Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'résidentiel'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Projets immobiliers
    • Propositions
    • Lieux de culture, sport et divertissement
    • Approuvés
    • En Construction
    • Complétés
    • Transports et infrastructures
    • Visions
    • Immeubles détruits
    • Projets Annulés
    • Projets oubliés et/ou en suspens
  • Généralités - Main Forum
    • Rénovations, aménagements extérieurs et domotique
    • Discussions générales
    • Sports
    • Sondages
    • Divertissement, Bouffe et Culture
    • Technologies urbaines
    • Ressources
    • L'actualité
    • Opinions de l'extérieur sur Montréal
    • Hors Sujet
  • Aviation MTLYUL
    • Discussions générales
    • Spotting à YUL
  • Ici et ailleurs
    • Ville de Québec et reste du Québec
    • Toronto et le reste du Canada
    • États-Unis d'Amérique
    • Europe
    • Projets ailleurs dans le monde.
  • Photographie et vidéos
    • Photographie urbaine
    • Autres photos
    • Anciennes photos

Calendriers

Aucun résultat à afficher.

Blogs

  • Blog MTLURB

177 résultats trouvés

  1. DevMcGill et Sobeys planifient le développement d’un projet résidentiel et commercial sur le chemin de la Côte Saint-Luc, entre les avenues Earnscliffe et Clanranald. Au rez-de-chaussée, il y aura une épicerie de quartier et un commerce d’appoint. Il y aura également deux immeubles résidentiels de 6 et 9 étages. Au total, il y aura entre 110 et 120 unités résidentielles. http://lecotestluc.com/
  2. http://vuborddeleau.com/index.html#condos Un projet innovateur de condos locatifs sur le bord de la Rivière-des-Prairies. Optez pour la location et vivez la tranquillité d'esprit, sans tracas, sans entretien et sans frais de condo.
  3. Yimby - 6 étages

    Sur le site de l'usine Norampac, dans la même "branche" que les logements Pélican, mais sur d'Iberville. Le projet est en construction. http://www.yimbyproject.com/fr
  4. Amati - 14 étages

    Nouveau projet de condos à Griffintown, aucun détail sur l'emplacement ou le nombre d'étages mais selon le croquis fait a la main sur leur Facebook c'est un dizaine d'étages. On peut s'inscrire sur leur liste VIP Amati Condominiums
  5. Je me disais qu'on était mieux de créer un fil pour ces deux tours plutôt que de parler de toutes les phases de Square Children’s dans un seul fil. J'en profite pour partager des rendus plus à jour.
  6. LOWNEY SUR VILLE, le projet : Localisé entre les rues Ann, Shannon et Ottawa Le projet totalisera plus de 500 unités réparties dans 4 bâtiments, soit deux tours de 20 étages et deux de 8 étages Espaces communs : terrasses aux toits avec piscines, espaces bbq, aires de détente et chalets urbains Grand centre-sportif avec salle d’entraînement, salle de yoga, spa, hammam, bain thermal, sauna et piscine intérieure LOWNEY SUR VILLE, phase 1 : Tour de 20 étages, situé à l’angle des rues Ottawa et Shannon 178 condos urbains La superficie des unités varie entre 339 p.c. et 899 p.c. Condos urbains de 1, 2 et 3 chambres ainsi que des studios Le prix varie entre 125 000$ et 350 000$ (avant taxes) Stationnement : 33 000$ (avant taxes) Frais de condo : 0.26$ / p.c. Date de livraison prévue : été 2014
  7. Tout comme la phase 5, aucun rendu de l'extérieur. La forme est légèrement différente cependant. http://ghgriffintown.com/
  8. - La phase 2 est bientôt en prévente (septembre). - 14 étages, piscine intérieure (pas sur le toit comme initialement prévu) 500 à 5 000 pica 159 900$ à 3 900 000$ http://gallerychapitre2.com/ Phase 2 : partie centrale
  9. Exalto - 17 étages

    http://exaltocondos.ca Moderne. Luxueux. Exaltant. Ce nouveau milieu de vie aux accents résolument urbains s’élèvera en plein cœur du quartier Griffintown et près du Vieux-Montréal. Nos lofts et nos condos de 1 à 3 chambres deviendront le repère idéal des professionnels du centre-ville, des couples et des familles citadines montréalaises.
  10. 70 logements sociaux seront construits dans Griffintown http://journalmetro.com/local/sud-ouest/actualites/957930/70-logements-sociaux-seront-construits-dans-griffintown/ Une étape est franchie vers la construction de 70 logements sociaux dans Griffintown. La Ville de Montréal vient de vendre à la coopérative l’Esperluette 1 M$ sous le prix de l’évaluation le terrain vacant situé à l’intersection des rues Éleanor et William. La Ville a acquis du promoteur Groupe Aldo le terrain de 1431 mètres carrés au coût de 930 000$, plus les taxes, dans le but de le revendre à la coopérative d’habitation, au même prix, aux fins de construction de logements sociaux et communautaires. C’est sous le prix du marché évalué à 2 M$. Le prix a été établi en fonction des paramètres financiers d’AccèsLogis, le programme du gouvernement du Québec en vertu duquel sont réalisés les projets de logements sociaux et communautaires. «La coopérative ira en appel d’offres pour la construction au cours des prochaines semaines», annonce Charleine Coulombe de l’organisme Bâtir son quartier, qui accompagne la coop dans le développement du projet. La construction du bâtiment, dont la livraison est prévue en 2018, doit coûter environ 14 M$. Personnes à mobilité réduite Les logements auront entre une et quatre chambres à coucher. «Quatorze logements pourront être adaptés pour des personnes à mobilité réduite», précise Charleine Coulombe. La moitié des locataires aura accès à une aide financière dans le cadre du programme AccèsLogis. Le processus de sélection des futurs locataires est amorcé. «À la fin de juin, la coop tiendra une assemblée publique d’information sur le projet», indique Mme Coulombe. La coop entend louer en priorité à des citoyens de l’arrondissement du Sud-Ouest. Cette vente est le fruit d’une entente négociée en 2012 avec le Groupe Aldo, qui développe un projet immobilier dans le quadrilatère délimité par les rues de la Montagne, Ottawa, Éleanor et William. Il s’agit de sa contribution pour l’inclusion de logements sociaux et communautaires dans son projet en vertu de la stratégie de la Ville de Montréal.
  11. BLVD West - 5 étages

    4845 Cote-St-Luc, Montréal, Quebec, H3W 2H4 Un autre projet signé Mondev. BLVD Ouest
  12. Arbora - 8, 8, 8 étages

    Un projet de 574 unités dont 104 logements sociaux, adopté en premiere lecture au conseil de l'arrondissement du Sud-Ouest Adoption d'un premier projet - Projet particulier de construction et d'occupation d'un immeuble, afin d'autoriser la construction d’un projet résidentiel sur le site délimité par les rues Ottawa, de la Montagne, William et Eleanor, ainsi que sur les lots adjacents 1 853 433 et 1 853 438 - 291, rue de la Montagne (dossier 1123823003) http://ville.montreal.qc.ca/documents/Adi_Public/CA_Sud/CA_Sud_ODJ_ORDI_2012-05-01_19h00_FR.pdf
  13. Les Bassins, Quai 2 - 8 étages

    Les Bassins, Quai 2
  14. http://www.progresstleonard.com Le carrefour des boulevards Lacordaire et des Grandes Prairies se métamorphosera au cours des prochaines années avec, d’une part, l’aménagement d’une gare pour le train de banlieue de l’Est, mais aussi, comme l’a appris le Progrès Saint-Léonard, avec le projet de développement piloté par le Groupe Mach, qui veut y construire quatre bâtiments d’un à huit étages, en plusieurs phases, entre 2009 et 2012. Ce projet de développement commercial et résidentiel de 70 M$, embryonnaire pour le moment, n’est pas encore passé à travers toutes les étapes réglementaires, bien que le comité consultatif d’urbanisme (CCU) de l’arrondissement de Saint-Léonard ait déjà vu, à deux reprises, des esquisses et ait été mis au fait des intentions du promoteur, selon ce que nous avons appris. Il faudra notamment que le CCU et l’administration Bissonnet approuvent la demande de modification de zonage pour permettre l’usage résidentiel dans ce secteur zoné à des fins commerciales et industrielles. Cette étape pourrait s’amorcer en début d'année. Le projet devra aussi passer à travers les mains de l’Agence métropolitaine de transport, la Société de transport de Montréal et la Ville, suggérant qu’il y aura beaucoup de concertation à faire avant de procéder à la première pelletée de terre et de voir la machinerie débarquer sur le site. Pierre-Jacques Lefaivre, vice-président Développement du Groupe Mach, affirme que son entreprise souhaite démolir des bâtiments situés au nord-ouest du carrefour Lacordaire et des Grandes-Prairies pour y aménager quatre édifices commerciaux de 3000, 25 000, 50 000 et 80 000 pieds carrés, lesquels accueilleront notamment un marché d’alimentation, une pharmacie et un centre de conditionnement physique. « Des commerçants ont déjà signé une lettre d’intention et nous sommes en discussion avec plusieurs locataires potentiels, explique M. Lefaivre. En ce qui concerne les locataires actuels du centre commercial, plusieurs seront relocalisés dans les nouveaux bâtiments, comme le restaurant Kyoto, le club de danse sociale Le Rendez-vous et une clinique dentaire. » Outre les commerces prévus, le projet comprend une tour de huit étages où 170 à 200 unités d’habitation seront aménagées. Selon M. Lefaivre, une étude de circulation a été réalisée, puisque le site accueillera possiblement un stationnement incitatif, bien que les arrondissements de Montréal-Nord et de Saint-Léonard revendiquent tous deux que la gare et les espaces de stationnement aboutissent dans leur cour. L'Agence métropolitaine de transport doit tenir des consultations à l'hiver avant de trancher. « Nous poussons pour que le stationnement incitatif soit du côté sud. Les espaces de stationnement pourront servir le jour pour les voyageurs et le soir et les week-ends pour les commerces. Nous demandons aussi un feu de circulation devant notre site, sur le boulevard Lacordaire (entre l’intersection actuelle et le viaduc du CN), pour assurer la sécurité de tous les usagers, les automobilistes comme les piétons », souligne M. Lefaivre. Densifier autour des pôles de transport Ce dernier rappelle que la Ville de Montréal a affirmé à maintes reprises son intention de densifier autour des stations de métro et de train de banlieue. « Notre projet va être un moteur de redéveloppement et permettra de densifier autour de la future gare Lacordaire. Les gens vont pouvoir aller travailler sans leur voiture », souligne M. Lefaivre, qui croit que cela fait du sens alors qu’on parle de développement durable et d’environnement.
  15. Le Diamante - ?? étages

    Des citoyens tentent de bloquer un projet immobilier dans Villeray Par Nicolas Ledain TC Media Des riverains du secteur demandent à ce qu’un parc soit installé à la place de l’ancien garage de Taxi Diamond. Nicolas Ledain / TC Media Le dossier prévu à l’ordre du jour du premier Conseil consultatif d’urbanisme (CCU) de la nouvelle équipe municipale fait polémique dans Villeray. Des riverains du quartier s’opposent à la construction d’immeubles de condos sur la rue Lajeunesse. Afin d’apaiser la situation, le constructeur tente d’organiser une rencontre citoyenne avant les fêtes pour apaiser ce mouvement d’opposition. Celui-ci a racheté l’ancien terrain de Taxi Diamond sur la rue Lajeunesse et souhaite détruire cet ancien garage et centre d’appels pour y bâtir quatre unités de six condos. Seulement, plusieurs résidents de la ruelle et des immeubles alentour font du porte-à-porte pour inciter les voisins du site à contester ce projet au CCU. «Il faut se battre pour pas qu’ils aient le permis de démolition. Le premier projet présenté, c’était 70% du terrain construit sans verdure et sans cour. Du jour au lendemain, y a 40 fenêtres qui vont couper la luminosité et avoir le nez chez nous, ça ne peut pas se passer comme ça», s’insurge Guénael Charrier qui organise cette contestation. Le dossier est déjà passé une première fois au CCU au mois d’août, mais il avait été rejeté par les élus de l’ancienne équipe municipale. Ils avaient notamment reproché l’homogénéité des façades, la pauvreté des aménagements paysagers, l’aspect massif à l’avant et à l’arrière, l’utilisation de matériaux de couleur foncée à l’arrière – le côté le plus ensoleillé – et la trop grande densité du projet. Développeurs Montréal, la société qui construit ces unités de condos, assure que les plans sont repassés à la planche à dessin et que ces aspects ont été revus. «Le constructeur ne construit pas pour être en opposition avec son quartier. Il veut une collaboration, on sait qu’on ne pourra pas satisfaire tout le monde, mais on veut en discuter», précise Dina Aswar, courtière pour ce projet. Une roulotte des ventes a pourtant déjà été installée sur le stationnement alors que le CCU n’a pas encore statué sur la démolition de l’édifice actuel. Le CCU devait d’ailleurs se réunir lundi 11 décembre, mais la première rencontre de cette nouvelle assemblée a été repoussée en 2018 en raison d’une séance du conseil municipal de la Ville de Montréal prévue à la même date. Sur les panneaux plantés sur ce terrain, la livraison est prévue au printemps 2018, mais Mme Aswar a déjà indiqué que ce calendrier était compromis en raison du report de la séance du 11 décembre et de l’opposition citoyenne. Parc contre garage Le groupe de riverains mobilisé plaide pour qu’un parc soit installé à cet endroit. Il demande donc aux élus de bloquer le développement immobilier projeté. «L’impact sur les citoyens doit être mesuré. Ça détériore la vie de quartier, estime Guénael Charrier. Quatre lots dans un îlot de chaleur, ça aurait dû être saisi. Dans l’idéal, ça prend un parc, ça prend de la vie, surtout que le centre Lajeunesse pourrait fermer.» Lors des derniers conseils d’arrondissement de la précédente mandature, Elsie Lefebvre, ex-conseillère de Villeray, avait soutenu qu’il fallait étudier la possibilité d’installer un espace vert à cet endroit, notamment pour lutter contre les îlots de chaleur. Les nouveaux élus du secteur ne se sont pas encore positionnés sur ce dossier. L’option de revendre le terrain paraît toutefois exclue pour Développeurs Montréal qui semble déterminé à aller de l’avant avec son projet. «Si on n’arrive pas à obtenir un certain consensus […] alors en dernier recours, le constructeur va louer le garage. Je pense que ce ne sera pas mieux qu’un beau projet immobilier», lance Dina Aswar. La date de la rencontre entre le constructeur et les citoyens mobilisés n’a pas encore été arrêtée, mais elle pourrait avoir lieu dans le courant de la semaine prochaine.
  16. http://www.portailconstructo.com/actualites/ensemble_multiresidentiel_900_m_terrebonne REZ Immobilier a annoncé la mise en chantier de District Union, un plan d’ensemble multirésidentiel et multigénérationnel de 900 millions de dollars, situé à Terrebonne. Ce projet à échelle humaine s’inscrit dans l’émergence des nouveaux quartiers dynamiques et autonomes de certaines villes, notamment d’Amérique du Nord et de Scandinavie. Un pôle civique déjà existant District Union propose un projet où les espaces verts, les espaces publics et les parcs représenteront 20 % du site. Le quartier compte déjà une école primaire, un hôpital, la gare du train de l’Est et sa navette Urbis, de même que 1,5 million de pieds carrés d’offre commerciale déjà disponibles. Un gymnase et un centre sportif communautaire sont actuellement en construction. S’ajouteront également une bibliothèque et un centre aquatique. REZ Immobilier entend compléter cette offre en attirant des commerces de proximité pour les besoins globaux des familles, avec des initiatives encourageant l’implantation de PME. Le projet prévoit aussi des espaces de plein air. Le quartier sera délimité par un important boisé pour séparer la cité des infrastructures routières avoisinantes. On y trouvera des parcs, des sentiers piétonniers, des pistes cyclables et des pistes de ski de fond. Des habitations modulables La phase I de District Union proposera trois nouveaux types d’ensembles immobiliers comptant au total 364 unités de logement : Kubica présentera six variantes d’unités destinées aux différents types de ménages. Il s’agira de blocs segmentés modulables proposant des espaces de vie intérieurs et extérieurs privatifs, qui s’intégreront à des espaces pour la communauté ; Quartier Sélect correspondra à une clientèle d’adultes dont les enfants ont quitté le foyer. Il offrira une silhouette unique et des lignes élégantes, utilisant la verticale pour maximiser les espaces de vie et la végétation ; Yimby sera consacré aux jeunes et sera constitué d’espaces compacts et modulables, incluant des aires communes, comme un espace lounge, une cuisine collaborative et des aires de cotravail.
  17. This POS was posted on SSP, does anyone know anything about it? I can't find any information on the web. SE corner of King and Wellington. I think it sucks.
  18. Démolition du Domaine Renaissance: les résidents heureux du projet. «Enfin» disent des résidents et voisins du Domaine Renaissance à propos de la démolition de sept immeubles qui devraient commencer au cours du mois de mars. «Finalement, ça commence!», lance Kadiri Zakaria, résident du Domaine Renaissance. «Je suis heureuse. On voit que le projet avance. Ce n’est plus seulement sur papier, mais nous verrons des résultats concrets prochainement», se réjouit Aliona Tolico, résidente du Domaine Renaissance. Propriétaire du complexe immobilier depuis 2011, le Groupe Mach souhaite revitaliser le secteur en démolissant les 21 immeubles actuels et en construisant, à la place, neuf bâtiments résidentiels et commerciaux. «Il fallait démolir les bâtiments. Ce sont des logements insalubres. Le nouveau projet est très bon», fait valoir M. Zakaria. «Avec tous les efforts que nous avons faits depuis des années, c’est un rêve qui se réalise enfin» -Aliona Tolico, résidente du Domaine Renaissance. Alors qu’il avait présenté un premier projet aux citoyens en 2015, le promoteur a décidé de retourner les informer du nouveau projet, qui a subi des modifications importantes pour ce qui touche la future coopérative d’habitation. «Il y a eu peu de changements, outre la coopérative. Il y a le même nombre de logements, mais nous avons changé l’aménagement et nous avons diminué le nombre d’étages pour l’un des bâtiments de sept à trois étages», explique Cédric Constantin, du Groupe Mach. Une décision qui a beaucoup plus à une voisine du projet. «Je suis contente que l’immeuble devant chez nous ne dépasse pas les quatre étages. Je n’aurai pas alors de problème d’ensoleillement ni de difficulté à vendre ma maison, si je décide de la vendre dans le futur», souligne Maria Cecere, résidente du boulevard Robert. Le chantier Qui dit démolition dit automatiquement poussière, bruit, circulation, trafic et d’autres conditions de chantier qui pourraient incommoder les résidents et les voisins du site. Plusieurs ont soulevé leur inquiétude concernant la poussière et le bruit, mais le promoteur s’est fait rassurant. «On nous a confirmé que la démolition se ferait en hiver. Étant donné que les fenêtres sont fermées, ça va bloquer la poussière et diminuer le bruit», mentionne M. Zakaria. Le promoteur a également mis en place sept mesures pour apaiser les éléments nuisibles de chantier, notamment en limitant la circulation des camions sur le boulevard Viau, en aménageant un stationnement pour les employés du chantier sur le site pour ainsi diminuer le stationnement sur rue ainsi qu’en limitant l’exécution des travaux de 7h à 18h, les jours de semaine. L’arrondissement de Saint-Léonard organise une consultation publique le 27 février, dès 17h30, à la bibliothèque de Saint-Léonard (8420, boulevard Lacordaire) afin de présenter le projet aux Léonardois et avoir leur opinion.
  19. Selon la carte des projets à l'étude de janvier 2017, un projet de 15 étages - 150 unités résidentielles est prévu sur ce terrain. Je crois que la Cage au sport qui s'y trouvait est fermée, n'est-ce pas? Le vœu de certains ont été exaucés... mais pas totalement j'imagine! Perso, 15 étages sur ce petit bout de terrain ne me dérange pas du tout, au contraire. Certains parlent de "piquets de clôture" et de profondeur. Et bien, avec l'hôtel au nord de 25 étages et le YUL de 40 au sud, on l'a notre profondeur. http://ville.montreal.qc.ca/pls/portal/docs/PAGE/ARROND_VMA_FR/MEDIA/DOCUMENTS/PROJETS_2017_JANVIER_ETUDE_0.PDF
  20. Le 1420

    Outremont sur la montagne - Condominiums 1420, BOULEVARD MONT-ROYAL, OUTREMONT (QUÉBEC) H2V 4P3
  21. 628 Saint-Jacques - 35 étages

    may 8 2017 broccolini project automne 2017
  22. 23/11/2017 Mise à jour : 23 novembre 2017 | 16:47 http://journalmetro.com/local/montreal-nord/actualites/1252864/logements-sociauxun-important-projet-voit-le-jour-a-montreal-nord/ Logements sociaux:un important projet voit le jour à Montréal-Nord Par Nathalie Vigneault TC Media Photo gracieuseté L'immeuble comprendra un espace terrasse au 4e étage et quatre espaces communs, répartis sur différents étages. Un immeuble de 96 logements sociaux sur 10 étages, situé près de la gare Saint-Michel sur le boulevard Industriel à Montréal-Nord, pourrait être construit dès l’été 2018. Il s’agit d’un projet majeur pour l’arrondissement de Montréal-Nord, qui représente un investissement de près de 12 M$ et une occasion de combler des besoins criants en logements abordables. Le projet a été préapprouvé par le conseil d’arrondissement le lundi 20 novembre. C’est l’organisme Hapopex, soutenu par le groupe de ressources techniques Atelier Habitation Montréal, qui est porteur du projet. «On souhaite débuter la construction du projet dès août 2018 et accueillir nos premiers locataires à l’automne 2019», mentionne Christian Lefebvre directeur général chez Hapopex. La moitié des logements seront admissibles au programme de supplément au loyer (PSL). Avec cet immeuble de 10 étages qui comprendra 96 appartements allant de 1 à 4 chambres, il s’agit du plus important projet de l’organisme qui gère 16 immeubles de logements sociaux dans cinq arrondissements. Opportunité unique Hapopex a saisi l’opportunité, il y a environ un an, de se porter acquéreur du terrain de l’ancienne pépinière située au 4155, boulevard Industriel. La transaction a eu lieu l’hiver dernier. «Chose rare, le sol n’est pas contaminé à cet endroit selon les études de caractérisation qui ont été réalisées», se réjouit M. Lefebvre. Cela représente une économie de coût et de temps significative, d’autant plus que le projet doit se réaliser dans un délai prescrit dû au programme de subvention. «Il s’agit d’un immeuble de qualité, avec une structure en béton et qui sera situé dans un secteur clé de Montréal-Nord, soit près du boulevard Pie IX, à proximité du futur système rapide par bus, le fameux SRB». Revitalisation du secteur Situé dans l’aire TOD (Transit oriented developpement), l’immeuble à logements sociaux cadrait parfaitement avec la volonté de l’arrondissement de revitaliser et de densifier ce secteur. «Adossé à la gare de train, ce projet va de pair avec d’autres bâtiments comme les condos Alinéa par exemple », fait remarquer Hugues Chantal, directeur de l’urbanisme à l’arrondissement de Montréal-Nord. À ce titre, M. Lefebvre est très heureux «de participer à la requalification du secteur sans le gentrifier», puisqu’il contribue à favoriser la mixité entre personnes de revenu varié. «Je crois que nous arrivons comme un propriétaire soucieux du bien-être des gens et qui travaille en concertation avec les organismes du milieu», affirme-t-il. Un procesus d’approbation référendaire sur ce projet aura lieu dès janvier puisqu’il comprend des dérogations mineures à la réglementation, principalement au niveau des marges, du nombre de stationnements et du revêtement du bâtiment.
  23. http://gcaimmobilier.com/murray-phase-3
  24. Nom: Tour des Canadiens 3 Hauteur en étages: 55 Hauteur en mètres: 166 Coût du projet: Promoteur: Cadillac Fairview Architecte: Entrepreneur général: Emplacement: coin sud-ouest de Saint-Antoine et Murray Début de construction: Fin de construction: Site internet: Lien webcam: Autres informations: - 430 logements et 315 places de stationnement - Le 1162 Saint-Antoine (street view) sera partiellement intégré et partiellement reconstruit sur une partie du site - Le 1170 Saint-Antoine (street view) sera démoli - Le 1180-1190 Saint-Antoine (street view) sera démoli Rumeurs: Aperçu artistique du projet: Maquette: Autres images: Vidéo promotionnelle:
  25. Zenith - 20 étages

    Mondev strikes again dans le quartier Latin! De ce que je comprends des plans, il s'agit du terrain de stationnement sur Saint-Hubert tout juste au nord de Maisonneuve. Le PPU Quartier Latin avait augmenté la hauteur permise sur le lot.