IMEXHB

Membre
  • Compteur de contenus

    111
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

39 Excellent

À propos de IMEXHB

  • Rang
    Member

Personal Information

  • Biography
    Amateur de baseball, hockey et soccer.
  • Location
    Montréal
  • Intérêts
    Sports
  • Occupation
    Entrepreneur

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. Les mécontents essaient de se faire entendre. https://www.ledevoir.com/opinion/libre-opinion/536221/le-rem-un-projet-pertinent Le REM: un projet pertinent? Depuis des décennies, nous avons eu le privilège de bénéficier de la ligne de train Montréal–Deux-Montagnes qui reliait au centre-ville aussi bien Mont-Royal et l’arrondissement de Saint-Laurent que Pierrefonds, Laval et Deux-Montagnes. Tandis que Montréal était aux prises avec des entraves de circulation majeures, s’asseoir confortablement dans un train climatisé aux horaires précis s’apparentait à un véritable luxe. Nous ignorions superbement les cônes orange, les tempêtes de neige et le verglas et regardions avec sympathie les malheureux automobilistes coincés dans le trafic. Le train offrait l’avantage d’être raccordé non seulement à la Gare centrale et à la station de métro Bonaventure, mais également au réseau d’autobus donnant accès à tous les établissements situés sur le mont Royal : Université de Montréal, collège Notre-Dame, hôpitaux, etc. Six ans Tout cela s’est écroulé avec le projet de construction du REM, qui ne sera pas parachevée avant 2024… si aucun obstacle ne provoque des retards. Six années interminables ! Il semble qu’il n’existe aucun exemple semblable dans tout le Canada : détruire une ligne performante en faisant miroiter un projet dont on nous dit qu’il nous fera « entrer dans le XXIe siècle ». On ajoute que le train actuel était devenu « vétuste ». Depuis que la ligne Montréal–Deux-Montagnes a fait l’objet de travaux majeurs dans les années 1990, le nombre d’usagers a bondi et des milliers de personnes ont choisi d’emménager à proximité des gares qui jalonnent son parcours. Et soudain, elles apprennent que la construction du REM va les priver de la ligne actuelle, forçant tout le monde à emprunter des autobus vers les stations de métro de la ligne orange déjà saturée aux heures de pointe. Au cours des six prochaines années, comment se déplaceront les 15 000 usagers quotidiens de la ligne Deux-Montagnes ? Combien d’autobus faudra-t-il pour les conduire au métro ? Des centaines ! Et tous ces autobus viendront gonfler les bouchons de circulation, c’est inévitable. Des usagers ont calculé qu’un trajet de 27 minutes prendra au minimum une heure trente. Aussi bien dire à tout le monde d’aller tout de suite acheter une auto ! Que l’on ait voulu créer un lien pour desservir l’aéroport de Montréal est assurément légitime, mais le nord-ouest de l’île et sa banlieue, eux, qu’y gagneront-ils ? La durée du trajet diminuera de quelques minutes à peine, si l’on veut bien croire les chiffres que l’on trouve sur le site du REM. On nous informe également qu’il y aura 55 % moins de places assises, un non-sens total quand on pense que la majorité des usagers devront supporter la station debout pendant au moins 30 à 35 minutes. Enfin, on apprend que la réduction des GES sera infime. Un projet pharaonique Devons-nous subir un tel branle-bas alors que de nouvelles voitures de train et une amélioration des horaires le soir et les fins de semaine auraient satisfait tout le monde sur cette ligne de train ? En un mot, le REM sur la ligne Montréal–Deux-Montagnes était-il nécessaire ? Beaucoup de questions se posent sur la pertinence de ce projet pharaonique qui coûtera 7 milliards, dit-on, pendant que des secteurs entiers sur l’île et en périphérie réclament des transports collectifs dignes du XXIe siècle.
  2. IMEXHB

    Expos coming back?

    Voici une excellente entrevue sur le processus de sondage en ligne et sur les prochaines étapes. Breakfast Television Montreal - Return of Expos edges closer to reality with launch of fan survey
  3. Les terrains dans Goose Village au Bassin Peel/Wellington sont les seuls terrains possibles dans ce secteur. Si c'est ce secteur qui est privilégié, les différents paliers de gouvernements devront trouver des solutions pour aménager le secteur (et déménager ailleurs leurs bureaux et employés). Logiquement, le secteur du Bassin Wellington qui appartient à la SADC (gouvernement fédéral) est le meilleur endroit pour y construire un stade et un quartier. Voir la carte du secteur ciblé en marron.
  4. C'est possible que ce soit du côté de Griffintown. Mais il faut garder à l'esprit que ce n'est pas parce que Pointe-St-Charles est en partie industriel dans le secteur du REM que cela le restera! Ce qui intéresse Bronfman et cie est le développement immobilier adjacent au stade. Claridge est déjà très présent dans Griffintown mais le plus gros potentiel pour la prochaine décennie est dans Goose Village et Pointe-St-Charles. Voici ce que la ville de Montréal planifie dans le secteur Pointe-St-Charles. ll ne faut pas oublier les projets de développement entre le site possible du futur stade et le vieux Montréal par le gouvernement canadien. Ce secteur doit aussi être considéré pour la station du REM. Quand Bronfman parle d'aide des gouvernements et de la ville, il parle aussi d'aménagement d'accès des deux côtés du canal Lachine (un ou deux ponts piétonniers possiblement) pour désenclaver Pointe-St-Charles et augmenter la valeur des terrains et du secteur d'un point de vue développement immobilier.
  5. En lisant la discussion sur l'emplacement possible de la station Bassin Peel et du stade, il ne faut pas oublier que le commentaire de la mairesse Plante lors de la conférence de presse sur le REM (propos recueillis par Jeremy Filosa) était celui-ci: «La station sera à la jonction de Griffintown et de Pointe-St-Charles.» L'objectif d'une telle station est de désenclaver les résidents de Pointe-St-Charles avec une station de TEC. Tout porte à croire que l'emplacement le plus plausible de la station sera le long de la voie ferrées avant le canal Lachine, tout près du terrain possible du futur stade.
  6. IMEXHB

    Expos coming back?

    Les investisseurs organisent la tenue de focus groups les 22-23 mai 2018. http://www.985fm.ca/nouvelles/sports/103663/retour-des-expos-deux-journees-de-consultation-publique-en-mai Retour des Expos: deux journées de consultation publique en mai Par Jeremy Filosa / 98,5 Sports 24 avril 2018 12:40 Modifié le : 24 avril 2018 12:48 Les hommes d’affaires désirant ramener les Expos à Montréal avaient consulté la firme Ernst & Young, en 2013, dans le but de faire une projection sur les coûts possibles engendrés par la construction d’un nouveau stade. Dans le but de bonifier ces informations recueillies à l’époque, le groupe d’investisseurs - mené par Stephen Bronfman - consultera de nouveau le public. Quatre séances de consultations seront tenues au centre-ville de Montréal les 22 et 23 mai. Une firme américaine de recherche a été mandatée pour organiser le tout. Sans dévoiler le nom de l’entreprise, une source a indiqué au 98,5 Sports que cette firme a déjà organisé ce type d’étude dans le passé, à la demande du Baseball majeur. Ceux qui sont intéressés à participer au groupe d’étude peuvent soumettre leur candidature à cette adresse internet. Que vous soyez riche, moins fortuné ou de la classe moyenne, que vous soyez un grand amateur de sport ou un fan modéré, vous avez droit de parole, selon le groupe d'investisseurs. Les participants seront sélectionnés en prenant en considération des gens de démographies variées et de toutes les sphères de la société québécoise.
  7. IMEXHB

    Expos coming back?

    Très bon résumé de la situation actuelle à Montréal, Tampa Bay et Oakland. Montreal Expos ownership group positioned for MLB relocation https://www.draysbay.com/2018/4/12/17222454/montreal-expos-ownership-group-positioned-for-mlb-relocation
  8. IMEXHB

    Expos coming back?

    Pour votre information, le terrain ciblé (selon moi) pour le bassin Peel appartient à la SIC (Société Immobilière du Canada). Il est appelé Secteur Bassin Wellington. http://fr.clc.ca/propriete/197 Si la ville de Montréal voudrait octroyer (ou vendre à prix d'ami) des terrains, ça pourrait être à la SIC en échange de terrains ailleurs appartenant à la ville de Montréal. Ou simplement à Claridge pour que ceux-ci puissent les développer aux alentours du stade. Il y a plusieurs scénarios possibles ici, selon qui est propriétaire de quels terrains dans un projet plus large de développement immobilier d'un nouveau quartier dans Goose village.
  9. IMEXHB

    Expos coming back?

    CROMARTIE COMMENTE LES RÉCENTS DÉVELOPPEMENTS par Warren Cromartie Depuis quelques jours, on entend beaucoup parler des changements à la mairie de Montréal et de leurs impacts sur le travail de Projet Baseball Montréal visant à ramener le baseball majeur dans la métropole. Évidemment, la perte d'un complice comme Denis Coderre en amène plusieurs à remettre en doute la possibilité d'atteindre notre but. Mais pour nous, ce changement fait partie de notre défi et ne représente d'aucune façon une menace à notre projet. Au cours des cinq dernières années, nous avons placé Montréal au premier rang des villes susceptibles d'accueillir une franchise de la MLB via une expansion ou une relocalisation. Cette réalisation s'est faite grâce à un travail colossal en coulisses, qui consiste à tisser des liens solides avec les représentants du baseball majeur et à rassembler un groupe de leaders visionnaires du monde des affaires ayant comme but de replacer Montréal dans le club sélect des villes du baseball majeur. Il fallait changer l'opinion publique négative des Montréalais au sujet du baseball et faire renaître la passion pour notre sport et on a pu constater cette passion à tous les printemps alors que Montréal était sur toutes les lèvres dans le monde du baseball grâce à un Stade olympique rempli pour deux matchs hors-concours. Nous avons la ferme intention de rester en pole position et de garder le cap sur notre but ultime. Nous avons hâte de rencontrer la mairesse Plante au moment opportun et de travailler avec la nouvelle équipe à l'Hôtel de Ville afin de remettre Montréal dans la famille des grandes ligues. La communauté des affaires, les élus au municipal, les fans, les médias; nous avons tous un rôle à jouer dans le retour du baseball majeur dans notre ville. http://www.montrealbaseballproject.com/fr/cromartie-commente-les-recents-developpements-2/
  10. IMEXHB

    Expos coming back?

    Le projet de stade et du retour des Expos est selon moi beaucoup plus large et implique des investissements de plus de $3G dans Goose Village. Avec le REM, le quartier est selon moi déjà pas mal planifié dans son ensemble mais il ne peut pas se faire tant que la MLB ne démarre pas le processus d'expansion ou de déménagement des Rays. Je crois aussi que les investissements requis pour le projet de la part de la ville de Montréal sont reliés aux infrastructure et aux aménagements du territoire. Rien à voir directement avec le stade. Les multiples citation de Coderre sur le programme immigrants-investisseurs me font croire que l'approche du financement du stade est pas mal réglé au niveau provincial. La ville de Montréal aura bien peu de pouvoir sur cet aspect compte-tenu de ce que rapportera en taxes et en vitalité économique un nouveau quartier comme Goose Village. CDPQi avec le REM a tout intérêt à ce que le projet de stade et de quartier se réalise, tout comme les gouvernements du Québec et du Canada pour rentabiliser leurs investissements dans le REM. Au bout du compte, PM n'aura pas le choix d'aller de l'avant avec le projet, quitte à le modifier légèrement. En ce qui concerne un référendum, il ne sera pas nécessaire puisque la ville n'aura pas à injecter de fonds dans le stade selon moi. Oui, il y aura un débat public, des échanges d'opinions mais au bout du compte, jamais PM va mettre à risque un tel projet massif en demandant le pouls de la population. Il ne faudrait pas s'étonner que Coderre soit embauché par Projet Baseball Montréal pour piloter le dossier. Il apporterait une crédibilité importante au projet et pourrait le défendre sur la place publique comme il l'a fait si bien jusqu'à maintenant. À suivre.
  11. Fascinant cette vidéo du flux des transports en commun dans la grande région de Montréal.
  12. Ce que l'on sait pour le moment (si on lit bien entre les lignes de tout ce qui a été dit, écrit par Coderre, les investisseurs, les élus, ...): Principe #1: Le programme Immigrants-investisseurs sera au centre du financement du stade. Coderre s'est dit intéressé par cette approche de financement du bâtiment. Principe #2: La captation de la plus-value foncière des nouveaux immeubles commerciaux sera aussi au rendez-vous considérant que le REM est à proximité et que le stade attirera les foules et les touristes. Principe #3: Une taxe sur les billets est aussi une avenue envisagée afin de faire participer directement les amateurs de baseball (pour le toit?) En résumé, s'il y a de l'argent public, ce sera surtout pour les infrastructures dans le quartier Goose Village, la décontamination des sols, les modifications aux routes, rues et boulevards, un meilleur accès vers la partie ouest du vieux port, ... On parlera probablement d'investissements totaux de l'ordre de $3G à $5G (stade, franchise, immeubles commerciaux et résidentiels, infrastructures, ...) pour tout le secteur de Goose Village et plus au sud jusqu'au fleuve St-Laurent.
  13. Voici les sondages rendus public à ce jour. http://www.ccmm.ca/fr/interventions/retour-du-baseball/sondage/ http://abacusdata.ca/montrealers-back-mayor-coderre-on-bringing-major-league-baseball-back/ Ils sont positifs et confirment la tendance dans la population.
  14. C'est la même réflexion que j'ai faite il y a quelques années et que d'autres ont fait (dont Martin Leclerc dans L'actualité, voir le lien ci-bas). http://lactualite.com/lactualite-affaires/2016/12/20/baseball-un-maire-un-stade-un-fantasme/ On parle ici d'un projet de quartier, avec le REM (un investissement de près de $200M juste pour la station sous le bassin Peel), avec un accès au vieux port, avec un plan d'urbanisme qui s'étendra jusqu'aux berges du St-Laurent. Je doute que Coderre planifie d'investir directement dans un stade. Martin Leclerc rappelait cette semaine au 91.9FM que selon ses information, le financement du stade passerait par un programme Immigrants-Investisseurs (proposé par Dominic Therrien). http://www.millerthomson.com/assets/files/AnalyseState_EN.pdf Lorsque CDPQi, Bronfman et compagnie auront une petite discussion avec Valérie Plante, l'idée d'un référendum risque de prendre le bord considérant les investissements massifs (que j'estime de $3G à $5G incluant la franchise et le stade) prévus par les investisseurs privés, la caisse dans le REM et les gouvernements (parce que oui, il y a possiblement déjà une entente de principe sur les grandes lignes). C'est dans l'intérêt non seulement des montréalais mais aussi de la métropole et du Québec que de tels investissements soient appuyés par une contribution de la ville de Montréal.
  15. Encore cette semaine, Manfred parlait d'expansion et des villes possibles. Avec le nombre d'affirmations que l'expansion est nécessaire, Manfred ne peut pas reculer. La MLB a vraiment besoin de 32 équipes. De plus, même John McHale Jr a dit que l'internationalisation du baseball est nécessaire pour augmenter l'auditoire qui est pas mal saturé aux USA. McHale parlait de l'Europe et de l'Afrique et confirmait que Montréal était un marché clé pour faire le pont avec ces marchés considérant que du contenu francophone pourrait être diffusé (écrit et parlé) dans ces continents. Coderre a dit en 2016 que Montréal travaillait avec Mexico City pour les aider à préparer leur candidature. L'objectif est d'arriver avec deux candidature solides conjointe au lieu d'attendre qu'une autre ville s'organise. Pour le moment, les principaux investisseurs possibles proviennent de Montréal et de NY. On le voit avec les Marlins, ce sont des financiers de NY qui sont à la base de cette transaction. Plusieurs sources à Montréal confirment que des investisseurs de NY étaient prêt à se joindre à un groupe à Montréal. On oublie Charlotte, le maire a publiquement dit que la ville n'est pas prête avant plusieurs années. Pour les autres, on verra, c'est très embryonnaire. La bonne nouvelle est que le groupe montréalais est très solide, très crédible et est connu des propriétaires actuels de la MLB. De source bien informée, Bell Média est prêt depuis longtemps à signer un chèque pour le retour des Expos. C'est un secret de polichinelle quant on voit que TSN diffuse des reprises de matchs de hockey junior international aux mois de juillet et août!