fmfranck

Membre
  • Compteur de contenus

    1 749
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    7

fmfranck a gagné pour la dernière fois le 2 octobre

fmfranck a eu le contenu le plus aimé !

Réputation sur la communauté

1 255 Excellent

1 abonné

À propos de fmfranck

  • Rang
    Senior Member

Personal Information

  • Biography
    .
  • Location
    NDG
  • Intérêts
    Politique, droit, soccer.
  • Occupation
    N/a

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. fmfranck

    MTLURB meet 2018

    J'aimerais bien passer faire un tour. Pour moi ça serait plus le 17-19 décembre, mais je pourrais passer à une autre date.
  2. fmfranck

    Royalmount "Quinze40"

    Comme si c'était blanc ou noir. L'effet sur le traffic n'a pas être gradé de nul ou non-nul. Un projet résidentiel TOD a quand même beaucoup moins de traffic routier qu'en aurait un centre commercial de l'envergure du Royalmount. Je ne dis pas que cet argument amène à une conclusion quelconque, juste que ton argument est mal formulé/faible.
  3. Si les Rays doivent plier bagages, ils pourraient jouer au Stade Olympique temporairement.
  4. Rona va voir un net gain de ses emplois dans la région montréalaise. Sico c'est surtout à Beauport.
  5. fmfranck

    Amazon looking for a location to have a 2nd HQ

    C'est un peu compliqué de commenter sur les vagues migratoires aux 20e siècle puisque c'est à travers ce siècle qu'on a vu l'instauration d'obligations pour les États en la matière. Par exemple, les cas du MS Saint-Louis (bateau transportant des demandeurs d'asile juifs refusés au Canada en 1939. Ils sont retournés en Allemagne et la moitié sont morts dans des camps de concentration) et du Komagata Maru (navire transportant des indiens refusés à Vancouver), et les lois discriminatoires sur l'immigration asiatique (d'abord Japonaise, et ensuite chinoise) du début du XXe siècle ne pourraient plus se passer de nos jours. Par exemple, le droit des réfugiés au Canada a connu une évolution en plusieurs étapes et qui rend difficile de comparer les chiffres entre différentes périodes : Conventions sur le statut des réfugiés 1951. Le Canada est signataire. Loi de 1976 sur l'immigration et le statut de réfugié. Instauration de la Charte des droits et Libertés - 1982 Arrêt Singh - l'équité procédurale s'applique aux demandeurs d'asile, mais aussi aux autres demande d'immigration. -1985 Nouvelle loi sur l'immigration et le statut de réfugié - 2001. À chacune de ses étapes, les responsabilités du Canada se précisent et augmentent. En somme, on vient appliquer les droits fondamentaux conférer par la Charte canadienne à la démarche de demandeur d'asile prévue par la Convention onusienne. Et ça c'est seulement pour l'immigration humanitaire. Pour l'immigration économique, le Canada n'a pas de politique d'immigration réellement jusqu'en 1976. Avant ça c'était la porte ouverte aux américains et européens dans l'ouest Canadien surtout. Comme tu dis, quand cette immigration a cessé, le nombre d'arrivants en général à baissé. En 1976, c'est la première loi cadre en la matière qui prévoit : la “réunification des familles”, le principe “d’humanité et de compassion” pour l’accueil des réfugiés, et la satisfaction des intérêts nationaux d’ordres économique, social, démographique et culturel. Donc, c'est vraiment depuis ce moment qu'on peut juger des chiffres sur l'immigration de manière évolutive. Avant ça c'était un peu un free for all. Le Canada était peu peuplé et acceptait des nouveaux arrivants selon le contexte : immigration économique, surtout blanche. En gros, la présence de nouveaux arrivants est entièrement de la discrétion du Canada. C'est un privilège et non un droit d'y être admis selon le principe de la souveraineté de l'État. Sauf que, le Canada s'est obligé, par le droit international et ensuite par son droit interne, à accepter des immigrants pour motifs humanitaires. Mais ce système n'existe vraiment que depuis les années 80, c'est pas très loin. Le Canada, avant cela, était beaucoup moins progressiste que nous pouvons le penser. Les fluctuations des nombres d'immigrants dépendaient beaucoup plus du contexte économique et social (rejet basé sur des sentiments discriminatoires : juifs, japonais, chinois). En somme, je dirais que le Canada a un très bon PR. On est un peu isolé géographiquement, ce qui rend l'immigration clandestine assez compliquée. Pour cette raison en particulier, on reçoit très peu d'immigrants non-désirés. Si on regarde les pays qui sont plus proche des zones de conflits, on peut voir la disparité avec ce qui se passe au Canada. Demandes d'asile officielles : Allemagne : 198,300 demandeurs - pop de l'Allemagne 82,790,000 = 0,24% de la population totale. Italie : 126,500 demandeurs - pop de l'Italie - 60,590,000 = 0,21% de la population totale. Canada : 50 375 demandeurs - pop du Canada : 37,000,000 = 0,13% de la population totale. Un dernier point intéressant, ces pays ont desfois beaucoup plus de réfugiés, sans que ceux-ci ne produisent de demande d'asile (du fait d'être sans papier sûrement). Par exemple, il y a 3,5 millions de réfugiés en Turquie présentement, mais seulement 126,110 demandeurs d'asile en 2017. Au Canada on se plaint des demandeurs d'asiles, mais on refoule environ la moitié de ceux-ci et on a aucun réfugiés sans papier. Il faut dire aussi que le nombre de demande d'asile est assez stable au Canada.
  6. fmfranck

    Amazon looking for a location to have a 2nd HQ

    Mais pourquoi faudrait t-il que le Québec choisisse plus d'immigrants? Il couperait dans les seuils d'immigration de nature humanitaire? Je répète, le QUébec reçoit déjà moins de demandeurs d'asile en proportion que son poids démographique au sein du Canada ne le nécessiterait. Et le Canada, en tant qu'État développé et riche, reçoit beaucoup moins de réfugiés per capita que ne le font les grands États européens (UK, Allemagne, France, Suède, etc). Ensuite, le regroupement familial est la suite logique des deux autres formes d'immigration puisqu'il faut être citoyen canadien pour pouvoir parrainer une telle demande. Alors, si on ne baisse pas le nombre d'immigrants économiques et le nombre de réfugiés, comment pourrait t-on baisser le nombre d'immigrants reçus par la réunification familiale. C'est un non-sens. Alors on tourne en rond. Que ce soit le Québec qui choisissent l'entièreté des immigrants ne changera rien à la nature de ceux-ci. Certains seront des personnes âgées allophone, certains seront des femmes monoparentales sous-éduquées issues de zones de guerres. Qu'est-ce que le Québec ferait en la matière? Il rejetterait des demandes fondées par le droit canadien, pire par le droit international? Cet enjeu est le moins bien compris, et celui qui soulève le plus de passions. Sérieusement, je ne veux pas utilisé ce mot à outrance, mais il s'agit bel et bien de populisme en l'espèce. Il n'y a pas de solution à ce "faux problème". Là où il faut agir est dans l'accueil et l'aide à l'adaptation. Mais c'est pas payant politiquement de dire ça. Donc oui, c'est de la petite politique. Mais bon, tant qu'on gagne ses élections.
  7. fmfranck

    Global Cities Report 2018

    Montréal peut maintenant flirter avec des plus belles villes et n'a pas besoin de se contenter des spécimens qui restent au bar à 3 heures moins quart.
  8. fmfranck

    Amazon looking for a location to have a 2nd HQ

    Sachant que: François Legault veut diminuer l'immigration de 10,000 personnes par années. L'immigration est une compétence partagée entre le fédéral et le gouvernement québécois. Et que, selon les ententes avec le fédéral, la sélection québécoise n'est fait qu'en matière d'immigration économique. Elle contrôle cette immigration par la remise de Certificat de Sélection du Québec ("CSQ"). Les CSQ sont remis pour deux raisons : Travailleurs qualifiés : une candidature retenue suite à une Déclaration d'intérêt (un système de compilation et de gradation de demande de travailleurs professionnels) ou en passant par le Programme de l’expérience Québécoise (obtenir un diplôme d'étude québécois) environ 25,000 personnes. Gens d'affaires : environ 5,000 personnes. être entrepreneur (dépôt de garantie de 200,000$ + plusieurs autres conditions), investisseur (avoir un actif net de 2,000,000 et un projet d'affaire de 1,200,000) ou travailleur autonome (net minimal de 100,000$ + autres conditions) Alors on coupe qui là-dedans? Ceux qu'on a choisi suite à un examen de leur candidature rigoureux par lequel ils ont reçu une notation favorable? Ceux qui ont obtenu un diplôme académique ou professionnel au Québec? Ceux qui ont des actifs non-négligeables et remplissent des conditions visant à assurer leurs investissements au Québec? Parce que quand Legault dit que le QUÉBEC va diminuer l'immigration, c'est de ça qu'il parle. Le Québec n'accepte pas du monde par charité, c'est le Canada qui se charge de ce volet, et le Québec a accepté cette entente. Pour les 20,000 immigrants annuels que le Québec ne contrôle pas, le gouvernement québécois est au courant que les demandes d'asile sont une OBLIGATION en vertu du droit international, que les demandes pour motifs humanitaires comptent pour moins que 1% des demandes totales et que les demandes pour regroupement familiale sont une conséquence logique de toute politique d'immigration (tu veux faire venir des travailleurs qualifiés, il est juste normal qu'on accepte sa famille). Les demandes de parrainages doivent rencontrer plusieurs conditions strictes et ne relèvent pas du gouvernement québécois. Le gouvernement québécois sait qu'il accepte MOINS en proportion que sa représentation démographique au sein du pays ne devrait lui obliger à faire. Mais ça, Legault, un candidat à la fonction la plus importante de l'État québécois, n'en avait aucune idée quand il promettait de sécuriser son électorat des régions qui se sentaient insécurisés par les vagues migratoires.
  9. fmfranck

    Global Cities Report 2018

    Mais on dit que Montréal est fermée sur elle même...
  10. fmfranck

    Amazon looking for a location to have a 2nd HQ

    Très intéressant comme article. Dommage que la CAQ travaille dans le sens inverse.
  11. fmfranck

    Un nom d’équipe embarrassant

    Je fais présentement une recherche sur les fondements juridiques de l'appropriation culturelle en relation avec le droit autochtone. La première partie de ce texte explique bien le contexte particulier des autochtones (ou autre peuples colonisés) en lien avec l'appropriation culturelle. https://cpi.openum.ca/files/sites/66/CPI-27-2mai-2015-309-328.pdf
  12. fmfranck

    Un nom d’équipe embarrassant

    Pas vraiment, l'appropriation culturelle, selon la définition la plus répandue, se fait à l'insu d'un groupe ethnique marginalisé et dominé et au profit d'une culture majoritaire et dominante. Si un club avait été surnommé Habs à Toronto dans les années 50, et que l'appropriation culturelle était un préjudice reconnu à cette époque, oui on aurait pu dénoncer une certaine appropriation culturelle. Présentement, l'accusation la plus commune faite par les québécois est l'appropriation canadienne de la poutine. Ce n'est pas nécessairement le fait que celle-ci soit populaire tout d'un coup dans le ROC, mais plutôt qu'on l'affiche comme étant "canadian". Je ne me prononce pas sur le bien fondé de ces positions, je ne fait que nuancer. Euh, redmen n'est pas un terme flatteur quand même. Si Londres nommait une équipe de foot "frogs" ou "pea soups" je suis pas sûr que je le prendrais comme un honneur.
  13. Encore des mauvaises nouvelles : création de 225 emplois et rénovation d'un édifice patrimonial à la Gare Windsor! Coveo crée 225 emplois à Montréal  Elle rénovera un bâtiment patrimonial situé à la Gare Windsor pour accueillir ses nouveaux employés
  14. fmfranck

    Royalmount "Quinze40"

    On a déjà commencer à le faire. Qu'est-ce que les transports en commun pourraient régler dans ce secteur à court terme? Le secteur est déjà relié à la ligne orange. Le REM va sûrement venir diminuer un peu le traffic dans le secteur, mais ce ne sera pas suffisant. J'imagine qu'une nouvelle ligne vers Laval diminuerait aussi le nombres de voitures. Selon moi, on ne devrait pas penser le TEC en raison du traffic engendré par le Royalmount par contre. L'achèvement de Cavendish devrait aider, mais je crains que ce ne soit pas assez.
  15. fmfranck

    Quartier de la Montagne - 18 étages

    "No relation to its surroundings" - J'imagine que tu aurais préférées une tour en préfab gris beige avec des petites fenêtres carrées similaire aux tours Lépine et au 2000 Drummond qui sont quasi-adjacentes à cet édifice? Quel ânerie qu'on peut t'entendre dire des fois.