Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'urbain'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Projets immobiliers
    • Propositions
    • Lieux de culture, sport et divertissement
    • En Construction
    • Complétés
    • Transports et infrastructures
    • Visions
    • Immeubles détruits
    • Projets Annulés
    • Projets oubliés et/ou en suspens
  • Généralités - Main Forum
    • Rénovations, aménagements extérieurs et domotique
    • Discussions générales
    • Sports
    • Sondages
    • Divertissement, Bouffe et Culture
    • Technologies urbaines
    • Ressources
    • L'actualité
    • Opinions de l'extérieur sur Montréal
    • Hors Sujet
  • Aviation MTLYUL
    • Discussions générales
    • Spotting à YUL
  • Ici et ailleurs
    • Ville de Québec et reste du Québec
    • Toronto et le reste du Canada
    • États-Unis d'Amérique
    • Europe
    • Projets ailleurs dans le monde.
  • Photographie et vidéos
    • Photographie urbaine
    • Autres photos
    • Anciennes photos

Calendriers

Aucun résultat à afficher.

Aucun résultat à afficher.

Blogs

Aucun résultat à afficher.

Aucun résultat à afficher.


Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Biography


Location


Intérêts


Occupation


66 résultats trouvés

  1. Emplacement exceptionnel sur l'avenue Victoria Design contemporain, style urbain, espace épuré Immeuble de 4 étages avec stationnement intérieur pour les résidents Espaces couvert pour les automobiles des visiteurs Ascenseur Toit terrasse communautaire Système de caméras intérieur et extérieur sur DVR Intercom avec caméra de l'entrée Condominiums 3 1/2- 4 1/2- 5 1/2 Construction et produits de qualité supérieur Fenestration abondante Immeuble avec le service de Gaz Métro Insonorisation supérieur dans les planchers et murs mitoyen Vue sur le Country Club de St-Lambert et la ville de Montréal http://www.pururbain.com//pururbain_1/projet
  2. Adapter l'urbanisme à l'hiver : l'exemple d'Edmonton Le mercredi 8 février 2017 [TABLE=class: visuel] <tbody>[TR] [TD][/TD] [/TR] [TR] [TD=class: legende] Daniel Cournoyer, directeur général de la Cité francophone devant l'une des cabines chauffées par le soleil à Edmonton. Photo : Radio-Canada/Dominic Brassard [/TD] [/TR] </tbody>[/TABLE] Montréal pourrait s'inspirer de l'architecture et de l'urbanisme de la capitale albertaine pour devenir une véritable ville d'hiver, croit Dominic Brassard. Edmonton a installé, dans les parcs de la ville, de petites cabanes en bois entièrement chauffées par le soleil pour réchauffer les citoyens. « Leur conception est géniale. Elles ne coûtent presque rien à construire et se démontent facilement au printemps », précise le journaliste. Néanmoins, la stratégie hivernale d'Edmonton va bien au-delà de ça. L'aménagement urbain prend en considération le vent, capte la lumière du jour, etc. Une autre façon d'aménager la ville est de construire des terrasses qui restent ouvertes tout l'hiver. « Ça favorise la vie de quartier! Ça vous permet de manger ou de prendre un café en même temps que vous regardez un piéton qui marche », ajoute Dominic Brassard. Adapter l'urbanisme à l'hiver : l'exemple d'Edmonton | Le 15-18 | ICI Radio-Canada Première
  3. http://journalmetro.com/actualites/m...es-en-un-mois/ 18/07/2016 Mise à jour : 18 juillet 2016 | 22:17 Ville-Marie: 50 000 mégots de cigarette recyclés en un mois Par Rédaction Métro SAESEM Une trentaine de cendriers sont installés dans l'Arrondissement Ville-Marie. En mois d’un mois, 50 000 mégots de cigarette ont été recyclés grâce à au projet-pilote Mégot Zéro de la Société pour l’action, l’éducation et la sensibilisation environnementale de Montréal (SAESEM), lancé à la mi-juin. Une vingtaine de cendriers spéciaux installés sur la rue Sainte-Catherine, dans le Village, et une douzaine d’autres dans le Vieux-Montréal, permettent ainsi de recueillir les mégots pour les recycler. Les filtres de cigarettes ainsi ramassés sont envoyés à l’entreprise TerraCycle, pour en faire du plastique qui servira à fabriquer des palettes et du mobilier urbain. Ce projet est très vert, puisque c’est à bord de véhicules électriques ou à vélo que se fait la collecte des mégots. Les mégots n’étant pas biodégradables, ils sont très dommageables pour l’environnement. Selon le SAESEM, ils représentent 30% des déchets retrouvés sur le domaine public.
  4. J'ai entendu parlé de ce projet à la radio aujourd'hui sur le site de la Ville Pierrefonds-Ouest Projet Développement immobilier du secteur Pierrefonds-Ouest; Création d’espaces de conservation d’importance; Construction d’un boulevard urbain dans l’emprise non construite de l’autoroute 440. Contexte Le secteur de Pierrefonds-Ouest couvre un vaste territoire de 400 hectares situé à l’extrémité ouest de l’arrondissement de Pierrefonds-Roxboro. Une portion de ce territoire est destinée à accueillir une communauté viable, correspondant à l’idée d’un quartier offrant une diversité de services de proximité et d’équipements publics accessibles à tous, des espaces verts de qualité et en nombre suffisant et une variété de typologies d’habitation. Le développement immobilier du secteur s’effectuera en étroite harmonie avec la création d’espaces de conservation. L’agrandissement du parc-nature de l’Anse-à-l’Orme permettra entre autres de créer un vaste corridor écologique et récréatif entre le bois Angell, le parc agricole du Bois-de-la-Roche et le parc-nature du Cap-Saint-Jacques. Il s’inscrira autour de la rivière à l’Orme, seule rivière intérieure de l’île de Montréal, et couvrira une superficie plus grande que le parc du Mont-Royal. La réalisation de ce projet urbain, situé dans un secteur enclavé et non desservi, est tributaire de la mise en place d’infrastructures de transport efficaces et d’infrastructures souterraines. Plus spécifiquement, un boulevard urbain doit être aménagé entre le boulevard Gouin et l'autoroute 40, dans l'emprise non construite de l'autoroute 440 appartenant au ministère des Transports du Québec. Le secteur a fait l’objet d’une démarche de planification impliquant des intervenants du milieu municipal, gouvernemental ainsi que les grands propriétaires fonciers concernés. Objectifs Construire un quartier intégré à un milieu naturel, se distinguant aussi par sa composition urbaine, par la qualité de l’aménagement du domaine public et par un réseau de circulation favorable aux transports collectif et actif; Protéger un riche patrimoine naturel et une mosaïque de paysages et les mettre en valeur par l’implantation de divers équipements récréatifs. Composantes et caractéristiques Développement immobilier : 185 hectares, incluant : plus de 5 000 logements; près de 23 hectares de parcs locaux, parcs de quartier et bassins de rétention. [*]Espaces de conservation : 180 hectares Investissements prévus 20,3 millions de dollars
  5. RDP-PAT veut une rue Sherbrooke Est «digne d’une métropole» Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles (RDP-PAT) s’est doté d’un plan d’urbanisme afin de donner une vision d’avenir pour la rue Sherbrooke, artère que l’arrondissement veut plus verte, moderne et urbaine. Le plan de développement urbain, économique et social (PDUES) adopté lors de la dernière séance du conseil d’arrondissement établit les lignes directrices de l’aménagement du territoire aux abords de la rue Sherbrooke. Selon Yann Lessnick, conseiller en planification à la direction du développement du territoire, l’arrondissement misera sur le développement résidentiel et commercial lors de l’élaboration d’éventuels projets dans cette artère du quartier. «Nous voulons que la rue Sherbrooke devienne un corridor urbain contemporain digne d’une ville comme Montréal, dit-il. Nous voulons que les citoyens sentent déjà, lorsqu’ils arrivent de Repentigny par la rue Sherbrooke, qu’on arrive dans une métropole.» Des efforts seront donc consacrés afin de mettre en valeur la portion de rue entre le carrefour giratoire à l’extrémité est de la rue Sherbrooke et la gare de Pointe-aux-Trembles à la hauteur de la 57e Avenue, tronçon où circulent quotidiennement 24 000 véhicules. Une meilleure image Les promoteurs qui souhaitent développer des projets dans le secteur devront se plier à certaines normes établies par l’arrondissement. «Nous souhaitons avoir un cadre bâti particulier à l’entrée de la ville. Travailler avec des matériaux nobles, avoir une architecture relevée qui sera durable, mais qui offrira une conception visuelle intéressante afin de bonifier l’image de cette partie de la rue», indique M. Lessnick. Les espaces verts qui longent la rue Sherbrooke, dont le Parc de la Coulée Grou et le Parc-nature de la Pointe-aux-Prairies seront également mis en valeur. «L’arrondissement est vu comme un lieu urbain dans un milieu naturel, c’est une image que nous aimons et que nous voulons conserver», souligne le conseiller en planification. Commerces et résidences Rappelons que ce plan a été adopté à la suite de plusieurs consultations auprès des citoyens et organismes du secteur. «Les gens veulent avoir des commerces de proximité. Des restaurants, des lieux pour se réunir, des petites boutiques spécialisées, et c’est sur ça que nous allons mettre l’accent dans ce plan.» Plusieurs intersections pourraient devenir de nouveaux pôles commerciaux, notamment le coin des rues de la Rousselière et de la Famille Dubreuil. «Cette partie de la rue Sherbrooke est considérée comme un désert alimentaire. Il est difficile de se procurer des aliments frais, alors nous allons essayer de trouver une façon de changer cette situation, signale M. Lessnick. Nous voulons offrir des services complémentaires afin que les gens ne soient pas obligés de se déplacer à Anjou ou Repentigny afin de se procurer certains produits.» Finalement, on indique qu’en ce qui concerne le développement résidentiel, l’arrondissement favorisera une densification du secteur. «On parle de projets de six étages et plus. Les gens sont tout à fait d’accord avec cette approche et nous pensons que c’est également une façon de moderniser cette artère», conclut le conseiller. Selon l’arrondissement, près de 35 hectares de terrains vacants sont disponibles pour le développement résidentiel et commercial dans ce secteur du quartier. http://journalmetro.com/local/pointe-aux-trembles-montreal-est/actualites/915674/rdp-pat-veut-une-rue-sherbrooke-est-digne-dune-metropole/
  6. L'autoroute Bonaventure sera reconstruite en boulevard urbain et renommée Boulevard Robert-Bourassa.
  7. À quand une belle grande patinoire sur le canal de Lachine? 17 février 2014 16h27 | Marco Fortier | Le blogue urbain http://www.ledevoir.com/opinion/blogues/le-blogue-urbain/400206/a-quand-une-belle-grande-patinoire-sur-le-canal-de-lachine Une belle patinoire sur le canal de Lachine pourrait devenir un lieu emblématique de Montréal. Chaque hiver, sur les eaux glacées du canal de Lachine, dans le sud-ouest de Montréal, une toute petite patinoire prend vie. Entretenue par des enfants, et peut-être leurs parents. Une toute petite patinoire juste assez grande pour faire une partie de hockey. Nos amis de l'Association du design urbain du Québec ont posé récemment une très bonne question : pourquoi ce fabuleux canal long de 14,5 kilomètres n'héberge-t-il pas une patinoire digne de ce nom? Une vraie belle patinoire pourrait devenir un lieu emblématique de Montréal, un peu comme la patinoire du canal Rideau fait la réputation d'Ottawa comme ville d'hiver. Le canal de Lachine est bien beau en été, mais en hiver, c'est le désert. Il ne s'y passe pas grand-chose. Le canal longe pourtant Griffintown et Pointe-Saint-Charles, deux des quartiers les plus dynamiques de Montréal, qui connaissent une sorte de renaissance après des années difficiles. «Il y a tout un potentiel aux abords du canal de Lachine. On pourrait y aller étape par étape, en aménageant une patinoire entre le bassin Peel et le marché Atwater, par exemple», dit Jérôme Glad, de l'Association du design urbain du Québec. Pour lui, le canal représente une belle occasion de «mettre Montréal sur la mappe» en hiver. Aux Pays-Bas, les multiples canaux sont pris d'assaut par les patineurs durant la saison froide. Même chose ailleurs au Canada : la rivière Assiniboine, à Winnipeg, se transforme en piste cyclable — et de ski de fond — durant l'hiver. Benoit Dorais, maire de l'arrondissement du Sud-Ouest, est bien d'accord avec l'idée d'aménager une patinoire sur le canal de Lachine. Il rappelle qu'en 2009, une pétition signée par plusieurs centaines de résidants du quartier avait réclamé une patinoire sur le canal. L'arrondissement ne roule pas sur l'or, mais le maire serait favorable à répartir sur 12 mois, plutôt qu'uniquement en été, le budget des activités prévues au canal. «Ça peut être une patinoire sur le canal, ou encore des pistes de ski de fond, de raquette ou de vélo le long du canal», dit-il. Le problème avec le canal, c'est que l'eau est instable, explique-t-il. De l'eau chaude est rejetée par des industries dans certains secteurs à l'ouest de l'échangeur Turcot. Chaque année, au moins une personne est secourue dans le canal parce que la glace a cédé sous son poids. Une des plus belles sections, entre le Vieux-Port et le marché Atwater, est propice au patinage. Avouez qu'une belle grande patinoire aiderait sans doute à profiter de l'hiver. En attendant les jours pas si lointains où on pourra enfin ressortir les kayaks... Une belle patinoire sur le canal de Lachine pourrait devenir un lieu emblématique de Montréal. L'hiver, il ne se passe pas grand chose actuellement sur le canal de Lachine. Aux Pays-Bas, les multiples canaux sont pris d'assaut par les patineurs durant la saison froide.
  8. MARTY

    Campus 54

    Here we go Scoop Time!!!!...I checked in google so I hope it's a real scoop. Anyways enjoy. Prochainement édifié sur Côte-de-Liesse, à l'angle de l'autoroute Décarie, Campus 54 offre plus de 700 000 pieds carrés d'espaces locatifs. Projet phare dans le développement du quartier industriel de Ville Mont-Royal, Campus 54 est un leader en termes de nouvelle génération d'espaces à bureaux en Amérique-du-Nord. À contre-courant des immeubles ordinaires, le complexe s'inspire du style de vie de la génération Y.* Situé à proximité du réseau de transport collectif et des grands axes routiers, Campus 54 est un véritable oasis urbain pour les employés où le travail rime avec partie de plaisir: - bureaux modernes et aérés; - nombreuses aires communes, tel que cafés, lounges,*restaurants;* - salle de gym; - terrasse et potager sur le toit;* - service de buanderie; - et bien d'autres avantages jouissifs. from the architects Pelletier de Fontenay http://campus54.com/swf/ http://http://campus54.com/ :shhh::shhh::shhh:
  9. IluvMTL

    Le blogue urbain

    Plus d'une cinquantaine d'opinions sur des sujets diverses déjà publiés Voir ce lien: http://www.ledevoir.com/opinion/blogues/le-blogue-urbain Le blogue urbain explore la ville comme espace de vie, autour de différents thèmes: transports, vélo, architecture, aménagement, étalement urbain, patrimoine. Un blogue collectif, écrit par des journalistes du Devoir passionnés de vie urbaine.
  10. IluvMTL

    L'informateur Immobilier commercial

    http://www.informateurimmobilier.com/ https://www.facebook.com/informateurimmobilier?ref=ts L'informateur Immobilier commercial (infolettre et site Internet)www.informateurimmobilier.com L’informateur Immobilier commercial est une infolettre très ciblée, doublé d’un site Internet, qui s’adresse aux abonnés des magazines de JBC Média. Il fait connaître les dernières nouvelles ayant trait à l’immobilier commercial, industriel et multirésidentiel, ainsi qu’au droit immobilier, à la gestion des bâtiments et au développement urbain de même que des opportunités d’affaires et d’investissements dans différentes régions du Québec. Nominations, acquisitions, nouveaux projets, statistiques, rapports de marché, plans d’urbanisme, résultats des fonds de placement immobilier et plus encore.
  11. article très intéressant sur le site de Radio-Canada avec des photos de Google StreetView d'avant/après différents projet 12 lieux de Montréal que vous ne reconnaîtrez pas Mise à jour le jeudi 21 août 2014 à 11 h 58 HAE Vous rappelez-vous à quoi ressemblait le Quartier des spectacles en 2007? Alors que le Quartier souffle ses cinq bougies, nous vous proposons de revoir Montréal telle qu'elle était avant. Vous avez peut-être d'ailleurs vu passer sur la toile des images saisissantes de type « avant et après » dans des villes comme Détroit, avec Google Street View qui permet depuis peu de retourner dans ses archives. Nous nous en sommes inspirés et avons demandé à deux experts de nous parler de 12 lieux qui ont changé de façon marquée à Montréal. Dinu Bumbaru, directeur des politiques d'Héritage Montréal, et Jérôme Glad, de l'Association de design urbain du Québec, se sont prêtés au jeu avec ces images de 2007 à 2012, date de la dernière mise à jour des photos. la liste des 12 lieux : Place des festivals Monastère franciscain Métro Guy École Baril Rue Sainte-Catherine Est Rue Laurier Parc Baldwin Mile-Ex Griffintown Musée des beaux-arts Carré Saint-Laurent Place l'Acadie http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/societe/2014/08/21/001-12-lieux-montreal-avant-apres-google-street-view-architecture.shtml
  12. http://ville.montreal.qc.ca/portal/page?_pageid=6197,47484237&_dad=portal&_schema=PORTAL Catalogue de mobilier urbain Bancs Plusieurs choix de bancs en bois ou en plastique recyclé Banc secteur 5 avec dossier en plastique recyclé Banc secteur 5 sans dossier en plastique recyclé Banc secteur 8 avec dossier en plastique recyclé Banc sans dossier en plastique recyclé Banc "Parc Lafontaine" avec dossier Banc "Parc Lafontaine" sans dossier Banc "Parc Lafontaine" simple avec dossier Banc long "Roy-Lafontaine" Banc double "Square des Frères-Charon" Bac à fleurs Un mobilier urbain en harmonie avec l'environnement Bac à fleurs secteur 5 en plastique recyclé Corbeille Corbeille alliant esthétisme, robustesse et durabilité Corbeille secteur 5 en plastique recyclé Tables de pique-nique Une solution pratique et écologique Table de pique-nique régulière en plastique recyclé Table de pique-nique adaptée en plastique recyclé (pour personnes à mobilité réduite) Table de pique-nique hexagonale en plastique recyclé Table de jeu Autres services offerts La Direction du matériel roulant et des ateliers est un maître d’œuvre du mobilier urbain, mais aussi des meubles de bureau et de style qui peuvent être fabriqués, par exemple pour un hôtel de ville ou un édifice luxueux. Nous offrons également des services de rembourrage et de peinture électrostatique (filières, corbeilles).
  13. http://www.quartier440.ca/projet-condo-laval.html Fenêtre ouverte sur la sérénité et la quiétude, Quartier 440 déploie un espace où la nature reprend ses privilèges, pour le plus grand plaisir de ses habitants. Le Quartier 440 est protégé de la circulation grâce à l’Avenue Jacques Bureau qui traverse tout le complexe et fini en rond-point. Comportant deux espaces verts publics, un aménagement paysagé élaboré et des toitures vertes écologiques, le 440 s’instaure comme étant le premier parc urbain à vocation résidentielle de la région Laval et Rive-Nord. Localisé à moins de 5 minutes des autoroutes 440, 15 et 13 ainsi que des principales zones commerciales de Laval, le Quartier 440 est le compromis idéal entre la campagne et la ville.
  14. Nous aimerions présenter notre projet Imaginons Bellechasse. Imaginons Bellechasse est un projet de recherche-action basé à l’Université McGill. Nous invitons la population à participer à notre forum en ligne, qui sera en ligne jusqu'au 15 juillet. Il offre l'opportunité de se prononcer sur plusieurs propositions d'aménagement urbain du secteur Bellechasse, situé dans le sud-ouest de l'arrondissement Rosemont-La Petite-Patrie. Pour en apprendre plus et participer: http://imaginonsbellechasse.com/. Des propositions concrètes pour le secteur Bellechasse Ce forum est l’aboutissement d’une année de travail collaboratif entre le Comité Logement de la Petite-Patrie et des chercheurs et étudiants en urbanisme, architecture et droit de l’Université McGill. Il présente des idées basées sur des consultations auprès de la communauté pour améliorer le Programme particulier d'urbanisme (PPU) existant. Par exemple, comment verdir le secteur tout en favorisant sa sécurité alimentaire? Pourquoi ne pas créer des liens piétons sécuritaires vers le métro Rosemont? Comment créer une nouvelle vie de quartier? Cette semaine, notre plus récente proposition invite la population à se prononcer sur la manière d’intégrer du logement abordable dans le quartier. Nous voulons votre avis Le forum cherche à appuyer le processus de consultation publique afin de faire valoir une diversité de visions citoyennes pour le développement futur du site Bellechasse. En ligne depuis quelques semaines, plusieurs participants ont déjà échangé entre eux pour donner leur avis sur différentes propositions. Nous invitons le plus grand nombre de résident-e-s, travailleurs et commerces à participer à cette démarche de démocratie participative. C’est pourquoi nous avons ouvert le forum à tous: les participants n’ont plus besoin de s’inscrire pour commenter. Une nouvelle manière de consulter le public À terme, Imaginons Bellechasse présentera les résultats de cette démarche aux élus municipaux. Dans une optique de développement durable, le projet explore le potentiel d’un outil interactif de promouvoir une participation citoyenne riche et diversifiée afin de favoriser un aménagement urbain sensible aux enjeux sociaux, environnementaux et économiques d’aujourd’hui. Vous pouvez nous suivre sur Facebook et Twitter!
  15. Je ne sais pas si c'était dejas proposer, mais je pense que un très bonne idée, c'est de ajouter des lumière tout sur la périphérie de le point jacque-cartier, et utilize les turbine de l'eau pour l'electrification. Que penser vous? Genial? Je pense que ils sont fait ca avec le Bay Bridge de SF, si je me trompe pas.
  16. http://aduq.ca/ https://www.facebook.com/likeaduq ADUQ L’Association du design urbain du Québec est un organisme sans but lucratif qui se consacre à promouvoir le design urbain au Québec. Née en 2012 de l’initiative de jeunes professionnels œuvrant dans le domaine, l’ADUQ se veut un levier incontournable pour faire reconnaître le design urbain auprès des collectivités et est vouée à devenir une véritable plateforme d’échange. En ce sens, l’association vise à réunir tous professionnels de l’aménagement dont la pratique est axée sur le domaine public et la dimension collective de la ville : designers urbains, architectes, architectes paysagistes, urbanistes, designers de l’environnement, designers industriels, artistes, ingénieurs, etc. MISSION L’ADUQ est une organisation dédiée à mettre en valeur le design urbain au Québec et à inciter ceux qui le pratiquent à échanger et à tisser des liens. L’organisme souhaite ainsi contribuer à la diffusion des compétences spécifiques pour une intervention urbaine responsable dans un environnement de plus en plus complexe et changeant. De manière plus générale, les objectifs poursuivis par l’ADUQ sont les suivants : • Promouvoir et encourager l’excellence des pratiques et des connaissances en design urbain au Québec,notamment par la rédaction de mémoires et d’articles ; • Maintenir un réseau de membres large afin de regrouper tous les acteurs impliqués dans un processus de design urbain et explorer le rapprochement avec des domaines connexes ; • Établir des liens et des partenariats avec les organismes nationaux et internationaux actifs en design urbain, de même qu’avec les milieux universitaires ; • Être active sur la scène locale dans l’organisation d’évènements, de concours, d’ateliers et le montage de projets en lien avec le design urbain ; • Intervenir sur la scène nationale, notamment en déployant une équipe à Québec ; • Sensibiliser les acteurs urbains aux bonnes pratiques en design urbain ; • Travailler à l’essor des connaissances autour du design urbain et synthétiser les enjeux en lien avec le contexte québécois. Bilan annuel 2012 – première année d’activités de l’ADUQ Depuis sa création, l’ADUQ s’investit dans la promotion, la création, et la réflexion sur le champ de pratique qu’est le design urbain. Inclusive plus que jamais, l’Association rassemble un an après sa création près de 200 membres issus des diverses disciplines de l’aménagement et de la planification urbaine. Via le site internet et la page Facebook de l’ADUQ, notre équipe rédige et publie des articles de fond, diffuse l’actualité de façon critique, met en réseau ses membres et informe des événements dans le domaine de l’aménagement. Par ailleurs, l’ADUQ s’implique en participant activement à des consultations publiques et à des charrettes, en plus de s’exprimer dans les médias et d’organiser divers concours en design urbain. Consulter le bilan Charte de l’ADUQ Document officiel, la charte de l’ADUQ présente les statuts et les règlements de l’association. Elle décrit les objectifs et les missions définis lors de la constitution de l’ADUQ ainsi que les valeurs et les motivations qui l’animent. Elle établit le mode de gouvernance, les organes de représentation ainsi que leurs modes d’élection et de fonctionnement. Elle donne les lignes directrices de la politique budgétaire et fixe les modalités et critères d’adhésion de ses différents types de membres. Consulter la charte
  17. Description Axiom 19 propose un chez-soi où confort, aisance et épanouissement sont au rendez-vous. Situé à l’angle de la rue Villeray et de la 19e Avenue, le projet comblera en tous points les attentes et les désirs de leurs futurs propriétaires. Un projet enveloppé de verdure au cœur de Montréal. Projet de 24 unités enveloppé de verdure Unités de 2 chambres Spacieux balcon Aménagement paysager Finition recherchée Places de stationnement Rangement Ce tout nouveau projet signé Vivenda Développement Urbain et Prével Alliance. http://www.axiom19.com/
  18. http://www.newswire.ca/en/story/1096251/de-la-peche-sur-glace-dans-le-vieux-port-de-montreal MONTRÉAL, le 8 janv. 2013 /CNW Telbec/ - C'est avec beaucoup d'enthousiasme que Pêche Blanche Vieux-Montréal annonce l'ouverture prochaine du tout premier village de pêche blanche urbain au Québec dans le bassin du Quai de l'Horloge dans le Vieux-Port de Montréal. L'ouverture officielle aura lieu le 12 janvier 2013. Le Village, qui pourra accueillir plus de 500 personnes à la fois, pourra même être loué en totalité à ceux qui désireraient y tenir des événements spéciaux. De la pêche sur glace... à quelques pas du centre-ville Avec ses abris chauffés et aménagées pour la pêche, le Village de Pêche Blanche sera situé à un emplacement idéal au Vieux-Port de Montréal. Souvent réservée aux propriétaires de voiture, la pêche sur glace deviendra, dès l'hiver 2012-2013, accessible aux Montréalais et aux touristes en quête d'activités hivernales différentes. Facilement accessible par transport en commun et en voiture, le site sera aménagé pour le confort des pêcheurs de tout calibre et deviendra le tout premier port de mer urbain au Québec. La pêche blanche, une activité pour tous Que ce soit pour une sortie en famille ou entre amis, pour des visiteurs étrangers désirant découvrir une activité de plein-air en plein cœur de Montréal, pour des groupes scolaires ou comme activité corporative, l'équipe du Village de Pêche Blanche s'assurera de créer le forfait idéal. De plus, les visiteurs pourront même déguster leurs plus belles prises sur place grâce à la collaboration du chef Darren Bergeron qui opérera le restaurant installé sur le site et qui pourra les faire cuire pour eux. « La pêche étant un loisir très important pratiqué par un très grand nombre de Québécois, nous sommes persuadés que les Montréalais adopteront d'emblée ce service unique qui ajoutera une note de nature additionnelle en milieu urbain. Il va sans dire que ce projet recevra un accueil tout aussi favorable de la part des touristes qui se voient rarement offrir de participer à de telles activités au cœur d'une métropole », affirme Yves Paquette, directeur général de l'Association Maritime du Québec. Le Saint-Laurent, riche en poissons comestibles Trop longtemps, le fleuve Saint-Laurent a eu mauvaise presse quant à la qualité de son eau. Depuis plus d'une décennie, les efforts ont été accomplis afin de rendre le fleuve accessible aux activités récréatives, notamment la pêche et la baignade. Pendant l'année 2011, la dernière à avoir été recensée, les indices COURDO et QUALO indiquaient une qualité excellente de l'eau entre le canal de Lachine et la station d'épuration Jean-R. Marcotte, à l'extrémité est de Montréal. Le Saint-Laurent est donc propre et, qui plus est, généreux en poissons. Au moins 53 espèces de poissons sont présentes dans le fleuve, dans le tronçon Montréal - Sorel, dont plusieurs sont comestibles, notamment le doré, la lotte, l'achigan, le brochet et la perchaude. Pour obtenir des renseignements ou pour réserver vos places, veuillez téléphoner au 514-284-3456, visiter le site Web du Village de Pêche Blanche au http://www.VillagePecheBlanche.com ou visiter la page Facebook au http://www.facebook.com/pechevieuxmontreal. SOURCE : Pêche Blanche Vieux-Montréal Renseignements : Mme Natalie Émond natalie@pechevm.com 514 804-6445
  19. monctezuma

    2285 Ekers - 4 étages (2013)

    Nouveau projet du promoteur du 240 Bates, voici le 2285 Ekers. À la lisière de l'élégante et réputée Outremont, mais sis dans la désirée et pittoresque Ville de Mont-Royal, les condos Ekers réserve à ses occupants confort et volupté tant recherché du condo urbain. Avivez vos sens dans un environnement floral, au décor franc et inspirant. Osez Ville Mont-Royal. http://2285ekers.com/
  20. Emplacement exceptionnel sur l'avenue Victoria Design contemporain, style urbain, espace épuré Immeuble de 4 étages avec stationnement intérieur disponible Stationement extérieur pour les résidents et visiteurs Ascenseur Toit terrasse communautaire Système de caméras intérieur et extérieur sur DVR Intercom avec caméra de l'entrée Condominiums 3 1/2- 4 1/2- 5 1/2 Construction et produits de qualité supérieur Fenestration abondante Insonorisation supérieur dans les planchers et murs mitoyen Vue sur le parc le Limousin de St-Lambert et la ville de Montréal Zone de lavage auto avec aspirateur au garage pour les résidents Immeuble avec le service de Gaz Métro Système de chauffage centrale indépendant pour chaque condominium http://www.pururbain.com//pururbain_2/projet
  21. C'est un trailer. Ça a l'air franchement cool. À surveiller. [video=youtube_share;l7aSZOhueOU] PS: c'est le twitter de Mtl qui m'a allumé sur le sujet. https://twitter.com/#!/MTL_VIlle PS2: "Le parkour est une technique physique consistant à transformer des éléments du décor du milieu urbain ou rural en obstacles à franchir par des sauts, des escalades. Le but est de se déplacer d'un point à un autre de la manière la plus efficace possible." Source wikipedia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Parkour
  22. Puisque c'est une étude, j'ignore si j'aurais du la mettre dans vision. Des images de plus grandes tailles sont disponibles sur le site. https://maps.google.com/maps?q=45.522022,-73.707404&ll=45.484718,-73.556643&spn=0.00859,0.021136&num=1&t=h&z=16
  23. Réfection d'un parc dans la Petite-Bourgogne. Des images de plus grandes tailles sont disponibles sur le site. https://maps.google.com/maps?q=Petite-Bourgogne,+Montr%C3%A9al,+QC,+Canada&hl=fr&ie=UTF8&ll=45.489502,-73.573573&spn=0.003941,0.010568&sll=45.48559,-73.556471&sspn=0.01718,0.042272&oq=petite-&hq=Petite-Bourgogne,+Montr%C3%A9al,+QC,+Canada&t=h&z=17
  24. Le jeudi 03 mai 2007 La Presse Jean habite près du centre-ville de Montréal. Il va travailler à vélo et fait ses courses à pied. Quant à Paul, il vit dans le nouveau quartier 10-30, à Brossard. Pour aller au boulot ou au supermarché, il prend sa voiture. Deux modes de vie distincts. Pour la première fois, une étude lie l'étalement urbain des grandes villes canadiennes au surplus de poids. «Le fait d'habiter dans une région métropolitaine très étendue a une incidence supplémentaire sur la masse corporelle», surtout chez les hommes, a-t-on appris hier. D'autres études avaient auparavant démontré que vivre à la campagne augmente le risque d'embonpoint. «La littérature indique que l'utilisation de la voiture est associée à une baisse de l'exercice physique. En banlieue, les gens ont moins à marcher par nécessité», explique Nancy Ross, qui figure parmi les auteurs de l'étude publiée récemment dans l'American Journal of Public Health. Les chercheurs ont analysé les données des 27 régions métropolitaines de recensement (RMR) les plus importantes du Canada, à partir du Recensement de 2001 et de l'Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes. Entre 1981 et 1996, la prévalence au Canada de l'obésité et de l'embonpoint combinés est passée de 48 % à 57 % chez les hommes et de 30 % à 35 % chez les femmes. Les taux ont augmenté dans toutes les provinces. Chez les hommes, l'indice de masse corporelle (IMC) moyen est de 26,1, franchissant le niveau d'«excès de poids». Chez la femme, l'IMC moyen est de 24,7. L'IMC moyen est plus bas dans sept régions métropolitaines au pays, dont quatre au Québec : Montréal, Québec, Sherbrooke, Chicoutimi, Toronto, Vancouver et Victoria. L'étalement urbain demeure un facteur d'embonpoint parmi d'autres. Plusieurs études ont démontré que le revenu, la scolarité, le stress, les connaissances culinaires et le statut d'immigrant influencent les habitudes alimentaires. Par exemple, «les femmes à plus faible revenu ont un IMC plus important. Mais au Canada, c'est renversé chez les hommes», souligne Nancy Ross. Dans les quartiers où on trouve beaucoup d'immigrants, l'IMC est moins élevé que la moyenne. Mais il est plus élevé là où les gens sont moins scolarisés. «C'est peut-être lié à des questions de sécurité. Est-ce que les gens peuvent marcher tranquillement sur des trottoirs ? Est-ce qu'ils ont des parcs ?» Les Québécoises plus minces L'étude révèle par ailleurs que les femmes vivant dans les régions métropolitaines du Québec sont plus minces que dans les autres provinces. Une des hypothèses des chercheurs ? La prédisposition génétique des francophones. " La culture a peut-être aussi un rôle à jouer ", ajoute Nancy Ross. De plus, Montréal est la grande ville canadienne où l'indice d'étalement urbain est le plus faible. La géographe avance deux raisons : l'urbanisme de Montréal et le fait qu'elle soit bâtie dans une île. Claude Marois, de l'Université de Montréal, souligne que la croissance démographique est plus faible à Montréal. " Mais il y a quand même de l'étalement urbain. " Selon lui, ce n'est pas tant la banlieue qui influe sur le poids des gens, mais " la façon dont est aménagé l'espace ". " C'est ce qui oblige une personne à prendre sa voiture pour aller chercher un litre de lait. Dans les banlieues traditionnelles, la vie sociale est basée sur le terrain à l'arrière de la maison, avec la piscine et les jouets pour les enfants. Des rues sont aménagées sans trottoir. Les gens n'ont pas l'idée spontanée de faire une promenade. " Toutefois, la tendance s'inverse. Désireuses d'attirer les familles, les municipalités créent des espaces de convivialité, selon M. Marois.
  25. On avait pas de fil je crois, mais le projet était dans les plans en même temps que le Parc Laurier (maintenant réouvert et vraiment très beau!). Aujourd'hui, le Carré était complètement clôturé. Les travaux sont commencés!