Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'bureaux'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Projets immobiliers
    • Propositions
    • Lieux de culture, sport et divertissement
    • Approuvés
    • En Construction
    • Complétés
    • Transports et infrastructures
    • Visions
    • Immeubles détruits
    • Projets Annulés
    • Projets oubliés et/ou en suspens
  • Généralités - Main Forum
    • Rénovations, aménagements extérieurs et domotique
    • Discussions générales
    • Sports
    • Sondages
    • Divertissement, Bouffe et Culture
    • Technologies urbaines
    • Ressources
    • L'actualité
    • Opinions de l'extérieur sur Montréal
    • Hors Sujet
  • Aviation MTLYUL
    • Discussions générales
    • Spotting à YUL
  • Ici et ailleurs
    • Ville de Québec et reste du Québec
    • Toronto et le reste du Canada
    • États-Unis d'Amérique
    • Europe
    • Projets ailleurs dans le monde.
  • Photographie et vidéos
    • Photographie urbaine
    • Autres photos
    • Anciennes photos

Calendriers

Aucun résultat à afficher.

Blogs

  • Blog MTLURB

118 résultats trouvés

  1. Royalmount "Quinze40"

    3-Million Square Foot Mega-Mall Planned for Montreal --- New mega mall to come to TMR Developer Carbonleo, which built Dix30, wants to build shopping centre in Montreal where A15 meets Highway 40 --- Un nouveau district commercial à venir dans Ville-Mont-Royal [MAPS]https://www.google.com/maps/embed?pb=!1m14!1m12!1m3!1d5593.100271650298!2d-73.66432018124326!3d45.49900311835393!2m3!1f0!2f0!3f0!3m2!1i1024!2i768!4f13.1!5e0!3m2!1sen!2sca!4v1422975454113[/MAPS]
  2. Tom Perlmutter rêve de déménager l'ONF dans le Quartier des spectacles. Inspiré par les bureaux de Google dans le monde et par l'édifice de l'Art Gallery of Ontario, Tom Perlmutter voit le futur de l'Office national du film dans un espace accessible aux créateurs comme au grand public. «J'aimerais un site plus accessible aux créateurs et au grand public, créer un espace vivant, explique Tom Perlmutter, rencontré la semaine dernière. On parle avec la Ville de Montréal: ce serait beaucoup plus intéressant, par exemple, d'être dans le Quartier des spectacles, avec les Montréalais, de créer un espace créatif.» Construit sur le modèle des studios américains, le bâtiment qui héberge les bureaux de l'Office depuis 1956 n'est plus adapté aux besoins de l'ONF, croit M. Perlmutter. Longs couloirs menant à une multitude de petits bureaux, ou studios délaissés par l'Office: «On n'a pas besoin de tout ça», dit-il. Le gouvernement fédéral étudie les besoins de l'ONF, et le ministère des Travaux publics, propriétaire de l'actuel siège de l'ONF, émettra des recommandations dès l'été 2011. Situés au 3155 chemin de la Côte-de-Liesse, les bureaux de l'ONF ne correspondent plus aux exigences de l'époque. «J'ai préparé il y a quelques semaines un document de discussion et j'ai cherché ailleurs ce qu'il est possible de faire, dit Tom Perlmutter. On pense qu'à Toronto, par exemple, dans les grands projets comme le ROM et l'AGO de Frank Gehry, il y a vraiment une architecture intéressante et vivante.» L'espace dont rêve Tom Perlmutter abriterait tant les créateurs travaillant pour l'Office qu'un café ou un cinéma accessible au grand public comme aux réalisateurs ne tournant pas pour l'ONF. Parmi les images que Tom Perlmutter a intégré à son document de discussion, on retrouve les espaces ouverts, ludiques et conviviaux qui sont devenus la marque des bureaux de Google dans le monde. Ce déménagement, insiste Tom Perlmutter, ne répondrait pas seulement à des considérations esthétiques. «Fondamentalement on veut revenir à un espace créatif et d'échange avec les créateurs et le grand public, dit-il. On veut devenir une source de fierté pour les Montréalais et créer un centre mondial d'innovation, un espace d'expérimentation du numérique.» Discussions Concrètement, Tom Perlmutter dit avoir entamé des discussions avec la Ville de Montréal et Travaux publics Canada. Hier, l'arrondissement de Ville-Marie disait n'avoir reçu «aucune demande en ce sens-là». Quant à Travaux publics, nous n'avions pas obtenu des réponses au moment d'écrire ces lignes. Mais le déménagement n'est pas le seul projet que Tom Perlmutter a en tête pour l'ONF. Une annonce concernant de nouveaux projets pour l'internet sera faite en juin. On a également appris que l'ONF négocie actuellement avec la chaîne franco-allemande Arte un partenariat concernant le numérique. Enfin, du côté du documentaire traditionnel, l'ONF produira le prochain film de Richard Desjardins et Robert Monderie. Après Le peuple invisible, le duo s'intéressera à l'histoire des mines au Québec et en Ontario. Sarah Polley (Away from Her) réalisera aussi pour l'ONF son premier long métrage documentaire. On ignore encore le sujet de ce film. http://moncinema.cyberpresse.ca/nouvelles-et-critiques/nouvelles/nouvelle-cinema/11461-lonf-reve-de-grands-espaces.html
  3. Maison Manuvie - 28 étages

    Nom: Maison Manuvie Hauteur en étages: 28 Hauteur en mètres: 114 Coût du projet: 150 000 000,00$ Promoteur: Ivanhoé Cambridge Architecte: Menkès Shooner Dagenais Letourneux Architectes Entrepreneur général: Pomerleau Emplacement: 900 boul. de Maisonneuve Ouest Début de construction: Début 2015 Fin de construction: Août 2017 Site internet: Lien webcam: Autres informations: La tour sera jointe au RÉSO (Montréal sous-terrain), les 8 premiers étages hors-sol seront du stationnement intérieur, 486 500 pieds carrés, Manuvie sera le locataire principal Rumeurs: Aperçu artistique du projet: http://www.ivanhoecambridge.com/en/news-and-media/news/2014/10/maison-manuvie Autres images: Vidéo promotionnelle: http://vimeo.com/74403959
  4. Nom: Place University-St-Jacques Hauteur en étages: 19, 30 Hauteur en mètres: Coût du projet: Promoteur: Magil Laurentienne et Desjardins Sécurité financière Architecte: Entrepreneur général: Emplacement: Début de construction: Fin de construction: Site internet: http://www.magil-laurentienne.com/fr/place-university-st-jacques Lien webcam: Autres informations: * 342 000 pieds carrés pour la tour 1 * Ce projet est situé à l'ouest du projet Univers condo, sur le même quadrilatère * L'estimation de la hauteur de la tour 2 est purement spéculative Rumeurs: Aperçu artistique du projet: Maquette: Autres images: Vidéo promotionnelle:
  5. Le Brickfield - 14 étages

    Nouveau projet de Maitre Carré. Intégration des bâtiments au 161-175, rue de la Montagne et 1193-1201, rue Wellington. . 45 résidences . Bureaux en copropriété . Espace commercial au rdc http://maitrecarre.ca/projet/brickfields/
  6. By Colliers: Downtown vacancy rate is at 11.6% with 10.8% in class A in Greater Montreal, vacancy rate is at 11.8% with 10.3% in class A. Check attachment for more details. GMA+Report_2006_Q3_+en.pdf
  7. Projet en train d'être repensé: https://renx.ca/montreal-tour-des-canadiens-3-condo-tower-launches/ Nom: Tours Quartier des spectacles Hauteur en étages: 14, 33 Hauteur en mètres: 65, 145 Coût du projet: 150 000 000,00$ Promoteur: Canderel et Fonds immobilier de solidarité FTQ Architecte: Entrepreneur général: Emplacement: Ancien Spectrum Début de construction: Fin de construction: Site internet: Lien webcam: Autres informations: phase 1 : tour de 14 étages (13+1 mécanique), phase 1 : 35 000 m2 de bureaux, phase 2 : tour de 33 étages (30+3 mécaniques). phase 2 : 2 400 m2 de commerces, 96 600 m2 de bureaux, 286 places de stationnement, 7 quais de chargement Rumeurs: VISA serait potentiellement locataire de la phase 2, le promoteur tente d'intégrer les petites maisons en front sur Sainte-Catherine Aperçu artistique du projet: Maquette: Autres images: Vidéo promotionnelle:
  8. 7 -21 St-Jacques - ? étages

    La division immobilière de Power Corporation veut construire un édifice à bureaux sur le terrain vacant sur la rue St-Jacques, probablement un agrandissement du complexe de la Presse. http://www.lobby.gouv.qc.ca/servicespublic/consultation/AfficherInscriptionsComparaison.aspx?insc1=1PYMarQxwEYWWu1QG9Di%2fA%3d%3d&insc2=WnKmFcGH4v1lwHV2fYfxhA%3d%3d&type=LC&version=0
  9. Je n'ai pas trouvé de meilleur fil, mais c'est en construction!
  10. Aimer Montreal - Revue de presse montrealaise | Facebook
  11. Source : http://www.journalderosemont.com/Vie-de-quartier/2013-09-25/article-3406447/Metro-Rosemont-%3A-200-nouveaux-logements-sociaux-et-communautaires/1
  12. SELBY - 7 étages

    162 condos http://www.mcgillimmobilier.com/lang/fr/jardins-westmount-real-estate-condo-project-for-sale-westmount-atwater-market-condo-montreal-jardins-westmount-projet-immobilier-condo-a-vendre-westmount-marche-atwater-condo-montreal/
  13. Hotel Dix30 - 16 étages

    16 étages... ce projet méritait son propre fil!
  14. Bureau régional de BMO - 6 étages

    Les petits édifices à bureaux sont vraiment à la mode sur le boulevard Saint-Martin, et ça se poursuit avec un siège régional pour le groupe financier BMO sur les terrains de SmartReit (ou tout juste adjacent?). Très semblable aux deux bâtiments juste à l'est : petit, relativement près du boulevard et cache un (autre... ) stationnement de surface à l'arrière. Au moins, on semble vouloir verdir l'ensemble! Et le bâtiment en soi est intéressant. Nouvel édifice au centre-ville de Laval
  15. Fabrik8 - 6 étages

    Publié le 26 juin 2017 à 05h00 | Mis à jour à 06h13 http://www.lapresse.ca/actualites/montreal/201706/25/01-5110674-mile-ex-deux-batiments-detruits-pour-faire-place-a-du-neuf.php Mile-Ex: deux bâtiments détruits pour faire place à du neuf L'ancien siège social du Parti libéral du Québec, situé au 7240, rue Waverly, doit être démoli pour la deuxième phase du projet. Photo Marco Campanozzi, Archives La Presse Maxime Bergeron La Presse L'arrondissement de Villeray-Saint-Michel-Parc-Extension se montre favorable à la démolition de deux bâtiments - incluant l'ancien siège social du Parti libéral du Québec (PLQ) - et à diverses dérogations pour faire place à un immeuble de bureaux doté d'une patinoire sur le toit, dans le quartier branché du Mile-Ex. Le projet, appelé Fabrik8, sera composé de deux bâtiments de six étages entièrement vitrés, à l'angle des rues Jean-Talon et Waverly. Illustration fournie par le promoteur Pierre-Antoine Fernet Le projet, appelé Fabrik8, sera composé de deux bâtiments de six étages entièrement vitrés, à l'angle des rues Jean-Talon et Waverly. Le promoteur Pierre-Antoine Fernet compte lancer dès septembre prochain la construction de la première phase, évaluée à 19 millions de dollars. « Sur les six étages de bureaux que comptera l'immeuble, quatre sont déjà pas mal remplis, a affirmé M. Fernet, président de Lima Immobilier. On va lancer la phase 2 dès que le premier bâtiment sera terminé. » « Coworking » Le jeune entrepreneur a acquis les terrains et les deux bâtiments auprès du Parti libéral en 2015 pour 6,3 millions, dans le quartier en plein boom du Mile-Ex. Il a converti l'ancien siège social du PLQ en espaces de « coworking », où logent une série de PME comme le fabricant de boissons énergisantes Guru ou l'éditeur de jeux vidéo Epic Games. Selon les plans actuels, le promoteur détruira dans un premier temps le plus petit des deux immeubles, qui donne sur la rue Jean-Talon Ouest. Ce bâtiment d'allure vaguement Art déco fera place à la phase 1 du projet, qui inclura 99 000 pieds carrés de bureaux, 15 000 pieds carrés d'aires communes - incluant un terrain multisports sur le toit - et des commerces au rez-de-chaussée. L'immeuble viendra aussi combler un vaste stationnement de surface. La majorité des locataires actuels des espaces de « coworking » déménageront dans cette première phase. Une fois ce déplacement effectué, l'ancien siège du PLQ - un immeuble banal en tôle ondulée - sera détruit pour faire place à la phase 2, d'aspect similaire. La valeur totale du projet tourne autour de 30 millions. Avis favorable La direction du développement du territoire de l'arrondissement de Villeray-Saint-Michel-Parc-Extension a émis une recommandation favorable envers le projet Fabrik8 le mois dernier, et un premier projet de résolution a été adopté par le conseil d'arrondissement au début de juin. Certains citoyens déplorent la démolition de l'immeuble d'aspect Art déco à l'angle de Jean-Talon et Waverly, mais personne ne s'est présenté à l'assemblée publique de consultation, tenue il y a une dizaine de jours. L'arrondissement compte permettre plusieurs dérogations mineures pour faire place au projet, notamment une hauteur maximale de 29 mètres plutôt que 26. Il autorisera aussi l'installation d'un grand filet de couleur vive sur le toit, destiné à prévenir toute chute de ballons dans la rue, de même que la construction d'une garderie dans la phase 2, un usage non prévu par le zonage actuel. « Les gens de l'arrondissement ont été très ouverts, a fait valoir l'architecte Rocio H Venegas, de la firme rocioarchitecture, qui a conçu les plans. Proportionnellement, vu l'ampleur du projet, il y a peu de dérogations. » Selon le calendrier actuel, le projet pourrait recevoir un feu vert définitif de l'arrondissement d'ici la fin de l'été. Le promoteur espère avoir terminé la construction de la première phase à l'automne 2018, après un chantier d'une douzaine de mois. Intérêt patrimonial? Le petit immeuble situé au 159, rue Jean-Talon Ouest sera le premier à passer sous le pic des démolisseurs pour faire place au projet, au grand dam de certains résidants du secteur. Avec son coin arrondi, le petit bâtiment présente certaines caractéristiques du courant architectural Art déco. L'arrondissement a toutefois estimé qu'il ne méritait pas d'être sauvegardé puisqu'il est dans « un état de conservation "moyen" n'ayant peu ou pas d'intérêt patrimonial et ne contribuant pas à l'image du quartier ». Joint par La Presse, Dinu Bumbaru, de l'organisme Héritage Montréal, a aussi remis en cause la valeur patrimoniale du bâtiment. L'ancien siège social du PLQ, recouvert de tôle ondulée, ne présente, quant à lui, « aucun intérêt » architectural, tranche l'arrondissement dans un sommaire décisionnel. <br />
  16. http://blogues.lapresse.ca/lapresseaffaires/immobilier/2012/12/03/la-course-aux-gratte-ciel-de-calgary/ La course aux gratte-ciel de Calgary Le nouveau gratte-ciel géant de Calgary –appelé The Bow– n’est même pas complété à 100% que déjà, une tour encore plus haute vient d’être annoncée. Brookfield Office Properties planifie un complexe de deux tours de 56 et 42 étages en plein coeur de la ville albertaine, apprend-on aujourd’hui. L’immeuble le plus haut, d’une taille de 247 mètres, dépassera d’une dizaine de mètres le “Bow”, qui accueille ces jours-ci ses premiers locataires. Le complexe prévu par Brookfield vise à satisfaire la demande en apparence insatiable pour les bureaux à Calgary. Lors d’un reportage récent dans cette ville, j’ai rencontré le vice-président d’Ivanhoé Cambridge dans cette région, qui n’en revenait pas lui-même de cette frénésie. Ivanhoé –la filiale immobilière de la Caisse de dépôt– a annoncé au début de 2012 une nouvelle tour de 40 étages en plein coeur du centre-ville. Cinq mois plus tard, l’immeuble était entièrement loué. Avant même la première pelletée de terre. «Le marché de Calgary est unique, avait alors souligné Arthur Lloyd, d’Ivanhoé. On a un peu plus de 1 million d’habitants, et 40 millions de pieds carrés de bureaux dans le centre des affaires. Quelles autres villes en Amérique du Nord ont 40 millions de pieds carrés de bureaux dans leur centre-ville? Houston et Dallas seraient les comparaisons les plus directes. Elles ont la même quantité de bureaux… mais elles ont une population de 6 millions!» À l’opposé, la Caisse de dépôt tente depuis 2006 de lancer une tour à bureaux de 28 étages au centre-ville de Montréal, le 900 de Maisonneuve Ouest. Sans succès. Autre ville, autre dynamique…
  17. Les Tours Axial - 9, 12, 12 étages

    Site du projet : Les Tours Axial | Habitations locatives a Laval Trois nouveaux immeubles à Laval Par Christian Chaloux La compagnie Syscomax, en collaboration avec Ingesca, lance le projet Les Tours Axial, à Laval ; un projet évalué à 48 millions $. Le complexe de 212 appartements en location sera érigé en deux immeubles de 106 logements. Un troisième immeuble commercial sera érigé également. Le chantier est situé sur un terrain en bordure de l’autoroute 440 près du boulevard Chomedey. Bâtissant sur le succès que l’entreprise connaît dans les secteurs industriel, commercial et des équipements sportifs, Syscomax fait une première incursion dans la construction résidentielle à haute densité avec les Tours Axial. « Le succès, indépendamment du secteur dans lequel nous œuvrons, repose sur notre capacité (...) à saisir les occasions lorsqu’elles se manifestent. Nous croyons que le projet répond aux attentes d’une clientèle désireuse de louer des logements de qualité supérieure », souligne Sylvain Robitaille, président et fondateur de Syscomax par voie de communiqué. Chacune des deux tours d’habitation de 12 étages abritera 106 unités offertes en location, principalement des appartements de 4 1/2 pièces et 5 1/2 pièces. La superficie variera de 243 mètres carrés à 332 mètres carrés par logement. La superficie totale du projet est de 99 255 mètres carrés, dont 33 872 mètres carrés dédiés au stationnement souterrain. La première tour totalisera 15 256 mètres carrés et la seconde, un peu plus grande avec quelque 16 753 mètres carrés. Entre les deux immeubles, un stationnement souterrain reliera les tours jumelles. De plus, un espace vert commun sera aménagé sur la dalle de béton. Le chantier s’est amorcé en mai dernier avec les travaux d’excavation pour le stationnement souterrain par l’entreprise Jasmin Excavation de Mirabel. Vers le milieu de l’été, la dalle de béton du rez-de-chaussée sera coulée, suivie du coffrage pour amorcer ainsi la coulée de la structure, en béton. Pendant les trois mois suivants, un étage sera coulé par semaine, alors que les autres corps de métiers pourront amorcer les travaux dans les étages complétés, et ainsi de suite jusqu’au dernier étage. Les premiers locataires prendront possession de leur logis dès la fin de l’hiver 2016, dans les appartements situés aux étages inférieurs. Les autres logements devraient êtres complétés pour le mois de juillet. Par la suite, Syscomax entreprendra la construction de la seconde tour. Les plans et devis sont l’œuvre de l’architecte Maurice Bergman, de Mont-Royal. Les cinq premiers étages se distinguent des sept étages supérieurs, où la maçonnerie cède la place à une fenestration plus abondante. Le revêtement extérieur s’inspire « d’une intégration avec les bâtiments du même type dans ce secteur », indique Jean-Philip Robitaille, directeur du développement des affaires et marketing pour Syscomax. Les balcons en verre seront d’une grandeur supérieure à la moyenne. Les promoteurs ne feront pas de démarches pour l’obtention d’une certification LEED, mais on trouvera plusieurs mesures de développement durable intégrées au projet, comme un toit blanc pour éviter les îlots de chaleur. L’expertise du promoteur Syscomax, qui a construit des équipements sportifs certifiés LEED, sera mise à profit avec des mesures qui influenceront la performance énergétique du bâtiment. Les travaux d’ingénierie mécanique et électrique sont sous la supervision de Desjardins Expert Conseil de Laval. Les ingénieurs en structure sont NCK inc. de Montréal. L’architecte paysagiste sera Le Groupe Rousseau Lefebvre de Montréal. La plomberie a été confiée à l’entreprise Oram plomberie du bâtiment de Mirabel et ceux d’électricité à Tri-Tech inc. de Montréal. L’entrepreneur général est Syscomax. Dès 2016, les promoteurs ajouteront un troisième immeuble de près de 30 millions $ à ce terrain en bordure de l’autoroute 440. Le bâtiment de neuf étages sera un édifice de bureaux vendu en copropriété d’une superficie totale de 44 097 mètres carrés. L’architecte au projet est la firme Neuf Architectes. (Source : Trois nouveaux immeubles a Laval | Portail Constructo - Le reseau interactif de la construction au Quebec) ------------------------------------------------------------------------------------------ L'article affirme que la construction a débuté sous peu, est-ce quelqu'un est passé dans le coin? Je ne sais pas exactement sur quel terrain les tours sont construites, mais ça semble être proche du projet Quartier 440 et des autres logements locatifs sur 6 étages, coin St-Elzéar/Chomedey. Le design est pas génial (pas d'image de la phase 3 cependant), mais c'est intéressant de voir ce coin se développer davantage, avec en plus du locatif et un projet de bureaux (neuf étages de bureaux pour Laval, ce n'est pas rien!)
  18. Nom: Campus Ericsson Hauteur: Coût du projet: Promoteur: Montoni Architecte: Emplacement: Cohen / Poirier / 40 (arr. de Saint-Laurent) Début de construction: 2015 Fin de construction: Site internet: http://groupemontoni.com/nos-projets-en-cours/ericsson/#2 Précisions additionnelles : * Superficie de 416 120 pi² * Bureaux (Éricsson) * Certification LEED-Or visée
  19. Publié le 25 novembre 2016 à 06h40 | Mis à jour à 06h40 Un projet de bureaux de 25 millions dans le Mile-Ex Les plans de ce nouveau bâtiment de six étages qui totalisera 45 000 pieds carrés devraient être dévoilés sous peu. IMage fournie par Rocio Architecture Maxime Bergeron La Presse L'ancien siège social du Parti libéral du Québec (PLQ) pourrait faire place à un important projet immobilier au cours de la prochaine année. Un promoteur compte bâtir un immeuble de bureaux de 25 millions de dollars à l'angle des rues Jean-Talon et Waverly, dans le quartier Mile-Ex. Divers éléments sont prévus dans l'immeuble afin de viser une clientèle branchée, comme un terrain de basketball sur le toit. Image fournie par Rocio Architecture Pierre-Antoine Fernet, président de Lima immobilier, a acquis le bâtiment et les terrains adjacents l'an dernier pour 6,3 millions. L'entrepreneur a inauguré au début de 2016 un centre communautaire de travail (un espace de coworking) dans l'immeuble existant, à l'allure anonyme, qui héberge aujourd'hui une cinquantaine d'entreprises de 2 à 35 employés, dont le fabricant de boissons énergisantes Guru. « On est pleins à craquer en six mois à peine et on a encore un pipeline de demandes d'autres locataires potentiels », a affirmé M. Fernet, rencontré dans l'immeuble de la rue Waverly. Fort de cet intérêt des locataires, l'entrepreneur dévoilera sous peu les plans d'un nouveau bâtiment de six étages, qui totalisera 45 000 pieds carrés. L'immeuble sera érigé sur l'actuel terrain de stationnement, à l'angle de Jean-Talon et Waverly, où se trouve aussi un bâtiment qui sera détruit. Les locataires actuels seront transférés dans les nouveaux bureaux, et l'ancien siège du PLQ sera éventuellement détruit pour faire place à une deuxième phase, a indiqué Pierre-Antoine Fernet. La construction de cet autre immeuble porterait les investissements totaux à 35 millions. L'entrepreneur de 37 ans souhaite attirer de jeunes entreprises du secteur technologique, qui seront intéressées par la proximité du métro et le bouillonnement du quartier Mile-Ex. Divers éléments sont prévus dans l'immeuble afin de viser une clientèle branchée, comme un terrain de basketball sur le toit. M. Fernet dit ne pas s'inquiéter de la concurrence de plus en plus forte dans le Mile-Ex, où plusieurs projets sont en chantier ou dans les cartons. Une porte-parole de l'arrondissement de Villeray-Saint-Michel-Parc-Extension confirme que des discussions ont eu lieu avec le promoteur, mais indique « qu'aucun dossier n'a été ouvert ». Pierre-Antoine Fernet souhaite une occupation entre avril et juin 2018. POURSUITE CONTRE LE PLQ La vente de l'ancien siège social du PLQ a donné lieu à tout un feuilleton judiciaire, qui est loin d'être terminé. Un acheteur éconduit, David Owen, poursuit le Parti libéral pour 12,2 millions. L'homme d'affaires estime avoir été écarté illégalement du processus d'achat. Joint par La Presse cette semaine, M. Owen a indiqué qu'une date de procès serait probablement fixée le mois prochain. La cause devrait être entendue par un juge en 2018. Dans un rapport obtenu récemment par La Presse, le PLQ se dit incapable de payer les somme qui sont réclamées dans le cadre de cette poursuite. Les administrateurs pourraient être tenus « de supporter personnellement les obligations financières du parti si ce dernier perdait la poursuite sur toute la ligne et n'arrivait pas à acquitter ses dettes », souligne le document. Un projet de bureaux de 25 millions dans le Mile-Ex | Maxime Bergeron | Immobilier
  20. Place de la Cité Internationale – Phase 2 Architectes: Utilisation: Bureaux Emplacement: Quartier International, Montréal Descriptions: - Le terrain que la tour occupera est maintenant un grand espace gazonné. Source : rosey12387
  21. La firme montréalaise Groupe WSP Global (Tor., WSP) a annoncé mercredi l'acquisition de Mouchel Consulting pour approximativement 75 millions de livres sterling, soit 120,4 millions $ CAN. Mouchel Consulting compte environ 2000 employés, la plupart dans des bureaux répartis au Royaume-Uni et en Irlande, ainsi que dans quelques bureaux au Moyen-Orient. Mouchel Consulting est la division de services de génie-conseil de Mouchel Limited. Elle offre une gamme de services tout au long du cycle de vie de projets: élaboration de politiques, planification et conception, et suivi du rendement, principalement en transport, en environnement et en gestion de l'eau. La firme mène des activités au Royaume-Uni et au Moyen-Orient. WSP croit que l'acquisition de Mouchel Consulting renforcera sa présence dans le secteur des infrastructures publiques au Royaume-Uni, plus particulièrement pour ce qui est de la conception d'autoroutes, des systèmes de transport intelligents et des réseaux d'aqueduc réglementés, marchés où WSP cherchait à augmenter sa présence. WSP compte parmi les plus grandes firmes de services professionnels au monde. WSP acquiert Mouchel Consulting pour 120,4M$ | LesAffaires.com
  22. La Bourse de Montréal déménagera en 2018 dans la Tour Deloitte, un nouvel immeuble situé tout près du Centre Bell, au centre-ville. Un bail à long terme a été signé et les travaux pour adapter l'espace aux besoins des futurs locataires débuteront cet automne. Dans un communiqué conjoint publié jeudi, la firme immobilière Cadillac Fairview et le Groupe TMX ajoutent que les bureaux montréalais de la Caisse canadienne de dépôt de valeurs, de la Corporation canadienne de compensation de produits dérivés, de la Bourse de Toronto et de la Bourse de croissance TSX occuperont approximativement 44 000 pieds carrés répartis sur deux des 26 étages de cette tour de bureaux. Lou Eccleston, Chef de la direction, Groupe TMX, soutient que la nouvelle Tour Deloitte proposera un environnement de travail inspirant, durable, adapté aux besoins des employés et situé à proximité des clients locaux. La Bourse de Montréal est installée depuis 1965 dans la Tour de la Bourse, au Square Victoria.
  23. Sent from my SM-T330NU using Tapatalk Projet d'affichage seulement Fil à supprimer svp
  24. "Projet Le projet prévoit dans un premier temps l'agrandissement du 1564, rue Saint-Denis afin d'accueillir les nouveaux bureaux de France-Film, des salles de cours de l’UQAM et un restaurant au rez-de-chaussée. Le nouveau volume, résolument contemporain, est d’une hauteur d’environ 25 mètres répartie sur six étages. Des modulations volumétriques au niveau des plans de façade sont proposées pour dégager les maisons, et ce malgré une implantation à la limite de l'emprise des rues. Dans une seconde phase, il est planifié de procéder au démantèlement des façades du Théâtre Saint-Denis afin de réaménager un hall, un foyer, une terrasse et des aires de bureaux et services. Enfin, deux modules d’enseignes commerciales à message variable diffusant les événements culturels du Quartier Latin sont intégrés à même le nouveau volume et sur une nouvelle marquise. Les matériaux de revêtement envisagés comprennent de la maçonnerie (pierre calcaire), mais principalement du verre clair pour le volume principal et la nouvelle enveloppe du théâtre. " Question Où peut-on voir ces plans dont il est question ? http://ville.montreal.qc.ca/documents/Adi_Public/CA_Vma/CA_Vma_ODJ_LP_ORDI_2016-03-15_19h00_FR.pdf
  25. http://www.cbre.ca/EN/Pages/Home.aspx?redirect=true [h=1]À notre sujet[/h][h=2]L’immobilier local. À l’échelle mondiale.[/h][h=3]NOTRE ENTREPRISE CANADIENNE[/h] CBRE a démarré ses opérations canadiennes en 1983 sous le nom de Coldwell Banker Canada Inc. Son premier bureau a été établi au centre-ville de Toronto, suivi d’autres dans le nord de Toronto et à Vancouver. Depuis, l’entreprise a pris de l’expansion et comptait, déjà en 1994, plusieurs bureaux à l’échelle du pays, notamment dans toutes les grandes villes. Elle a également élargi la portée de ses opérations en offrant des services d’actifs, de courtage, corporatifs, d’évaluation, de financement hypothécaire et de recherche et conseil, entre autres. En 2001, l’entreprise s’est dirigée vers la gestion d’installations et l’immobilier d’entreprise en formant un consortium avec O & Y Enterprises. L’année 2004 a vu l’acquisition de 100 % des intérêts pour ouvrir la voie à la création des services de gestion CB Richard Ellis dont le mandat fut d’offrir des services immobiliers complets pour des entreprises canadiennes très réputées et prestigieuses. CBRE a été reconnue en 2005 comme une des entreprises ayant la meilleure culture par la firme de recrutement canadienne Waterstone Human Capital. Elle continue d’attirer les meilleurs jeunes professionnels. En 2006, CBRE a fait l’acquisition de la Trammell Crow Company, ce qui renforcé son pouvoir d’influence et sa capacité à fournir des services intégrés, y compris immobiliers, pour la gestion des comptes clients dont les entreprises, les organismes institutionnels, de soins de santé et gouvernementaux. En 2007, CBRE est devenue la première entreprise de services immobiliers à annoncer ses projets visant à devenir neutre en carbone avant 2010. Elle a même lancé une importante initiative pour aider ses clients à adopter des programmes écoénergétiques dans les espaces qu’elle gère à travers le monde – soit une superficie de 1,7 milliard pi2. La même année, CBRE a été déclarée « une des 50 meilleures entreprises de sa catégorie » et « une des 40 entreprises les plus généreuses » par BusinessWeek. Elle a même obtenu la 33e position dans le palmarès Fortune des 100 entreprises connaissant la croissance la plus rapide. Aujourd’hui, les 20 bureaux de CBRE L​​imitée au Canada comptent environ 2 079 employés répartis d’un océan à l’autre. [h=3]À PROPOS DE CBR​E[/h] Le groupe CBRE, inc. (NYSE: GBC), coté comme entreprise Fortune 500 et S & P 500, dont le siège social se situe à Los Angeles, est la plus importante firme de services immobiliers commerciaux et d’investissement au monde (selon les revenus de 2014). L’entreprise compte environ 52 000 employés (excluant les affiliés) et dessert les propriétaires d’actifs immobiliers, les investisseurs et les occupants à partir de plus de 370 bureaux à travers le monde (excluant les bureaux affiliés). CBRE offre des conseils stratégiques pour la réalisation de transactions de vente et de location, des services corporatifs, de gestion immobilière, d’installations et de projet, de financement hypothécaire, d’évaluation et services-conseils, de développement, de gestion d’investissement, ainsi que de recherche et consultation. Visitez notre site Web au http://www.cbre.com.​​​