Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'griffintown'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Projets immobiliers
    • Propositions
    • Lieux de culture, sport et divertissement
    • Approuvés
    • En Construction
    • Complétés
    • Transports et infrastructures
    • Visions
    • Immeubles détruits
    • Projets Annulés
    • Projets oubliés et/ou en suspens
  • Généralités - Main Forum
    • Rénovations, aménagements extérieurs et domotique
    • Discussions générales
    • Sports
    • Sondages
    • Divertissement, Bouffe et Culture
    • Technologies urbaines
    • Ressources
    • L'actualité
    • Opinions de l'extérieur sur Montréal
    • Hors Sujet
  • Aviation MTLYUL
    • Discussions générales
    • Spotting à YUL
  • Ici et ailleurs
    • Ville de Québec et reste du Québec
    • Toronto et le reste du Canada
    • États-Unis d'Amérique
    • Europe
    • Projets ailleurs dans le monde.
  • Photographie et vidéos
    • Photographie urbaine
    • Autres photos
    • Anciennes photos

Calendriers

Aucun résultat à afficher.

Blogs

  • Blog MTLURB

103 résultats trouvés

  1. Charlotte - 8 étages

    Nouveau projet à venir sur le lot C2: http://charlottegriffintown.com/
  2. Hexagone 3 - 19 étages

    Merci à @slanctot et @charley_lec pour les informations. Nouvelle phase du District Griffin
  3. Alphaplantes déménage! Y aurait-il un projet en développement pour le terrain?
  4. Parc Ottawa-Peel (parc B)

    Le parc B au coin d'Ottawa et Peel devrait être le premier des trois parcs à être complété. Contrairement aux deux autres, celui-ci n'a pas de bassin de rétention. Dans le PPU Griffintown : Mettre en valeur la caserne No. 3 dans le cadre de l’aménagement du domaine public de l’intersection des rues Peel et Ottawa. Dans la présentation lors de la soirée de consultation publique du 31 janvier 2018 Dans le rapport de la consultation publique : L’analyse de cette soirée de consultation révèle que la vision partagée par une majorité de citoyens pourrait se résumer ainsi : Parc A : Parc de quartier, parc pour les familles, nature abondante Parc B : Parc dynamique, place publique, aménagement en lien avec l’artère commerciale, animation culturelle Parc C : Parc fractionné en plusieurs ambiances : lieu de rassemblement, lieu de détente et parc sportif PARC B Si des participants de quelques tables ont indiqué souhaiter que le parc B en soit un de quartier, la vaste majorité des participants est d’avis que le plus petit des trois parcs risque d’attirer des gens provenant de partout à Montréal et des touristes. Ainsi, il a été mentionné que le projet du complexe culturel MR-63 et les commerces situés autour allaient attirer des passants dans ce parc. Le parc B est perçu comme une halte ou un lieu de rassemblement. Plusieurs tables ont mentionné que les heures d’animation et de fréquentation du parc seraient fortement influencées par les points d’attraction, comme la programmation du complexe culturel MR-63 ou les commerces situés autour. La semaine, il est également probable que de nombreux travailleurs des environs mangent dans le parc. Quelques participants ont indiqué qu’ils ne souhaitent pas que le projet MR-63 s’installe dans le parc B, mais la majorité semble être favorable au projet. En ce qui concerne l’ambiance recherchée, la majorité des participants souhaitent que le parc B soit une place publique dynamique. Le lieu serait animé par des activités culturelles, de la restauration, des petits événements ponctuels. Certains souhaitent que le parc ait un design recherché et excentrique. À l’opposé, les participants de quelques tables souhaitent que le parc B soit un parc calme, un lieu de détente et un lieu avec de la végétation abondante. Plusieurs équipements proposés par les citoyens sont en lien avec des activités culturelles. Lorsqu’il a été demandé aux participants de définir le parc B en un mot ou une expression, la majorité d’entre eux ont résumé leur vision du parc comme une place publique et un lieu culturel animé. Ainsi, les participants de certaines tables ont écrit : « WOW, design et art urbain, touristique », « un concentré de Griffintown/Landmark », « programmation culturelle forte (marché public, camion de cuisine de rue, MR-63, exposition d’art local, etc.) » ou encore « culture, diversité et bonne bouffe ». Les participants d’environ cinq tables ont toutefois une vision opposée et souhaitent notamment un parc « de détente », une « oasis » ou un « îlot de fraîcheur ». Rappel du projet MR-63
  5. Station Bassin Peel du REM

    On sait tous qu'une station du REM sera construite au bassin Peel, mais son emplacement reste à être déterminé par la CDPQ Infra en partenariat avec la Ville de Montréal. De plus, un concours d'aménagement sera lancé pour cette station. Plusieurs sites ont été mentionnés dans ce forum : Tour d'aiguillage Wellington Promenade Smith Portion du bâtiment-pont ferroviaire entre William et Ottawa Au sud du bassin Peel dans Pointe-Saint-Charles Il y a des avantages et inconvéninents pour chacun de ces localisations. Qu'en pensez-vous? Dans les explications sur la modification du tracé : Sur le plan de l’aménagement et du développement du quartier Griffintown, la variante de tracé aérienne permet : d’éviter la fermeture définitive de la rue Ottawa et ainsi contribuer à l’objectif de la Ville de Montréal de reconnecter les différents quartiers du centre-ville, tel qu’initié avec le projet Bonaventure; de repositionner la station plus proche des quartiers en développement autour du bassin Peel; d’offrir, conjointement avec la Ville de Montréal, une occasion de mettre en place des projets d’aménagement dans ces secteurs de développement. La mairesse Plante a aussi mentionné que la station/train s'harmonisera dans son environnement (source Radio-Canada) : « Par ailleurs, la station prévue sous le bassin Peel sera également en surface, et non plus en souterrain, à un endroit encore à déterminer. « Nous voulons nous assurer qu'il [le train] se fondra dans le décor », a dit la mairesse de Montréal, Valérie Plante. » Source : La Voix Pop « L’aménagement en surface permettra également de mieux situer la station à un endroit qui reste à être déterminer. Les secteurs de Griffintown et Pointe-Saint-Charles seront ainsi mieux desservis selon Michael Sabia, le président-directeur général de la CDPQ. L’ancienne localisation posait problème en raison de sa proximité avec les collecteurs d’eau. »
  6. Cour de voirie de la Commune

    Marc-André Carignan vient de parler de ce projet, qui fait parti d'un concours international de réaménagement! Pour écouter la chronique : http://ici.radio-canada.ca/premiere/emissions/le-15-18/episodes/400541/audio-fil-du-lundi-12-fevrier-2018/12 https://www.c40reinventingcities.org/fr/sites/cour-de-voirie-de-la-commune-1309.html La cour de voirie de la Commune, le site proposé, est localisée dans la Cité du multimédia adjacent ouest du Vieux-Montréal. La Cité du multimédia est un quartier situé entre le Vieux-Montréal, Griffintown et le centre-ville de Montréal. Il est le résultat d’un vaste projet immobilier lancé par le gouvernement du Québec à la fin des années 1990. Ce projet a consisté en la réhabilitation de bâtiments industriels du XIXe siècle abandonnés en une grappe d’entreprises pour des compagnies du secteur des technologies de l’information. Ce site consiste en un terrain de 9 910,5 m², actuellement occupé par une cour de voirie satellite. Il jouit d’une exposition exceptionnelle, grâce à sa localisation à l’entrée de la ville par l’autoroute Bonaventure. Il est également très bien desservi par les transports en commun, avec deux stations de métro situées à moins de 1,2 km et trois lignes de bus qui circulent dans le quartier. Le site est aussi connecté au réseau de pistes cyclables de Montréal. En plus de la construction de la cour de voirie satellite de la Ville de Montréal qui devra être prévue dans le projet présenté, le site présente une opportunité intéressante pour développer un programme libre, incluant la possibilité de développer un projet mixte (usages résidentiels, commerciaux, industriels aux équipements collectifs et institutionnels sont autorisés selon le zonage). Le détail ici : https://www.c40reinventingcities.org/data/sites_134e6/fiche/75/ssr_montreal_de_la_commune_service_yard_french_version_45eca.pdf
  7. Centre de données tout neuf !

    C’est en 2015 que les travaux ont commencé pour le nouveau centre de données hautement sécurisé de Montréal. Proche du quartier des affaires, la complexité des travaux étant de profiter d’un espace conséquent et de conserver l’immeuble historique du 544 rue de l’inspecteur . Pari réussi, la nouvelle bâtisse certifiée LEED a intégré des éléments de modernité au cachet de la façade d’origine datant de 1920. Voici un aperçu de l'ancien bâtiment d'origine :
  8. ÉTS : Complexe Dow

    « En prévision, la direction planifie déjà une énième phase d'expansion. L'école est de toute façon en déficit de locaux de 500 000 pieds carrés, selon les estimations de l'établissement. Ça passera entre autres par la rénovation du complexe Dow, dans le quadrant sud-est de l'intersection des rues Peel et Notre-Dame Ouest. » Voir les fiches 11, 12, 13 et 14 (pages 65 à 80) de ce document pour plus d'info sur les bâtiments : http://ville.montreal.qc.ca/pls/portal/docs/page/arr_so_fr/media/documents/etude_patrimoine_griffintown_bati.pdf : - 984-990 Notre-Dame Ouest : Bureaux de la National Breweries - Rue Montfort : Entrepôt frigorifique - 1000 Notre-Dame Ouest/485 Peel : Brasserie - 333 Peel/1050-1052 William : Garage
  9. Union - 17 étages

    Voisin au YOO http://www.mauricemartel.com/union/
  10. 204-206 rue Young

    à propos du terrain que la Ville a proposé à la CSDM pour construire une école On semble revenir à un projet de logement social... Communiqué de presse de la Ville : http://www.newswire.ca/fr/news-releases/valerie-plante-fait-dun-autre-engagement-electoral-une-realite---la-ville-de-montreal-va-de-lavant-avec-un-projet-doccupation-temporaire-de-batiments-inoccupes-662624853.html Valérie Plante fait d'un autre engagement électoral une réalité - La Ville de Montréal va de l'avant avec un projet d'occupation temporaire de bâtiments inoccupés SOURCE Ville de Montréal - Cabinet de la mairesse et du comité exécutif Déc. 07, 2017, 16:53 ET MONTRÉAL, le 7 déc. 2017 /CNW Telbec/ - Les membres du comité exécutif ont approuvé, lors de leur réunion hebdomadaire, un premier projet pilote d'occupation temporaire d'un édifice municipal vacant du quartier Griffintown. Cette initiative, baptisée Laboratoire transitoire, se déploiera grâce à l'apport de l'Atelier Entremise et pourrait mener à l'aménagement d'ateliers d'artistes, à l'arrivée d'entreprises sociales en démarrage ou à tout autre projet pilotés par des groupes ou des individus qui ont besoin d'espaces abordables. « En offrant l'accès à un bâtiment municipal pour accueillir le premier projet pilote d'urbanisme transitoire, notre administration assume son rôle de leader et de propriétaire exemplaire, comme elle s'était engagée à le faire dans le Plan d'action en patrimoine 2017-2022. Alors que plusieurs entrepreneurs, groupes communautaires, artistes et citoyens sont à la recherche de locaux pour mener à bien leurs projets, leur offrir d'occuper des bâtiments publics vacants de façon temporaire relève de la bonne gestion. Plutôt que de payer pour garder des bâtiments vides, nous allons encourager l'entrepreneuriat, le travail communautaire, la vie culturelle et la création d'emplois. Tout le monde en sortira gagnant », a déclaré la mairesse de Montréal, Valérie Plante. La collaboration entre la Ville et l'Atelier Entremise pourra servir de modèle dans l'emploi transitoire des locaux vacants, tant publics que privés, sur le territoire montréalais. Les membres du comité exécutif ont ainsi autorisé l'attribution à l'Atelier Entremise d'un soutien financier de 192 532,80 $. Ce montant permettra, d'une part, d'accomplir des travaux de sécurisation dans les locaux prêtés par la Ville, situés au 204 et 206, rue Young, et d'amorcer la mise en œuvre du Laboratoire transitoire. Au terme du projet pilote d'occupation temporaire, à la fin de 2019, l'édifice municipal de la rue Young sera démoli pour faire place à un projet d'habitation sociale. « L'immeuble vacant offert par la Ville de Montréal est situé dans un secteur associé à l'innovation et où l'engagement social est au cœur de la vie des citoyens et citoyennes. C'est un bâtiment appelé à disparaître et tout désigné pour accueillir le premier projet d'urbanisme transitoire. Ce sera aussi l'occasion d'amorcer le développement d'outils et de façons de faire pour la poursuite de nouveaux projets en urbanisme transitoire. Nous sommes convaincus que ce projet pilote aura aura un impact structurant significatif sur le milieu urbain environnant », a déclaré le maire de l'arrondissement du Sud-Ouest et président du comité exécutif de la Ville de Montréal, Benoit Dorais. « L'impact réel du Laboratoire transitoire se mesurera à divers niveaux, tant urbain, environnemental et social que communautaire, économique et patrimonial. Afin de soutenir cet impact positif et réduire le nombre de bâtiments vacants à Montréal, la Ville poursuivra le développement d'un répertoire des immeubles vulnérables, vacants ou à risque d'être démolis en vue de valoriser ce patrimoine à risque », a indiqué l'élue responsable de la culture, du patrimoine et du design au comité exécutif, Christine Gosselin. L'Atelier Entremise, qui collaborera avec la Ville de Montréal pour le projet pilote qui se déploiera sur la rue Young, est un organisme à but non lucratif qui a pour mission de développer et d'implanter des projets d'occupation temporaires et transitoires dans des bâtiments vacants et sous-utilisés, avec l'implication de groupes locaux. L'Atelier Entremise implantera le projet d'occupation transitoire dans l'immeuble de la rue Young en collaboration avec la Maison del'innovation sociale, la Fondation McConnell (Des villes pour tous) et la Ville de Montréal. Un appel de propositions sera lancé sous peu afin de déterminer quels projets verront le jour dans le bâtiment. Le Plan d'action en patrimoine 2017-2022 peut être consulté ou téléchargé sur le site de la Ville en cliquant ici. SOURCE Ville de Montréal - Cabinet de la mairesse et du comité exécutif
  11. Le Canal 2 - 7 étages

    I was driving along the south side of the Lachine canal and I noticed a large billboard up just east of "Le Myst". I apologize if someone else posted it but this is the first I heard of a second "Le Canal". Seems to be similar volumetrically to Myst.
  12. Ottawa-Eleanor - 8 étages

    D'après mes sources, un projet de 8 étages verrait le jour prochainement sur le site situé au nord-est de l'intersection de Ottawa et Eleanor. Je ne suis pas sur du nom mais ca pourrait être la phase 7 du groupe qui construit Le Murray et le W phase 3 , 4 et 5. Mais ou donc serait la phase 6 ? .......Peut-être à l'Ile des sœurs, selon mes sources.... ...À suivre !
  13. Pieutage ce matin pour le site situé au nord-ouest de l'intersection William / Richmond. Le projet serait de la location mais je ne connais pas le nom du projet et ni le nombre d'étage. À suivre.
  14. Toujours plus de projets dans Griffintown!

    Le quartier semblerait s'agrandir de nouveau ! En effet, le promoteur Prével, acteur prépondérant dans les changements du quartier depuis plusieurs années, serait à l’origine d’un futur projet situé au 1725 Rue Basin. Bien qu’il n’y ait pas beaucoup d’information aujourd’hui, nous savons déjà que la limite de hauteur à été modifiée de 16 à 25 mètres. De quoi imaginer de beaux projets pour le quartier !
  15. Centre culturel tchèque et hôtel

    Bizarre qu'il n'y ait aucune discussion sur ce projet d'un Centre culturel tchèque et hôtel sur le terrain de volleyball extérieur au coin de Séminaire et Olier datant de 2010 qu'un de mes voisins m'a mentionné cette semaine. Le propriétaire du terrain est Parcs Canada, mais l'homme d'affaires George Syrovatka/Centre tchèque inc. a un bail pour une location de 99 ans coût de 1$ pour ce terrain depuis 2002. L'un d'entre vous aurait de l'information sur ce projet depuis cet article de la Gazette en octobre 2010? https://www.pressreader.com/canada/montreal-gazette/20101008/283953173928783
  16. William Murray - 6 étages

    Je n'ai pas trouvé de fil pour ce projet en développement au coin sud-ouest de l'intersection de la rue Murray et William. Le bâtiment partagera l'ilot avec la coop en construction. http://cutcorp.ca/griffintown.html
  17. 1999 rue William (usine Thermetco)

    Futur projet immobilier à venir sur l'emplacement de l'usine Thermetco Cohabitation impossible Journal Métro by Justine Gravel Depuis trois ans, les quelque 80 résidents d’une coopérative de la rue Basin, dans Griffintown, multiplient les demandes auprès de l’arrondissement pour régler les problèmes de bruit et d’émanations de fumée causés par l’usine de traitement thermique voisine, Thermetco, mais la situation demeure inchangée. Leurs problèmes seront bientôt derrières eux puisque l’usine déménagera à Châteauguay d’ici septembre 2018. Jour et nuit, la fumée émise par la cheminée installée sur le toit de l’usine se dirige directement vers les fenêtres des façades nord et sud de la coopérative de neuf étages, selon la direction du vent. «On a emménagé en novembre 2014. On avait les fenêtres fermées. Donc, on pensait que l’odeur provenait des échangeurs d’air. Mais à partir d’avril, quand on a ouvert les fenêtres, on a commencé à faire des démarches auprès de la direction de l’environnement parce que ça n’avait pas de bon sens», indique un résident de la coopérative, Alain Goyette. Ce dernier a commencé à voir sa santé se détériorer depuis qu’il a emménagé et selon lui, il y a une corrélation directe à faire. «Mon médecin m’a dit que mes narines, mes oreilles, mes yeux et mes cordes vocales sont pleins de particules de poussières et que ça allait de pire en pire. J’ai aussi souvent des maux de tête et des diarrhées», soutient-il. Aux dires du directeur général de l’usine, Jean-Sébastien Lemire, personne n’a prouvé que la fumée était nuisible pour la santé. Selon une analyse réalisée en 2015 par la firme GA Techno Environnement (GATE) à la demande de M. Lemire, les odeurs viennent principalement du séchage dans les fours des pièces trempées d’huile. Toutefois, l’échantillon étudié est en toute conformité avec les standards internationaux. La direction de l’environnement de la Ville de Montréal a tout de même fait plusieurs recommandations à l’usine afin de diminuer les émanations et les effets néfastes pouvant en résulter, ce qui n’a pas réglé le problème. Des avertissements ont été remis, mais aucun constat d’infraction. M. Goyette a demandé à ce qu’une analyse soit faite par la direction de l’environnement, ce qui a été réalisé en juin. Les résultats n’ont toutefois pas encore été divulgués et la Ville n’a pas voulu commenter la situation. Bruit «Quand les résidents ont emménagé, le premier problème a été celui du bruit. Pour le résoudre, on a cessé la livraison la nuit et on a investi 120 000$ en panneaux acoustiques», soutient M. Lemire. Toutefois, le problème demeure. «Ça fait trois ans que je dors les fenêtres fermées. En plus, on ne peut même pas avoir d’air conditionné selon le règlement de l’arrondissement», a déploré Brigitte Dumas, une autre résidente de la coopérative, lors du dernier conseil d’arrondissement. (Photo: Patrick Sicotte) M. Lemire admet que l’enveloppe extérieure de l’usine fait en sorte qu’il y a une résonnance qui dépasse le niveau de décibels que la Ville autorise. «À moins de refaire la façade au complet, on ne peut pas régler ce problème», indique-t-il. Changement de vocation L’arrondissement a donné son feu vert à la construction de la coopérative en 2014, à moins de 30 mètres de l’usine, installée sur la rue William depuis 1982. Aucune analyse n’a été faite pour mesurer la possible nuisance des vapeurs sur la santé des résidents. À l’époque, les futurs résidents de la coopérative ne savaient pas que c’était une compagnie de métallurgie. «Personne n’a fait de recherches. On croyait que c’était correct puisque l’arrondissement avait donné son autorisation. On nous a installé des détecteurs d’ammoniac et on nous a avisés que l’usine quitterait le quartier d’ici les deux prochaines années, ce qui n’était pas vrai», indique M. Goyette. M. Lemire n’avait effectivement pas prévu de déménager il y a trois ans. Toutefois, ayant réalisé que rien ne fonctionnait après avoir investi des sommes considérables pour améliorer la situation, il a décidé de mettre l’usine en vente. Thermetco déménagera dans le quartier industriel de Châteauguay et cèdera sa place à un projet immobilier, bien que la vente ne soit pas encore officiellement signée. «On n’a pas été en mesure de régler la situation. Il faut être réaliste, une usine de notre genre n’a plus sa place dans ce quartier qui a complètement changé de vocation», conclut-il, précisant qu’il comprend les résidents d’être épuisés, mais qu’il ne peut rien faire d’autre pour le moment. Les installations commenceront à bouger à compter de décembre, mais la cessation des activités de l’usine n’est prévue que pour l’automne prochain. M. Goyette espère que la cohabitation s’améliorera d’ici là.
  18. Tout comme la phase 5, aucun rendu de l'extérieur. La forme est légèrement différente cependant. http://ghgriffintown.com/
  19. 1725 rue Basin

    http://www.lobby.gouv.qc.ca/servicespublic/consultation/AfficherSommaire.aspx?NumeroInscription=AoaYaFRlajAXI47R1YxffA%3d%3d
  20. Parc de l'îlot Saint-Thomas

    Extrait authentique du procès-verbal d’une séance du conseil d'arrondissement Séance ordinaire du mardi 5 septembre 2017 Résolution: CA17 22 0328 Approbation d'un projet d'acte par lequel la Ville de Montréal acquiert aux fins d'aménagement d'un nouveau parc, un immeuble situé au 330, rue de la Montagne
  21. Édifice Rodier

    L'édifice Rodier a été vendu et fera l'objet de $1,5 millions de rénovations dans les 3 prochaines années.
  22. L'ÉTS vient de recevoir un financement de la part des gouvernements fédéral et provincial pour plusieurs projets dont la construction d'un nouveau pavillon qui semble être en arrière de la Maison des étudiants : http://www.newswire.ca/fr/news-releases/les-gouvernements-federal-et-provincial-apportent-leur-appui-a-lets-620385643.html?tc=eml_mycnw
  23. Richmond condominiums

    Richmond Condominiums Localisé au coeur de Griffintown, Ã* l'angle de la rue William et de la rue Richmond, le Richmond Condominiums se démarquera par la taille généreuse de ses espaces de vie. Projets de condos a Montreal a venir | Samcon
  24. Amati - 14 étages

    Nouveau projet de condos à Griffintown, aucun détail sur l'emplacement ou le nombre d'étages mais selon le croquis fait a la main sur leur Facebook c'est un dizaine d'étages. On peut s'inscrire sur leur liste VIP Amati Condominiums