Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'wellington'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Projets immobiliers
    • Propositions
    • En Construction
    • Complétés
    • Transports en commun
    • Infrastructures
    • Lieux de culture, sport et divertissement
    • Projets Annulés
  • Discussions générales
    • Urbanisme et architecture
    • Nouvelles économiques
    • Technologie, jeux vidéos et gadgets
    • Technologies urbaines
    • Discussions générales
    • Divertissement, Bouffe et Culture
    • L'actualité
    • Hors Sujet
  • Aviation MTLYUL
    • Discussions générales
    • Spotting à YUL
  • Ici et ailleurs
    • Ville de Québec et reste du Québec
    • Toronto et le reste du Canada
    • États-Unis d'Amérique
    • Europe
    • Projets ailleurs dans le monde.
  • Photographie et vidéos
    • Photographie urbaine
    • Autres photos
    • Anciennes photos

Calendriers

Aucun résultat à afficher.

Aucun résultat à afficher.

Blogs

Aucun résultat à afficher.

Aucun résultat à afficher.


Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Biography


Location


Intérêts


Occupation

22 résultats trouvés

  1. Je n'ai pas trouvé de meilleur fil, mais c'est en construction!
  2. http://gcaimmobilier.com/murray-phase-3
  3. Voici une mise à jour de ce projet : - Description : 17 étages, 135 unités (25% vendues au 21-06-12) - Commerces : 2 premiers étages sont commerciaux : épicerie Métro, pharmacie,... - Localisation : entre Peel et Shannon, au sud d'Ottawa - Promoteur : Devimco - Prix : moy. $390/pi.ca. - Livraison : été 2015 - Pavillon des ventes : 1040 Wellington - Site web : http://www.districtgriffin.com
  4. Nom: District Griffin Hauteur: 18 étages (tour bureaux/hôtel) et 20 étages (tour résidentielle) Coût du projet: Promoteur: DEVIMCO et Groupe Cholette Architecte: Emplacement: Young/Wellington/Peel/Smith* Début de construction: Printemps 2011 Fin de construction: Été 2013 Site internet: http://www.districtgriffin.com Lien webcam: Autres informations: *La portion bureaux est loué à 97.7% (septembre 2013) *La tour résidentielle aura front sur Smith *La tour bureaux/hôtel aura front sur Wellington *188 condos, *Hôtel Alt 154 chambres *100 000 pied carré d’éspace de bureau *50 000 pied carré d’espace commerciale *6 Restaurants *1 garderie Ancienne version :
  5. Après toute les changements du Griffintown ,,,,,il y as t'il des plans pour construire au dessus du EQ3*
  6. Another great upcoming restoration along Verdun's main street. As of September 2015: The Baptist Church had been there since 2002 and moved out on July 5th 2015. Bye bye silly blue panels. June 2015: Perhaps Uniprix can follow suit and restore their facade at 4470 Wellington. I think this used to be an arena of some kind, or a boxing gym?
  7. Désolé, j'aurais bien aimé vous présenter une belle tour. Il s'agit plutôt de la rénovation des bâtiments situés au coin de Wellington et du Shannon, l'îlot 12 du projet District Griffin. Visiblement, ça sera un Pharmaprix. Sur Centria : Avant : Après :
  8. Je ne sais pas si il y a déjà une discussion pour un projet (inconnu?) entre les rues Wellington, du Centre et Saint-Columban, à côté du Square Saint-Patrick, mais en voilà un. Si quelqu'un a des infos, ou que le sujet est déjà couvert dans un autre fil, manifestez-vous!
  9. ProposMontréal

    Verdun ouvre la porte aux bars.

    À l'Exception du Benelux, ça fait presque 140 ans que Verdun est un ville sans de débit de boisson. Suite à un plan de restructuration de 10 ans. La ville ouvrira finalement la chance d'ouvrir un bar, brasserie ou tavernes sur Wellington et à l'ïle des Soeur. Pourquoi la ville devenue arrondissement aura restée sèche aussi longtemps ? À lire ici La seule ville encore sous la Loi de la Tempérance restera nos amis de St-Lambert.
  10. Je me sens un peu obligé de créer ce fil, puisque le projet se construit litéralement à côté de chez nous, et puisque j'adore mon quartier je veux le promouvoir au max Infos + photos tirés du site: http://www.gcaimmobilier.com/wellington GCA immobilier (Le Murray, Maisons de ville sur Congrégation, etc) Condos le Wellington, coin Wellington et Congrégation à Pointe-Saint-Charles. L'immeuble remplacera un petit atelier décrépit + un terrain vide. Une construction moderne de 13 unités seulement, au coin des rues Wellington et De la Congrégation. Des condos façonnés pour répondre aux besoins des montréalais aimant concilier vie de banlieue et accessibilité des services urbains, sans aucun compromis. Le quartier, prisé par les jeunes familles, partage, avec son voisin Griffintown l’exclusivité des berges du Canal Lachine. On y retrouve l’une des plus belles piste cyclable de la région, de nombreux parcs, le marché Atwater ainsi qu’une très belle variété de restaurants et terrasses. Des prix imbattables qui surprennent, des garages intérieurs accessibles, une fenestration abondante, une finition sans pareille, des électroménagers et l’air climatisé inclus, le Wellington se définit clairement comme un incontournable. 3 étages / 13 unités / Stationnements privés - 60% vendu selon le site web Ils ont commencé à creusé ce matin même. Je ferai des updates dans les mois à venir.
  11. Ça m'étonne que ça soit passé inaperçu? http://coolopolis.blogspot.ca/2013/12/bridge-and-wellington-demolished.html
  12. ProposMontréal

    Bâtiments Abandonnés et Oubliés.

    Je suis en train de faire une liste de buildings intéressants qui sont présentement "oubliés" par leurs propriétaires, un peu comme il est arrivé à la Maison Redpath. Pas nécessairement la même chose que la liste d'Héritage Montréal. J'essais de faire un top 10 des buildings à sauver. Selon ma propre opinion pour mon blogue, mais j'ai besoin de votre aide. Je suis certain que je n'ai pas tous les buildings et je ne connais pas tous Montréal après tout. Prérequis pour faire la liste 1. Building doit avoir une certaine histoire, pas nécessairement ancienne, doit avoir de l'intérêt. Un triplex de la 5e avenue à verdun datant de 1930 est peut-être vieux mais n'a pas "d'histoire" 2. Le bâtiment doit être laissé en décrépitude par son propriétaire. Coin St-Laurent et des Pins, le proprio a du faire faire des rénovations, ne compte donc pas. 3. Dans un endroits qui vaudrait la peine d'être sauvé, Prime real estate. Voici ma liste jusqu'à maintenant, j'attend vos suggestions pour faire un Top 10. Cinéma Champlain, Ste-Catherine Est, Montréal Silo #5, Vieux-port, Montréal Canada Malting, Rue St-Ambroise, St-Henri. Forge Cadieux, Rue St-Paul, Montréal. Maison Louis-Hippolyte La fontaine, Rue Overdale, Montreal Caserne Létourneux, Notre-Dame Est. Eventide Home - Salvation Army, 7480 St-Jacques, NDG Tunnel Wellington, Wellington, Griffintown, Église du Très-Saint-Nom-de-Jésus, Hochelaga-Maisonneuve (promesse, mais toujours rien) Bureau Canada Packing, 316 Rue Bridge, Sud-Ouest. Banque Molson, 5001 Notre-Dame Ouest, St-Henri. Pavillon du Pont Jacques-Cartier, Ile Ste-Hélène, Sous le Pont. Externat Sainte-Sophie, 1105 Gouin Est. Merci de votre aide et vos suggestions.
  13. http://www.lapresse.ca/le-droit/actualites/ville-de-gatineau/201307/08/01-4668701-deux-tours-de-33-etages-au-coeur-de-gatineau.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_B13b_ville-de-gatineau_86608_section_POS1
  14. http://www.ledevoir.com/opinion/blogues/le-blogue-urbain/379343/un-nouveau-quartier-pour-les-riches-ou-pour-tout-le-monde Un nouveau quartier pour les riches ou pour tout le monde? 29 mai 2013 07h46 | Marco Fortier | Le blogue urbain Photo : Société immobilière du Canada (SIC) Ces terrains d’une valeur extraordinaire, situés le long du canal de Lachine, sont en voie d’accueillir un nouveau quartier. Ce quartier vaut de l’or. À deux pas du centre-ville de Montréal, grand comme 120 terrains de football, le Bassin Wellington a le potentiel d’accueillir 3 millions de pieds carrés de bâtiments, soit une superficie équivalente à deux fois la Place Ville-Marie. Ces terrains d’une valeur extraordinaire, situés le long du canal de Lachine, sont en voie d’accueillir un nouveau quartier. Sans faire de bruit, la Société immobilière du Canada (SIC) a appelé le mois dernier les promoteurs immobiliers à soumettre des projets pour redonner vie à ce secteur au passé industriel. La SIC a confié ce mandat de relance au groupe financier Brookfield. On en sait bien peu sur les intentions de Brookfield et de la SIC, une société d’État qui a pour mission de développer les terrains du gouvernement fédéral. Mais déjà, des groupes communautaires de Pointe-Saint-Charles montent au front pour éviter que le Bassin Wellington soit offert à un promoteur privé sans véritable débat public. Ne pas répéter Griffintown « Il reste tellement peu de terrains publics dans ce secteur, ils ont tous tellement été bradés au profit d’entreprises privées, que nous demandons un développement qui réponde aux besoins réels des Montréalais », dit Karine Triollet, du groupe communautaire Action-Gardien. Elle dit craindre une répétition de ce qu’elle considère comme « les erreurs de Griffintown », le quartier voisin : la construction de milliers de condos vendus à prix d’or, sans tenir compte des 80 % de Montréalais qui n’ont pas les moyens de s’y installer. « Un maigre 15 % à 20 % de logements communautaires, c’est insuffisant », dit-elle. Karine Triollet n’est pas contre le développement économique, mais elle dit souhaiter une vaste réflexion sociale avant de lancer ce nouveau chantier. On verra dans les prochains mois si les groupes communautaires auront été entendus. Ou si l’épaisseur du portefeuille sera le principal critère pour choisir les résidants.
  15. Puisque c'est une étude, j'ignore si j'aurais du la mettre dans vision. Des images de plus grandes tailles sont disponibles sur le site. https://maps.google.com/maps?q=45.522022,-73.707404&ll=45.484718,-73.556643&spn=0.00859,0.021136&num=1&t=h&z=16
  16. http://www.mercer.com/qualityoflivingpr#city-rankings 1 Vienna Austria 2 Zurich Switzerland 3 Auckland New Zealand 4 Munich Germany 5 Düsseldorf Germany 5 Vancouver Canada 7 Frankfurt Germany 8 Geneva Switzerland 9 Bern Switzerland 9 Copenhagen Denmark 11 Sydney Australia 12 Amsterdam Netherlands 13 Wellington New Zealand 14 Ottawa Canada 15 Toronto Canada 16 Hamburg Germany 17 Berlin Germany 18 Melbourne Australia 19 Luxembourg Luxembourg 20 Stockholm Sweden 21 Perth Australia 22 Brussels Belgium 22 Montreal Canada
  17. steve_36

    W4455 - 3 étages

    Petit projet situé sur la rue Wellington à Verdun et qui rempli bien un terrain vacant. De plus, il s'intègre bien dans le tissu urbain d'époque industriel de ce coin. http://w4455.ca/
  18. We like winners. Whether it's the winning army of a war or the world's fastest 100 meter runner, we lavish attention and praise on the victors and relegate the losers to the dustbin of history. The same is true of travel - the most important travel cities like New York, London, Sydney and Tokyo are favored by visitors while lesser-known destinations are skipped, scratched from the itinerary or just plain ignored. The destinations we visit win our attention for good reason. They're typically the biggest cities - meaning they have the best restaurants, biggest museums and largest inventory of hotels. Yet when we travel to only the "most popular" or "biggest," we ignore a fundamental truth of travel. What we know about a place has as much to do with what we're told as it does with what we actually find once there. With that in mind, Gadling is bringing you a compilation of our favorite "second cities" - large urban areas that are among the biggest in their country but frequently overshadowed by more famous capitals. The following picks boast many of the same amenities that make their bigger rivals so famous - top notch cultural institutions, unique local charm, great cuisine and nightlife. How many have you visited? Take a look below: * Second City #1 - Osaka, Japan - travelers love to talk about Tokyo, but focusing exclusively on Tokyo does serious injustice to the city of Osaka. What Osaka lacks in population, it more than makes up for in its citizens' lust for life and sheer zaniness. Along the streets of Osaka's Dotonbori district you'll find a raucous party of eating and drinking that is virtually unmatched anywhere on earth. In addition to the city's famous Takoyaki octopus balls and grilled snow crab, Osaka also boasts cultural attractions like Osaka Castle and the Momofuku Ando Instant Ramen Museum. * Second City #2 - Gothenburg, Sweden - Stockholm is unquestionably Sweden's capital and its largest city. But not nearly as many have been to Gothenburg, the country's second largest metropolis and home to Sweden's largest university. The large population of students means Gothenburg has a surprisingly fertile arts and culture scene, frequently rivaling its larger sibling Stockholm for an unassuming, fun experience - all at a fraction of the price. * Second City #3 - Krakow, Poland - Krakow has slowly become of one Poland's greatest tourist attractions in recent years, steadily easing out of the shadow of much larger Warsaw. Unlike Warsaw, which was leveled by bombing during World War II, Krakow retains much of its historical architecture - a unique feature that will have first time visitors in awe. * Second City #4 - Melbourne, Australia - neighboring Sydney might boast the Opera House and stunning harbor views, but Australian visitors ignore Melbourne at their peril. The city is packed to the brim with top-notch shopping, hidden laneways and world class events like the Australian Open tennis tournament. * Second City #5 - Wellington, New Zealand - Auckland might appear to dominate New Zealand's economic and cultural agenda, but in truth it's modest-sized Wellington that's really calling the shots. In addition to being New Zealand's capital city, Wellington has a world-class museum at Te Papa, killer food and what might be the best cocktails this side of the Pacific. * Second City #6 - Montreal, Canada - any visitor that's been to the capital of Canada's Quebec province can tell you: Montreal will give Toronto a run for its money any day of the week. In addition to hosting two fantastic music festivals each summer and bohemian nightlife, Montreal is also full of plenty of French colonial architecture and charm. * Second City #7 - Chicago, USA - a list of "second cities" would not be complete without Chicago, arguably the birthplace of the term and perennial competitor to bigger American cities like New York and Los Angeles. Make no mistake about it though: Chicago might be called the second city, but it has first-city amenities, including amazing museums, some of the best food in the U.S. and plenty of friendly residents. * Second City #8 - Salvador, Brazil - picturesque Rio de Janeiro and glitzy Sao Paulo may get all the attention in Brazil, but it's Salvador that's really stealing the show. The city's laid-back citizens, fantastic beaches and historic colonial architecture make it strong competitor for best place to visit in Brazil. Plus, if you want to go to Carnival, Salvador hosts some of the country's most authentic celebrations. * Second City #9 - Galway, Ireland - true, rowdy Dublin has the Guinness Factory and Book of Kells. But don't forget about Galway, a gem of a town along Ireland's wild and windy West Coast. Galway's position as home to many of the country's university students, rugged natural beauty and frequent festivals make it strong contender for Ireland's best-kept secret. * Second City #10 - Barcelona, Spain - if you're among the many travelers already raving about Barcelona's many charms, this pick comes as no surprise. Madrid might be the cultural and political head of Spain, but it is freewheeling Barcelona that is its heart. Between the picturesque city setting nestled between craggy foothills and the Mediterranean Sea, top-notch nightlife and shopping, warm climate or the burgeoning arts scene, there's a lot to love in Barcelona. Did we mention your favorite second city? Think we missed a hidden gem? Leave us a comment below and let us know what you think.
  19. Hugo Joncas, Journal Les Affaires 14:12 SAP Labs Canada est sur le point de s’entendre avec Motorola pour sous-louer une partie de l’espace que l’entreprise a libéré au 700, rue Wellington, dans la Cité du multimédia a appris LesAffaires.com. « Les négociations sont assez avancées », dit André Plourde, président du Groupe Immobilier de Montréal et courtier pour Allied, propriétaire de la Cité du multimédia. SAP Labs est installée à Montréal depuis 1998 pour y faire de la recherche et développement de logiciels de gestion en entreprise. L’entreprise occupe déjà 75 000 pieds carrés dans la phase 4 de la Cité du multimédia, au 111, rue Duke. Elle emploie 400 personnes. En avril dernier, SAP Labs annonçait son intention d’embaucher 100 personnes de plus d’ici un an. Quant à Motorola, elle a quitté ses locaux de la rue Wellington à l’été 2007, cinq ans après s’y être installée. Le géant américain de l’électronique a fermé le centre de recherche et développement qu’elle y exploitait dans la foulée d’un plan mondial de compressions. L’entreprise a quitté le Québec après avoir bénéficié de généreuses subventions, dont des crédits d’impôt de 40 % sur les salaires d’une partie de ses employés. Le bail de Motorola l’engage toutefois pendant encore trois ans. L’entreprise cherche donc un sous-locataire pour les 73 500 pieds carrés qu’elle occupe au 700, rue Wellington. Le courtier chargé de négocier pour Motorola a refusé de commenter. « Pour l’instant, l’entente est confidentielle, dit Jeremy Kenemy, chez Jones Lang Lasalle. Je ne suis pas autorisé à vous donner les détails : nous ne sommes pas rendus là. » Chez SAP Labs, l’attachée de presse s’est également abstenue de commenter.
  20. La Banque Nationale achète 12,5% de Wellington West 22 septembre 2008 - 09h08 Presse Canadienne La Banque Nationale (NA) achète une participation de 12,5% dans le groupe de services de courtage Wellington West Holdings, de Winnipeg, pour 35,8 M$. En vertu d'une entente conclue entre les parties, Banque Nationale Groupe financier versera 54,40 $ pour chacune des actions acquises. De plus, Wellington West aura le droit de recevoir de Banque Nationale Groupe financier jusqu'à 35 M$ de plus, soit l'équivalent de 53,10 $ par action, si elle atteint certains objectifs de bénéfice au cours des trois prochaines années. Dans le cadre de la transaction, Banque Nationale Groupe financier a aussi le droit d'acquérir jusqu'à cinq pour cent de plus du capital de Wellington West au cas où, des actionnaires existants souhaiteraient vendre leurs actions. Les achats supplémentaires à concurrence de cinq pour cent seront effectués à des prix basés sur les opérations de futures émissions d'actions de Wellington West. La conclusion de cette transaction est assujettie à un certain nombre de conditions, dont certaines autorisations réglementaires et l'adoption d'une nouvelle convention entre les actionnaires détenant au moins deux tiers des actions de Wellington West. La clôture de l'opération est prévue pour la mi-octobre. La Banque Nationale a précisé, lundi, en annonçant l'acquisition de cette participation, qu'une fois la transaction complétée, Wellington West continuera de fonctionner en toute indépendance sous le leadership de son équipe de haute direction et notamment de Charlie Spiring et Kish Kapoor, respectivement fondateur et chef de la direction, et président. En outre, Wellington West a accordé à Banque Nationale Groupe financier un droit de premier refus au cas où elle déciderait de réaliser certaines opérations, comme une vente de l'entreprise ou une vente d'un bloc important de ses actions. Un représentant de Banque Nationale Groupe financier siégera également au conseil d'administration de Wellington West. Banque Nationale Groupe financier doit maintenir un certain niveau de détention de parts afin d'être en mesure de préserver ses droits. Wellington West est associée depuis longtemps avec le réseau de correspondants de Banque Nationale Groupe financier; la société s'est engagée à maintenir cette relation pendant cinq ans.
  21. Cette participation est évaluée à 35,8 M$. En vertu d'une entente conclue entre les parties, la Banque Nationale versera 54,40 $ pour chacune des actions acquises. Pour en lire plus...
  22. controleman1

    Projet Industriel

    Bonjour, je m'introduis sur le forum. Je suis tombé sur ce forum par l'entremise de Cataclaw qui s'est présenté sur metrodemontréal. J'avais découvert skyscraper par cjb, mais le forum est mort depuis. Lecteur assidut, mais pas très bavard, j'étudis en photographie au Vieux Montréal depuis déjà 1an½. Pour mon cours de laboratoire cette session, on nous a demandé d'avoir un sujet de notre choix. Je vous ferai pas l'intégral du projet.. je me limite à 3 photos et les textes qui les accompagnent respectivement. Quoi du texte? Oui, oui du texte... Un gros 2 minutes de lecture en tout.. La première a été imprimé sur du papier Ilford ResinCoated Pearl en 8X10 La seconde sur du Fibre Ilford Pearl en 11X17 La troisème et quatrième n'ont pas été choisie dans ma sélection des plus scientifiques. ..et oui le rendu est mieu sur papier qu'en scan. Tunnel Wellington Construit dans les années 1931-1932, le tunnel Wellington avait pour but de faire travailler les gens après le crash boursier de 1929, mais plus principalement, il devait améliorer la circulation automobile entre les deux côtés du canal de Lachine. Le tunnel est doté de 3 voies, dont une qui fut emprunté par les tramways jusqu’au milieu des années 50. Lors de la construction du pont Wellington en 1995, l’extrême sud du tunnel fut remblayé de ciment et l’une des deux tours de ventilation devint à l’abandon, tandis que l’autre se vit recyclée en station de pompage pour la ville. Aujourd’hui, l’endroit n’est qu’un simple vestige d’une structure de béton et de métal qui se délabre en laissant derrière elle une trace de notre système de transport montréalais. T-Max 100 4X5 Aprox. 4min f/16 Incinérateur #3 Achevé en 1931, le premier incinérateur à déchets municipal de la ville de Montréal stimula l’emploi dans le quartier Rosemont. Capable de combler les besoins de la ville, les incinérateurs domestiques furent graduellement éliminer à cause des dangers, quelques 1500 foyers rendus désuets disparurent alors au début du siècle passé. Après 9 ans d’utilisation, les résidents du quartier et les cols bleus commencèrent à se plaindre de divers maux et symptômes relié à la piètre qualité de l’air ambiant. La bâtisse est alors pointée du doigt et la ville se résuma à construire un nouvel incinérateur au même emplacement. La nouvelle construction était dorénavant équipée de nombreuses innovations anti-polluantes qui ne sont toutefois pas parvenues à enrayer les émissions de gaz nocifs à court et long terme. Durant ses années d’opération, cette mangeuse de vidanges pouvait manger jusqu’à 50 Tonnes de déchets par heure. Véritable monstre du haut des 258 pieds des cheminées, elle était devenue un véritable danger pour la population, elle dût cesser toutes activités en Décembre 1993. La photographie ici présente fût prise du bas des 70 pieds de la fausse à déchet. Tri-X 320 (exp 98?) 120 Aprox. 5min f/16 Brasserie Dow Les débuts de la brasserie Dow de Montréal ont lieu en 1790 lorsque Thomas Dunn se convertit en brasseur à Laprairie. En 1808, Dunn déménage sur un terrain de la rue Notre-Dame et dix ans plus tard William Dow vient s’y joindre. Lors de la mort de Dunn, les frères prirent en mains l’entreprise WM. Dow & Company. Un amalgame de 14 entreprises indépendantes, dont Dow, prirent place dans la formation de la National breweries Limited et par la suite une division de la Canada Brewweries Limited. Le bâtiment principal basé à Montréal s’occupera de 70% de la production. En Juillet 1964, la Dow Brewery Limited annonce qu’elle financera la construction d’un Planétarium sur le square Chaboillez. Le 3 Avril 1966, aux nouvelles, on peut apprendre la mort de plusieurs personnes ayant consommé la bière faite par la compagnie. Dow retira immédiatement sa marchandise, mais ne parvient jamais à prouver la cause exacte, du même fait, elle venait de perdre la confiance du peuple. Aujourd’hui encore, le nombre de décès reste incertain. Tri-X 320 (exp 98?) 120 Aprox. 5min f/16 Silo Linseed, je n'ai pas trouvé d'information pertiante, mais j'aime bien le lightpainting qui donne une semi-impression-de-jour. Tri-X 320 (exp 98?) 120 Aprox. 5min f/16