Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'sportif'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Projets immobiliers
    • Propositions
    • Lieux de culture, sport et divertissement
    • En Construction
    • Complétés
    • Transports et infrastructures
    • Visions
    • Immeubles détruits
    • Projets Annulés
    • Projets oubliés et/ou en suspens
  • Généralités - Main Forum
    • Rénovations, aménagements extérieurs et domotique
    • Discussions générales
    • Sports
    • Sondages
    • Divertissement, Bouffe et Culture
    • Technologies urbaines
    • Ressources
    • L'actualité
    • Opinions de l'extérieur sur Montréal
    • Hors Sujet
  • Aviation MTLYUL
    • Discussions générales
    • Spotting à YUL
  • Ici et ailleurs
    • Ville de Québec et reste du Québec
    • Toronto et le reste du Canada
    • États-Unis d'Amérique
    • Europe
    • Projets ailleurs dans le monde.
  • Photographie et vidéos
    • Photographie urbaine
    • Autres photos
    • Anciennes photos

Calendriers

Aucun résultat à afficher.

Aucun résultat à afficher.

Blogs

Aucun résultat à afficher.

Aucun résultat à afficher.


Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Biography


Location


Intérêts


Occupation


9 résultats trouvés

  1. 19/10/2016 * Mise à jour*: 19 octobre 2016 | 16:00* Un vaste complexe sportif à Montréal-Nord d’ici 2020? Par Romain Schué TC Media *Une perspective de ce centre sportif que souhaite réaliser l'arrondissement de Montréal-Nord. * Montréal-Nord est toujours dépourvu d’un centre sportif, au grand dam des associations de sport qui doivent faire des pieds et des mains pour tenir leurs activités. La mairesse actuelle dit faire de ce dossier sa priorité, mais elle devra être créative pour réussir là où les administrations précédentes ont échoué. Lors de son élection en 2009, l’ex-maire Gilles Deguire avait affirmé que la réalisation d’un complexe sportif à Montréal-Nord serait l’un des enjeux de son premier mandat. Or, sept ans plus tard, aucun signe d’une première pelletée de terre. L’administration actuelle souhaite à présent passer à la vitesse supérieure pour enfin doter l’arrondissement d’une infrastructure qui existe dans d’autres secteurs de la ville. «C’est l’un des projets prioritaires, un projet d’envergure, majeur, mais qui va demander du temps», précise d’emblée la mairesse Christine Black, élue en avril dernier. L’ex-directrice du Centre des jeunes l’Escale est familière de ce dossier complexe. Depuis près de 10 ans, ce projet est sur la table, étudié plus ou moins sérieusement par les différentes administrations nord-montréalaises, mais également par Québec dont l’appui est primordial pour financer ce complexe tant attendu. Un «besoin réel et criant» Ce vaste centre sportif s’avère être un «besoin réel et criant» pour les associations sportives et organismes de Montréal-Nord, lassés de jongler des créneaux constamment occupés et des équipements à louer auprès de la Commission scolaire de la Pointe-de-l’Île. «Ça fait longtemps qu’on en parle, confirme Sheilla Fortuné, directrice de la Maison des jeunes l’Ouverture qui accueille plus de 3000 jeunes par an lors de multiples activités sportives. Ce serait un plus, on a hâte car on a vraiment besoin d’espaces pour occuper nos jeunes.» Une enquête en cours L’arrondissement a octroyé en septembre un contrat de près de 36 800$ au cabinet Léger pour la réalisation d’une enquête auprès des résidents, associations et organismes de Montréal-Nord afin de cibler les besoins et demandes des citoyens. La présentation de ce rapport se fera en décembre. Directeur général de la commission sport et loisirs de l’est de l’île de Montréal, Richard Longré déplore un secteur «malheureusement peu équipé.» «C’est un manque, c’est certain, précise le chef de la délégation de Bourassa lors des derniers Jeux du Québec. Il nous faut une vitrine qui donne aux gens l’envie de venir s’entraîner, avec des infrastructures de qualité. Ça créerait un engouement et on pourrait être plus compétitif.» Alors que l’arrondissement ne dispose d’aucun bassin, le Club de natation de Montréal-Nord et ses 240 membres, un chiffre en constante progression, utilisent les lignes d’eau des écoles Henri-Bourassa, Calixa-Lavallée et, depuis récemment, celles du cégep Marie-Victorin. «Ça demande beaucoup de flexibilité et on doit être plus imaginatif. À ce jour, on est à pleine capacité, indique l’entraîneur-chef Martin Panneton. Pour les parents qui doivent faire les navettes entre plusieurs installations, c’est parfois difficile et moi, physiquement, je ne peux entraîner à deux endroits différents. Pour créer un esprit d’équipe, intégrer de nouveaux jeunes, ce n’est pas évident.» Un bassin, un gymnase double et des logements Parmi les besoins ciblés par l’arrondissement, ce bassin olympique de 50 mètres, avec 10 couloirs, mais aussi un bassin récréatif avec jeux d’eau, figurent en première ligne de ce complexe qui pourrait accueillir des unités résidentielles aux étages supérieures. Sont également souhaités, dans les premiers plans de l’administration Black, un gymnase double, une palestre, un bocce, une salle de conditionnement physique, une salle multifonctionnelle, un café, une boutique et un espace santé. «Actuellement, en utilisant des équipements scolaires, on ne peut offrir d’activités pour les jeunes ou les aînés en journée. Avec un tel centre, on aura des outils supplémentaires et on met beaucoup d’énergie dans ce dossier», reprend la mairesse, qui a déjà visité plusieurs complexes durant l’été afin de se forger une idée plus précise. Même si cette dernière ne souhaite avancer aucun échéancier, ce projet figure dans un programme «Montréal-Nord 2020».*Ce centre devrait voir le jour sur un terrain municipal actuellement inoccupé, situé à l’intersection des boulevards Pie-IX et Henri-Bourassa. Un vaste complexe sportif a Montreal-Nord d’ici 2020? | Metro
  2. Carrefour Henri-Bourassa / Pie-IX Le carrefour Henri-Bourassa–Pie-IX sera réaménagé en infrastructure de type urbain sur un seul niveau, en lieu et place d’un échangeur à deux niveaux. Le projet s’accompagne d’une série d’interventions destinées à créer un espace à échelle humaine, plus sécuritaire et plus convivial. De part et d'autre du carrefour, de vastes terrains seront libérés et accessibles au développement. La volonté de l’arrondissement est de permettre l’établissement de bâtiments résidentiels de haute densité, comportant en rez-de-chaussée des services de proximité pour répondre aux besoins du quartier. Le carrefour offre aussi un potentiel d’établissement de terrasses et de restaurants pouvant servir la communauté environnante. L’arrondissement terminera les grands travaux d’infrastructure par le réaménagement du parc Pilon et l’établissement d’un parcours piétonnier dans l’axe de la rue d’Amos. De plus, on prévoit l’installation de nouveaux équipements sportifs et récréatifs. Le projet de service rapide par bus (SRB) sera déployé peu de temps après la réalisation du carrefour. Composantes Parc Pilon Centre sportif et communautaire Oeuvre d’art public Objectifs Remplacer le caractère autoroutier du carrefour par une configuration urbaine offrant un meilleur potentiel de développement Créer un concept adapté à la réalité actuelle et future (projets SRB Pie-IX et A-25). Offrir un environnement convivial et sécuritaire à l’ensemble des usagers du carrefour (piétons, cyclistes, usagers du transport collectif, automobilistes) Protéger les rues locales de la circulation de transit Améliorer l’image de l’entrée de la ville Investissement prévu 35 M$ : Ville de Montréal (intersection) Montant à confirmer : Arrondissement de Montréal-Nord (parc et complexe sportif) Caractéristiques Une empreinte verte, fortement aménagée Des trottoirs de grandes dimensions (18 mètres) La mise en place d’une œuvre d’art public de grande taille L’établissement de bâtiments marquants de part et d'autre du carrefour Une signature architecturale préciseUne approche de développement durable Aménagement d’une piste cyclable reliée à celle du boulevard Gouin Des mesures assurant la sécurité des piétons Calendrier Début des travaux: automne 2011 Fin prévue : 2014 Promoteurs Ville de Montréal (réaménagement de l’intersection) Arrondissement de Montréal-Nord (développement d’ensemble du carrefour) Partenaires Agence métropolitaine de transport (AMT) Société de Transport de Montréal (STM) (Projection du carrefour Henri-Bourassa/Pie-IX - vue vers le sud) (Perspective d'ambiance - coin boulevard Pie-IX et rue d'Amos) (Projection de l'intersection Pie-IX et d'Amos - vue vers le nord-est) (Projection du futur complexe sportif et communautaire au nord du parc Pilon) (Coupe du boulevard Pie-IX au carrefour réaménagé) (Aménagement de l'îlot nord-est du carrefour - accueil d'une future oeuvre d'art public) (Esquisse de réaménagement du parc Pilon)
  3. Ce projet avait passé inaperçu sur le forum. C'est au hasard d'une promenade virtuelle sur Google Map que je l'ai découvert. https://www.google.ca/maps/place/Centre+sportif+Pierre-Laporte/@45.603449,-73.4512065,252m/data=!3m1!1e3!4m2!3m1!1s0x4cc91d4e46474715:0x634fd76cf50c6b22 Voici des informations qui pourraient vous intéresser. http://espacesportif.boucherville.ca/projet/http://espacesportif.boucherville.ca/projet/ www.boucherville.ca//cgi-bin/index.cgi?page=residants0_3_2_0_454_208_221&langue=fra
  4. mtlurb

    750 Peel (2007) - 21 étages

    750 Peel Architectes: DCYSM Fin de la construction:2008 Utilisation: Résidences étudiantes Emplacement: Centre-ville, Montréal ? mètres - 12/12/21 étages Descriptions: - Le complexe sera le plus important projet de résidences étudiantes à Montréal pouvant acceuillir 1500 résidents. - Le complexe comporte 1,3 millions de pieds carrés répartis sur 3 immeubles. - Les tours seront reliées entre-elles par une base de deux étages de commerces, un centre sportif, un hôtel et 4 étages sous-terrains de stationnements.
  5. monctezuma

    Prix MtlURB 2012 : Infrastructure 2011

    Prix MtlURB 2012 : Infrastructure 2011 *** 1 – Pont de la 25 http://www.mtlurb.com/forums/showthread.php/118 2 – Redéveloppement de la rue Ste-Catherine http://www.mtlurb.com/forums/showthread.php/15186 3 – Centre Sportif NDG http://www.mtlurb.com/forums/showthread.php/18564 4 – Place Claude-Léveillée http://www.mtlurb.com/forums/showthread.php/4527 (Photo: Alarie Photos) 5 – Place d’Armes http://www.mtlurb.com/forums/showthread.php/226
  6. Bizarre qu'il n'y a eu aucun fil de discussion la dessus. Je ne savais même pas que s'était en construction. Peut importe, la construction est terminé et le cetre sportif ouvre dans 2 semaines. Source: Radio-Canada Un nouveau centre sportif construit au coût de 15 millions de dollars dans le quartier Notre-Dame-de-Grâce a été inauguré vendredi. Après la revitalisation des logements sociaux de Benny Farm, l'arrondissement Côte-des-Neiges-Notre-Dame-de-Grâce se dote ainsi d'un centre sportif haut de gamme avec piscine. Seule ombre au tableau, le centre a été construit dans le parc Benny, ce qui ne faisait pas l'affaire d'une poignée de résidents opposés au projet. Pour les faire taire, l'administration municipale s'était engagée à ce que le nouveau centre sportif obtienne la plus haute certification environnementale internationale, la certification LEED. « Lorsque le gouvernement du Québec dit oui, lorsque l'arrondissement dit oui, lorsque la ville centre dit oui, on est capable de réaliser dans des cours délais des projets qui sont importants », a commenté le maire Gérald Tremblay. L'imposante toiture verte du centre, accessible aux citoyens, permet une intégration visuellement harmonieuse. Mais cela n'est pas suffisant pour Diane Chambers, qui s'opposait au changement de zonage du parc. « Le projet est beau, mais moi-même j'étais avec un comité de citoyen pour sauver le parc Benny, parce qu'on a voulu que le parc reste vert », a expliqué Mme Chambers. Le nouveau centre sportif ouvrira ses portes le 24 janvier.
  7. pedepy

    trouvez l'erreur ..

    depuis mon hotel a phildelphie, j'ai decider de jetter un oeil sur espn360.com, ce service qui permet d'ecouter en direct ou "on demand", en hd, a peu pres n'importe quel evenement sportif sur la planete. donc, je suis aller sur le site, et j'ai cliquer "categories". voici me choix: euh .. trouvez l'erreur ?
  8. Urbain

    Le Complexe Sportif Guimond - 5,5M$

    Voilà une confirmation de l'information que Malek nous avais partager! Le Complexe sportif Guimond verra le jour Deux nouvelles glaces pour le hockey Courrier Laval par Sylvain Lamarre Article mis en ligne le 16 juin 2009 à 14:23 Un nouveau joueur vient de s’ajouter dans le dossier du manque d’heures de glace à Laval. Le Groupe Guimond construit un complexe de deux glaces au coût de 5,5 millions. Les travaux de construction ont débuté le 18 mai dernier. Le nouvel amphithéâtre sera situé du côté Nord de l'autoroute 440, entre l'autoroute 13 et le boulevard Labelle. Le Complexe sportif Guimond, qui comptera deux glaces de petite dimension (60 pieds X 130 pieds), devrait voir officiellement le jour à la mi-septembre. Outre les deux glaces, le projet abritera une salle de préparation physique, une salle de musculation, huit vestiaires dédiés aux équipes sportives, une salle de projection, un restaurant santé, une boutique, une glace synthétique, etc. «Nous avons voulu créer un centre de développement pour le hockey», précise Éric Guimond du Groupe Guimond, lors d’un entretien téléphonique accordé au Courrier Laval Entraîneur à Vimont, Éric Guimond a eu la brillante idée de construire un aréna. «J’étais tanné de me lever tôt et d’aller faire des pratiques ailleurs qu’à Laval. J’ai lancé l’idée de construire un deux glaces. Nous allons régler le problème», précise-t-il. «J’ai encore dix ans de bénévolat à donner au hockey et je veux le faire à Laval», poursuit-il. Ce bénévole a la profonde conviction que le Complexe sportif Guimond offrira un nouveau souffle aux équipes de hockey. «Nous manquons de glace à Laval pour le hockey, le patinage artistique, le patinage de vitesse et la ringuette. Le besoin était là.» 500 heures pour Hockey Laval Les responsables d'organisations de hockey mineur de Laval auront à leur disposition, dès septembre, deux nouvelles patinoires intérieures d'entraînement. Hockey région Laval a d’ailleurs signé un contrat de location de 500 heures de glace pour ses équipes lavalloises. Le président de l'organisme sportif, Michel Demers, affirme que l'arrivée de ce complexe vient combler un besoin. «Nous avons besoin de glace. Nous ne faisons plus affaire avec Bourassa, car cette région est devenue Montréal. Nous avons besoin de glaces demain matin.» Éric Guimond avoue qu’il n’a pas encore fait de publicités et que déjà le projet fonctionne à plein régime. «Je croyais que nous aurions un peu de difficulté à louer les heures, mais nous sommes remplis à 80%. Une Ligue de 3 contre 3 a vu le jour. La demande est forte.» Le Groupe Guimond n'a reçu aucune subvention pour réaliser ce complexe. Le Groupe Guimond a notamment construit le fameux Complexe sportif de soccer Bois-de-Boulogne en août 2004.
  9. le 16 novembre 2007 Après des années et des années d’attente, les citoyens de l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville ont enfin reçu la confirmation que le Complexe aquatique, sportif et communautaire de Cartierville (CASC) verra le jour. L’administration de la Ville de Montréal a confirmé mercredi lors d’une conférence de presse tenue à l’Hôtel de ville de Montréal qu’elle investissait 2,9 M $ dans le projet du complexe de Cartierville. Le YMCA du Grand Montréal, a annoncé un investissement de 4,65 M $ et devient le maître d’œuvre du projet. Il aura la responsabilité de la construction du complexe et en sera le gestionnaire par la suite. Le Complexe aquatique, sportif et communautaire de Cartierville sera construit sur un terrain à l’angle du boulevard Laurentien et de la rue Louisbourg. Au total, l’édifice comptera 65 000 pieds carrés de superficie. Il abritera une piscine de 25 mètres comptant six corridors, une pataugeoire, un gymnase double avec une piste d’entraînement surélevée, un centre de conditionnement physique, une garderie pour les jeunes enfants et plusieurs salles polyvalentes. «C’est un grand jour pour l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville. Nos citoyens attendent la concrétisation de ce projet depuis 13 ans. Nous avons tenu nos promesses qui étaient de mettre les efforts nécessaires pour permettre au Complexe aquatique, sportif et communautaire de Cartierville de voir le jour. Nous désirons remercier la Ville de Montréal et le YMCA du Grand Montréal qui par leur contribution financière, démontrent clairement qu’ils croient au CASC. Voilà la preuve qu’en travaillant ensemble, avec le milieu, nous pouvons accomplir de grandes choses», a déclaré la mairesse de l’arrondissement, Marie-Andrée Beaudoin. Pour sa part, le ministère de l’Éducation, du Loisir et de Sport avait déjà annoncé un investissement de 7 449 300 $ dans le cadre du Programme de soutien aux installations sportives et récréatives. Un programme qui vise à favoriser l'adoption et le maintien d'un mode de vie physiquement actif en facilitant l'accès à des installations modernes et sécuritaires adaptées aux activités des athlètes, des jeunes sportifs de la relève et de la population en général. L’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville assumera le coût d’achat du terrain d’une valeur approximative de 3 M$. Le coût global du projet s’élève à 14 998 600 $. «Favoriser l’adoption et le maintien d’un mode de vie physiquement actif en facilitant l’accès à des installations modernes et sécuritaires est une priorité pour le gouvernement du Québec et c’est pourquoi celui-ci a attribué près de 7,5 M$ à la réalisation de ce projet. Aujourd’hui, je suis heureuse de constater que la population de l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville pourra bientôt profiter d’infrastructures sportives à la hauteur de ses besoins grâce à la mobilisation des partenaires du milieu », a mentionné la ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport, Michelle Courchesne. «Pour nous, le Complexe aquatique, sportif et communautaire est un rêve qui se réalise car ce sera le premier YMCA à voir le jour depuis les 20 dernières années», a souligné Stéphane Vaillancourt du YMCA du Grand Montréal. «Nous sommes très fiers de participer à la réalisation de ce complexe et de contribuer au nouvel essor de ce quartier ». La seule conseillère de l’opposition au conseil d’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville, Noushig Eloyan était elle aussi heureuse du dénouement de la situation, tout en gardant une certaine réserve. «Je suis évidemment très heureuse que le gouvernement du Québec ait décidé de s’impliquer et de faire débloquer les choses. Par contre, je ne serai contente que lorsque les travaux vont commencer sur le site, parce qu’à ma connaissance, c’est la cinquième fois qu’on l’annonce et qu’on s’en vante à la ville», a affirmé Mme Eloyan. Selon cette dernière, il s’agit d’un projet crucial dans le développement et la revitalisation du secteur.