Megafolie

Membre
  • Compteur de contenus

    1 436
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    20

Megafolie a gagné pour la dernière fois le 14 novembre

Megafolie a eu le contenu le plus aimé !

Réputation sur la communauté

1 619 Excellent

2 abonnés

À propos de Megafolie

Personal Information

  • Biography
    Montréalais d'origine, J'habite maintenant dans la vallée du richelieu mais je travaille toujours au centre-ville. Passionné de technologie, photographie, voyages. Curieux de nature et ouvert sur le monde.
  • Location
    Mont-Saint-Hilaire
  • Intérêts
    Technologie, photographie, voyages, urbanisme, environnement, actualité
  • Occupation
    Technicien-concepteur en ingénierie des télécommunications

Visiteurs récents du profil

1 607 visualisations du profil
  1. Megafolie

    Nouveau Pont Champlain

    Lol!!!! Ok j’avais pas pris mon café, un paragraphe complet m’a échappé.... ouf.... pas fort mon affaire...
  2. Megafolie

    Nouveau Pont Champlain

    Donc la finition du pavage aura lieu par grands froids. Intéressant. Quelqu’un ici s’y connaît et peut nous renseigner sur les techniques utilisées pour y arriver?
  3. Megafolie

    Nouveau Pont Champlain

    Ça doit être frustrant de se faire remercier à ce stade-ci des travaux et de réaliser qu’on va manquer m la livraison. C’est le chantier d’une vie pour bien des travailleurs et ingénieurs...
  4. ...au moins on aurait eu quelque chose! Là on se retrouve avec un terrain vide pour lequel on a littérallement détruit une salle de spectacle. Triste. On pourrait aussi dire la même chose dans 10 ans et se dire qu’on aurait eu une tour de 180m et un musée...
  5. Megafolie

    Nouveau Pont Champlain

    Le Nouveau pont Champlain se mérite la place numéro 1 des projets de ponts en construction les plus significatif pour 2018 Top 10 Bridges Roads & Bridges' Top 10 Bridge awards, created in 2000, recognize the top projects in North America. Each year, nominations are submitted to the R&B editorial staff, which determines the Top 10 list based on project challenges, impact to region and scope of work. Top 10 Bridge 2014 | Top 10 Bridge 2015 | Top 10 Bridge 2016 | Top 10 Bridge 2017 | Top 10 Bridge 2018 No. 1 - New Champlain Bridge This year’s selection for the top bridge project in North America is a multi-faceted, dynamic structure that faced more than its fair share of challenges, in both design and construction, and had the added burden of being not only a crucial thoroughfare to the city of Montreal but a replacement for a historic structure that contributes significantly to the Canadian economy. The New Champlain Bridge spans the St. Lawrence River between Île des Soeurs and the South Shore in Montreal; this 3.4-km structure is the keystone of a larger, 8.4-km corridor reconstruction project, which also includes adjacent highway reconstruction and widening of the federal portion of Autoroute 15 and a new Île des Soeurs bridge. The new bridge is comprised of three independent superstructures supported by common piers—a 2,044-meter west approach, a 762-meter east approach and the 529-meter cable-stayed bridge itself. The asymmetric, cable-stayed bridge features a 155-meter-high concrete tower and stay cables in a harp arrangement, an aesthetic element that designers felt would bolster the bridge’s place amongst the architecture of the cityscape. The three-corridor design of the project includes two three-lane roadways for vehicular traffic, a multi-use path for pedestrians and cyclists as well as a two-lane transit artery that will accomodate a light-rail system. The Government of Canada selected Signature on the Saint Lawrence Construction (a partnership of SNC-Lavalin Major Project Inc., Dragados Canada Inc., Flatiron Constructors Canada Ltd. and EBC Inc.) and TYLI-IBT-SLI Joint Venture (a design joint venture of managing partner T.Y. Lin International Canada Inc., International Bridge Technologies Canada Inc. and SNC-Lavalin Inc.) to design and build the new bridge through a P3 procurement process. No easy feat River work is a persistent and ever-evolving challenge—ask any engineer who has designed or built in a marine environment—and this project was no exception. Given the site’s harsh climates, local geologic conditions, and seismicity, the design team undertook specialized studies on wind, seismicity, scour potential, vessel collision, and ice loading, among others, to provide the basis for the design criteria. “The design ice thickness in the St. Lawrence River at the location of the bridge is about 35.4 in.,” Guy Mailhot, chief engineer for bridge owner Infrastructure Canada, told Roads & Bridges. “The piers under construction also had to resist potentially significant ice forces during construction where piers were partially built (individual pier stems and/or pier legs without the upper pier caps which connect the two legs). Furthermore, the properties of the concrete used for the piers in the ice abrasion zone had to be specially developed to resist abrasion due to ice effects.” Considerations for ice accretion and ice shedding on the bridge stays was an important factor in the design of the bridge. The design-builder developed customized cable sheathing that underwent specialized numerical modeling and testing at the National Research Council of Canada and Force laboratory in Denmark. “While wind tunnel studies of a stay-cable exposed to dry-wind conditions and rain-wind conditions are common practice,” noted Mailhot, “the aerodynamic study of a stay-cable under ice-wind conditions represents a relatively new field of research.” Due to the high number of freeze-thaw cycles, the extensive use of salts in the Montreal area and the 125-year imposed design life for all non-replaceable components, which includes the deck slab, the owner imposed the use of stainless rebar in 100% of the deck slab, eschewing initial cost savings for longer-term sustainability. The overall construction timeline was a tight 42 months, which made for an accelerated schedule. Consequently, precast elements played a major role in project planning and execution. For exmaple, crews were able to erect all 44 segments of the lower tower legs of the main span tower in 36 days using precast elements. “Off-site prefabrication took some pressure off the on-site construction teams,” said Marwan Nader of engineer-of-record T.Y. Lin International, so that crews could focus more directly on other construction components. Heavy gravity-based footing and pier starters for in-water approach spans with units weighing 800 to 900 metric tonnes were prefabricated on-site at a temporary CSA-certified precasting plant installed on an adjacent jetty. The units were then delivered to their final location using a custom-built gantry mounted on a large catamaran barge. This strategy was key to meeting the delivery schedule. Precast concrete segments for the approach piers and the main-span tower were fabricated in a CSA-certified precast plant 100 km from the construction site, and delivered by way of a combination of road, rail and ship/barge. Also, the 9,638 precast deck slabs were prefabricated off-site locally and delivered to the site for installation. “Currently, 440 panels can be installed on the bridge in a single week,” Nader said. Although the St. Lawrence River is very wide, the water depth in certain areas is not very deep, particularly in the summer months. Lifting of heavy prefabricated segments (pier segments, steel pier caps and preassembled steel girders) by cranes mounted on barges required large barges due to the low draft. In certain locations, marine excavation of the river bed was required to move the barges into position. In-water works also needed to be carried out during winter months where issues of extremely cold water and ice movement along the river had to be properly addressed to assure safety for workers at all times. A further challenge was that the new bridge was being built while the existing bridge itself had to undergo extensive work to keep it safely in service until traffic could be redirected to the new infrastructure. “This resulted in a need for close cooperation between authorities, neighboring contractors and construction teams,” Chantale Coté, project director for Infrastructure Canada, told Roads & Bridges, “considering that the new bridge essentially touches the existing bridge at its landing at the east and west abutments.” Traffic was maintained on the existing bridge at its approaches, which required complicated traffic management and added to the challenges that had to be faced. Moreover, a 109-meter-long clear span had to be constructed over a major freeway, which required careful planning and coordination. This project was the first large-scale bridge project in Canada to receive a Platinum Envision award from the Institute for Sustainable Infrastructure. Location: Montreal, Quebec, Canada Owner: Infrastructure Canada Designer: TYLI-IBT-SLI (joint venture) Contractor: Signature on the Saint Lawrence Construction (joint venture) Cost: $2.4 billion Length: 3.4 km Completion Date: June 2019
  6. Megafolie

    1 Square-Phillips - ?? étages

    Ok moi je rêve: Imaginez un projet qui se démarque non seulement par la hauteur maximale permise pour ce lot (totalement inédit pour le secteur actuellement!) PLUS un design qui se démarque des autres tours de même hauteur. Maintenant, Imaginez un peu l'impact visuel pour le quartier et pour le skyline... Elle aurait l'attention! Pas de voisin immédiat pour la cacher! Réveillez-moi quelqu'un.... (ou pas?)
  7. Megafolie

    Ouvrages d'art - Antenne Rive-Sud

    14 novembre
  8. Megafolie

    RL12 (Solar Uniquartier) - 25 étages

    Ça semble être un comportement généralisé chez les promoteurs d'ailleurs.
  9. Parlant de Coveo et de ses intention: Publié le 14 novembre 2018 à 07h41 | Mis à jour à 07h41 Intelligence artificielle: 400 nouveaux emplois seront créés à Montréal Agrandir L'entreprise québécoise Coveo et le studio d'effets visuels américain Pixomondo ont annoncé hier leur intention d'offrir 400 nouveaux emplois à Montréal d'ici trois ans en intelligence artificielle. PHOTO THINKSTOCK VINCENT BROUSSEAU-POULIOT, RICHARD DUFOUR La Presse La réputation enviable de Montréal en intelligence artificielle n'est plus à faire. Une autre preuve : deux entreprises, la québécoise Coveo et le studio d'effets visuels américain Pixomondo, ont annoncé hier leur intention d'y offrir 400 nouveaux emplois en intelligence artificielle. Agrandir Louis Têtu, PDG de l'entreprise Coveo, spécialisée en intelligence artificielle PHOTO EDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, ARCHIVES LA PRESSE Pixomondo, qui a gagné un Oscar en 2012 pour son travail sur le film Hugo du réalisateur Martin Scorsese, veut faire de son nouveau studio montréalais son principal centre de recherche et développement (R et D) - notamment en raison de l'écosystème montréalais en intelligence artificielle. Pixomondo, qui emploie actuellement 700 personnes à travers le monde, compte créer un studio de 180 employés à Montréal d'ici trois ans. Ce studio, qui ouvrira au début de 2019, aura un double mandat : faire des contrats d'effets visuels traditionnels et faire de la R et D en effets visuels. « Ça a plus de sens d'avoir un leader en R et D à Montréal. Avec la demande croissante pour du contenu, la R et D [et l'intelligence artificielle] seront un game changer pour l'industrie des effets visuels. Ce sera un objectif très important pour notre studio de Montréal. Les effets visuels traditionnels coûtent cher en raison des nombreuses heures de travail. Si on peut avoir des outils pour travailler plus rapidement et plus efficacement, on pourra réduire le coût », dit Perry Kain, producteur exécutif du studio de Pixomondo à Los Angeles, en entrevue avec La Presse. Pixomondo, qui a aussi obtenu des mandats sur la série télé Game of Thrones et des films comme The Girl in the Spider's Web (de la série Millenium), estime que son studio de Montréal - le huitième du groupe américain - est appelé à devenir son deuxième studio en importance d'ici trois ans, après celui de Toronto (200 employés). « Nous avions plusieurs options pour établir ce studio, mais nous avons choisi Montréal avant Barcelone en raison de la qualité des travailleurs, des demandes des clients et de l'aide gouvernementale. » - Sara Mustafa, vice-présidente aux opérations globales de Pixomondo Le premier mandat du studio montréalais de Pixomondo sera de réaliser des effets visuels pour Midway, un film de guerre qui a été tourné à Montréal cette année par le réalisateur Roland Emmerich (Independence Day, Godzilla). Comme les autres studios d'effets visuels au Québec, Pixomondo bénéficiera d'un crédit d'impôt provincial de 36 % sur les salaires de ses employés. Pixomondo a aussi obtenu un crédit sans intérêt du gouvernement fédéral allant jusqu'à 750 000 $. Le Québec emploie actuellement un peu plus de 3000 personnes en effets visuels et en animation, et Montréal est l'une des cinq villes au monde les plus importantes dans cette industrie. Pour expliquer la décision de Pixomondo de venir s'établir à Montréal, la mairesse Valérie Plante a souligné « le niveau de vie élevé » et le « dynamisme contagieux » de la métropole, ainsi que son « bassin de talents alimenté par les meilleurs établissements universitaires au monde ». Le gouvernement Trudeau s'est aussi réjoui de l'arrivée de Pixomondo, qui renforcera la réputation de Montréal comme leader « dans les secteurs porteurs des effets visuels et de l'intelligence artificielle », a indiqué David Lametti, député libéral et secrétaire parlementaire au Développement économique. L'industrie des effets visuels et de l'animation connaît une « croissance annuelle de son volume d'affaires estimée à 27 % », indique Hubert Bolduc, PDG de l'organisme Montréal International. 225 NOUVEAUX EMPLOIS CHEZ COVEO De son côté, Coveo, entreprise de Québec spécialisée dans l'intelligence artificielle, a dévoilé hier un projet d'agrandissement de son bureau de la gare Windsor afin d'y accueillir 225 nouveaux employés au cours des 12 prochains mois. Dirigée par l'entrepreneur Louis Têtu, Coveo compte actuellement 75 employés à Montréal et 275 autres à Québec. Coveo a l'intention d'avoir 300 employés à Montréal en 2020. L'entreprise entend ajouter 150 développeurs et scientifiques des données et de l'intelligence artificielle à son équipe de recherche et développement. Des postes en marketing et au service à la clientèle doivent aussi être pourvus. « Bien que nous embauchions 225 nouveaux employés, nous créerons peu de nouveaux emplois dans l'économie locale puisque, depuis 10 ans, nous faisons face à une pénurie de main-d'oeuvre dans le secteur des technologies au Canada », a indiqué Louis Têtu, chef de la direction de Coveo, par voie de communiqué. « Forcément, Coveo devra débaucher des employés. Tout le monde travaille. » - Louis Têtu, PDG de l'entreprise Coveo M. Têtu critique d'ailleurs ouvertement l'aide gouvernementale aux entreprises étrangères. Cela complique selon lui l'acquisition de talents pour les entreprises d'ici. « Pourquoi payer des impôts pour payer un système d'éducation pour nos étudiants afin qu'ils travaillent pour une société étrangère alors qu'on a besoin d'eux ici ? », a-t-il demandé au cours d'un entretien. Coveo, qui offre des solutions en intelligence artificielle à des entreprises clientes, souligne que ses revenus sont en progression de plus de 50% cette année. « L'intelligence artificielle sera la transformation la plus brutale qu'on va connaître, affirme Louis Têtu. Il y aura deux catégories de compagnies dans l'avenir : celles qui adoptent l'intelligence artificielle et les autres qui les concurrenceront. »
  10. Megafolie

    Tour des Canadiens 2 - 51 étages

    14 novembre Ils sont entrain de démanteler la plateforme temporaire au sommet
  11. Megafolie

    Nouveau Pont Champlain

    14 novembre
  12. Megafolie

    1 Square-Phillips - ?? étages

    Hmmm. Je me méfierais du même promoteur qui a dit « Faites un vœux »....
  13. Megafolie

    Nouveau Pont Champlain

    Précision: selon le communiqué officiel, on ne parle pas d'une ouverture quelque part en juin 2019, mais bien que l'ouverture aura lieu au plus tard en juin 2019 et la date officielle sera confirmée dans la nouvelle année. Pas tout-à-fait la même chose. https://www.newswire.ca/fr/news-releases/mise-a-jour-concernant-le-projet-de-corridor-du-nouveau-pont-champlain-698526062.html
  14. Megafolie

    Royalmount "Quinze40"

    Je suis d'accord. Mon propos ne visait par contre pas ce projet en particulier, ni aucun autre projet. Le but de mon propos est simplement de dire que si les TEC étaient plus développés sur lîle (et là je ne parle pas d'ajouter une ligne de REM ou d'allonger une ligne de métro, mais bien d'investir MASSIVEMENT dans un plan d'ensemble - plan inexistant à ce jour), et bien les gens les utiliseraient plus pour leurs déplacements et laisseraient plus souvent leur voiture à la maison....
  15. Megafolie

    Royalmount "Quinze40"

    Ce que ça me dit, c'est qu'il est grand temps de se mettre à la construction de transport collectif digne d'une grande ville. Métro, REM, Tram, name it. Qu'on mette les milliards nécessaires pour desservir toute l'île une fois pour toutes. Et tant pis s'il faut augmenter la dette collective pour ça, je suis prêt à l'accepter. Ce genre de développement et les conséquences sur le réseau routier vient simplement confirmer que le besoin est là. Si le réseau des TEC est là, les gens vont l'utiliser.