Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'rénovations'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Projets immobiliers
    • Propositions
    • Lieux de culture, sport et divertissement
    • En Construction
    • Complétés
    • Transports et infrastructures
    • Visions
    • Immeubles détruits
    • Projets Annulés
    • Projets oubliés et/ou en suspens
  • Généralités - Main Forum
    • Rénovations, aménagements extérieurs et domotique
    • Discussions générales
    • Sports
    • Sondages
    • Divertissement, Bouffe et Culture
    • Technologies urbaines
    • Ressources
    • L'actualité
    • Opinions de l'extérieur sur Montréal
    • Hors Sujet
  • Aviation MTLYUL
    • Discussions générales
    • Spotting à YUL
  • Ici et ailleurs
    • Ville de Québec et reste du Québec
    • Toronto et le reste du Canada
    • États-Unis d'Amérique
    • Europe
    • Projets ailleurs dans le monde.
  • Photographie et vidéos
    • Photographie urbaine
    • Autres photos
    • Anciennes photos

Calendriers

Aucun résultat à afficher.

Aucun résultat à afficher.

Blogs

Aucun résultat à afficher.

Aucun résultat à afficher.


Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Biography


Location


Intérêts


Occupation

24 résultats trouvés

  1. ScarletCoral

    ÉTS : Complexe Dow

    « En prévision, la direction planifie déjà une énième phase d'expansion. L'école est de toute façon en déficit de locaux de 500 000 pieds carrés, selon les estimations de l'établissement. Ça passera entre autres par la rénovation du complexe Dow, dans le quadrant sud-est de l'intersection des rues Peel et Notre-Dame Ouest. » Voir les fiches 11, 12, 13 et 14 (pages 65 à 80) de ce document pour plus d'info sur les bâtiments : http://ville.montreal.qc.ca/pls/portal/docs/page/arr_so_fr/media/documents/etude_patrimoine_griffintown_bati.pdf : - 984-990 Notre-Dame Ouest : Bureaux de la National Breweries - Rue Montfort : Entrepôt frigorifique - 1000 Notre-Dame Ouest/485 Peel : Brasserie - 333 Peel/1050-1052 William : Garage
  2. Je n'ai pas trouvé une fil pour ce projet via Le Devoir : Dan Hanganu et EVOQ remportent le concours d’architecture pour la bibliothèque Maisonneuve 21 octobre 2017 |Jeanne Corriveau Photo: Dan Hanganu architectes + EVOQ Architecture Le jury dit avoir aimé cette proposition «qui met en valeur le bâtiment patrimonial, tant à l’extérieur qu’à l’intérieur». Les firmes Dan Hanganu architectes et EVOQ Architecture ont été sélectionnées pour réaliser le projet d’agrandissement de la bibliothèque Maisonneuve, rue Ontario, à Montréal. Dans le cadre d’un concours d’architecture lancé au printemps dernier, le jury a arrêté son choix sur la proposition des deux firmes. Le projet prévoit la construction d’atriums vitrés de chaque côté du bâtiment patrimonial afin d’augmenter la surface de plancher de la bibliothèque, qui passera de 1240 à 3315 mètres carrés. Ces travaux seront exécutés par un aménagement extérieur destiné à devenir un lieu de rencontre et de détente. Les firmes gagnantes disposeront d’un budget de 11,1 millions pour réaliser les travaux d’agrandissement, lesquels devraient se terminer en 2020. Le coût global du projet est estimé à 23 millions. Inauguré en 1912, l’immeuble abritant la bibliothèque Maisonneuve avait été construit pour accueillir l’hôtel de ville de Maisonneuve, une municipalité qui fut annexée à Montréal en 1918. La bibliothèque municipale occupe les lieux depuis 1981, mais elle y est trop à l’étroit. À la suite du lancement du concours d’architecture, le jury avait retenu quatre propositions parmi les quinze dossiers reçus avant d’arrêter son choix sur la proposition des firmes Dan Hanganu et EVOQ Architecture. Rappelons que l’architecte Dan Hanganu est décédé le 5 octobre dernier, laissant derrière lui un héritage important. On lui doit, entre autres, la conception des bâtiments du musée Pointe-à-Callière, du Théâtre du Nouveau Monde (TNM) et de HEC Montréal. ---------------------- Communiqué de presse de la Ville de Montréal Dan Hanganu architectes + EVOQ Architecture remportent le concours d'architecture pluridisciplinaire de la Bibliothèque Maisonneuve MONTRÉAL, le 20 oct. 2017 /CNW Telbec/ - Félicitations aux firmes Dan Hanganu architectes et EVOQ Architecture, accompagnées des firmes NCK et PMA en ingénierie et Civiliti en architecture du paysage, pour avoir été sélectionnées par un jury au terme du concours d'architecture pluridisciplinaire pour la rénovation et l'agrandissement de la Bibliothèque Maisonneuve. Un concept audacieux résolument contemporain Les lauréats disposeront d'un budget maximal de 11 135 000 $ (avant taxes) pour rénover et agrandir l'actuelle Bibliothèque Maisonneuve qui loge dans l'ancien hôtel de ville de la Cité de Maisonneuve, à l'intersection de la rue Ontario et du boulevard Pie-IX dans l'arrondissement de Mercier-Hochelaga-Maisonneuve. Le concept déployé assurera la mise en valeur de ce bâtiment municipal d'intérêt historique, dont les dimensions actuelles de 1240 m2 seront de 3 315 m2 à la fin du projet. On y retrouvera notamment des pavillons abondamment vitrés aux extrémités de l'édifice, lesquels se marieront à son caractère néo-classique. Les lauréats envisagent aussi de développer un aménagement urbain extérieur en un lieu de rencontres, d'animation et de détente, tout en maintenant un environnement végétalisé. Une certification LEED Argent étant visée pour ce projet, les concepteurs privilégieront des matériaux locaux et des procédés à faible incidence énergétique. « Je suis ravi du projet gagnant qui contribuera au rayonnement de Montréal, à titre de Ville UNESCO de design. Celui-ci s'inscrit également harmonieusement dans un quartier en pleine effervescence en offrant un lieu culturel magnifiquement pensé. Nul doute que la Bibliothèque Maisonneuve deviendra une source de fierté pour tous les Montréalais et Montréalaises et un rendez-vous incontournable des résidents du quartier », déclare M. Russel Copeman, membre du comité exécutif de la Ville de Montréal, responsable de l'habitation, de l'urbanisme, de la gestion et de la planification immobilière et de l'Office de consultation publique de Montréal. « Bravo aux lauréats d'avoir mis à contribution leur talent et leur ingéniosité afin de transformer la Bibliothèque Maisonneuve en un lieu contemporain, audacieux et respectueux de son caractère patrimonial. Cette transformation illustre la capacité des firmes d'ici de proposer des projets d'une qualité exceptionnelle, tant sur le plan architectural que sur le plan patrimonial et environnemental », ajoute Mme Manon Gauthier, membre du comité exécutif de la Ville de Montréal, responsable de la culture, du patrimoine, du design, d'Espace pour la vie ainsi que du statut de la femme. « Je tiens à souligner l'excellent travail déployé par l'ensemble des collaborateurs dans le cadre du concours d'architecture pour le projet de rénovation et d'agrandissement de la Bibliothèque Maisonneuve. Mettre en valeur un bâtiment historique et patrimonial comme la Bibliothèque Maisonneuve et concevoir un agrandissement moderne qui saura répondre aux besoins techniques d'une bibliothèque du 21e siècle est un défi de taille qui commandait une analyse rigoureuse de la part du jury. Tous les efforts déployés dans le cadre de ce concours d'architecture permettront aux citoyens d'avoir accès à une installation de qualité adaptée à leurs besoins », précise M. Réal Ménard, maire de l'arrondissement de Mercier-Hochelaga-Maisonneuve. Le jury Sélectionnés en juin parmi 15 dossiers de candidature, quatre finalistes ont présenté leurs esquisses lors d'une soirée publique tenue le 10 octobre dernier. Le projet de l'équipe de Hanganu et ÉVOQ est une réussite très habile et applaudie par le jury pour la mise en valeur du bâtiment patrimonial tant à l'intérieur qu'à l'extérieur. « L'aménagement de deux atriums de chaque côté du bâtiment existant permet un dégagement et une mise en valeur accentuée du patrimoine architectural ». Ce dernier était composé de M. Richard Adam, chef de division à la Division du Programme RAC à la Ville de Montréal, de Mme Claude-May Ambroise, architecte à l'arrondissement de Mercier-Hochelaga-Maisonneuve, de M. Sébastien Bouchard, ingénieur et directeur du service technique à la Ville de Chambly, de M. Dinu Bumbaru, directeur des politiques chez Héritage Montréal, de Mme Mylène Poirier, architecte, citoyenne et membre du comité consultatif d'urbanisme à l'arrondissement de Mercier-Hochelaga-Maisonneuve, de Mme Patricia-Ann Sarrasin-Sullivan, architecte chez Box architectures et de M. Frédéric Stében, chef de division, culture et bibliothèques à l'arrondissement de Mercier-Hochelaga-Maisonneuve. L'équipe lauréate fera l'objet d'une recommandation au conseil municipal pour un octroi de contrat. Rappelons que les travaux de rénovation et d'agrandissement de la Bibliothèque Maisonneuve s'inscrivent dans le cadre du programme de rénovation, d'agrandissement et de construction des bibliothèques (programme RAC). Conforme aux exigences du ministère des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire, le concours d'architecture ainsi que le projet de rénovation et d'agrandissement de la Bibliothèque Maisonneuve font partie de l'Entente sur le développement culturel de Montréal, financée conjointement par le ministère de la Culture et des Communications et la Ville de Montréal. Le coût global du projet est estimé à plus de 23 M $. La fin des travaux sont prévus en 2020.
  3. Journal de Montréal: MONTRÉAL – Ivanhoé Cambridge s’apprête à donner une cure de jeunesse au Reine Elizabeth, son hôtel emblématique, situé dans le centre-ville de Montréal. Les rénovations que subira l’établissement, affilié à Fairmont, font partie d’un plan d’ensemble qui touche l’ensemble des propriétés de l’entreprise, située dans le centre-ville de la métropole. C’est ce qu’a indiqué Daniel Fournier, le chef de la direction de la filiale immobilière, lors de la publication des résultats annuels, mercredi. ---- Je ne sais pas si il y s'agit de réfection ou de rénovations intérieures, mais voilà, c'est déjà ça!
  4. denpanosekai

    Place Alexis-Nihon (Target, IGA, etc.)

    I figured I would start a thread dedicated to Place Alexis-Nihon, since it's undergoing significant renovations. You may think this is all cosmetic but they will be introducing significant measures to improve accessibility. Target is to open Fall 2013 fall and I was told the 8 million dollars IGA expansion is scheduled for January 2014. The food court will be completely remodeled in Summer 2014.
  5. Rénovations en cours au 1435 Crescent pour un nouveau Hooters. This place has been empty for a very long time good to see life returning to this address.
  6. Design CS de Montréal travaille présentement à la mise en lumière de l'édifice de la Sun Life. Voici un "preview" de la phase un du projet.* *
  7. ‘Major renovations’ planned for Guy-Concordia station Reported on December 13, 2011 With a well-publicized cockroach problem, extensive water damage and what look like stalactites dripping from the ceiling, Guy-Concordia, Montreal’s third busiest metro station, will receive some much-needed repairs next year. “This is a major renovation,” said Marianne Rouette, a spokeswoman for the Société de transport de Montréal. “Due to the station’s state of degradation, and on the recommendation of our inspectors, we chose to prioritize renovations at Guy-Concordia in 2012.” Calling the station “safe,” Rouette said that the repairs would be part of a recently approved $250 million program to repair stations “at the end of their useful lives.” Work is set to start in January, when the STM will double the number of turnstiles at the heavily used Guy Street exit. Used by the majority of the eight million riders who pass through the station annually, the new turnstiles will connect directly to two Concordia buildings. The station’s other exit will undergo yearlong repairs. As of March, access via St-Mathieu St. will be closed for six months as the exit’s doors, lighting, ventilation, and drainage systems are replaced. The STM’s neglect of Guy-Concordia stands in stark contrast with the area above the station, where gleaming new university buildings and an ever-expanding network of tunnels have put record demand on the metro. “The university doesn’t know much about what is going on with the metro station,” said Jean-Philippe Plourde. “We are always trying to find out more, but we haven’t had much shared with us.” Plourde, the co-coordinator at Allégo Concordia, a program established by the Quebec government to encourage sustainable transportation at the university, wasn’t aware of the pending plans to temporarily close the St-Mathieu Street exit. (Concordia University spokesperson Chris Mota said she was also unaware of the plans.) “Guy-Concordia doesn’t help with the whole image of going underground,” said Plourde. “It can be uncomfortably warm, unclean and people are often sleeping on benches. No one will stop using the metro because of water leakages, but it’s part of a larger problem.” According to Plourde, 14 per cent of Concordia’s 50,000 students and staff still drive to the university daily. “That’s a lot of people for a university with two campuses that are well connected by metro and multiple bus lines,” said Plourde, citing a university survey from 2008. His goal is to lower that number. As an example of the lack of coordination between the STM and Concordia, Plourde points to yellow tape that has stopped riders from using the station’s main Guy exit since October. The university has been renovating the pavilion built on top of the metro station but the exit is scheduled to reopen in January, the same time the transit authority plans to start its own renovations. “Concordia closed the exit for security reasons, because they were worried about all the foot traffic walking under construction,” said Plourde. “You would think that the STM would have used the opportunity to do some work, but they didn’t.” Plourde did not want to comment on the STM’s plans without more specific information, however he expressed concern about the lack of elevators in the renovations. Concordia University student and The Link columnist Riley Sparks (who's written about Guy-Concordia's cockroach problem) doesn’t have much faith in the proposed renos, which include a series of functional repairs to the station’s lighting and ventilation. The STM has been short on details about any aesthetic changes to fix the leaking walls and ceilings. “I’ll believe it when I see it,” said Sparks. “A bunch of metro stations have been under renovation for a while and based on the rate of repairs, I won’t hold my breath. “I don’t understand how the STM renovates stations. They shut down Villa-Maria all summer, it didn’t look great at the start of the summer and it didn’t look great at the end of the summer.” Under the STM’s current plan, access to the St-Mathieu St. exit will be closed from March 5 to August 26, 2012. http://montreal.openfile.ca/montreal/text/%E2%80%98major-renovations%E2%80%99-planned-guy-concordia-station
  8. Nouvelle vocation pour le Ritz Carlton Construit en 1912, le Ritz Carlton de Montréal est sur le point de subir une transformation. A07-VM-02.PDF
  9. http://www.nightlife.ca/2016/07/22/osheaga-demenage L’annonce a été faite hier par Nick Farkas et Dan Glick, qui s’occupent du booking chez evenko. C’est durant un Livestream, pendant lequel les fans du festival étaient invités à poser leurs questions, que les deux responsables de la programmation ont annoncé la grande nouvelle. Comme 2017 marque le 50e anniversaire de l’Expo 67, le Parc Jean-Drapeau recevra une cure de rajeunissement majeure. Les deux îles qui s’y retrouvent, l’île Sainte-Hélène et l’île Notre-Dame, subiront donc des rénovations importantes. Nick Farkas, vice-président aux concerts et événements chez evenko, a expliqué dans la vidéo que les rénovations étaient supposées être terminées pour l’été prochain, mais que malheureusement, le tout prendra plus de temps. C’est pourquoi la 12e édition du festival Osheaga se tiendra dans un autre lieu. Voici ladite vidéo. Sa réponse se trouve aux alentours de 15 :30. Le nouvel emplacement n'est pas encore dévoilé, mais dans la vidéo, Nick Farkas assure que ce sera un site pas trop loin de celui où se déroule maintenant Osheaga. Il ne pouvait pas en dire plus pour l’instant, car rien n’est coulé dans le béton, mais il promet que ce sera très excitant! Toi, t’aimerais qu’elle se déroule où la 12e édition du festival? Sent from my SGH-M919V using Tapatalk
  10. Boosterfire

    Centre Bell: rénovations majeures en vue

    J'aime bien l'idée de rendre l'avenue des Canadiens piétonne. Ça fera un beau coin entre l'Avenue (le building, pas la rue!) et la tour des Canadiens.
  11. 1900 - 1950 Sherbrooke Ouest Architecte : Panzini
  12. Nous avions déjà un fil pour les rénos de la Place des Arts mais puisque le travail intérieur est terminé depuis 2013 et que l'extérieur semble partiellement complété, j'ai divisé le fil en 2 nouveaux fils, soit un pour les travaux intérieurs qui sont terminés à 100% et un pour les travaux extérieurs qui sont toujours en cours. http://www.stephanegroleau.com/ http://www.stephanegroleau.com/ http://www.stephanegroleau.com/ http://www.stephanebrugger.com http://www.stephanebrugger.com http://www.stephanebrugger.com http://www.stephanebrugger.com http://www.stephanebrugger.com http://www.stephanebrugger.com http://www.stephanegroleau.com/
  13. identifiant

    1434 Rue Ste-Catherine Ouest (2012)

    I noticed that this building is under going major renovations, anyone know what's going on?
  14. En 2011m, il y a eu un désencrassage majeur pour cet édifice de McGill. Nous n'avions pas de fil sur le sujet. Avant : Après :
  15. Liste provisoire. Routes, autoroutes et échangeurs : Échangeur Turcot Rond-Point Dorval Échangeur Décarie : réaménagement Carrefour Henri-Bourassa / Pie-IX et pont Pie-IX : réaménagement et rénovations Avenue du Musée - réaménagement Rue Riverside, réfection (Saint-Lambert) Carrefour Masson-d’Iberville, réaménagement Autoroute 10 (Bonaventure / projet du Havre) Autoroute 13 Autoroute 15 - secteur Laval / Rive-Nord : élargissement et bonification Autoroute 19 Autoroute 20 Autoroute 30 Autoroute 30 - Élargissement Autoroute 35 Autoroute 50 Autoroute 440 - prolongement Autoroute 720 - Notre-Dame Autoroute 720 - travaux d'entretien Autoroute 720 - Recouvrement Chemins de fer : Montréal - Ottawa TGV - Liaison Windsor - Québec TGV - Liaison Montréal - New-York Ponts : Jacques-Cartier Champlain Mercier : rénovations Arthur-Sauvé Île Perry Places publiques, pistes cyclables et parcs : Champs-de-Mars : réaménagement Belvédère Camilien-Houde : rénovations Place du Canada et Place Dorchester : rénovations Réaménagement des Quais du Vieux-Port, phase 4 Parc Jean-Drapeau : rénovations Parc linéaire de la rue de la Commune Est Parc-nature Bois-de-Saraguay : aménagement Réseau montréalais de pistes cyclables
  16. vincethewipet

    Hôtel Hyatt (rénovations) (2011)

    J'espère qu'il n'y avait pas déjà un sujet sur ces rénovations... Il semble que l'hôtel Hyatt soit en train d'effectuer des rénovations. Pas grand chose à voir pour le moment: Par contre, la palissade affiche un slogan intéressant:
  17. pedepy

    inspection de mon logement ...

    depuis que j'ai enmenager dans mon petit 400pc du plateau il y a deux ans, j'ai apprecu l'apparition de certaines craques dans le platre des murs; je sais que le logement a recu des renovations majeures un peu avant que j'y demenage, dont le retrait complet d'un grand mur au centre pour 'ouvrir' l'espace. une recherche rapide sur google ne retourne pas beaucoup de resultats interessants .. il y a meme plusieurs informations contradictoires. il y a cependant un point commun de toutes ces info que j'ai trouver, et c'est que les craques en "escalier" sont generalement signe de mouvements plus inquietants des fondations au dela du simple "settling". et ca, j'en ai au moins une. l'exterieur de l'immeuble est aussi un peu a desire mais les batisses sont toutes vielles dans le coin, on s'y attarde peu .. ma question dans tout ca elle la suivante: est-ce que je peut requeter la visite d'un inspecteur de la ville sans l'accord de mon proprietaire ? j'ai peur qu'il ne soit pas totalement neutre dans l'inspection du logement car evidement cela risquement de lui engendre des couts, potentiellements eleves, ou si les circonstances des renovations n'etaient pas totalement "by the book", mettons .. .. je l'aimes bien mon mini racoin du plateau, et mon bail est du pour renouvellement ... mais certaines de ces craques font un peu peur et l'edifice est 'seul' et ne s'accote sur absolument aucun autre sur la rue. jsuis pas un expert et certainement que suite a des renos de la sorte on peut s'attendre a ce que l'immeuble se "tasse" un petite peu ... mais il me semble aussi que ces choses la commence lentement et se degradent rapidement par la suite .. pas le gout que le ciel me tombe sur la tete ! ....
  18. LED

    Memoria Aflred-Dallaire

    16 juillet 2009 - Alfred Dallaire MEMORIA, Montréal Les rénovations su salon funéraire sont presque complétée.
  19. Selon un rapport de la CREPUQ Les universités du Québec ont besoin de rénovations Agence QMI Jean Nicolas Aubé 08/06/2009 09h45 Après avoir été négligées pendant une trentaine d’années, les infrastructures des universités du Québec auraient actuellement besoin de plus de 1,5 milliard de dollars en rénovations. Selon un rapport commandé par le ministère de l’Éducation (MEQ), les 18 universités québécoises auraient précisément besoin de 1, 542 300 $ afin de ramener l’état de leurs infrastructures à un niveau jugé acceptable. Le rapport réalisé l’année dernière par la Conférence des recteurs et des principaux des universités du Québec (CREPUQ) recommande rien de moins que 5771 interventions soient rapidement réalisées dans les universités de la province. Du nombre on parle par exemple de systèmes de ventilation désuets, de toitures qui fuient ou de façades d’édifices qui perdent des morceaux. L'étude avance même que, vu le très mauvais état des infrastructures, il faudrait investir 100 millions $ chaque année pendant quinze ans afin de remettre en état les immeubles des 18 universités québécoises. Montréal au sommet de la liste Parmi tous les établissements universitaires du Québec, c’est principalement ceux de Montréal qui sont dans le besoin selon les résultats de l’étude publiée ce matin dans La Presse. En fait, sur les six établissements requérant le plus grand nombre d’interventions au Québec, cinq sont montréalais. On retrouve en première position, avec 622 millions $ de rénovations requises, l’Université McGill. Elle est suivie de près par l’Université de Montréal, l’Université Laval à Québec, la Polytechnique, l’Université Concordia et l’UQAM. Fait à noter, les deux tiers des travaux répertoriés dans cette étude doivent être réalisés immédiatement ou d’ici deux ans. Québec consacre actuellement 42 millions $ par année à l'entretient et à la rénovation de ses infrastructures universitaires. Les données de cette étude datent de 2007. Elles n’avaient jamais été rendues publiques par le MEQ.
  20. 21 avril 2007 Des travaux de réfection des fenêtres, de la maçonnerie et de la plomberie seront entrepris à la caserne 30. Cette caserne, située au 5, avenue Laurier Ouest, a été construite en 1905. On a d'ailleurs souligné son centième anniversaire en 2005. Plusieurs composantes de l'immeuble ont atteint leur durée de vie utile et présentent un état de dégradation avancé. Le projet de rénovation prévoit la réfection complète de la maçonnerie, des portes et fenêtres ainsi que du système d'alimentation en eau. Ces rénovations s'inscrivent dans un plan annoncé la semaine dernière pour la rénovation de cinq casernes à Montréal. Les autres casernes sont situées dans les arrondissements Sud-Ouest, Villeray/Saint-Michel/Parc-Extension, Lachine et Verdun. «Ces travaux sont nécessaires afin de freiner la détérioration des bâtiments, de préserver les actifs de la Ville de Montréal et d'assurer un environnement plus sain et plus sécuritaire pour les occupants de ces casernes, nos pompiers », a commenté Claude Dauphin, vice-président du comité exécutif de la Ville de Montréal, responsable de la sécurité publique. «En agissant maintenant, nous éviterons la détérioration du parc immobilier et la croissance des coûts directs et indirects reliés à l'entretien et à l’exploitation de ces immeubles», a-t-il ajouté. Prévus dans le programme d’entretien, ces travaux franchiront l’étape d’appel d’offres après que le conseil d’agglomération les aura entérinés.
  21. Un prix prestigieux pour deux édifices montréalais 10 juillet 2008 - 06h00 La Presse Jean-François Cloutier L'édifice de la Caisse de dépôt à Montréal a été récompensé pour sa politique environnementale et son impact positif dans la communauté. Photo: Archives La Presse L'édifice de la Caisse de dépôt et placement du Québec et le complexe Desjardins ont obtenu récemment le prix BOMA (Building Owners and Managers Association), une récompense prestigieuse qui n'avait pas été attribuée à un immeuble québécois depuis 20 ans. Décernés à Denver, au Colorado, ces prix internationaux récompensent les immeubles commerciaux en fonction de la qualité de leur gestion. «Il y a très peu de nouveaux immeubles à Montréal, mais les propriétaires tentent d'innover pour plaire à leurs locataires», avance la directrice générale de BOMA-Québec, Linda Carbone, pour expliquer cette floraison soudaine. Rénovations réussies au Complexe On compte parmi les autres gagnants de cette année des adresses telles que le Chicago Board of Trade Building, l'édifice de Sony à New York et le Time Warner Center, aussi dans la Grosse Pomme. «Nous sommes extrêmement fiers de gagner ce prix. Nous avons investi 100 millions en rénovations depuis 1993», explique Pierre Ruest, du complexe Desjardins. Primé dans la catégorie rénovations, l'édifice de la rue Sainte-Catherine a notamment été récompensé pour s'être ouvert sur l'extérieur. «Avant, le Complexe était fermé sur lui-même. Nous avons amené Bâton Rouge, St-Hubert et d'autres commerces qui nous ont permis de nous rapprocher de la rue», fait-il valoir. Pour améliorer le coup d'oeil, des colonnes ont été recouvertes de granit. L'éclairage a été changé. «Nous voulions jazzer le Complexe», dit M. Ruest. Les ascenseurs, la toiture et le stationnement ont aussi été rénovés récemment au coût de 38 millions de dollars. Impact positif de l'édifice de la Caisse L'édifice de la Caisse de dépôt a été récompensé pour sa politique environnementale et son impact positif dans la communauté. «Le parquet du centre est mis à la disposition des fondations pour leurs campagnes de charité», explique Mme Carbone. Le fait que l'immeuble ait été construit au-dessus de l'autoroute Ville-Marie, ce qui a permis de revitaliser un quartier, lui a valu d'autres bons points. Côté environnemental, on utilise l'eau d'une rivière souterraine lorsqu'on n'a pas besoin d'eau potable, par exemple pour laver des espaces autour de l'immeuble. «Malgré les dépassements de coûts lors de sa construction, on peut maintenant dire que l'immeuble de la Caisse de dépôt est un succès», affirme Amélie Sauvé, porte-parole à la SITQ. L'immobilier se porte bien à Montréal De façon générale, l'immobilier commercial se porte bien à Montréal. «Le taux d'inoccupation est bas, c'est vrai, dit Linda Carone, mais nous espérons bien aussi voir de nouvelles tours apparaître dans les prochaines années.» http://lapresseaffaires.cyberpresse.ca/article/20080710/LAINFORMER/807100674/5155/CPACTUALITES
  22. ErickMontreal

    Un milliard $ pour rénover le Parlement

    Un milliard $ pour rénover le Parlement Le samedi 19 juillet 2008 Tim Naumetz Presse Canadienne Ottawa Les travaux de rénovation et de reconstruction au Parlement pourraient coûter un minimum de 1 milliard $, selon les prévisions du ministère des Travaux publics. Les plus récents estimés remis par le ministère à La Presse Canadienne n'incluent pas les coûts additionnels pour les réparations majeures qui devront être effectuées dans le bloc central, où des tours sont déjà retenues par des câbles en fer pour prévenir un possible effondrement. Des clôtures empêchent les piétons de s'aventurer trop près de l'édifice afin de les protéger de la chute inopinée de morceaux de pierre. Pour le deuxième été consécutif, des sangles transparentes enveloppent d'autres tours du côté ouest, également dans le but de protéger les passants. Le projet de rénovation du Parlement ne sera pas complété avant plus d'une décennie, selon les derniers échéanciers. L'ancien architecte et fonctionnaire à la retraite Ken Elder a blâmé la lenteur des travaux sur le fait que le Parlement et le gouvernement contrôlaient les cordons de la bourse et non le ministère des Travaux publics. «Les rénovations sont retardées par des considérations politiques, a-t-il soutenu. Le ministère des Travaux publics peut émettre autant de mises en garde qu'il veut, ultimement, c'est le Parlement qui décide.» M. Elder a souligné que la présence des câbles de fer et des sangles protectrices était cruciale pour éviter un effondrement, et que l'image du Parlement en pâlissait. Le député néo-démocrate Pat Martin a confié que la pluie et la moisissure s'infiltraient dans les murs de son bureau dans la partie ouest du Parlement. Il a déploré que les gouvernements successifs aient manqué de courage pour effectuer les réparations nécessaires. «Notre Parlement est un trésor national, mais il a souffert terriblement de décennies de négligence», a-t-il confié. Le ministère des Travaux publics a indiqué par courriel que «la sécurité est une priorité pour le gouvernement du Canada, pour la Chambre des communes et pour le Sénat, et que, dépendant des conditions spécifiques d'une structure, des câbles, des filets et d'autres mesures d'atténuation étaient installés». M. Elder a estimé que les rénovations du bloc central pourraient ajouter 500 millions $ au coût du projet. Le ministère des Travaux publics n'a rendu public qu'un budget préliminaire de 821,5 millions $, approuvé par le gouvernement pour la restauration du bloc ouest datant du XIXe siècle, soutenant qu'il était prématuré de spéculer sur les coûts des travaux pour les deux autres édifices. En 1998, le ministre des Travaux publics de l'époque, Alfonso Gagliano, avait estimé le coût des rénovations pour les trois édifices à 483 millions $ et avait évalué qu'elles pourraient être complétées... en 2008.
  23. Comme leurs ventes faiblissent, les centres commerciaux investissent dans les agrandissements et les rénovations. Pour en lire plus...