gomtl

Membre
  • Compteur de contenus

    309
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

133 Excellent

À propos de gomtl

  • Rang
    Senior Member

Personal Information

  • Biography
    secteur controle financier a la retraite
  • Location
    boucherville
  • Intérêts
    plein air, voyages, lecture
  • Occupation
    retraite

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. En ce moment il n’y a pas de volonté à vouloir enrayer ce fléau. En général, on nettoie seulement une fois par année. Il est là le problème. Les vandales peuvent donc “exposer” en toute fierté leur méfaits pendant toute une année. On ne réglera jamais ce fléau si on ne prend pas des mesures appropriées. Des équipes devraient être disponibles pour faire disparaître ces horreurs rapidement tout au long de l’annee. Dans certains pays, les infra sont peintes d’une couleur unique. On recouvre les graffitis de cette même peinture. Montreal , le Québec veulent donner une image accueillante et pourtant on ne semble pas réaliser que ces horreurs affectent sérieusement l’image d’une ville. J’ai lu dans un documentaire américain qu’ils faisaient un lien entre les graffitis et le crime dans une ville. Ce n’est pas le cas pour Montréal, mais c’est la perception de biens des visiteurs.
  2. gomtl

    Le Grand Quai du Port de Montréal

    Avec la tour (2019) ça va amener de l'activité et briser la ligne de vue toute horizontale qu’on a en ce moment en faisant face au fleuve. C’est tout le contraire,du bout du quai, quand on regarde vers la ville, avec les édifices, en hauteur. Et celles de RB vont en rajouter bientôt.
  3. Certains , dont moi-meme, se repellent du projet du Cirque du Soleil. Un groupuscule l’a fait sauter. Montréal international et Investissement Québec accompagnent Solargise depuis le début. Les chiffres, ils les connaissent. C’est leur job d’attirer les entreprises étrangères qu’ils repèrent.Le problème potentiel c’est les nimbys et certains autres groupes qui ne connaissent rien au dossier financier. La mairie était très discrète jusqu’ici et elle aura sûrement à répondre à ces groupes.
  4. Voilà un beau défi pour l’administration. Une occasion unique à saisir. Le développement de ce site exceptionnel mérite un concours d’architecture, selon ces grandes lignes. Un parc quelconque, comme on en voit partout, n’a pas sa place ici. Le QDS mérite un point focal remarquable, accessible, dans le plan de la Place des Festivals.
  5. Je n’avais pas vu ton commentaire. L’avoir lu j’y aurais fait référence. Désolé. Mais je rajoute que ces deux projets peuvent s’integrer de façon à créer plus que le total de deux projets, c’est à dire une icône de Montréal, avec en vedette, sa verdure, à l’image du Mont-Royal, et son histoire, directement accessible aux visiteurs du QDS. Autrement dit un monument artistique.
  6. Le provincial devrait pousser fort pour cette usine. C’est un projet qui aurait un impact économique durable sur le secteur énergétique du Québec.Un parc municipal ( même pas regional) ne doit pas bloquer un projet d’envergure nationale, créateur d’emploi dans l’economie Énergétique du futur. Plante fait appel au provincial pour son projet de ligne rose. Une belle occasion pour le gouvernement du Quebec de faire réfléchir l’administration Municipale.
  7. Toujours pas de nouvelles de la Mairie Voici un scénario que la ville pourrait envisager. Un toit vert (le parc) sur un édifice en étages-escaliers avec vue sur le QDS. Un parc sur l’Ilot Eugene-Lapierre ou le Musée McCord nous oblige à sacrifier un pour pouvoir réaliser l’autre. Ce choix n’est pas nécessaire.Les deux projets sont souhaitables pour ce site. Combiner les deux rajouterait d’ailleurs du punch aux deux projets et créerait une symbiose incomparable. Un parc n’a pas à être plat au sol. Notre Mont-Royal en est la preuve et il est dans la vision en hauteur, pour ce site. La terrasse au niveau du sol, surtout des arbres et les autres étages plus fournis d’arbutes ,fleurs, pergolas,fontaines, le tout avec une vue magnifique du secteur. Essayons d’imaginer quelque chose d’inclusif plutôt que de choisir entre un ou l’autre. Pour moi, c’est un gage de succès pour un projet réussi.
  8. Solargise a déjà démontré sa preferençe. On risque de perdre ce projet si on commence à trop s’immiscer dans leur scénario. Ce projet est unique à bien des égards pour l’est de Montréal et même le Québec. Le choix est évident ici. On doit démontrer un vif intérêt pour ce projet porteur et offrir le support de la ville pour bien intégrer le projet dans l’urbanisme du secteur. Toute proposition visant à revoir le projet dans un autre secteur, je l’interprete comme une embûche que les promoteurs ne sont sûrement pas prêt à envisager. Ils ont fait leur devoir. Leur intérêt pour le site qu’ils visent c’est ça et rien d’autre. C’est un projet qui est très justifiable à tous les égards, comme il a été soumis. Je ne dits pas qu’on doit l’accepter intégralement. Mais à trop vouloir tergiverser sur un projet déjà bien ficelé, on risque de forcer les promoteurs à choisir un site, hors du Québec, où on se sera contenté du projet proposé qui est gagnant sur toute la ligne.
  9. La firme britannique Behavox, spécialisée dans l'intelligence artificielle, compte créer 200 emplois à Montréal en y implantant un centre de recherche et développement à compter du mois d'août. L'annonce a été effectuée mercredi à Londres, au Royaume-Uni, par la ministre de l'Économie, Dominique Anglade, qui se trouvait dans la métropole britannique dans le cadre d'une mission économique. Behavox n'a pas précisé l'ampleur de son investissement à Montréal ou la cadence des embauches. L'entreprise désire recruter des spécialistes des technologies de l'information qui travailleront sur sa plateforme d'analyse de données d'entreprise. Celle-ci est utilisée entre autres par des sociétés du secteur bancaire, du courtage de valeurs mobilières ainsi que par des fonds spéculatifs. Behavox affirme que son logiciel d'apprentissage automatique permet aux entreprises de colliger un important volume de données générées par des employés, comme des courriels ainsi que des messages textes. Son fondateur et président-directeur général, Erkin Adylov, a indiqué, par voie de communiqué, que l'entreprise avait arrêté son choix sur Montréal parce que la métropole «est sans contredit la plaque tournante du développement de l'intelligence artificielle». Behavox compte également des bureaux à Singapour, à New York et à San Francisco. http://www.lapresse.ca/affaires/economie/quebec/201807/18/01-5189988-behavox-ouvrira-un-centre-de-recherche-et-developpement-a-montreal-200-emplois.php
  10. Le réaménagement de l’esplanade va rajouter du continu à McGill C. Le nouvel aménagement devient une extension de cette nouvelle promenade. Avec l’ancien design, on avait coupure, et ça manquait d’harmonie. La terrasse surélevée était coupée de la trame avec son mini belvédère et ses marches en retrait de chaque côté. J’espere que lorsque la Place sera complétée, on aura cette sensation d’etre au début de la promenade, et qu’on sera attiré par plus que la vue sur McGill et la montagne, pour aller déambuler tout le long du site. L’integration réussie d’ilots distincts en une seule promenade, à découvrir, est la clé dans ces deux projets.
  11. Je suis tout à fait d’accord avec ton commentaire. Il n’y a pas de projet concret qu’on peut évaluer à ce stade. Je tenais, avant tout, à réintégrer dans la discussion les commentaires des promoteurs de Humanity qui indiquent peut être la direction qu’ils entendent donner à ce projet.Et c’est comme ça que j’aurais dû le dire.
  12. Lors de la mise en vente des condos Humaniti, les promoteurs ont déclarés qu’ils avaient d’autres projets multi services (mixtes) dans les cartons pour Montréal. Je ne vois pas comment ce site unique du QDS ne ferait pas l’objet d’un tel développement, par les mêmes promoteurs.Pour moi, c’est plus qu’une rumeur, étant donné cette déclaration. Quant à l’ebauche, que j’admet peu révélatrice, j’y vois une certaine similitude avec Humaniti.
  13. Bien que Cavalia n’y sera que pour environ deux semaines, un tel deployment avec ses retombées économiques va mettre ce secteur sur la carte de Montréal. Cette nouvelle activité temporaire pourrait donner des idées pour faire avancer le projet du Quai De Lorimier qui ne semble pas vouloir aboutir pour ce secteur.
  14. Et on rajoute de la vie et de la couleur dans une entrée de ville un peu terne. Le pont illuminé la nuit, va avoir de la belle compagnie et c’est très pres de la 2ème gare de bateaux de croisière. Bravo.