Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'st-jean'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Projets immobiliers
    • Propositions
    • Lieux de culture, sport et divertissement
    • Approuvés
    • En Construction
    • Complétés
    • Transports et infrastructures
    • Visions
    • Immeubles détruits
    • Projets Annulés
    • Projets oubliés et/ou en suspens
  • Généralités - Main Forum
    • Rénovations, aménagements extérieurs et domotique
    • Discussions générales
    • Sports
    • Sondages
    • Divertissement, Bouffe et Culture
    • Technologies urbaines
    • Ressources
    • L'actualité
    • Opinions de l'extérieur sur Montréal
    • Hors Sujet
  • Aviation MTLYUL
    • Discussions générales
    • Spotting à YUL
  • Ici et ailleurs
    • Ville de Québec et reste du Québec
    • Toronto et le reste du Canada
    • États-Unis d'Amérique
    • Europe
    • Projets ailleurs dans le monde.
  • Photographie et vidéos
    • Photographie urbaine
    • Autres photos
    • Anciennes photos

Calendriers

Aucun résultat à afficher.

Blogs

  • Blog MTLURB

9 résultats trouvés

  1. Montréal Avant-Après

    Images de Montréal prises sur le meme site avant et aprés une modification (d'usage, démolition construction...) Parmi les sources https://www.facebook.com/pages/Montr%C3%A9al-Avant-Apr%C3%A8s/607765302569167 Découvrez l’aspect qu’avait Montréal à l’époque de vos ancêtres ou redécouvrez celui de votre jeunesse grâce aux montages photographiques de type Avant-Après réalisés par Guillaume St-Jean. Description Les photos peuvent également être visualisées in situ grâce à l'application cellulaire Montréal Avant : http://www.mavilleavant.com/ http://www.mccord-museum.qc.ca/en/ http://www.mccord-museum.qc.ca/scripts/explore.php?Lang=1&tableid=4&tablename=department&elementid=00016__true http://forum.skyscraperpage.com/showthread.php?t=205630
  2. Comme quoi les statistiques peuvent donner de fausses impressions... Entrepreneuriat: les Québécois premiers de classe! http://www.lesaffaires.com/secteurs-d-activite/general/entrepreneuriat-les-quebecois-premiers-de-classe-/569451 Publié à 06:02 Par Dominique Froment «Le problème est que l’on compare toujours le Québec avec l’ensemble du Canada. Or, avec leur pétrole, l’Alberta et la Saskatchewan faussent les comparaisons», affirme Étienne St-Jean, titulaire de la Chaire de recherche sur la carrière entrepreneuriale de l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR). C’est l’explication qu’il donne pour l’excellente performance du Québec qu’il a fait ressortir de l’analyse du plus récent rapport du Global Entrepreneurship Monitor (GEM), une initiative du Babson College et de la London Business School. Ce rapport couvre 70 pays représentant 90 % du PIB mondial. L’analyse a été faite en collaboration avec Diane-Gabrielle Tremblay, professeur titulaire à la TÉLUQ et titulaire de la Chaire de recherche sur les enjeux socio-organisationnels de l'économie du savoir. On peut, en exagérant un peu, conclure de ce rapport que tout ce qui empêche l’entrepreneuriat d’exploser au Québec, c’est la confiance. «Les Québécois s’estiment beaucoup moins compétents pour démarrer une entreprise», peut-on lire dans l’analyse du rapport du GEM que font M. St-Jean et Mme Tremblay dans le bulletin du Laboratoire de recherche sur la performance des entreprises, une constituante de l'Institut de recherche sur les PME de l’UQTR. «Notre perception de compétence dans le démarrage d’une entreprise est parmi les plus faibles des pays comparables. Le reste du portrait est plutôt encourageant, mais malheureusement, ça peut être un frein important à la création d’entreprises. Il faudrait sérieusement s’y attaquer», croit M. St-Jean, interrogé par LesAffaires.com. Faits saillants Voici les faits saillants, parfois étonnants, de ce rapport du GEM : -La carrière entrepreneuriale est très valorisée au Québec et se démarque largement des économies similaires et du reste du Canada. Les citoyens du Québec estiment que les médias accordent beaucoup d’attention à l’entrepreneuriat; -Les Québécois ont beaucoup moins peur de l’échec que les autres pays comparables et que le RDC (reste du Canada); -L’intention d’entreprendre des citoyens du Québec est de 15,6 %, inférieure au 17,5% du RDC mais supérieure à tous les pays du G8 à l’exception des États-Unis; -Comparativement au RDC, une plus grande proportion d’entrepreneurs du Québec démarre par choix plutôt que par obligation; -Une plus grande proportion d’entrepreneurs québécois que du RDC et de la quasi-totalité des pays comparables se départent de leur entreprise en laissant une entreprise qui poursuit ses activités, par rapport à qui cesse ses activités. «Au niveau des transferts d’entreprises, le Québec semble faire figure d’exception lorsque comparé aux pays dont l’économie est tirée par l’innovation», estime M. St-Jean. -Les jeunes du Québec de 18 à 35 ans perçoivent plus d’occasions d’affaires que dans le RDC. Toutefois, moins de jeunes Québécois semblent passer à l’action; -Les experts au Québec estiment que les normes socioculturelles, l’accès au financement, l’enseignement et la formation en entrepreneuriat, l’ouverture des marchés et les transferts technologiques ne sont pas optimaux; -Par contre, ces mêmes experts pensent que les infrastructures physiques, commerciales et de services, les programmes et les politiques gouvernementales sont plutôt favorables à l’entrepreneuriat; «Ce portrait de la relève entrepreneuriale est très positif pour le Québec, conclut M. St-Jean. Si on exclut l’Alberta et la Saskatchewan et leur pétrole et les États-Unis, où on se lance en affaires beaucoup plus par nécessité que par choix, le Québec tire très bien son épingle du jeu.»
  3. Projet terminé Envoyé de mon iPhone à l'aide de Tapatalk
  4. Le taux pour les principales villes Entre parenthèses figure le taux pour janvier. - Saguenay 6,3 (5,6) - Québec 5,1 (5,0) - Sherbrooke 7,0 (6,8) - Trois-Rivières 8,1 (8,5) - Montréal 9,2 (9,0) - Gatineau 6,1 (6,6) - Ottawa 6,0 (5,7) - St-Jean, Terre-Neuve 7,6 (7,8) - Halifax 5,8 (5,4) - Moncton 6,6 (7,1) - Toronto 8,6 (8,6) - Winnipeg 5,8 (5,8) - Regina 4,4 (4,4) - Calgary 5,2 (5,4) - Edmonton 5,3 (5,0) - Vancouver 6,7 (7,0) - Victoria 5,3 (5,7)
  5. Nouvel immeuble de bureaux de classe A (105 000pi2) qui ouvrira ses portes au printemps 2011 à l'intersection de l'autoroute 40 et du boul. St-Jean (de biais au fairview Pointe-Claire, de l'autre-côté de l'autoroute). http://www.dcysa.ca/4-bureaux-offices/5667-6500-Autoroute-Transcanadienne/ Je n'ai malheureusement pas de photo mais ça creuse depuis quelques semaines. Une belle addition au secteur.
  6. ahh ce temps de l'annee, ou il est presque impossible de ne pas entendre parler d'une controverse linguistique, ou une autre .. en fesant une recherche rapide pour confirmer le nom de deux restaurants de philadelphie pour repondre a une thread, je suis tombe sur ce petit item que j'ai trouver cocasse, et de circonstance: cette affiche est sur le restaurant geno's, a philadephie. apres avoir ete poursuivi par la ville ou qqchose comme ca, ils ont finalement eu gain de cause et l'affiche demeure. le fait cocasse la dedans, c'est que si j'ai bien compris, elle a ete apposee par le pere du proprietaire actuel, lui meme immigrant qui a du apprendre l'anglais a son arrive au etat-unis! je pense que c'est de circonstance car, alors que nous celebrons notre identite propre et notre langue a travers notre fete nationale, les voix de discordent vont assurement se faire entendre. il est bon alors, selon moi, de realiser a travers de tels examples que le quebec n'est pas seul dans cette ardeur a vouloir defendre une langue locale, et en meme temps de saisir l'occasion de prendre un regard de recul sur ces questions, en voyant comment les choses se passent a l'exterieur.. comme quoi, c'est partout pareil ....... alors qu'on se sente pas trop mal...
  7. Question

    Pourquoi la discution sur la St-Jean a t'elle été fermée??? La discution n'avait pas dérappée et était pertinente...
  8. L'Autre St-Jean: des appuis et des critiques Martin Croteau La Presse La Fête nationale doit être célébrée en français, affirme l'Association culturelle Louis-Hébert, commanditaire du spectacle L'Autre St-Jean, qui confirme avoir exigé le retrait de deux formations musicales parce qu'elles chantent en anglais. Cette décision a été vertement critiquée par des artistes et des membres de la communauté anglophone, mais plusieurs organisations souverainistes l'ont appuyée. «Ce que nous voulons, ce sont des groupes qui chantent en français le jour de la Fête nationale», a affirmé Mathieu Bouthillier, vice-président de l'Association culturelle Louis-Hébert. Tous les ans, cet organisme composé de bénévoles reçoit des fonds publics pour organiser les festivités de la Saint-Jean dans Rosemont. Cette année, sa direction a décidé de confier la programmation artistique de la fête à l'entreprise C4, qui a invité Malajube, Vincent Vallières, Les Dales Hawerchuck et Marie-Pierre Arthur, mais aussi Lake of Stew et Bloodshot Bill, deux groupes anglophones. M. Bouthillier dit avoir appris la présence de ces deux derniers groupes mercredi dernier au cours de la conférence de presse qui annonçait le programme. Dès le lendemain, il a sommé le producteur de les en retirer, sans quoi il annulerait sa commandite. Certains militants ont aussi menacé de tenir une manifestation le soir du spectacle. Une réunion tenue vendredi n'a pas permis de trouver un compromis. Pour M. Bouthillier, c'est donc officiel : les Anglos ne seront pas de la fête. «Pour nous, le dossier est clos», a-t-il affirmé. Mario Beaulieu, président du Comité de la Fête nationale de Montréal, est également intervenu auprès des producteurs pour faire modifier le programme. Dans les derniers jours, son organisme avait reçu plusieurs plaintes de militants mécontents. Il dit ne pas s'opposer à ce que des artistes anglophones participent aux festivités de la Saint-Jean, à la condition qu'ils se produisent en français. «Ils sont québécois et on les accepte comme québécois, a-t-il indiqué. On n'a absolument rien contre le fait qu'ils chantent en anglais. Mais la Fête nationale, ça se passe en français.» Le Mouvement national des Québécois, qui reçoit 3,6 millions de Québec pour financer quelque 750 spectacles à l'occasion de la Fête nationale, a refusé de commenter le cas précis de L'Autre St-Jean. Son porte-parole, Julien Beaudry, affirme toutefois que l'argent versé pour ces spectacles doit avant tout contribuer à la promotion de la langue française. «On pense que, deux jours par année, on célèbre notre Fête nationale, a-t-il indiqué. Qu'on la célèbre en français, deux jours par année, ce n'est pas trop demander.» «Honteux» Mais ces arguments n'ont pas convaincu certains membres de la communauté anglophone. Jack Jedwab, directeur général de l'Association des études canadiennes, affirme que le comportement de ces groupes est «honteux». En agissant ainsi, ils envoient un «message de rejet» à tous les Québécois qui parlent l'anglais. «Ça stigmatise la communauté anglophone, ça donne l'impression que, pour être québécois, il faut chanter strictement en français, a-t-il dénoncé. J'ose croire que, pour la Fête nationale, on veut inclure toutes les composantes de la société.» Les artistes déçus Les artistes qui devaient monter sur scène avec Lake of Stew et Bloodshot Bill sont déçus de la tournure des événements. Dave Ouellet, alias MC Gilles, devait animer la soirée. Ce souverainiste convaincu était emballé à l'idée que des anglophones célèbrent la Saint-Jean aux côtés d'artistes francophones. «Je trouvais ça le fun qu'un groupe anglophone ait le réflexe, quand on parle de la Fête nationale, de participer le 24 juin plutôt que le 1er juillet», a-t-il déploré. Même son de cloche du côté du groupe Malajube, dont l'agent n'a pas mâché ses mots. Selon Gourmet Délice, tous les artistes à l'affiche étaient ravis de partager la scène avec des anglophones. «Les gars de Malajube sont allés jouer en français partout dans le monde, a-t-il souligné. Ils ne comprennent pas pourquoi il y aurait un problème à jouer avec des gens qui sont nés ici. Pourquoi il n'y aurait pas de show en anglais? Je trouve que c'est de l'étroitesse d'esprit.»
  9. Lyon

    Pas assez connu mais cette ville mérite un voyage: Fourvière: Ruins of Roman aqueducts: Roman amphitheatre: Views from amphitheatre: Basilique Notre Dame de Fourviere: Views from the basilica: On the pathway down from the basilica into Vieux Lyon: Long stairway into Vieux Lyon: Looking back up: VIEUX LYON Cathedrale St-Jean: PRESQU'ILE Views from the Saone: Looking towards Croix Rousse: Looking back at Fourviere: Outdoor market: ...