Enalung

Membre
  • Compteur de contenus

    222
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

41 Excellent

À propos de Enalung

  • Rang
    Senior Member

Personal Information

  • Biography
    J'ai étudié en informatique, mais je suis très curieux de nature et je m'intéresse a de nombreux sujets. J'aime particulièrement savoir comment fonctionne les choses.
  • Location
    Sherbrooke
  • Intérêts
    Politique, Jeux Video
  • Occupation
    Sans-Emploi
  1. Ville de Sherbrooke - Les projets

    Ok, j'ai peut être lu ce paragraphe trop vite, mais faut dire que j'ai lu beaucoup en très peu de temps ces derniers jours. Reste que comme j'ai dis, je perçois les choses d'un point de vu extérieur, et que comme je dis, au final, quand les votes vont être compté dans la boite, c'est ce qui est perçu par le public qui compte et non la manière dont ça été géré à l'interne. Tu peux essayer de corriger les faits autant que tu veux, mais même avec une personne rationnelle comme moi, la première impression est celle qui domine même si je comprend ce que tu dis. C'est comme ta description du conseil. J'y suis allé 3 fois et les trois fois, je n'ai vraiment pas aimé la manière dont les choses sont faites. Je n'y suis plus retourné depuis. L'impression qui m'est resté est que ça ne sert pas à grand chose. J'ai trouvé le modèle de 5 minutes pour poser la question suivie d'une réponse sans droit de question de suivi / clarification intimidant. Ça donne un net avantage au conseil qui, dans certains des échanges que j'ai vu, n'a pas répondu à la question. À quelque part, la manière actuelle de faire les choses ne cadre pas avec ce que j'aimerais voir, avec ce à quoi j'aspire pour la société. Les séances du conseil sont disponible sur le web sous la forme d'un montage. Ça été un enjeux important sur MSD. La communication est ultimement ce qui me titille le plus chez Sévigny. Avec cela de dit, je n'ai pas l'impression que cette question va peser lourd dans la balance le jour du vote. Tu souligne son doctorat et ses maîtrise­. À quelque part, ça cadre parfaitement avec l'image que j'ai de Sévigny. Dans ma tête, c'est un gestionnaire, point final. Disons que ce n'est pas exactement ce à quoi je m'attend d'un maire.
  2. Ville de Sherbrooke - Les projets

    Deuxième paragraphe.
  3. Ville de Sherbrooke - Les projets

    Tu dois comprendre que comme la vaste majorité de la population, je ne fais pas parti des gens responsable de mener à bien ce projet. Ça fait des années que Wellington sud est en décrépitude. Ça fait des années que la population demande une intervention. Quand l'annonce du projet a initialement été faite, il y avait peu de détails à se mettre sous la dent, mais qu'importe, c'était une raison de croire que finalement, quelque chose d'intéressant allait être fait pour remédier à la situation. Ça prit beaucoup de temps avant d'avoir des détails. Entre les deux, il n'y a pas vraiment eut de consultation malgré les nombreuses idées qui ont été mises de l'avant. Au final, ça laisse une assez mauvaise impression. Peu importe la manière dont c'est géré à l'interne, ce qui compte au final, c'est toujours la perception. Généralement, en politique, quand quelque chose est annoncé, c'est que t'a un projet concret à présenter et que les détails vont suivre peu de temps après, ou que tu veux consulter la population pour décider avec les acteurs du milieu de la direction à prendre. Moi, ça me donne l'impression d'un projet qui n'était pas prêt quand l'annonce initiale a été faite. Ça me donne l'impression d'un projet qui est mené sans plans réels. En passant, ce que tu décris comme étant une "stratégie émergente" est pour moi la définition de l'expression anglaise "flying by the seat of your pants". Autrement dit, on sait à peu près dans quelle direction on veut aller, mais on sait pas vraiment comment on va se rendre là, ni comment. Ce n'est pas ce que j'appellerais un plan. Le terme est très mal choisi. Tu dis que c'est une approche hautement hiérarchisé. Tu peux hiérarchiser les choses autant que tu le voudras, ça n'en fait pas un plan. Les politiciens ont souvent cette mauvaise tendance à tordre le sens des mots. Ce n'est pas un plan, ni une destination, c'est une direction, point à la lettre, avec beaucoup de vides à combler entre le point de départ et l'arrivée. Le cynisme ambiant qui entoure la politique est largement une résultante de cette opacité entourant bon nombre de projets et de cette volonté de toujours vouloir bien paraître plutôt que de dire les choses comme elle le sont. Si Sévigny avait présenté les choses comme elles le sont dès le départ, il est fort probable que je ne serais pas en train d'argumenter avec toi sur ce sujet. Je l'ai dis plus tôt. Je ne conteste pas la nécessité du projet ni ses mérites.
  4. Nouveau Pont Champlain

    En regardant les photos de Turcot, j'ai vu des dalles de béton préfabriqué. Si ils utilisent ça, ils peuvent poser le tablier au complet très rapidement. Restera ensuite à combler entre les dalles et à faire les travaux de finition, donc oui, c'est possible.
  5. Ville de Sherbrooke - Les projets

    Généralement parlant, celui qui détient le siège détient habituellement un avantage de taille sur n'importe quel adversaire à moin d'avoir fait une erreur largement médiatisé. La plupart des enjeux desquels les gens politisé comme nous discutent passent outre les préoccupations de la vaste majorité de la société. Sévégny part donc sans aucune question avec une longueur d'avance. Le parti Sherbrooke Citoyen est jeune et ça se voit. En n'étant pas agressif dans leur campagne pour se faire connaître dès leur création, ils ont laissé la place ouverte à un candidat comme Lussier qui me semble présentement comme étant celui qui a le plus de chance de détrôner Sévégny. Je n'ose pas trop me prononcer sur l'issue, mais sinon, les millions englouti dans l'aéroport sans résultats appréciables et le démarrage de Well Inc sans aucun plan d'affaire me sont vraiment resté dans la gorge. C'est surtout ce que je reproche à Sévégny. En parlant spécifiquement de Well Inc, je ne dis pas que ça ne doit pas être fait, ou que c'est un mauvais projet. Ce que je dis, c'est que habituellement, ce genre de projet, ça se fait après une étude exhaustive du marché et des besoins. La manière cavalière avec laquelle ça été fait me laisse la nette impression que c'est la ville qui prend le risque. De plus, ça laisse la ville dans une position de faiblesse dans les négociations avec le privé puisque le projet est déjà démarré et qu'il y a maintenant un impératif de réalisation. Ils ont le beau jeu de d'attacher des demandes à leur participation dans le projet. Au final, c'est presque certain que ça va nous couter plus cher que ça devrait.
  6. Ville de Sherbrooke - Les projets

    Ce passage pour cycliste est vraiment mal conçu. Il est en plein centre de la route. Tu fais comment pour te rendre vers St-Élie, ou encore, pour accéder aux commerces et entreprises en bord de route? Je dois aussi dire que le changement de configuration sur Portland et René-Lévesque m'agace énormément. En tant que cycliste, j'ai absolument horreur des pistes qui se terminent avec un garde fou et un angle de 90. C'est presque garanti que y'a des cyclistes qui vont arriver trop vite et qui vont se blesser. Faut aussi dire que la vaste majorité des passages souterrains de ce type qui existent partagent plusieurs caractéristiques désagréables. Ils sont généralement humide et sentent mauvais à cause de l'eau stagnante qui est presque impossible à éliminer parce qu'une slab de béton a pratiquement toujours quelques zones creuse où l'eau peut s'accumuler. À cela, il faut ajouter qu'ils sont généralement mal éclairé. De plus, comme ce sont des endroits caché, ces passages ont tendance à attirer des gens peu respectable. Va voir dans à peu près n'importe quelle ville d'importance, la norme, c'est de passer au dessus, et non en dessous. Une structure surélevé donne un point de vue intéressant aux piétons et cyclistes. De plus, un piéton, c'est beaucoup plus léger qu'une automobile, ce qui permet la création d'une structure plus légère et moins imposante.
  7. Réseau électrique métropolitain

    C'est justement ça qui est aberrant. La séparation des flots de trafic de marchandises et de passagers est désirable. Le système en entier est beaucoup plus efficace là où ça se fait. C'est le temps qu'on se mette à jour. Les vieilles emprises se trouvent aujourd'hui entouré par les villes. Cela en fait des emprises idéales pour le transport de passagers. Depuis déjà quelques décennies, bon nombre de ces emprises ont été abandonnés plutôt que d'être converti pour le transport de passager. Plusieurs d'entre elles ne sont plus disponible par manque de vision. Il faudra, bien évidemment, construire des voies de contournement pour le transport de marchandises. Ce n'est rien d'anormal. Le cas de Chicago est particulièrement éducatif sur ce sujet. C'est une plaque tournante pour le système de transport par train. Il n'y a pas de voie de contournement ce qui fait de cette ville un véritable goulot d'étranglement. http://www.chicagobusiness.com/article/20170503/NEWS10/170509929/investors-float-2-8-billion-plan-to-get-around-chicagos-rail-bottleneck
  8. Réseau électrique métropolitain

    Denis Coderre disait il y a un moment de cela que ça serait bien d'avoir une ligne de transport lourd dans l'axe René-Lévesque, alors il semble que beaucoup d'acteurs important sont d'accord sur le fait qu'il faut plus de transport à Montréal.
  9. Ville de Sherbrooke - Les projets

    Disons que cette discussion politique n'a pas vraiment sa place dans un thread sur les projets. Sinon, j'ai écouté la première moitié du débat à l'université. C'est assez clair que Sévigny considère Lussier comme étant son principal adversaire. Je ne sais pas pour toi, mais quand Sévigny parle de changer les choses et de faire de la consultation, pour moi, ça manque de crédibilité. Ça manière de gérer les conseils de ville en dit long. Il impose sa vision. Sur le groupe MSD sur Facebook, on a apporté plusieurs dossier et on a fait plusieurs demandes qui ne semble jamais avoir été considéré. Des occasions de consulter, il en a eu et il n'en a pas fait usage. Pour ce qui est de Lussier, ce que j'ai vu de lui au débat de hier manquait quelque chose. Je ne sais pas trop comment l'expliquer, mais je n'ai pas eu l'impression que sa manière de gérer la ville serait si différente de celle de Sévigny. Ses priorités sont différentes, mais sa manière de se présenter me donne la nette impression que ça serait une autre administration top down. Hélène Pigeot n'a pas réussi à connecter avec moi. Quand elle parle d'une ligne express sur King, elle fait fausse route. Les générateurs de mouvements sont excentré à Sherbrooke. Pour moi, la solution aux problèmes de transport publique à Sherbrooke se trouve ailleurs, à commencer par la manière dont sont construit les nouveaux développements avec un paquet de cul-de-sac où le transport publique ne peut pas aller. Ce type de quartier favorise lourdement l'utilisation de la voiture. Denis Pellerin manque clairement d'expérience de débat. Néanmoins, il connaît ses chiffres mieux que n'importe quel autre candidat incluant le maire lui-même­. Tu le présente comme un candidat radical, mais pour le connaître, c'est un réaliste. Si tu pense qu'il a tord, présente lui tes arguments avec des preuves à l'appui. Je crois qu'il serait plus exacte de dire qu'il est exaspéré par la manière actuelle dont la ville est gèré.
  10. REM - Expansion future

    A regarder le plan que j'ai mis en lien, j'ai tendance à croire que le tunnel d'accès entre la ligne jaune, la verte et la orange causerait en effet problème. Si nécessaire, j'imagine que le vieux tunnel pourrait être abandonné et qu'un nouveau pourrait être creusé. New York, Paris et Londre ont des dizaines de stations et de tunnels qui sont abandonné. Faut pas avoir peur de devoir changer ce qui existe si nécessaire pour créer le réseau de transport de demain. Pour ce qui est de Bonaventure, les vieilles images montrent les quais de train directement en dessous du niveau de la rue. La ligne de métro orange est au sud. C'est probablement possible de passer en profondeur dans l'axe René Lévesque.
  11. REM - Expansion future

    Ça reste encore drôle par contre. À Londre, il y a un endroit où ils ont squeezé un tunnel a 33 pouce du plafond d'un tunnel, et 14 des fondations d'un escalier mécanique, et ça, pendant que la station était en opération. Ils en parlent dans le documentaire sur Crossrail. Il y en a plusieurs copies sur Youtube. Ils ont fait ça avec un TBM. La ligne jaune est quand même très profonde. Il y a probablement assez d'espace pour passer entre la orange et la jaune. La Verte est déjà entre les deux. Elle est au nord, alors le seul risque de conflit à ce niveau là, c'est les tunnels qui font le lien entre la verte et la orange pour permettre aux tram de métro de passer d'une ligne à l'autre.
  12. REM - Expansion future

    J'imagine qu'ils pourraient le faire en tunnel d'un bout à l'autre au centre-ville, mais ça pourrait devenir compliqué a certains endroits comme proche de Bonaventure ou encore, proche de Berry-Uqam. Il y a déjà plusieurs tunnels un par dessus l'autre à ces endroits.
  13. REM - Expansion future

    Me semble que y'a pas longtemps, le maire de Montréal réclamait une ligne sur René Lévesque. Ce boulevard est très large sur la majorité de sa longueur. C'est le boulevard idéal pour traverser le centre-ville d'Est en Ouest en aérien. La ligne de train qui passe par Lucien L'Allier se rapproche quand même beaucoup de ce boulevard. Suffirait de trouver le bon endroit pour effectuer une percé. Au pire, suffirait d'un court bout de tunnel pour faire la transition entre les deux. http://www.lapresse.ca/actualites/montreal/201708/14/01-5124433-la-ville-veut-plus-de-transports-en-commun-lourds-au-centre-ville.php
  14. Réseau électrique métropolitain

    Cette image en dit assez long. Plus la couleur est foncé, plus la concentration du vote a été forte. Sinon, Lisée, il ne m'impression vraiment pas. Il a le charisme d'une barre de savon. Il parle d'immigration alors que la préoccupation de beaucoup présentement, c'est le système de santé. Il devrait pourtant savoir ce qui s'est produit la dernière fois que le PQ a voulu faire de la politique identitaire avec la fameuse charte. Qu'on le veuille ou non, le Québec est de plus en plus multiculturel. Une forte proportion de ces gens sont concentré à Montréal. C'est QS qui a quelque chose à gagner sur l'Île. Eux, ils parlent aux immigrants contrairement au PQ. https://fr.wikipedia.org/wiki/Élections_générales_québécoises_de_2014#/media/File:Quebec_election_2014.svg
  15. Réseau électrique métropolitain

    Je m'intéresse énormément à la politique et je confirme le diagnostic, le PQ n'a aucune chance de l'emporter. C'est un parti qui est obsédé par la souveraineté et qui n'a toujours pas digéré les deux défaites. Ils sont incapable de passer à autre chose et de se préoccuper des besoins réel des Québécois. D'ailleurs, ce n'est probablement pas un accident qu'ils s'opposent au REM. Ils n'ont aucun sièges sur l'Île, et probablement rien à y gagner. Ils ont donc le beau jeu de dire que c'est de la privatisation du système de transport tout en faisant complètement abstraction des énormes besoins de la métropole. C'est plate à dire, mais autant je veux voir les Libéraux être sorti du pouvoir, autant j'ai tendance à croire que dans l'immédiat, la probabilité est forte qu'ils vont se faire réélire malgré les nombreux problèmes.> Je rajouterais que ça va être assez difficile d'annuler le projet une fois que la construction sera débuté. J'imagine que la CDPQ a fait inclure une clause de garanties à quelque part dans le contrat pour se protéger contres les aléas politiques.