Rousselle

Membre
  • Compteur de contenus

    14
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

15 Good

À propos de Rousselle

  • Rang
    Junior Member

Personal Information

  • Biography
    Professionnel de l'aménagement du territoire
  • Location
    Montréal
  • Intérêts
    design urbain, histoire, géographie, aménagement du territoire, photographie
  • Occupation
    Étudiant au doctorat
  1. Je viens de St-Jean, j'ai utilisé le service de bus bon nombre d'années, et il est fabuleux. Très efficace, 65-70 départs vers Montréal par jour, 70-72 trajets Montéral - St-Jean par jour de semaine... Des départs qui parfois sont aux 2-3 minutes... L'avantage flexibilité est indéniable. Et ça s'améliore le soir avec la voie réservée entre Brossard et St-Jean sur la 10. Le train, oui, mais pas à n'importe quel prix. Et faut se rappeler que 12 000 personnes environ partent de St-Jean le matin pour la région de Montréal (île, Rive-Sud, etc.) Ce n'est pas énorme compte tenu de la population locale. 6000 vers l'île de Montréal, 600 vers Candiac / Ste-Catherine, mais surtout 5500 vers la Rive-Sud (Longueuil, St-Lambert, Boucherville). La ligne Candiac n'offre aucun avantage pour près de la moitié des navetteurs johannais. Si on veut un train de banlieue à St-Jean, il devrait passer via la Rive-Sud proche et le centre-ville. D'où la question du prolongement du REM.
  2. Je crois que les points de vue à propos la petite maison blanche (de style boomtown approximatif) et de la pharmacie Jean-Coutu pourraient être débattus si on veut réellement parler de "vision" pour la revitalisation du centre-ville. Pour ma part (je suis architecte paysagiste / aménagiste du territoire de formation), je considère que la petite maison coincée entre deux apporte quelque chose d'unique dans le paysage urbain : une certaine notion de densité, d'unicité, d'échelle humaine, et de centralité que des bâtiments entourés de bitume comme le Jean-Coutu n'apporteront jamais. Par ailleurs, cette pharmacie n'est même pas implantée en parallèle avec la voie de communication principale. D'autre part, je suis davantage du côté de begratto en ce qui a trait au petit espace vert qui donne sur des clôtures. Certes, Saint-Gabriel a probablement besoin d'espaces verts, mais cet espace-là crie : «construis-moi». Pour la continuité dans la trame urbaine (ce qui fait souvent défaut dans les villes qui ont galéré économiquement, comme Saint-Gabriel et qui se retrouvent aux prises avec un tissu urbain troué), cet espace devrait, selon moi, être vendu par la ville pour un projet respectueux du gabarit des maisons aux alentours. C'est dommage d'enclencher des processus de concertation et de mobilisation autant de ressources pour créer de tels espaces sans même prendre le temps au préalable de se demander ce qui serait bien pour la ville et d'arrimer le tout dans une stratégie d'ensemble (pour restructurer ce qui est déstructuré). Bref, se donner les moyens de boucher les trous dans la trame urbaine (plutôt que de densifier à l'extérieur du périmètre bâti), valoriser les espaces verts ou publics existants (comme la plage ou bien l'espace de déambulation de la rue Maskinongé), ce seraient des objectifs somme toute modestes mais qui pourraient faire grand bien à Saint-Gabriel, sa qualité de vie et son image.
  3. À partir de 2 de mes photos... petite évolution de cette portion de Montréal.
  4. ville-marie

    Wow merci Megafolie pour cette incroyable tournée. Les maisons en rangée du YUL font vraiment plaisir sur cette rue... qui en avait rudement besoin !
  5. Vue à partir de la webcam du pont Champlain. J'ai pris la liberté d'y ajouter les noms des projets qui prennent forme tranquillement.
  6. Ce sont des lieux extraordinaires en pleine transformation. De quoi être fiers, certainement! Cependant, «Parcours Verts et Actifs, which translates to Green Paths and Assets»...
  7. ville-marie

    Pour ma part, je dois dire qu'en mettant de côté la qualité de certains matériaux, j'apprécie la volumétrie de cette tour. Ce qui m'agace le plus finalement , c'est le podium aux proportions étranges, d'apparence fermé et monolithique, en discontinuité avec le reste de l'immeuble... Envoyé de mon SM-G386W en utilisant Tapatalk
  8. ville-marie

    2015-08-12
  9. ville-marie

    2015-08-12
  10. Le 10 juin 2015, depuis l'autobus, sur l'autoroute Bonaventure.
  11. Pour St-Jean-sur-Richelieu, je ne suis pas d'accord. Étant moi - même johannais, je crois qu'on ferait erreur de délaisser un excellent à service d'autobus qui nous amène au centre-ville en 45 minutes et dont la fréquence en pointe est parfois aux moins de 5 minutes... pour un service de train coûteux qui nécessiterait adhésion de la ville à l'AMT (augmentation des coûts) et qui en plus allongerait la durée du trajet (passant de 45 minutes à plus d'une heure) en plus d'horaires de passage ridicules (quelques trains par jour vs 68 allers retours de bus quotidiens étalés de 4h50 am à minuit). Le train c'est séduisant mais pour St-Jean, ce serait tout sauf une amélioration. ... Envoyé de mon SM-G386W en utilisant Tapatalk
  12. Pour mon premier post ici, l'image qui a marqué ma randonnée à vélo d'aujourd'hui. Comme chaque fois, je suis émerveillé de constater que Montréal n'a pas cédé à la pression immobilière pure et dure quand je contemple le centre-ville de cet angle. La beauté de voir le mont Royal prolongé de manière si harmonieuse et sensible m'impressionne. L'un des plus beaux projets de paysage au Québec Skyline de Montréal, depuis la pointe du Marigot by Louis-Philippe Rousselle, on Flickr