Marc.PMR

Usager
  • Compteur de contenus

    23
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

11 Good

À propos de Marc.PMR

  • Rang
    Junior Member

Personal Information

  • Biography
    Amoureux de sa ville, passionné de transports
  • Location
    Montréal
  • Intérêts
    s/o
  • Occupation
    banquier
  1. http://plus.lapresse.ca/screens/50e82a9e-24b1-4f88-b93a-f12b76f3db9f|_0.html « [...] L'autre dossier qui illustre le rythme de tortue du fédéral est celui du financement du train de la Caisse de dépôt. [...] »
  2. ville-marie

    J'ai fait un tour au nouveau Provigo la semaine dernière et ceux qui habitent ce coin du centre-ville vont sans doute l'apprécier. Par contre, après le Métro Plus, l'Adonis et maintenant un Provigo le Marché (tous de très beaux magasins, d'ailleurs), je me demande pourquoi les chaînes insistent toutes sur le concept d'hypermarché de banlieue, en n'ouvrant que des grandes surfaces au centre-ville. Il me semble que ça doit coûter une fortune d'exploiter des supermarchés de cette taille en plein cœur de la ville. Pourquoi ne pas privilégier plutôt des épiceries de proximité ? Si des magasins comme Spar, M&S Simply Food (Angleterre), Albert Heijn (Pays-Bas) ou Monop' (France) ont autant de succès dans les quartiers centraux des grandes villes européennes, je ne vois pas pourquoi il en serait autrement au centre-ville de Montréal ou encore dans le Vieux-Montréal ?
  3. Je souhaite aussi que ce projet se réalise un jour. S'il est vrai que les voies ne passent pas par Granby, elles passent quand même tout près de quelques stations de ski. Personnellement, j'aimerais bien voir un service de train qui s'adresse autant aux navetteurs qu'aux touristes et je pense notamment à certaines lignes régionales du Bayerische Oberlandbahn reliant Munich à des villages alpins (un service exploité par Transdev et non par la Deutsche Bahn).
  4. http://www.estrieplus.com/contenu-aeroport_sherbrooke_jean_francois_rouleau_pierre_tardif-1355-41528.html «Selon les conseillers, «il y a d'autres alternatives qui se pointent à l'horizon et c'est dans cette direction que nous croyons qu'il faille nous diriger». Ils sont notamment revenus sur l'évolution du transport dans le sud du Québec : nouveau pont Champlain, mise sur pied d'un train électrique à partir du Quartier Dix/30 jusqu'à l'aéroport Trudeau, mise sur pied d'une étude pour un train Sherbrooke/Montréal, et la liste s'étire encore.»
  5. Bogota (ou un autre hub en Amérique du Sud) Pour les destinations saisonnières à fréquence moins régulière, je dirais Berlin avec Transat
  6. Il n'était pas encore ouvert lors de mon dernier passage, mais les photos publiées sur la page FB de l'aéroport en donnent déjà un bon aperçu. ADM : Page - Shopping : Shopping : Passagers | ADM
  7. Je prendrais volontiers ce TGF plutôt qu'un très hypothétique (et encore plus lointain) TGV. J'ai souvent l'impression que certains s'imaginent que le TGV est très répandu en Europe. Or, les lignes à haute vitesse sont encore très rares. Par exemple, même si le Thalys relie Paris à Amsterdam, ce train met quand même plus de 2 heures pour parcourir la distance d'environ 200km entre Bruxelles et Amsterdam. Si ce corridor du Benelux, où la densité de population est si forte, n'a même pas un véritable TGV, je me demande bien comment on pourrait le justifier dans le corridor Québec-Toronto (du moins dans un avenir proche)
  8. Et pourtant le Petit Robert définit le RER comme étant un métro régional... mais j'aime quand même votre suggestion de simplement remplacer «électrique» par «express». Pour ma part, je préfère simplement un terme relativement reconnu et établi à un tout nouveau qui viendrait s'ajouter à la liste (déjà trop longue) des sigles administratifs québécois.
  9. La suggestion est intéressante. Moi aussi, je trouve que le «train électrique» rappelle un peu trop une créature d'Hydro-Québec (et le métro est tout aussi électrique à ce que je sache...). Par contre, je me dis encore que le REM pourrait s'appeler le RER tout simplement. «RER» (réseau express régional) décrit bien ce que sera le réseau et c'est tout de même le terme reconnu en français comme étant l'équivalent du S-Bahn allemand, par exemple.
  10. Tout à fait d'accord qu'il faudrait d'abord établir que la demande est suffisante. Ayant déjà pris le train sur certaines des lignes régionales exploitées par ces opérateurs privés en Europe, j'étais simplement surpris de voir que les régions desservies avaient souvent une assez faible densité de population. Au-delà de la ville de Longueuil, une ligne Montréal-Sherbrooke desservirait des MRC dont la population totale dépasse quand même le demi-million (en plus d'offrir un fort attrait touristique). C'est aussi une question de culture et ce n'est pas demain la veille que la culture du «tout-voiture» disparaîtra du Québec. Par contre, si le service actuel par autocars de Limocar/Transdev est indicatif, on parle tout de même de 13 départs quotidiens dans chaque direction.
  11. http://ici.radio-canada.ca/regions/estrie/2016/09/06/002-projet-train-passagers-montreal-bromont-sherbrooke-etude.shtml Ce n'est pas la nouvelle la plus récente, mais je m'étonne qu'elle n'ait pas été reprise et commentée sur ce site. Avec la collaboration d'une société comme Kéolis ou Transdev (opérateurs de trains pour passagers en Europe et toutes deux bien présentes au Québec), j'aimerais croire que l'exploitation d'un tel service est au moins envisageable. Un train régional entre Montréal et Sherbrooke desservirait un bassin de population non négligeable et offrirait une option de transport pratique aux amateurs de sports d'hiver
  12. Très beau programme pour l'été 2017! Je me demande si Transat a déjà considéré des vols directs vers Berlin. C'est tout de même devenu la troisième destination touristique en Europe (après Paris et Londres). Peut-être qu'on attend l'ouverture du nouvel aéroport BER...(?) C'est-à-dire, si jamais on finit par l'inaugurer!
  13. Pour ma part, je n'avais rien compris à la réaction des commerçants. Les restaurateurs s'opposaient au déplacement des terrasses en prétextant qu'il serait trop dangereux pour les serveurs de traverser un passage emprunté par les touristes. En quoi ce serait différent de toutes les autres nouvelles terrasses sur trottoir à Montréal ? Le propriétaire de Chez Alexandre pourrait nous en parler longuement...
  14. C'est ce que je me dis aussi (pour les TGF, du moins). J'aimerais justement entendre de vrais experts sur le partage des voies dans le tunnel. D'une part, Via a donné des exemples où des trains lourds et légers partagent des tronçons en Europe. D'autre part, la CDPQ répond que la réglementation l'interdit. Or, si j'ai bien compris, il s'agirait d'une norme américaine et non canadienne (de plus, l'équipement proposé par la Caisse n'a de léger que le nom...). Je comprends que le réseau de la Caisse sera automatisé, mais l'écartement des voies serait le même pour les deux trains et j'ose croire que l'automatisation permettrait tout de même d'arrêter un train du REM à distance en cas d'urgence (ex. panne d'un train du TGF dans le tunnel). Faut-il rappeler que Via Rail propose, tout au plus, un départ dans chaque direction à toutes les heures ? Sachant que la fréquence la plus élevée des trains de la Caisse ne s'appliquerait qu'aux heures de pointe, il doit sûrement y avoir moyen de permettre un partage limité de ce tronçon.
  15. Je suis un peu découragé de constater qu'aucune des pistes de solution avancées dans les médias ne s'attarde sur ce qui est, à mon avis, le véritable cœur de ce problème : le rôle même des douaniers. Comme le souligne andre_md, les douaniers sont des percepteurs de taxes. Je ne sais pas si les limites d'achats causent les délais, mais le temps que passent les douaniers à nous interroger sur les achats effectués à l'étranger y est certainement pour quelque chose. La fiche de déclaration douanière canadienne en dit long d'ailleurs sur le principal (seul ?) objectif de l'ASFC. Ailleurs dans le monde, ce contrôle en est un de sécurité (vérification de passeport/visa) effectué par une police aux frontières. Le contrôle douanier, lui, se fait le plus souvent de manière aléatoire et je serais prêt à parier que les résultats sont tout aussi efficaces qu'ici.