walker

Membre
  • Compteur de contenus

    133
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

13 Good

À propos de walker

  • Rang
    Senior Member

Personal Information

  • Biography
    I was born and raised in Montreal and Oh my first language is french
  • Location
    montreal (saint-leonard
  • Intérêts
    walking, reading, music movies and architecture
  • Occupation
    retired artisan
  1. Peut-être est-ce le site ou on expose l'œuvre qui reste a expliquer, a cet endroit, une fontaine aurait sans doute été. plus reposante, aux portes du Vieux Montréal, la sculpture, elle, aurait pu trouver un autre refuge plus approprié, mais qui suis-je pour critiquer.
  2. Très bel article positif, c'est rafraichissant.
  3. Actuellement ce sont les musées McCord et Stewart qui s'associeraient dans ce nouveau musée.
  4. Ce qui me dégoûte le plus dans toute cette affaire, ce n'est pas que Toronto aie obtenu le siège de la BIC, en autant que je suis concerné le gouvernement Fédéral (Trudeau) aurait pu l'établir a Medicine Hat Alberta s'il l'avait voulu, mais c'est que notre cher Premier Ministre aie cru que nous soyons assez naïfs pour ne pas déceler l'hypocrisie dans tout ce processus. Vendredi il s'amène a Montréal pour annoncer l'ouverture d'une nouvelle agence de développement international. Il déclare alors que ``l'institut exploitera l'expertise de la communauté de développement et du secteur financier de Montréal`` . Une initiative de 300 millions de dollars sur 5 ans. Deux jours plus tard le gouvernement du Canada annonce que la Banque (BIC) sera située à Toronto, `` ville qui a su établir une réputation d’excellence sur la scène internationale à titre de centre du financement des infrastructures``. Un projet qui vise a investir $180 milliards dans les infrastructures. Voici un bel essai de sauver et la chèvre et le chou. Pensait-on que nous allions avaler la pilule sans avoir d'arrière pensées, nous pensait on si bornés? Peut-être le sommes nous après tout, puisque nous avons aidé a mettre ce gouvernement au pouvoir.
  5. Envoyé par mark_ac Isn't that with CDP infrastructure is doing anyway. But even by their own admission they can't fund their own projects without massive state help (QC/Federal). The REM can't be funded alone by CDP. It all boils down to the fact that Montreal is no longer seen as an attractive place to invest, to be based in and nor is it strategic electorally You say that CDP can't fund their own project, it is true but isn't it exactly why the BIC is supposed to be created for? anyway I agree with acpnc and I applaud when he says (il faut posséder tous les outils essentiels pour assurer sa propre prospérité. Alors on ne peut compter que sur nous-mêmes, en développant d'une manière ou d'une autre notre indépendance vis à vis de ceux qui refusent de nous reconnaitre à part entière, pour ce que nous sommes vraiment. )
  6. Je suis 100% d'accord, s'Il y avait une pétition réclamant l'utilisation du nom complet, je la signerais volontiers. Je suis convaincu qu'effectivement les gens continueraient de l'appeler le pont Champlain, mais si le nom était changé, il ne demeurerait pas moins officiellement le pont SAMUEL de Champlain, dans les faits.
  7. ville-marie

    Ceci dit juste pour la discussion. De toute façon comme apcnc le dit, c'est le marché qui va décider.
  8. ville-marie

    On pourrait aussi voir la situation en fonction du mal-aimé Crystal le Icône la première tour déjà construite et les autres édifices autour, pour le skyline plus petit ou plus grand, qu'est-ce qui serait le plus harmonieux.
  9. Nous avons eu le droit de voir une démonstration de ce toit a Montréal du futur 2014, personnellement, il m'a beaucoup impressionné. Toujours au sujet de la rénovation du Stade Olympique a-t-on l'intention de faire quelque chose pour améliorer la sonorisation afin de pouvoir y présenter plus souvent des spectacles.
  10. ville-marie

    Bien dit Geenlobster, est-ce que ça implique que tu es au courant de bien d'autres choses excitantes à venir en plus de celles qui ont déjà été annoncées ?
  11. J'ose espérer que le maire Coderre va tout faire pour garder ici cette industrie qui a Montréal dans son ADN et qui fait en quelque sorte partie de son histoire.
  12. vieux-port

    Oui ce serait intéressant de lire des idées créatrices qui ferait oublier ces folles idées.
  13. http://www.lapresse.ca/arts/musique/201610/13/01-5029959-le-metropolis-va-se-refaire-une-beaute.php <!-- .excerpt --> Le Métropolis subira une cure de rajeunissement l'an prochain. Son propriétaire, l'Équipe Spectra, cherche actuellement un partenaire-commanditaire pour mener à bien des travaux qui doivent commencer au printemps et se terminer à temps pour la saison des festivals. Il n'est pas question de fermer la salle de spectacle pendant ce réaménagement, qui ne touchera pas à sa structure. «C'est le 20e anniversaire de l'acquisition du Métropolis par Spectra, le 375e de Montréal, et le Quartier des spectacles est vraiment en ébullition. On veut y participer, et c'est un bon moment pour faire ces investissements-là», affirme Jacques-André Dupont, président de l'Équipe Spectra. À 132 ans bien sonnés, le Métropolis n'a pas subi de baisse de fréquentation récemment et sa réputation est bien établie. Le magazine spécialisé Pollstar le classe bon premier au Canada et 13e au monde dans sa catégorie de salle. «Mais comment fait-on pour passer de la 13e à la 4e place au monde et pour que les artistes et le public qui nous adorent nous adorent encore plus?» demande Jacques-André Dupont. «Il faut garder cet actif-là en parfait état et, tant qu'à investir, on va essayer d'aller plus loin et de créer un lieu qui va nous mener vers les 20 prochaines années.» Agrandir Jacques-André Dupont, président de l'Équipe Spectra, qui est propriétaire du Métropolis. Photo Ivanoh Demers, Archives La Presse S'ouvrir sur la rue L'Équipe Spectra veut surtout investir dans l'aspect technologique du Métropolis pour être à la fine pointe de ce qui se fait ailleurs dans le monde. Son président tient également à ce qu'il soit plus accueillant pour les spectateurs et qu'il prenne un peu plus de place au coeur du Quartier des spectacles. «On pourrait ouvrir davantage sur la rue Sainte-Catherine, dit M. Dupont. Notre façade pourrait être plus large que présentement. C'est un petit sas pour entrer dans le Métropolis, et j'aimerais que ce soit plus accueillant. Il y aurait même la possibilité d'ouvrir une terrasse sur la [rue] Sainte-Catherine si on voulait. J'aimerais bien également avoir un accès direct au Savoy. Présentement, pour accéder à cette boîte, il faut entrer par le Métropolis.» Il est également question de changer les systèmes de son de la salle, de rénover les loges des artistes, les toilettes, les guichets, les bars ainsi que, peut-être, les loges au balcon et les corbeilles de chaque côté de la scène. «On a trois objectifs: on veut que le public voie la différence et que son expérience soit améliorée, que les artistes soient mieux accueillis et que les techniciens trouvent ça encore plus facile de travailler chez nous.» Changement de nom? M. Dupont parle d'un investissement «dans les sept chiffres» dont la hauteur dépendra de l'implication du partenaire à dénicher. Ce commanditaire éventuel pourrait provenir du monde médiatique ou encore du milieu technologique, plus présent que jamais dans les arts de la scène. Des pourparlers ont déjà été entrepris, et M. Dupont espère que le partenariat sera scellé d'ici la fin de l'année. Le Métropolis pourrait-il changer de nom et devenir la vitrine d'un commanditaire, comme son grand cousin du Groupe CH, le Centre Bell? «Il est tôt pour parler de cela, mais nous serions ouverts à explorer cette option avec le bon partenaire - un partenaire qui, au-delà d'une contribution financière, partagera nos valeurs et notre attachement au Métropolis et à la métropole», répond Jacques-André Dupont. Le Métropolis au fil des ans 1884: Ouverture du Théâtre français. 1923: Après un incendie qui le détruit complètement à la fin du XIXe siècle, il est reconstruit et sera converti en salle de cinéma. 1930: Au début de la décennie, il est encore la proie des flammes. Il sera rénové et décoré par Emmanuel Briffa, qui a également décoré le Théâtre Outremont. 1960: Le théâtre devient une salle de cinéma érotique. 1987: Le Métropolis rouvre ses portes après une fermeture qui aura duré sept ans. Il a une double vocation de discothèque et de salle de spectacle. 1997: L'Équipe Spectra achète le Métropolis et le réaménage quelques années plus tard pour qu'il soit consacré uniquement au spectacle. w.lapresse.ca/arts/musique/201610/13/01-5029959-le-metropolis-va-se-refaire-une-beaute.php
  14. ville-marie

    Deuxième édifice de la place de L'OACI sur Sherbrooke qui est finalement devenu la tour de la banque Scotia, la même chose pour le site de l'actuelle OACI qui attend toujours son deuxième édifice
  15. ville-marie

    Est-ce qu'ils reconstruisent, ou doivent reconstruire les cheminées qu'ils ont détruites?