Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'gatineau'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Projets immobiliers
    • Propositions
    • Lieux de culture, sport et divertissement
    • En Construction
    • Complétés
    • Transports et infrastructures
    • Visions
    • Immeubles détruits
    • Projets Annulés
    • Projets oubliés et/ou en suspens
  • Généralités - Main Forum
    • Rénovations, aménagements extérieurs et domotique
    • Discussions générales
    • Sports
    • Sondages
    • Divertissement, Bouffe et Culture
    • Technologies urbaines
    • Ressources
    • L'actualité
    • Opinions de l'extérieur sur Montréal
    • Hors Sujet
  • Aviation MTLYUL
    • Discussions générales
    • Spotting à YUL
  • Ici et ailleurs
    • Ville de Québec et reste du Québec
    • Toronto et le reste du Canada
    • États-Unis d'Amérique
    • Europe
    • Projets ailleurs dans le monde.
  • Photographie et vidéos
    • Photographie urbaine
    • Autres photos
    • Anciennes photos

Calendriers

Aucun résultat à afficher.

Aucun résultat à afficher.

Blogs

Aucun résultat à afficher.

Aucun résultat à afficher.


Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Biography


Location


Intérêts


Occupation

16 résultats trouvés

  1. Ville de Gatineau (développements au centre-ville) Lors de ma visite dans la ville de Gatineau j’ai pensée vous montré les développements qui ce fait la bas Alors voici quelques photos que j'ai pris et que Je trouvé qui vend très bien la ville de Gatineau Car l'urbaniste de la ville est présent dans cette ville (Gatineau Gatineau) Mais pas encore mi en valeur. Mais bon c'est à coté d'Ottawa et par ricochais qui lui donne le titre de ville banlieue.
  2. Salut, c'est ma première publication sur le forum! J'en profite pour parler d'un projet de Côte-des-Neiges, mon quartier chéri. C'est un immeuble à condos de Mondev: Les Lofts Gatineau. Emplacement: Avenue Gatineau, entre Swail et Jean-Brillant, en face du parc Jean-Brillant, près de la station Côte-des-Neiges. Livraison: printemps 2017 89 unités
  3. mont royal

    Nextjet Canada

    The following describes Nextjet as a virtual carrier. Can anyone describe how they are virtual and what part of their operations is, like, real? Nextjet Canada (Vancouver Int'l) commenced revenue operations on Monday, May 2, as previously announced. Using a combination of Beech (twin turboprop) King Airs and Beech 1900Cs chartered from Propair (PRO, Rouyn), the virtual carrier currently runs regular flights connecting Peterborough to Gatineau, Kitchener, and Montréal Trudeau. About Nextjet Canada Type Virtual Carrier Base Vancouver Int
  4. Publié le 12 mars 2012 à 08h31 | Mis à jour le 12 mars 2012 à 08h31 Destination Gatineau, un projet à revoir Agrandir L'une des maquettes du projet touristique Destination Gatineau dévoilé le 20 février dernier. Le projet a plusieurs points forts, mais ne répond pas aux besoins des citoyens, estiment les auteurs de cette lettre. Le Droit La première mouture du projet Destination Gatineau ne répond pas aux besoins des citoyens. Il n'est toutefois pas trop tard pour en faire un projet digne de porter le nom de notre ville. C'est le 29 février qu'a été dévoilé le projet Destination Gatineau (www.destinationgatineau.com), qui vise à aménager la rive de l'Île de Hull du pont des Chaudières au pont Lady-Aberdeen. Sur ces quelque six kilomètres se déploierait un immense «Jardins des civilisations» ponctué de places publiques aménagées de manière à pouvoir accueillir des spectacles, des bars, un hôtel, des musées, etc. Pour le maire de Gatineau, Marc Bureau, ce projet de 135 millions$ est un moyen d'attirer les touristes qui, autrement, continueraient à lui préférer Ottawa. L'annonce du projet a créé chez plusieurs citoyens un malaise difficile à cerner. Une critique constructive s'impose. Plusieurs points forts Le projet actuel a des points forts. Ses auteurs ont eu plusieurs excellentes idées qu'il faut conserver. La construction proposée d'édifices sur l'eau, d'un observatoire sur la tour de lessivage, de jeux aquatiques sur plateformes, et de passerelles surélevées dans le boisé du lac Leamy sont de celles-là. Par contre, cet ambitieux projet est tombé dans deux pièges. Le premier, c'est qu'il ne s'inspire pas de l'«esprit du lieu», c'est-à-dire de l'héritage historique du territoire. Il s'agirait de Destination Laval que rien ne serait différent. Le concept des «civilisations» qui soutient tout le projet est vide et ne vient que faire écho au musée du même nom, une institution qui n'entretient presque aucun lien avec le quartier qui l'accueille. Ceux qui ont réussi à revitaliser des quartiers en difficulté (le meilleur exemple reste St-Roch à Québec) vous le diront: pas de fruits ni même d'arbre si on néglige les racines. En l'état actuel, Destination Gatineau n'est qu'une boîte à fleurs aux abords d'un quartier qui peine à se revitaliser. Un vrai centre-ville Le second piège, c'est d'avoir confié ce projet essentiel pour toute la ville à l'industrie touristique. Il ne faut donc pas s'étonner que le projet réponde aux besoins de... l'industrie touristique! Il y a certainement une place pour cette industrie dans la revitalisation de l'Île de Hull, mais pas toute la place. Les problèmes du «centre-ville» de Gatineau sont connus: trame urbaine déstructurée par les expropriations des années 1960-1970, tissu social en lambeaux, dépendance à Ottawa et à la fonction publique, pauvreté, mauvaise qualité ou absence d'infrastructures (logements, école, parc, épicerie, etc.). Pour revitaliser l'Île de Hull, il faut d'abord répondre aux besoins des citoyens, actuels et futurs, non à ceux des touristes. Et pour ce faire, il faut d'abord se servir de nos plus beaux terrains pour y loger des résidents. Des villes comme Malmö, en Suède, avec le quartier Bo01, ont fait exactement cela: des bâtiments à l'architecture moderne dans une ancienne friche industrielle. Accès à la baignade, constructions écologiques, réutilisation de tous les édifices de l'époque industrielle, critères d'architecture et de biodiversité stricts: nous avons en main tous les outils pour faire naître le plus beau quartier au pays. D'abord des résidents, et le reste (écoles, commerces, entreprises) suivra, incluant... les touristes! Allez-vous à Copenhague ou Barcelone pour les attractions touristiques? Non, vous y allez pour vous immerger dans une histoire, une vie urbaine, une architecture; bref, dans une culture. Un précédent fondateur Destination Gatineau a une grande qualité jusqu'ici passée inaperçue: pour la première fois de son époque moderne, la Ville a pris l'initiative d'agir et de décider elle-même de l'aménagement de son centre-ville. Ce précédent fondateur doit être souligné. Si cette première proposition n'est pas à la hauteur de ce qu'on était en droit d'espérer, elle n'est toutefois pas finale. En mobilisant des Gatinois représentatifs de tous les secteurs à participer à l'élaboration du projet, Destination Gatineau pourrait devenir la pierre d'assise de la transformation tant attendue de notre ville. Stéphane Vigneault (Gatinorama), Patrick Duguay (Projet Gatineau) Isabelle Fournier, étudiante, maîtrise en Développement régional Jean-Pierre Couture, professeur, Université d'Ottawa; Véronique Martin, M.A. Développement régional; Raymond Ouimet, auteur; Alexandre Désilets, artiste; François Zarraga, président, Association des résidants de l'Île de Hull; Marysol Foucault, propriétaire, restaurants Edgar et Odile; Bill Clennett, militant; Joanne Mineault, citoyenne; Marc Gagné, propriétaire, boutique Le Local; Philippe Falardeau, cinéaste.
  5. Bien que la construction d’édifices de bureaux demeure active, l’ajout récent de nouveaux espaces n’a pas été entièrement comblé par une augmentation de la demande de location. Résultat : le taux d’inoccupation des immeubles est généralement à la hausse et les loyers stagnent. Le cycle du marché immobilier de bureaux de Montréal, dont les conditions sont assez équilibrées, s’apprête à céder la place à une situation de léger surplus. À Québec, les édifices de prestige sont déjà en situation d’offre excédentaire et quelques immeubles en font les frais. La construction récente de trois tours de bureaux à Gatineau, qui visait le transfert de certains employés du gouvernement fédéral en provenance d’Ottawa, ne s’explique pas par une demande de location en croissance. Cela a peu d’impacts sur l’état du marché de Gatineau, mais les espaces libérés feront augmenter le taux d’inoccupation dans la capitale fédérale. Details et stats : http://www.desjardins.com/fr/a_propos/etudes_economiques/actualites/point_vue_economique/pv131119.pdf
  6. http://www.lapresse.ca/le-droit/actualites/ville-de-gatineau/201307/08/01-4668701-deux-tours-de-33-etages-au-coeur-de-gatineau.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_B13b_ville-de-gatineau_86608_section_POS1
  7. Le taux pour les principales villes Entre parenthèses figure le taux pour janvier. - Saguenay 6,3 (5,6) - Québec 5,1 (5,0) - Sherbrooke 7,0 (6,8) - Trois-Rivières 8,1 (8,5) - Montréal 9,2 (9,0) - Gatineau 6,1 (6,6) - Ottawa 6,0 (5,7) - St-Jean, Terre-Neuve 7,6 (7,8) - Halifax 5,8 (5,4) - Moncton 6,6 (7,1) - Toronto 8,6 (8,6) - Winnipeg 5,8 (5,8) - Regina 4,4 (4,4) - Calgary 5,2 (5,4) - Edmonton 5,3 (5,0) - Vancouver 6,7 (7,0) - Victoria 5,3 (5,7)
  8. Nouvelles générales - Politique provinciale Écrit par Mathieu Boivin Lundi, 13 décembre 2010 16:19 Mise à jour le Lundi, 13 décembre 2010 16:37 QUÉBEC – Le Québec a dégringolé, en 2009, à la huitième place des provinces canadiennes en ce qui a trait au revenu net des particuliers. Il n’y a plus, désormais, que les gens de Terre-Neuve et de l’Île-du-Prince-Édouard qui soient moins riches que nous une fois tous leurs impôts payés. Les chiffres publiés lundi par l’Institut de la statistique du Québec (ISQ) montrent que le Québec figurait en quatrième place du classement national, en 2005, avec un revenu net moyen des particuliers de 22 601$. Mais il a reculé à la sixième place l’année suivante, puis à la septième en 2007 et, l’an dernier, cette glissade l’a entraîné jusqu’au huitième rang, avec un revenu net moyen de 26 031$. Notons que l’Alberta occupe systématiquement, depuis 2005, la première place des provinces canadiennes. Depuis 2008, la Saskatchewan a ravi la deuxième place à l’Ontario, qui doit maintenant se contenter de la troisième position. «Les revenus d’emploi augmentent beaucoup moins rapidement au Québec qu’ailleurs et les salaires y sont plus faibles que la moyenne canadienne», a avancé Stéphane Ladouceur, spécialiste en aménagement du territoire et en développement régional à l’ISQ, pour expliquer ces déboires. Il a cependant souligné que c’est au Québec que les impôts sur le revenu sont les plus élevés au Canada. «Si on regarde le revenu brut, avant impôts, le Québec se trouve actuellement en cinquième place», a-t-il indiqué. Hausse modeste Quoi qu’il en soit, chaque habitant du Québec – riche ou pauvre, jeune ou vieux, travailleur ou retraité – a versé en moyenne 22,6% de son revenu en «impôt direct, en cotisation d’assurance sociale ou en autres transferts aux administrations publiques» en 2009, calcule l’ISQ. La moyenne canadienne est de 21,4%. L’ISQ relève que le revenu net des Québécois a augmenté de 1,5% en 2009, soit bien moins que la hausse de 3,9 % qui avait été enregistrée en 2008. Cela dit, c’est dans les régions de l’Outaouais (+ 5,8%), de la Capitale-Nationale (+ 4,0 %) et de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine (+2,6%) que les hausses les plus fortes ont été remarquées. «En Outaouais et dans la région de Québec, la hausse du revenu net provient de l’augmentation importante de la rémunération des salariés et des revenus des entreprises individuelles, a commenté M. Ladouceur. En Gaspésie, la progression s’explique par l’effet conjugué de l’amélioration du revenu personnel et de la diminution de la population totale.» Gatineau en tête Si ces trois régions ont réussi à éviter les effets de la récession économique, celle-ci a néanmoins provoqué une hausse de 1% du taux de chômage au Québec en 2009. «Les prestations fédérales d’assurance-emploi ont explosé de 27,3%, reflétant la détérioration du marché du travail», a relevé Stéphane Ladouceur. Enfin, l’ISQ remarque que c’est la ville de Gatineau (+ 6%) qui a connu la plus forte hausse du revenu net par habitant en 2009, suivie de Québec (+4,6 %), de Saguenay (+2,8 %), de Montréal (+1,7%) et de Trois-Rivières (+1,3 %). Sherbrooke ferme la marche avec un maigre 1%. «La croissance anémique de cette région est due, entre autres, au fléchissement de l’emploi dans le secteur manufacturier», analyse M. Ladouceur. La ville de Sherbrooke est représentée à l'Assemblée nationale par le premier ministre du Québec, M. Jean Charest. http://ruefrontenac.com/nouvelles-generales/politiqueprovinciale/31482-revenu-net-des-quebecois http://www.stat.gouv.qc.ca/donstat/econm_finnc/conjn_econm/revenu_personnel/index.htm
  9. Broccolini wins two tenders for LEED Gold office towers from the federal government Canada NewsWire MONTREAL, May 7 MONTREAL, May 7 /CNW Telbec/ - Broccolini, a recognized leader in the Canadian construction industry for over sixty years, has recently won two major tenders from the federal government to construct two LEED® Gold office towers, with work slated to begin in late summer. The firm has been awarded the contract to design, develop and build these towers totalling more than 900,000 rentable sq. ft. of Class A office space for the Department of Public Works and Government Services Canada (PWGSC) in Gatineau, Quebec. Having successfully developed TELUS House, a 9-storey, Class A, 160,000 sq. ft. LEED® Silver certified office building in Ottawa, and with Export Development Canada's (EDC) 575,000 sq. ft. headquarters under construction, the new mandates confirm Broccolini's significant position in development and construction in the National Capital area. The new buildings will provide space for federal government departments and organizations and will attain LEED® Gold certification. This represents the tenth time that Broccolini will have delivered a LEED® certified project to the marketplace. "We are very proud to have won the mandate for these groundbreaking projects," said Anthony Broccolini, Managing Director at Broccolini. "We believe it reflects our reputation for strong development and construction capabilities, as well as the quality of the work we've previously undertaken in the Ottawa market." The 12-storey, 484,000 sq. ft. office tower, located on Carrière Boulevard in Gatineau, features architecture promoting a healthy balance between efficient planning and the preservation and restoration of natural green space. It will enhance the site's attractions, taking advantage of the extensive mature tree coverage and superb view overlooking Lac Leamy. The building's timeless architecture and cutting-edge technology will be an eye-catching reflection of Broccolini's environmental commitment, as well as its ongoing concern for the quality of its developments. The second building, a 15-storey, 690,000 sq. ft office tower, will overlook Promenade du Portage Street in the heart of downtown Gatineau, adjacent to the PWGSC's existing premises. With architecture combining heritage features and high-tech efficiency, its design will allow the building to optimize the usage of space while restoring and improving a significant element of the city's urban fabric, at the same time incorporating PWGSC's existing facilities. The know-how, experience and passion for development and construction, cornerstones of the company's success, were no doubt major factors in the decision to award the mandate to the firm. With a pristine litigation record and an enviable reputation for integrity, quality of work and flexibility, Broccolini has demonstrated its ability to deliver similar signature properties to the market. "We have major experience in a wide range of projects from office buildings and manufacturing facilities to big box stores and industrial complexes," explained Mr. Broccolini. "Our team is enthusiastic and welcomes the challenges of delivering these exciting and demanding projects on time and on budget."
  10. Allez voir ici, c'est plus lisible !!! 1 - Montréal 2 - Québec 3 - Laval 4 - Gatineau 5 - Longueuil 6 - Sherbrooke n 1871 141 276 76 593 9 472 17 887 3 977 8 532 1881 189 168 80 249 9 462 21 690 4 488 12 410 1891 271 352 80 546 9 436 28 569 4 895 15 930 1901 347 817 88 615 10 248 33 516 5 204 18 724 1911 533 341 102 214 11 407 38 218 6 984 23 865 1921 693 225 122 698 14 005 41 946 11 521 33 624 1931 959 198 168 249 16 150 51 533 14 094 39 325 1941 1 064 653 199 588 21 631 55 538 18 165 47 614 1951 1 247 647 245 742 37 843 76 955 58 012 63 608 1956 1 402 704 279 521 69 410 92 799 83 584 72 789 1961 1 607 641 321 917 124 741 112 414 106 166 82 939 1966 1 750 969 372 373 196 088 129 605 129 944 94 988 1971 1 765 553 408 440 228 010 148 652 157 986 103 083 1976 1 664 527 429 757 246 243 174 560 197 767 111 137 1981 1 554 761 434 980 268 335 170 164 209 557 117 848 1986 1 541 251 440 598 284 164 182 604 215 583 122 282 1991 1 553 356 461 894 314 398 201 536 226 965 131 123 1996 1 550 369 473 569 330 393 217 609 227 408 136 681 2001 1 583 590 476 330 343 005 226 696 225 761 139 388 2006 1 620 693 491 142 368 709 242 124 229 330 147 427 7 - Saguenay 8 - Lévis 9 - Trois-Rivières 10 - Terrebonne Total top 10 Province n 1871 11 200 20 850 11 107 2 738 303 632 1 191 516 1881 12 303 23 996 12 340 2 998 369 104 1 359 027 1891 12 094 22 319 11 784 2 787 459 712 1 488 535 1901 13 884 22 750 13 540 3 222 557 520 1 648 898 1911 18 861 25 579 18 445 3 395 782 309 2 005 776 1921 31 158 30 102 33 072 3 521 1 014 872 2 360 510 1931 45 290 32 335 48 699 3 983 1 378 856 2 874 662 1941 63 567 34 749 59 685 4 320 1 569 510 3 331 882 1951 97 044 40 046 72 154 6 070 1 945 121 4 055 679 1956 118 289 42 967 83 189 7 503 2 252 755 4 628 378 1961 136 027 47 603 93 451 10 380 2 643 279 5 259 211 1966 141 701 53 684 99 974 13 168 2 982 494 5 780 845 1971 143 301 57 805 103 703 18 221 3 134 754 6 027 764 1976 145 314 69 982 106 031 29 390 3 174 708 6 234 445 1981 151 776 86 994 111 453 39 427 3 145 295 6 438 400 1986 151 596 95 757 114 675 47 483 3 195 993 6 532 461 1991 153 965 108 523 121 483 65 328 3 338 571 6 895 963 1996 153 476 118 344 124 417 75 116 3 407 382 7 138 834 2001 148 050 121 999 122 395 80 531 3 467 745 7 238 345 2006 143 692 130 006 126 323 94 703 3 594 149 7 546 131
  11. Des travailleurs de la succursale de Hull à Gatineau obtiennent le feu vert de la Commission des relations du travail pour négocier leur première convention collective. Pour en lire plus...
  12. L'année 2009 s'annonce plutôt morose pour l'hôtellerie et le tourisme, tant à Montréal, Québec que Gatineau, mais carrément difficile pour les régions périphériques. Pour en lire plus...
  13. Québec 10. Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine 19,3 11. Québec 4,5 12. Trois-Rivières 7,8 13. Québec Centre-Sud 6,0 14. Sherbrooke 6,5 15. Montérégie 7,9 16. Montréal 7,5 17. Québec Centre 8,1 18. Nord-Ouest du Québec 10,9 19. Bas-Saint-Laurent-Côte-Nord 3 12,6 20. Gatineau 5,0 21. Saguenay 7,5 http://www.statcan.ca/francais/freepub/71-001-XIF/2008010/t018_fr.htm
  14. Le géant du commerce de détail a justifié sa décision en affirmant qu'il ne pouvait accepter les augmentations de salaire de ses cinq employés du garage. Pour en lire plus...
  15. Les employés de la section automobile de la succursale perdent leur emploi deux mois après avoir obtenu leur première convention collective. Pour en lire plus...
  16. francely57

    Été 2007!

    Mon parcours l'été dernier a été particulièrement riche en visites urbaines, effectuées à pied, à vélo, en auto, en taxi, en tramway, en métro, en bus, en train ou en bateau! Voici le trajet des principales villes que j'ai découvertes et redécouvertes entre avril et octobre 2007 (100 000 habitants et plus) : LAVAL - MONTRÉAL - PRAGUE - ATHÈNES - BEYROUTH - ZAHLÉ - BEYROUTH - ATHÈNES - PRAGUE - MONTRÉAL - QUÉBEC - TERREBONNE - LONDON ON - TORONTO - OTTAWA - GATINEAU - MONTRÉAL - LAVAL Laval, Canada Montréal, Canada Praha (Prague), République Tchèque Αθήνα (Athènes), Grèce بيروت (Beyrouth), Liban زحلة (Zahlé), Liban بيروت (Beyrouth), Liban Αθήνα (Athènes), Grèce Praha (Prague), République Tchèque Montréal, Canada Québec, Canada Terrebonne, Canada London, Canada Toronto, Canada Ottawa, Canada Gatineau, Canada Montréal, Canada Laval, Canada