du centre Bell.
      Photos Courtoisie, Ville de Montréal
       
      Pour Richard Bergeron, responsable de la stratégie du centre-ville au comité exécutif, ce projet est une façon de reconnecter le «Quartier des gares» avec le reste du centre-ville.
       
      Selon M. Bergeron, le secteur reçoit quotidiennement plus de 100 000 personnes qui proviennent de la gare Centrale, de la gare Lucien-L’Allier et du terminus du centre-ville du 1000 de la Gauchetière.
       
      «C’est l’utilisation brillante de ce qui est actuellement un terrain vague et qui nuit à la reconnexion de ce secteur au reste du centre-ville», explique l’ancien chef de Projet Montréal.
       
      Consultation publique
       
      Le parc Ville-Marie s’inscrit dans une stratégie qui prévoit de revoir le Quartier des gares d’ici 2030.
       
      Même si l’échéancier de réalisation est inconnu, la Ville mandatera l’Office de consultation publique de Montréal pour avoir le pouls des Montréalais.
       
      Une consultation publique se tiendra en juin afin d’avoir l’avis des résidents et commerçants du secteur.
       
      Le projet est estimé à 150 M$ et prévoit notamment de revoir la configuration de la rue Peel pour y intégrer une voie réservée soit aux cyclistes ou au transport collectif.
       
      Les trottoirs de plusieurs rues pourraient aussi être élargis. M. Bergeron estime que si des ententes sont conclues avec les compagnies ferroviaires CN et CP, on pourrait mener «percer» des viaducs afin d’y créer des passages piétons et cyclistes sécuritaires.
       

    • Par UrbMtl
      Parc-nature Turcot - La falaise

      On n'en parlait dans le fil de Turcot. Je crois que le projet mérite son propre fil. 
       
    • Par IluvMTL
      Une démarche de co-design pour un nouveau parc dans le Quartier des spectacles
      8 juin 2018
      Montréal, le 8 juin 2018 - Dans une perspective de durabilité et de qualité de vie, l'arrondissement de Ville-Marie désire accroître le couvert végétal au centre-ville et offrir aux résidents, travailleurs et visiteurs un nouveau lieu de détente en plein cœur du Quartier des spectacles. Dans ce secteur, le terrain de stationnement Eugène-Lapierre, situé à l'angle de la rue de Bleury et du boulevard De Maisonneuve Ouest, constitue l'un des derniers sites dont l'affectation actuelle permet l'implantation d'un parc. Ce nouvel aménagement permettra de tisser des liens entre les différents espaces verts actuels et futurs de ce secteur névralgique du centre-ville.
      L'arrondissement de Ville-Marie fait appel au Centre d'écologie urbaine de Montréal (CEUM) pour impliquer les résidents, les parties prenantes du secteur et les utilisateurs du Quartier des spectacles dans la définition des orientations d'aménagement.
      « L'espace public doit pouvoir offrir une meilleure biodiversité urbaine et répondre aux besoins de celles et ceux qui vivent dans le quartier ou qui le fréquentent, a déclaré la mairesse Valérie Plante. Nous nous sommes engagés à faire de Montréal une ville plus verte. Avec ce nouvel espace, nous poursuivrons la lutte aux îlots de chaleur et maintiendrons un poumon dans le Quartier des spectacles. »
      Étant donné le développement immobilier à venir à proximité, Domtar et le Groupe Canvar se sont engagés à contribuer financièrement à l'aménagement et au verdissement du site Eugène-Lapierre.
      Une démarche participative
      Approche éprouvée dans l'aménagement de milieux de vie, la démarche d'urbanisme proposée par le CEUM permettra d'enrichir l'analyse des professionnels. Elle favorisera un dialogue ouvert et une interaction productive entre ces derniers et les usagers, et ce, tout au long du processus qui se déroulera d'ici la fin de 2018. À cet effet, le CEUM proposera une démarche qui tient compte du désir de l'arrondissement de naturaliser le site, mais également de soutenir la vocation du Quartier des spectacles, afin d'allier nature et culture. Dès cet été, le CEUM sera – entre autres initiatives – présent aux abords du site pour prendre le pouls des passants.
      Un îlot de chaleur en moins
      Les îlots de chaleur ont des impacts négatifs sur l'environnement et la santé des citadins. L'absence d'arbres et de végétation et la présence de larges surfaces minérales ont des conséquences directes sur la qualité de vie. La fermeture prochaine du jardin privé de Domtar a ainsi amené l'arrondissement à enclencher un processus de transformation du terrain de stationnement adjacent que possède la Ville de Montréal. Grâce à la végétalisation qui y est envisagée, la fréquence, la durée et l'intensité des vagues de chaleur accablante qui touchent la santé en milieu urbain pourront être diminuées.
      « Cette démarche de développement durable constitue un geste riche pour tous les usagers du centre-ville et pour les générations futures. À terme, l'arrondissement de Ville-Marie sera en mesure de retenir les meilleures interventions possibles afin d'aménager le site Eugène-Lapierre pour le rendre plus vert et plus accueillant pour les nombreux festivaliers, résidents et travailleurs du Quartier des spectacles », a conclu la mairesse Valérie Plante.