ConcordiaSalus

Membre
  • Compteur de contenus

    115
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

94 Excellent

À propos de ConcordiaSalus

  • Rang
    Member

Personal Information

  • Biography
    Enthousiaste d'urbanisme et d'architecture
  • Location
    Montreal
  • Intérêts
    Histoire, architecture... Montreal
  • Occupation
    banquier

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. ConcordiaSalus

    RIP Anthony Bourdain

    Il a tellement fait pour publiciser Montréal, pour partager la ville avec le monde. On devrait sincèrement lui dédier une muraille. Peut-être pas à la Leonard Cohen mais je suis certain qu'un immeuble dans le Mile-End lui ferait honneur. "I will confess my partisanship up front. I love Montreal. It is my favorite place in Canada. The people who live there are tough, crazy bastards, and I admire them for it. Toronto, Vancouver, I love you, but not like Montreal."
  2. ConcordiaSalus

    628 Saint-Jacques - 35 étages

    Moi aussi en voyant des photos de l'ancien Montréal ça me donne mal au coeur, cependant, Montréal a quand même beaucoup de chance. 2 facteurs ont grandement contribués à la conservation de Montréal: 1) La transition du centre-ville du "downtown" vers le "uptown" avec le magasin Morgan et la Place Ville Marie qui a mis en désuétude tout le Vieux-Montréal. Sans cela, on aurait démolit et reconstruit par dessus, comme à Toronto. Le Vieux-Montréal n'existerait simplement pas. 2) Les référendums.... avec l'instabilité politique tout s'est arrêté et les décennies de stagnation ont permis à beaucoup de bâtisses de passer un certain cap et de survivre. Juste pour donner une idée, Il y déjà eu des plans pour démolir la gare Windsor et y mettre une tour de 50 étages. Je ne suis pas certain que l'on trouverait ça très judicieux en 2018. La gare Windsor est une des seules grandes gares Nord Américaine du tournant du 20eme siècle a avoir survécu (même New York ne s'est jamais pardonné la démolition de sa Pennsylvania station) Donc. Oui, il y a beaucoup de patrimoine bâtit qui s'est malheureusement perdu, mais pour Montréal, pour des raisons bien spécifiques, beaucoup à quand même survécu et c'est assez unique au Canada, en Amérique du Nord. Faut se réjouir.
  3. ConcordiaSalus

    800 rue Saint-Jacques (Banque Nationale) - 46 étages

    http://plus.lapresse.ca/screens/357b0977-9139-4a5a-ab7a-2f30b782a908|_0.html?utm_medium=Ulink&utm_campaign=Internal+Share&utm_content=Screen "L’allure du projet immobilier de la Banque Nationale reste encore à définir, mais la future tour de 36 étages sera une des plus hautes à Montréal" Est-ce moi qui as mal compris mais c'est bien indiqué que l'on parle de 36 étages. 36 étages. C'est l'hauteur de l'hôtel Delta/résidences Evo. Corrigez-moi qqun.
  4. Le Japon est un pays magnifique et très particulier en ce qui a trait à sa culture et ses manières, et chaque ville a ses propres coutumes et particularités qui les rendent uniques! Mes voyages se sont surtout concentrés sur le trajet du Tokkaido Shinkansen, soit entre Osaka et Tokyo, avec des excursions à Nikko, Nara, Kyoto, Matsumoto, et la péninsule d'Izu. Le transport par train est très développé au Japon, très facile à utiliser, et relativement peu coûteux (le Japan Rail Pass de JR est un must, il donne accès à tous les réseaux de JR qui comprend plusieurs lignes de type métro dans les grandes villes). À cause de cela, il est facile de choisir une ville comme une "base" et faire des day-trips (aller-retour dans la même journée), ce qui évite de changer d'hôtel à chaque soir.

    Je commencerais mon voyage avec une base à Kyoto, ce qui permet de visiter Osaka et Nara. Ces deux villes sont reliées par train à Kyoto qui est probablement une des plus belles villes du pays, quoique un peu calme le soir venu. Osaka est une métropole bien différente de Tokyo, avec une ambiance beaucoup plus décontractée. Par contre, si le magasinage y est bien tentant, celui de Tokyo est beaucoup plus intéressant! Kyoto est une ville de temples et de spiritualité, il y a énormément de choses à y voir et faire, il faut compter quelques jours sur place pour l'apprécier pleinement (la gare de train est fantastique!). Osaka se fait en 2 jours bien serrés je crois. Nara vaut absolument le détour, un day-trip est également suffisant pour visiter le parc et tous ses temples. 

    Il faut également visiter la campagne japonaise pour saisir toutes les nuances du pays. Plusieurs villages sont accessibles en train, ce qui facilite grandement leur visite. Hors des sentiers battus, on ne retrouve presque plus d'affiches en anglais, et les locaux ne parlent pas la langue non plus, ce qui rend l'expérience très immersive et surprenante! En dehors des grandes villes, on peut découvrir les onsen (bains japonais) et autres particularités, comme des villages de pêcheurs et leurs restaurants servant du poisson fraîchement pêché. Mon conseil est de prévoir quelques jours dans ces villages, pour sortir des sentiers battus!

    Pour ce qui est de Tokyo, c'est une ville gigantesque, on y retrouve de tout. C'est difficile de recommander quelque chose parce que tout y est curieux et différent. C'est un brouhaha organisé, réglé au quart de tour. Certains quartiers sont plus intéressants, comme Harajuku, Ginza (Marunouchi) et Asakusa, d'autres obnubilants comme Shinjuku et Shibuya, et certains carréments ennuyants comme Odaiba et Roppongi (quartier d'expatriés et de bars peu recommandables...) 

    À partir de Tokyo, on peut facilement rejoindre Matsumoto et Nikko qui sont des villes très intéressantes et différentes, elles complémentent bien un voyage dans la mégapole japonaise. Sur ce, écris-moi si tu as des questions! Bon voyage! 

  5. ConcordiaSalus

    HEC Montréal (pavillon centre-ville) - 8 étages

    "Pour l’instant, il n’est pas dans les plans de raccorder l’édifice au réseau souterrain du centre-ville."
  6. ConcordiaSalus

    HEC Montréal (pavillon centre-ville) - 8 étages

    J'ai écrit directement au HEC. Je les ai piqué un peu sur le patrimoine qui allait être perdu. J'ai reçu une réponse détaillée: " Nous avons bien reçu votre courriel vis-à-vis les démolitions de certains bâtiments sur la côte du Beaver Hall que pourrait entraîner la construction du nouvel édifice projeté par HEC Montréal dans ce secteur. Nous aimerions apporter quelques précisions sur le projet afin de vous en offrir un meilleur éclairage. L’édifice projeté se compose de trois parties distinctes, soit : - une parcelle de terrain adjacent à la basilique Saint-Patrick, terrain actuellement occupé en grande partie par un stationnement sur sa portion nord et par un terrain laissé vacant sur sa portion sud; - deux parcelles situées sur la côte du Beaver Hall : une parcelle correspond à l’édifice avec les adresses civiques 1071, 1075 et 1083 et l’autre correspond aux adresses 1089 et 1095. Ce sont ces deux derniers bâtiments qui devront être démolis pour faire place à une partie de l’édifice de HEC Montréal dont l’ouverture est prévue en août 2021. Ils font partie d’un alignement de quatre bâtiments, le plus au sud étant situé sur le coin de la rue De La Gauchetière, et le plus au nord au coin du passage le séparant de la tour du 500 René-Lévesque Ouest. Nos recherches, menées en collaboration avec des experts en patrimoine, indiquent que ces bâtiments ont subi de nombreuses transformations au cours des ans, rendant leur âge bien relatif. Un des quatre bâtiments, le no 1085, a conservé ses deux étages inférieurs (malgré de nouveaux percements), avec des éléments d’origine. Il n’a pas été acquis par HEC Montréal et sera enchâssé par notre nouvel édifice pour former une composition cohérente des façades sur la côte du Beaver Hall. La limite de hauteur constructible étant fixée au niveau de l’arête du toit de la basilique Saint-Patrick, le nouvel édifice ne peut se comparer à un gratte-ciel. Ajoutons qu’il se conforme également à l’aire de protection patrimoniale imposée par l’édifice Unity et la maison William-Dow. Soyez assuré que nous avons porté un grand soin à ce que ce nouvel édifice s’implante de manière respectueuse dans son environnement, sans en altérer le caractère distinctif. Vous pourrez bientôt le constater puisque les esquisses du nouvel édifice seront incessamment disponibles sur le site web du projet. Nous vous remercions de l’intérêt que vous portez au projet Centre-ville de HEC Montréal et demeurons à votre disposition pour toute information supplémentaire."
  7. ConcordiaSalus

    Montreal density

    Le Waldorf n'as pas dit son dernier mot?
  8. Man I used to go very often to that bakery on St-Viateur. Then one day I saw a report about how the Greek mafia was extorting this franco-lebanese immigrant to the point that he had to work with a bulletproof vest.
  9. You are right. I'm fully aware of that and the fact that the english are part of Montreal's history does not invalidate the fight of french speakers for preservation of the language in the city. The one thing that the article points out, and I think it is 100% right, is that the english being spoken in Montreal today is NOT the english of the old english stock that once lived in Montreal, its the english of globalization brought to you buy youtube, facebook, instagram etc. and in today's internet world, ignoring english would be akin to commercial suicide. That's what we have to contend with. Using the english we need without allowing it to swallow up Montreal. What is the answer? I'm not sure but the use by the PQ of this topic as firewood is certainly not the way to go.
  10. Ousb. Le français doit demeurer la langue prépondérante à Montréal mais ce vieil exemple de "est-ce qu'à Toronto ont fait ci ou ça en anglais" est erroné et malhonnête. Je suis désolé de faire de la peine au Québécois mais les anglais sont débarqués à Montréal fin années 1700 (pensons au Molson). Il y eu ensuite une arrivée massive d'écossais et irlandais. Regarde un peu le drapeau de Montréal..... À un point tel que Montréal dans les années 1800 est devenue majoritairement anglophone. Montréal s'est re-francisé avec l'arrivée massive de canadiens français venant combler des emplois industriels/manufacturiers. Sans tout ce brou-haha migratoire, Montréal serait encore 100% francophone mais serait plus petite que Québec. Je ne veux pas débattre de si c'est bon ou mauvais mais la vérité c'est qu'il y a une longue histoire anglophone dans Montréal qui ne trouve aucune analogie inverse dans les villes anglophones. Il n'y as jamais eu d'arrivée massive de francophones à Toronto. Voila pourquoi Toronto ne se casse pas la tête avec le français. Montréal est une toute autre histoire. Le parlement Canadien a originalement été établit à Montréal. C'est tout dire de la présence anglaise dans la ville. Encore, je ne veux pas entrer dans un débat de méchants vs gentils ou de frotter du sel sur vieilles plaies mais juste dire que le débat existe à Montréal en grande partie à cause de son histoire.
  11. Non Frank. Ce qui est désolant c'est la façon dont tous les gens dans le reste du Québec donnent leur opinion et lancent des cailloux sur une ville qu'ils ne connaissent pas vraiment et dans laquelle il ne vivent pas et comprennent encore moins (btw, j'ai habité en région, je sais à quel point on regarde Montréal avec un mélange d'horreur/fascination malsaine) Le fait français doit absolument être protégé à Montréal mais c'est une discussion que l'on doit avoir entre Montréalais. Il manque de leadership la dessus, je le reconnais. En tant que personne parfaitement bilingue, je trouve que la place du français dans nos vie quotidiennes de devraient pas être relégué au deuxième rang mais ce que j'aime moins c'est la façon dont le débat est mené. Je ne supporte absolument pas que l'on nous serre la vis depuis Québec et que les gens des régions viennent ajouter leur grain de sel basés sur ce que des journalistes de TVA ou du JDM ou JDQ leurs racontent pour faire du sensationnalisme,
  12. ConcordiaSalus

    Montréal Avant-Après

    J'en rajoute une couche avec les années de constructions. On voit qu'il y a pas eu grand chose pendant un très long moment.
  13. ConcordiaSalus

    Montréal Avant-Après

    Just for kicks...2009-2017
  14. ConcordiaSalus

    628 Saint-Jacques - 35 étages

    I wish more projects were done by Broccolini. They really seem to care about value-adding their projects. I would pick them over any Mondev, Samcon, DevMcGill, Prevel that have destroyed Montreal's prime real estate with low-cost prefab gray mega block dwarves.
  15. ConcordiaSalus

    Intelligence Artificielle - AI Montréal Plaque Tournante

    It's a genuine fear that other's have warned about. That we not just become an oversized research center but that we actually benefit from the monetization of the technology. Developing techs and then having them be exploited elsewhere or for the profit of foreign companies that have their profit generating activities elsewhere.... well that's definitely not as good as generating our own spinoffs or making sure that the technologies are exploited here.