playmind

Usager
  • Compteur de contenus

    45
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

10 Good

À propos de playmind

  • Rang
    Member

Personal Information

  • Biography
    artiste technologique
  • Location
    montréal
  • Intérêts
    art
  • Occupation
    producteur
  1. Hey, peu importe que la gare du Nord de Paris soit plus proche du centre-ville en distance que la station A40, ce qui est important c'est l'efficacité à se rendre au centre-ville. Avec le REM qui passe à tout les 3-6min et un temps de moins de 10min pour la gare central, je pense qu'on peut faire la comparaison.
  2. On est ok pour les 10 prochaines années ( ~25 000 000 de passagers en 2025) mais il faudra planifier bien avant. Un deuxième terminal permettra d'y transférer l'ensemble des vols domestiques pour ainsi utiliser l'ensemble du terminal actuel pour les vols transfrontaliers et internationaux.
  3. En prenant compte du dernier tracer du REM ainsi que les propos récents de James Cherry, on peut supposer que l'emplacement envisager du prochain terminal est prévu à l'emplacement actuel du terrain de déglaçage, ce qui positionnera parfaitement la deuxième station du REM. Cela sera idéal afin de créer un lien efficace et direct entre les deux terminaux. D'ailleurs, vu le temps de réalisation nécessaire, il doit y avoir déjà des plans préliminaires du futur terminal. Si tout va bien et que le nombre de passagers augmente avec une croissance annuelle moyenne de 5%, on peut en espérer l'annonce entre 2020-2025.
  4. Here we go : Bienvenue chez vous | Suzanne Colpron | Suzanne Colpron Si j'ai bien compris, ce n'est la faute de personne si ça ne tourne pas rond à l'aéroport de Montréal. Depuis plusieurs semaines, l'aéroport de Montréal doit non seulement gérer un afflux plus importants de voyageurs, mais également une vague de critiques concernant la congestion à la douane. PHOTO DAVID BOILY, LA PRESSE Aéroports de Montréal (ADM) affirme avoir fait son travail. L'Agence des services frontaliers dit fonctionner à plein rendement*: « Nous avons le personnel suffisant pour combler les guérites selon les besoins. » Il y a assez de guérites, selon l'Agence. Il en manque, soutient ADM. Mais il n'y a pas de place pour en ajouter, répond l'Agence. La salle des arrivées est amplement suffisante, réplique ADM. Tout va bien*? Pourtant pas. Là-dessus, au moins, tout le monde est d'accord. Vous les premiers, chers lecteurs, qui avez été nombreux à m'écrire pour vous plaindre de la congestion à*la douane de l'aéroport de Montréal. Je vous cite*:* « Je suis allé à Pékin, Hong Kong, Phnom Penh, Siem Reap,*Hô Chi Minh-Ville, Bangkok, Koh Tao, Koh Samui, Kuala Lumpur, Singapour et Heathrow. Dans chacun de ces aéroports, maximum 15*minutes d'attente. À Montréal, plus d'une heure. » « J'ai voyagé dans 53*pays, dont 13 par affaires. Depuis la fin des années*80, l'aéroport de Montréal fut et continue d'être, à mon avis, le pire aéroport international de la planète. » « En juin, j'ai passé la douane en 45*minutes. Par la suite, j'ai attendu mes bagages plus d'une heure. » Mais, pendant que les principaux intervenants jouent au*ping-pong, il y a une chose dont on ne parle pas et qui*est en grande partie responsable du problème*: c'est l'interrogatoire que les douaniers imposent aux résidants qui rentrent au pays. Les « combien de bouteilles*? », « d'où venez-vous*? », « avez-vous acheté des produits du*tabac*? ». On gagnerait un temps fou si on laissait entrer les Canadiens qui n'ont rien à déclarer après un simple contrôle d'identité, comme cela se fait dans la plupart des pays civilisés où les ressortissants franchissent la douane en quelques secondes. Vous avez un passeport canadien, votre visage est le même que celui de la photo, vous avez rempli la déclaration de douane et tout est beau, vous entrez. Bref, une vérification d'identité plutôt qu'un interrogatoire en règle. Le problème, c'est que même si, depuis 2003, le*service de la douane relève du ministère de*la Sécurité publique plutôt que de Revenu*Canada, les douaniers jouent encore un rôle de percepteur de taxes. Et c'est ce rôle, de plus en plus archaïque, qui ralentit le processus et qui met du sable dans l'engrenage. Que cherche-t-on à faire avec toutes ces questions, si ce n'est de faire peur aux citoyens pour qu'ils ne dépassent pas les limites d'achat permises et qu'ils ne privent pas nos gouvernements des taxes qu'ils leur auraient versées s'ils avaient acheté ces choses ici*? En vertu de la Loi sur les douanes, les agents ont le droit de poser des questions que même les policiers ne peuvent pas poser dans notre système de droit. « Vous êtes capable de vous payer un billet d'avion pour l'Italie*? », s'est fait demander une étudiante... « À quel hôtel étiez-vous*? », a dû répondre un autre. Mais de quoi je me mêle*? Pensez-y deux minutes*: vous pouvez flamber 250*$ dans*un restaurant new-yorkais, 500*$ pour un tour d'hélicoptère dans le Grand Canyon ou 1000*$ dans un casino de Vegas, c'est votre affaire. Personne ne va vous embêter avec ça. Or, tout cet argent que vous dépensez à*l'étranger, c'est de l'argent que vous ne dépensez pas au Canada et sur lequel vous ne payez pas de taxes de vente. Si vous dépensez 2000*$ pour un week-end en Floride, par exemple, c'est 300*$ de TPS et TVQ que le Canada n'aura pas. Mais gare à vous si vous rapportez quelques cigares de trop de Cuba ou si vous dépassez de 100*$ la limite d'achats permise*: 200*$ pour une absence de 24*heures ou plus, 800*$ pour 48*heures ou plus. On a un système de contrôle énorme, qui engorge les points d'entrée et qui coûte une fortune en fonds publics. Ce n'est pas en ajoutant des guérites et des douaniers ou*en modifiant l'horaire des avions qu'on va régler le*problème à Montréal-Trudeau. C'est en fichant la paix aux Canadiens qui n'ont rien à déclarer. Cela ne changerait rien pour les étrangers, mais il y aurait plus de douaniers pour s'occuper d'eux. Bienvenue chez vous.
  5. ville-marie

    Yes sir. Sent from my SM-N930W8 using Tapatalk
  6. ville-marie

    Sent from my SM-N930W8 using Tapatalk
  7. La façade du bâtiment du 2010-2014 Bleury est incroyable , je peux pas croire qu'ils vont mettre ça à terre! On se croirait dans les années 60! Que fait Héritage mtl? Sent from my SM-T817W using Tapatalk
  8. Montreal on the high. http://artgangmontreal.com/fr/nouvelles/montreal-on-the-high/ Sent from my SM-T817W using Tapatalk
  9. Sentiment d'infériorité? Mtl c'est loin de la moitié de TO. Et en terme de tourisme, TO c'est 14.3 millions de touristes en 2015 et Montréal c'est 9.6 millions de touristes, donc 1.37 fois... et si tu regardes l'achalandage des musées, Montréal est premier devant Toronto, le musée de beaux arts étant le plus achalandé au Canada. Sent from my SM-T817W using Tapatalk
  10. Soyons cohérents, il me semble que ce projet devrait être envisagé au parc olympique avec les autres composantes de L'espace pour la vie. La ville a travaillé fort dans les dernières années afin de créer ue pôle touristique important. J'espère que si le gouvernement investi des fonds publiques, cela viendra avec l'exigence que ce projet fasse parti intégrante de L'espace pour la vie. L'afflux de touristes est déjà là, une aquariums renforcerait l'offre. Sent from my SM-T817W using Tapatalk
  11. On appelle ça un pop-up store. Assez fréquent à NY. Sent from my SM-T817W using Tapatalk
  12. Je serais curieux de voir à combien est évalué le prolongement de la ligne orange. Il ne faut pas oublier que le tunnel a déjà été creuser sur une bonne distance (2.5 km je crois) au delà de cote vertu. Sent from my SM-G925W8 using Tapatalk