urbino

Membre
  • Compteur de contenus

    211
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

181 Excellent

À propos de urbino

  • Rang
    Junior Member

Personal Information

  • Biography
    Formation en urbanisme Intérêt pour le développement de Montréal, surtout centre-ville. Mes intérêts
  • Location
    Montréal
  • Intérêts
    voyages, lecture, sports socialiser.
  • Occupation
    Professionnel au gouvernement du Québec

Visiteurs récents du profil

825 visualisations du profil
  1. J'ai surtout voulu dire que la façon dont on prend en compte l'électricité n'est pas une "faveur" qui aurait été faite au Québec.
  2. En trois secondes j'ai trouvé ceci. Je vous reviens avec des informations supplémentaires. https://www.tvanouvelles.ca/2012/10/11/la-perequation-favorise-les-provinces-riches-en-hydroelectricite Gardez-vous une petite gêne avant de dire aux autre que ce qu'ils avancent est "tout à fait faux"
  3. Oubs: C'est un signe de pauvreté relative, si on veut le dire comme cela. (je ne sais pourquoi ToxiK est dans la citation) Par habitant, le Québec reçoit moins que l'Île-du-Prince Édouard, le Nouveau-Brunswick, la Nouvelle Écosse et le Manitoba. C'est d'abord pour ces provinces que la péréquation existe. Je pense aussi que si l'hydro-électricité ne compte pas dans les calculs, ce fut pour satisfaire le Manitoba. Il faut se souvenir du contexe où s'est concoctée notre constitution. Il n'y a pas eu de cadeau fait au Québec. Et comme la péréquation est inscrite dans cette constitution, même si toutes les provinces devenaient 10 fois plus riches du jour au lendemain, il y aurait encore de la péréquation. Et dans la vie, soit on est au-dessus ou en-dessous de la moyenne, on ne peut sortir de cela. Quant aux raisons qui font que le Québec se trouve sous la moyenne, il y en a une panoplie, et, oui, le Québec pourrait faire mieux. Mais tout le monde veut et peut faire mieux, d'un océan à l'autre.
  4. urbino

    ORA - 12-12-12 étages

    J'habite dans le coin et je peux vous dire qu'il n'y a pas grand-chose qui reste blanc le long de la métropo. On est peut-être mieux avec du beige...que du blanc "beigi". La nuisance de cette autouroute, ce n'est pas tant le bruit que la poussière (et la plaie visuelle, bien sûr)
  5. urbino

    L'Avenue - 50 étages

    Dommage qu'elle soit si peu visible.
  6. urbino

    Nouvelle Tour Banque (Big 5) - ?? étages

    Sans parler du taux d'homicides.
  7. urbino

    Royalmount "Quinze40"

    Ben non. C'est un parti de Québécois, mais principalement appuyé par les anglophones de Montréal, voilà tout. Le dire en anglais n'est pas une insulte à ce que je sache.
  8. urbino

    1602-1648 René-Lévesque O - ?? étages (120m)

    On ne saurait mieux dire.
  9. urbino

    5551 Wellington (formerly Urgel Bourgie) - 4 étages

    Ça fait beaucoup plus vivant qu'Urgel Bourgie .
  10. urbino

    Activité commerciale dans Griffintown

    Je dirais plus, je dirais même: c'est du '"plywood"
  11. Si les petites maisons restent là et qu'ultérieurement on y construise quelque chose de haut, adieu la vue sur la Place des Festivals à partir du "Lounge".
  12. urbino

    Royalmount "Quinze40"

    Démolir les bâtiments fait baisser le compte de taxes, j'imagine.
  13. Je suis d'accord. Il ne faut pas que ces maisons restent là. Elles sont sans intérêt, et on risque d'y voir un terrain vacant s'il survient un incendie, ou une construction qui gâchera le tableau comme cela a été dit. Alors, dans ce cas-ci, contrairement à ce que je disais pour le "Jardin Domtar", au nom d'un minimum de design urbain, la ville devrait intervenir (si besoin). Je verrais bien la Place s'étendre jusqu'au pied des nouvelles tours.
  14. urbino

    Étalement Urbain (reportage)

    Quelqu'un sait-il comment est calculée la superficie de la région métropolitaine? Je me demande jusqu'à quel point ça englobe le fleuve et les rivières. On a quand même une grande superficie en eau dans la région (ex: bassin de Laprairie, Lac des Deux-Montagnes, confluence de la rivière des Prairies et du fleuve, etc.). Cela dit, c'est vrai qu'il y a du "sprawl" à Montréal.