Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'dottawa'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Projets immobiliers
    • Propositions
    • En Construction
    • Complétés
    • Transports en commun
    • Infrastructures
    • Lieux de culture, sport et divertissement
    • Projets Annulés
  • Discussions générales
    • Urbanisme et architecture
    • Nouvelles économiques
    • Technologie, jeux vidéos et gadgets
    • Technologies urbaines
    • Discussions générales
    • Divertissement, Bouffe et Culture
    • L'actualité
    • Hors Sujet
  • Aviation MTLYUL
    • Discussions générales
    • Spotting à YUL
  • Ici et ailleurs
    • Ville de Québec et reste du Québec
    • Toronto et le reste du Canada
    • États-Unis d'Amérique
    • Europe
    • Projets ailleurs dans le monde.
  • Photographie et vidéos
    • Photographie urbaine
    • Autres photos
    • Anciennes photos

Calendriers

Aucun résultat à afficher.

Aucun résultat à afficher.

Blogs

Aucun résultat à afficher.

Aucun résultat à afficher.


Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Biography


Location


Intérêts


Occupation

17 résultats trouvés

  1. Ville de Gatineau (développements au centre-ville) Lors de ma visite dans la ville de Gatineau j’ai pensée vous montré les développements qui ce fait la bas Alors voici quelques photos que j'ai pris et que Je trouvé qui vend très bien la ville de Gatineau Car l'urbaniste de la ville est présent dans cette ville (Gatineau Gatineau) Mais pas encore mi en valeur. Mais bon c'est à coté d'Ottawa et par ricochais qui lui donne le titre de ville banlieue.
  2. Voici une mise à jour de ce projet : - Description : 17 étages, 135 unités (25% vendues au 21-06-12) - Commerces : 2 premiers étages sont commerciaux : épicerie Métro, pharmacie,... - Localisation : entre Peel et Shannon, au sud d'Ottawa - Promoteur : Devimco - Prix : moy. $390/pi.ca. - Livraison : été 2015 - Pavillon des ventes : 1040 Wellington - Site web : http://www.districtgriffin.com
  3. Mise à jour le vendredi 15 juillet 2011 à 7 h 47 HAE C'est par un vote unanime, jeudi, lors d'une séance extraordinaire, que le projet modifié de train léger a été adopté par le conseil municipal d'Ottawa. Le projet du maire Jim Watson, qui ne devrait pas dépasser les 2,1 milliards de dollars, comporte quelques modifications par rapport au projet initial. D'abord, le tunnel sera construit sous la rue Queen plutôt que sous la rue Albert, au centre-ville d'Ottawa, ce qui permettra de réaliser des économies, notamment en frais d'expropriation. Le tunnel sera également moins creux que ce que prévoyaient les plans d'origine. Il aura une profondeur de 4 étages, plutôt que 12. En vertu du nouveau projet d'implantation, l'entrepreneur devra assumer tous les coûts excédentaires. Il devra aussi fournir jusqu'à 400 millions de dollars pour financer une partie de la construction. Selon le maire Jim Watson, après des années d'indécision, la Ville d'Ottawa joindra finalement les autres grandes villes du monde en se dotant d'un train léger. Le système de transport devrait atténuer la congestion routière au centre-ville d'Ottawa durant les heures de pointe. Un appel d'offres devrait être lancé cet automne et le maire Jim Watson espère que le train léger sera en service en 2018. Radio-Canada.ca ------------- Pendant ce temps à Montréal au regarde nos routes qui pourrissent et qui risque de tomber à tout moment, et aucun projet de TEC voit le jour....
  4. ErickMontreal

    TVQ: Duceppe dénonce les visées d'Ottawa

    TVQ: Duceppe dénonce les visées d'Ottawa La Presse canadienne Édition du mardi 07 avril 2009 Québec -- Le chef bloquiste, Gilles Duceppe, a déclaré hier que les conservateurs utilisent des prétextes afin d'empêcher le Québec d'obtenir une compensation de 2,6 milliards de dollars pour l'harmonisation des taxes de vente fédérale et provinciale. M. Duceppe croit qu'en demandant au gouvernement québécois de céder au fédéral la gestion de la taxe de vente du Québec (TVQ) et de la taxe sur les produits et services (TPS), le ministre des Finances, Jim Flaherty, pourrait aussi poursuivre des visées centralisatrices. «Vous voyez bien que ce sont des prétextes, a-t-il dit lors d'une conférence de presse. Ou [que c'est une façon] de tout centraliser. C'est aussi grave dans un cas comme dans l'autre.» Selon lui, le gouvernement du Québec a déjà démontré sa bonne foi dans ce dossier, en acceptant d'offrir un crédit de TVQ aux grandes entreprises et en se montrant ouvert à cesser d'appliquer la taxe provinciale à la TPS, comme l'a demandé Ottawa. «Que ce soit "collecté"par Ottawa, ça c'est non, et qu'il y ait une seule taxe et non pas deux d'identifiées par souci de transparence, c'est non également, et je l'appuie totalement, a-t-il dit. Il y a unanimité à l'Assemblée nationale.» Hier, Mme Jérôme-Forget a refusé de se plier à la plus récente exigence de M. Flaherty, qui a réclamé l'unification de la perception et de l'administration des taxes de vente. La ministre a aussi indiqué qu'elle enverrait à son homologue un projet d'entente Canada-Québec. Selon son bureau, le document devait être acheminé hier. Actuellement, Québec gère les sommes provenant des deux taxes et remet ensuite sa part au fédéral, ce qu'Ottawa souhaite changer.
  5. General Dynamics et Thales, deux compagnies de haute technologie d'Ottawa, obtiennent des contrats totalisant 500millions de dollars pour renouveler le système de soutien du Commandement de la Force terrestre. Pour en lire plus...
  6. La direction du port de Montréal, qui affiche une année record en 2008, réclame du gouvernement fédéral qu'il investisse rapidement dans les projets des portes d'entrée. Pour en lire plus...
  7. Le comité Crawford de restructuration du papier commercial adossé à des actifs (PCAA) rencontrait mercredi le ministère fédéral des Finances afin de plaider pour une aide gouvernementale en vue de l’aider à résoudre ce problème. Pour en lire plus...
  8. La branche canadienne de Chrysler menacerait de fermer ses deux usines ontariennes, si elle ne reçoit pas d'Ottawa et de Toronto quelque 1,6 milliard de dollars d'aide financière. Pour en lire plus...
  9. Ce contrat vise la fourniture de plaques de surblindage, de modules et de pièces de rechange pour les véhicules blindés légers (VBL) III de la Défense nationale. Pour en lire plus...
  10. La Banque du Canada a fait une annonce tout à fait inhabituelle jeudi, affirmant sur son site Internet que des paquets suspects ont été trouvés à son siège d'Ottawa en matinée. Pour en lire plus...
  11. Le gouvernement fédéral doit soutenir l'industrie canadienne de la construction navale au lieu de faire affaire dans des endroits comme la Corée et l'Europe, affirme l'Association de la construction navale du Canada. Pour en lire plus...
  12. mtlurb

    Corel va supprimer 90 postes

    La société d'Ottawa a expliqué dans un communiqué que cette mesure devait permettre d'augmenter ses investissements dans les marchés émergents et dans le secteur du commerce électronique. Pour en lire plus...
  13. Si 45 millions de touristes chinois visiteront le monde en 2008, la plupart devront passer devant la porte du Canada, sans s'arrêter, faute d'accord d'Ottawa avec Pékin. Pour en lire plus...
  14. 3,9 milliards $ pour les infrastructures au Québec Le jeudi 24 juillet 2008 Jocelyne Richer La Presse Canadienne Ottawa versera à Québec 3,9 milliards $, au cours des sept prochaines années, pour la mise à niveau des infrastructures. Curieusement, il ne se trouvait personne à Québec, jeudi, dans les cabinets ministériels, pour commenter cette nouvelle ou donner les détails de l'entente. L'information a été confirmée dans la plus récente publication de la Gazette officielle du Québec, qui fait état d'un décret gouvernemental daté du 30 juin. Le décret indique que Québec s'attend à recevoir tout près de 4 milliards $ d'Ottawa, provenant du Plan Chantiers Canada, un programme de 33 milliards $ pour la mise à niveau des infrastructures du pays, d'ici 2014. Pendant ce temps, à London, en Ontario, le ministre fédéral des Transports, Lawrence Cannon, rendait publique la contribution d'Ottawa pour la voisine du Québec, soit 6,2 miliards $ pour moderniser routes, ponts, viaducs, infrastructures culturelles et sportives ou autres. À Québec, au cabinet de la ministre des Finances, Monique Jérôme-Forget, l'adjointe de l'attachée de presse a dit qu'il n'y aurait pas d'annonce officielle semblable pour le Québec avant le mois de septembre, et ce, même si le montant du versement fédéral est déjà connu. On invoque un certain nombre de «détails» à régler avant de pouvoir procéder à une annonce officielle. Quelle est la nature de ces détails? Pas de réponse. À Ottawa, au cabinet du ministre Cannon, on assure que rien n'accroche entre les deux capitales et que le seul détail en suspens consiste à déterminer la date de l'annonce. Il a été impossible de savoir dans quelle mesure le délai supplémentaire laisse croire que Québec n'a pas encore réussi à obtenir les garanties souhaitées quant à sa latitude sur le choix des projets à financer. De son côté, en octobre dernier, le gouvernement Charest s'était engagé à mener bien un vaste chantier de mise à niveau des infrastructures, en y injectant 30 milliards $ en cinq ans. Il n'a pas été possible d'obtenir une entrevue pour en savoir davantage sur la position du Québec dans ce dossier, la ministre des Finances, son directeur de cabinet et son attachée de presse étant tous partis en vacances. Les deux capitales négocient depuis des mois et un accord avec le fédéral sur le financement des infrastructures était attendu depuis longtemps par le gouvernement Charest, en vue de réaliser les nombreux projets qui sont sur la table, dont l'agrandissement du pavillon des sports de l'Université Laval (PEPS) à Québec, ou le quartier des spectacles à Montréal.
  15. Industrie Canada n'apprécie pas l'enthousiasme de certains gagnants de l'enchère sans fil terminée lundi. Pour en lire plus...
  16. Le fédéral est-il inéquitable envers l'Ontario? Presse Canadienne, 07:41 Il est temps que les Ontariens unissent leurs efforts pour que leur province obtienne un traitement équitable de la part d'Ottawa, a déclaré hier le premier ministre de l'Ontario, Dalton McGuinty. C'est un refrain familier de la part de M. McGuinty, comme cela a été le cas pour des générations de ses prédécesseurs, a reconnu le premier ministre. Mais le conflit revêt aujourd'hui un caractère plus urgent, et l'injustice dont sa province est victime est plus prononcée, selon lui, à cause de la croissance économique des autres provinces. Le gouvernement fédéral perçoit chaque année 20 milliards $ en Ontario, somme qu'il redistribue dans le reste du pays, ce qui n'a plus sa raison d'être puisque les autres provinces se débrouillent beaucoup mieux financièrement, a affirmé M. McGuinty dans un discours devant la Chambre de commerce de London. Malgré la prospérité du secteur de l'énergie ailleurs au pays, le gouvernement fédéral prélève davantage de l'Ontario pour le donner aux autres provinces que jamais auparavant dans l'histoire du Canada, a-t-il ajouté. Chaque année, "quoi qu'il arrive, le gouvernement fédéral extrait plus de trois pour cent du PIB ontarien de notre économie pour la redistribuer à travers le pays", a-t-il soutenu. M. McGuinty n'a cependant pas l'intention d'imiter son homologue de Terre-Neuve-et-Labrador, Danny Williams, que son propre conflit avec Ottawa avait amené à abaisser le drapeau canadien et à appeler cavalièrement le premier ministre canadien "Steve". La Chambre de commerce de l'Ontario appuie la revendication de M. McGuinty vis-à-vis d'Ottawa. C'en est rendu "au point où nous finançons d'autres parties du Canada", a commenté le président de l'organisme, Len Crispino. Le leader des conservateurs ontariens, John Tory, a déclaré que l'opposition coopérera aux efforts pour obtenir un traitement plus juste de la part d'Ottawa, mais il a estimé que les libéraux au pouvoir doivent faire plus pour stimuler l'économie ontarienne. Le gouvernement libéral doit faire ses devoirs pour attirer à nouveau les investisseurs en Ontario, et passer à l'action lui-même au lieu de se contenter de blâmer le gouvernement fédéral, a fait valoir M. Tory. http://www.lesaffaires.com/article/0/gouvernement/2008-07-23/480475/le-feteacutedeteacuteral-estil-ineteacutequitable-envers-lontario.fr.html
  17. Ottawa n'aide pas assez les manufacturiers 11 juin 2008 - 16h31 Presse Canadienne L'organisme fait écho au ministre québécois du Développement économique, Raymond Bachand (photo), qui a dénoncé publiquement la décision d'Ottawa de ne plus subventionner les budgets de fonctionnement des organismes à but non lucratif oeuvrant dans le secteur économique. Le président des Manufacturiers et Exportateurs du Québec (MEQ), Jean-Luc Trahan, a déploré mercredi que le gouvernement fédéral ait refusé de contribuer financièrement à une initiative visant à aider les PME à brasser plus d'affaires avec les géants Bombardier, CAE, et RioTintoAlcan, entre autres. L'organisme a ainsi fait écho au ministre québécois du Développement économique, Raymond Bachand, qui a dénoncé publiquement, la semaine dernière, la décision d'Ottawa de ne plus subventionner les budgets de fonctionnement des organismes à but non lucratif oeuvrant dans le secteur économique. Les MEQ lancent ces jours-ci le programme Puissance 5, dont l'objectif est de faire en sorte que les fournisseurs québécois de cinq multinationales puissent obtenir des mandats auprès de leurs filiales internationales. Cinq fournisseurs de chacun de ces grands donneurs d'ordres seront sélectionnés pour le programme. Outre CAE, Bombardier et RioTintoAlcan, le fabricant d'électroménagers Mabe (anciennement Camco) et l'entreprise d'ameublement Teknion seront ciblés. Pour justifier son refus de venir en aide aux MEQ, le gouvernement fédéral a soutenu qu'il avait déjà, par le passé, financé des projets de l'organisme, a indiqué M. Trahan au cours d'un entretien téléphonique. Selon lui, Puissance 5 s'inscrit parfaitement dans l'air du temps puisque les grandes entreprises ont désormais tendance à limiter le nombre de fournisseurs avec lesquels ils traitent. Il est donc primordial, pour les PME, d'établir des liens étroits avec les grandes sociétés. Faute d'appui fédéral, les MEQ se sont tournés vers Québec, qui a consenti à accroître son aide financière. Sur deux ans, le gouvernement québécois versera 1,7 M$ pour Puissance 5, alors que les entreprises apporteront une contribution de 1,9 M$. http://lapresseaffaires.cyberpresse.ca/article/20080611/LAINFORMER/80611204/5891/LAINFORMER01/?utm_source=Fils&utm_medium=RSS&utm_campaign=LPA_S_INFORMER