Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'couche-tard'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Projets immobiliers
    • Propositions
    • En Construction
    • Complétés
    • Transports en commun
    • Infrastructures
    • Lieux de culture, sport et divertissement
    • Projets Annulés
  • Discussions générales
    • Urbanisme et architecture
    • Nouvelles économiques
    • Technologie, jeux vidéos et gadgets
    • Technologies urbaines
    • Discussions générales
    • Divertissement, Bouffe et Culture
    • L'actualité
    • Hors Sujet
  • Aviation MTLYUL
    • Discussions générales
    • Spotting à YUL
  • Ici et ailleurs
    • Ville de Québec et reste du Québec
    • Toronto et le reste du Canada
    • États-Unis d'Amérique
    • Europe
    • Projets ailleurs dans le monde.
  • Photographie et vidéos
    • Photographie urbaine
    • Autres photos
    • Anciennes photos

Calendriers

Aucun résultat à afficher.

Aucun résultat à afficher.

Blogs

Aucun résultat à afficher.

Aucun résultat à afficher.


Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Biography


Location


Intérêts


Occupation

10 résultats trouvés

  1. Couche-Tard is a great Québec success story. Its market capitalization grew 500% in 5 years. http://montreal.ctvnews.ca/mobile/couche-tard-harnois-group-buying-esso-stations-1.2809690 CALGARY -- Imperial Oil says it has reached deals to sell its remaining 497 Esso retail stations in Canada to five fuel distributors for a total of $2.8 billion. Alimentation Couche-Tard Inc. is set to buy 279 stations in Ontario and Quebec for nearly $1.69 billion.
  2. Embauches massives au siège social de Couche-Tard Le PDG Alain Bouchard explique que les effectifs passeront de 300 à 500*personnes et que l'édifice sera agrandi. Depuis qu'il a réalisé l'acquisition de la chaîne de dépanneurs Circle*K aux États-Unis, en 2003, le groupe Couche-Tard enregistre l'essentiel de ses revenus à l'extérieur du Québec et du Canada. La forte expansion internationale du groupe profite toutefois pleinement au Québec, où Couche-Tard est en train d'agrandir de 40*% la superficie de son siège social à Laval et prévoit y embaucher 200*personnes au cours de la prochaine année. « Il y en a qui disent que ce n'est pas important, un siège social », souligne de façon très ironique Alain Bouchard lorsqu'il me reçoit dans le nouvel édifice que Couche-Tard a fait construire en 2011 à Laval, un beau siège social éclairé, à la lisière d'un boisé, mais où on se sent déjà à l'étroit. Le président exécutif de l'empire du dépanneur voulait me rencontrer pour faire le bilan de la relation de mentorat qu'il a entreprise il y a cinq mois avec l'entrepreneure Judith Fetzer, PDG et fondatrice de la jeune entreprise Cook It. Cook It est une entreprise qui a développé une plateforme de plats à préparer qui sont livrés et prêts à préparer en 30*minutes pour les ménages qui cherchent à se simplifier la vie. Je vous présenterai la semaine prochaine Judith Fetzer dans le cadre de la grande entrevue. Devant la forte activité qui se déroule du côté nord de l'édifice de Couche-Tard, où se déploie un cortège de camions, de grues et de tracteurs, je demande à Alain Bouchard ce qui se passe exactement. « On ajoute 40*% de surface à notre siège social. Une fois les travaux terminés, on prévoit embaucher 200*personnes, des emplois de professionnels, de contrôleurs, d'informaticiens... Les effectifs du siège social vont passer de 300 à 500*personnes. »*- Alain Bouchard Mis à part l'acquisition l'an dernier de 279*magasins d'accommodation et de stations Esso au Québec et en Ontario, depuis près de 15*ans maintenant, l'essentiel de l'expansion du groupe Couche-Tard se poursuit sans relâche grâce à son déploiement sur la scène internationale*:*aux États-Unis, en Europe et plus récemment en Irlande. Un petit rappel*:*Couche-Tard exploite un réseau de 8080*dépanneurs en Amérique du Nord qui emploient 80*000*personnes et de 2766*stations-service en Europe qui totalisent des effectifs de 25*000*personnes*; Couche-Tard a également 1700*magasins Circle*K qui opèrent sous licence dans 13*pays, dont la Chine, le Mexique, l'Égypte et le Mexique. Le groupe a enregistré l'an dernier des revenus de 34*milliards*US et a dégagé un bénéfice net de près de 1,2*milliard*US. UN SIÈGE SOCIAL FORT L'importance d'avoir un siège social fort, efficace et en mesure de bien coordonner l'immense et complexe activité que représente aujourd'hui Couche-Tard oblige l'entreprise à investir pour bien se structurer et recruter les compétences indispensables à la poursuite de sa croissance. L'expansion internationale de Couche-Tard a donc des répercussions fort importantes au Québec puisqu'elle permet la création d'emplois très bien rémunérés. Alain Bouchard explique qu'on rapatrie au siège social de Laval certaines activités qui étaient réalisées dans certains centres administratifs de ses entités américaines et européennes. On rationalise et on optimise les ressources, mais c'est le Québec qui, au bout du compte, en bénéficie. C'est à partir du siège social de Laval que Couche-Tard étudie et planifie les nouvelles tendances qui se dessinent dans le monde du détail et qui vont permettre à l'entreprise d'optimiser encore davantage la force incroyable de son immense réseau. « Avec le développement du commerce en ligne, on est perçus aux États-Unis et en Europe comme un last stop, un point de chute ultime où les consommateurs pourraient récupérer la marchandise qui leur était destinée, mais qui ne leur a pas été livrée en raison de leur absence », évoque Alain Bouchard. Il ne se passe pas une semaine sans que Couche-Tard reçoive des appels des Amazon, Purolator ou FedEx de ce monde qui veulent utiliser l'immense réseau de 6000*dépanneurs que Couche-Tard exploite dans plus de 40*États américains. Le même phénomène prévaut en Europe, en Suède notamment, où certains dépanneurs Circle*K acceptent de garder dans leurs réfrigérateurs les plats cuisinés de résidants qui habitent dans des tours d'habitation où les livreurs n'ont pas accès à la porte de leur logis pour y déposer leurs paquets. Des points de chute multiples dans une même municipalité, ouverts 24*heures sur 24, cela a une valeur considérable que le groupe cherchera à exploiter prochainement. Du travail en perspective pour le siège social québécois de Couche-Tard. COUCHE-TARD EN CHIFFRES Nombre de dépanneurs ou stations-service 2000 au Canada 6080 aux États-Unis 2766 en Europe 1700 (sous licence) dans 13 pays Réseau*:*12 500 dépanneurs Chiffre d'affaires en 2016*:*34 milliards US Bénéfice net*:*1,2 milliard US http://affaires.lapresse.ca/opinions/chroniques/jean-philippe-decarie/201704/03/01-5084891-embauches-massives-au-siege-social-de-couche-tard.php
  3. http://argent.canoe.ca/nouvelles/alain-bouchard-le-batisseur-dempire-25052015 Couple de remarques Cinq questions à Alain Bouchard 1-Les Québécois sont parmi les Canadiens les plus pauvres alors que leurs aptitudes pour les arts et les affaires sont reconnues. Manquons-nous d'ambition? «Nous ne sommes pas assez ouverts sur le monde. On a tendance à se refermer. Il y a aussi notre protectionnisme sur la langue française. Je suis entièrement d'accord avec l'idée de protéger notre langue. Mais les Québécois se privent d’opportunités qui sont en anglais. Chez Couche-Tard, on a de la difficulté à trouver des gens bilingues pour travailler avec nos divisions étrangères. Limiter l'usage de l'anglais a empêché des carrières de se développer ou a, à tout le moins, limité des carrières. Moi, j'ai appris l'anglais tard, par nécessité, parce que j'avais des ambitions. Imaginez, je préparais un scénario, avec les questions et les réponses, lorsque j'appelais quelqu'un pour acheter sa compagnie. J'ai fini par me prendre un professeur. J'ai commencé ça à 40 ans. C'est dommage, car Couche-Tard serait plus gros.» 2-Des Québécois militent pour privatiser des sociétés d'État. Êtes-vous favorable? «Le gouvernement n'a pas d'affaires dans le commerce de détail, avec la SAQ. L'argent que l'État fait provient surtout des taxes. Ce n'est pas l'opération commerciale qui génère le plus d'argent. Québec pourrait privatiser et pratiquement retirer des sommes équivalentes. Pour ce qui est des autres sociétés d'État, je n'ai pas vraiment d'opinion, car elles ne sont pas dans mon giron.»
  4. WestAust

    Couche-Tard : actualités

    La chaîne de dépanneurs Alimentation Couche-Tard (ATD.B) a reconnu lundi que sa volonté d'accroître sa présence aux États-Unis pourrait se réaliser par l'acquisition de certaines des 2000 stations-service dont Shell prévoit se départir au cours des prochaines années. «Nous sommes toujours intéressés par n'importe quel actif disponible aux États-Unis pouvant s'intégrer dans notre réseau déjà existant», a indiqué le directeur financier de l'entreprise, Richard Fortin. «Si Shell est vraiment intéressée à vendre certains actifs et nous les offre, nous pourrions être intéressés.» M. Fortin a ajouté que plusieurs publications avaient rapporté que Shell, le troisième plus important exploitant de stations-service et de dépanneurs aux Etats-Unis, voulait se départir de certains de ses éléments situés dans des marchés importants. Jessy Hayem, de Valeurs mobilières Desjardins, a indiqué dans une note de recherche que Couche-Tard entretenait une relation solide avec Shell et occupait une position favorable afin de faire une offre pour certains des actifs de la société pétrolière. Selon elle, l'entreprise pourrait s'intéresser à des stations situées dans des marchés de Houston, Dallas, Portland et Sacramento. Shell entend compléter la vente d'ici au troisième trimestre de 2009. M. Fortin a affirmé n'avoir reçu aucune nouvelle de Shell à propos des ventes projetées et ne peut dire si son entreprise a l'intention de présenter une offre dès la première occasion. Il a ajouté que sa stratégie était d'ajouter des stations dans des marchés où son entreprise est déjà présente. «Nous n'achèterons pas 50 stations-service qui seraient perdues dans des marchés où nous sommes inexistants», a-t-il dit. Alimentation Couche-Tard, dont le siège est à Laval, a fait l'acquisition de 286 points de vente de Shell dans le cadre de trois différentes transactions, en 2004 et 2006. La chaîne prévoit acheter 250 magasins durant l'exercice fiscal 2008, un chiffre largement inférieur à celui des 413 acquisitions effectuées en 2007, l'entreprise préférant concentrer son attention sur l'intégration des quelque 200 magasins acquis de Shell en décembre dernier. M. Fortin a indiqué que son entreprise pouvait utiliser ses marges de crédit et des excédents de trésorerie pour faire des acquisitions.
  5. Projet terminé Envoyé de mon iPhone à l'aide de Tapatalk
  6. Statoil Fuel & Retail sells its Schweigaardsgate 16 property in Oslo 13 February 2013 – Statoil Fuel & Retail, a wholly-owned subsidiary of Alimentation Couche-Tard Inc. (Couche-Tard), sells its property at Schweigaardsgate 16, Oslo, Norway, together with the company’s planned European headquarters, to Entra Eiendom AS. Responsibility for building the headquarters is transferred to Entra Eiendom as part of the agreement. Statoil Fuel & Retail signs a long-term lease of the premises. “We are pleased with the agreement,” says Sonja Horn, project owner, Statoil Fuel & Retail. “Entra Eiendom is a solid, professional real estate developer who will add value both to the project and the local community. We look forward to moving into a modern, environmentally-friendly and flexible building, tailored to our needs.” Statoil Fuel & Retail’s strategy is to create value through real estate asset management. It is not strategically important for the company to own its planned European headquarters and the sale releases capital to be reinvested in the company’s core business. Statoil Fuel & Retail was acquired by Canadian company Couche-Tard before the summer of 2012. The company’s European headquarters will continue to be in Oslo and the new office building at Schweigaardsgate 16 will be shared with the company’s Norwegian business unit. The project to build the planned eight-storey building has the ambition to achieve “excellent” status according to the BREEAM classification system. To maintain the best possible sunlight conditions for Teaterplassen, the neighbouring square, some of the originally-designed volume has been redistributed, making the building appear to step down towards the square. The quality of the square will be improved when the building is finished. It will become about 25 percent larger than it is today and a new passage through the building will connect Teaterplassen with the adjacent Stasjonsalmenningen. Statoil Fuel & Retail has received the required building and demolition permits from the Norwegian Planning and Building Services (Plan- og bygningsetaten). Demolition of the existing building on the property begins this week. The company plans to move into its new headquarters in the first half of 2015. Statoil Fuel & Retail sells its Schweigaardsgate 16 property in Oslo
  7. Grâce à des marges brutes élevées sur l'essence aux États-Unis, la chaîne a réalisé des bénéfices records à son deuxième trimestre. Pour en lire plus...
  8. mtlurb

    Bénéfice record pour Couche-Tard

    La chaîne de dépanneurs lavalloise a cumulé un profit de 97,6 M$ en forte hausse de 43,4 millions $ face aux 54,2 millions $ annoncés un an plus tôt. Pour en lire plus...
  9. Comme les prix de l'essence sont clairement affichés à la vue de tous, il faut être «naïf» pour croire que les détaillants ont besoin de recourir à la collusion, a lancé le PDG Alain Bouchard. Pour en lire plus...
  10. mtlurb

    L'Oncle Sam fait mal à Couche-Tard

    La chaîne de dépanneurs originaire de Laval continue d’éprouver des difficultés aux États-Unis, résultat du ralentissement économique. Résultat: le profit descend de 46% au premier trimestre. Pour en lire plus...