Anderson

Membre
  • Compteur de contenus

    1 168
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    3

Anderson a gagné pour la dernière fois le 10 novembre

Anderson a eu le contenu le plus aimé !

Réputation sur la communauté

405 Excellent

1 abonné

À propos de Anderson

  • Rang
    Mtlurb Master

Personal Information

  • Biography
    Résident de Griffintown, j'aime une ville agréable à voir et à y vivre.
  • Location
    Montréal
  • Intérêts
    urbanisme
  • Occupation
    ingénieur

Visiteurs récents du profil

1 393 visualisations du profil
  1. Pas vraiment. C'est plus l'expression d'un malaise que d'une dénonciation. Je constatais le résultats d'une excellente planification urbaine appliquée à un quartier tout neuf, qui rencontrait en presque tous points un modèle de quartier convivial et agréable à vivre. Et ça a été très agréable comme milieu de vie. Mais je sentais une pression invisible, ou imaginée, venant de la rectitude politique et écologique qui m'entourait. Soit "conscious et vert" ou meurt. Donc, ce n'est pas non plus la manque de mixité sociale. D'ailleurs, rectitude oblige, il y avait du logement social dans le quartier.
  2. J’ai oublié de partager mon feeling de vivre à Olympic Village. Une fois installé, j’ai cru vivre un film dystopique, un Pleasantville sans graffitis ou tous les gens sont minces et jeunes (ou viellissent en beauté), mangent du quinoa, font leur yoga du matin au bord de l’eau, portent leur casque de vélo et promènent leur petit chien de race à 2 000 $. Tout y est « conscious »; ce qu’ils mangent, comment ils consomment et recyclent, etc. Et si tu as le malheur, par exemple, de fumer une cigarette, une police sortirais d’un buisson et t’enverrais rejoindre les sans-abris de Downtown Eastside. L’obsession sécuritaire renforce ce sentiment; dans notre building tu ne pouvais pas faire un pas sans avoir à scanner ta clé. Au point où je me suis presque demandé si j’étais assez bon pour cette perfection artificielle. Ok, je pousse un peu. Il faut dire que l’âge récent du quartier ajoute à son côté artificiel. Avec les années, je suis sûr que ce feeling s’estompera, que le quartier vieillera bien et développera une âme. À croire que même si l’urbanisme est correctement pensé et appliqué dans ses moindres détails, la perfection finit par créer un malaise.
  3. En résumé, j'ai bien aimé Olympic Village comme lieu pour passer mes 5 mois à Vancouver. Je pense que le quartier est mieux pensé que Griffintown. Les immeubles, surtout avec les variations de gabarits et les unités qui donnent sur la rue, s'intègrent mieux au quartier. On ne retrouve pas de murs de 15 étages comme le DistrictGriffin sur Peel, ni de rues de services rébarbatives, comme Shannon entre Ottawa et Wellington. L'architecture des immeubles est assez générique mais pas désagréable. Tandis qu'à Griffintown, l'imposition de la brique donne un caractère particulier mais malheureusement, le choix de certaines couleurs (jaune dégueulasse de Devimco) laisse à désirer. La place centrale d'Olympic Village est bien aménagée; c'est une place comme ça qui manque à Griffintown. Cette place est tournée vers le bord de l'eau tandis que les abords du canal Lachine sont plutôt hermétiques. Le bord de l'eau le long de False Creek est franchement réussi et super populaire. La quartier est bien desservi par différents modes de transport. On attend toujours un transport en commun adéquat à Griffintown. L'aménagement des rues est vraiment bien. On verra ce que la Ville nous réserve pour Griffintown. Un dernier mot : mes publications sur Vancouver étaient vraiment orientées sur le développement urbain, ce qui est l'objectif du forum. J'ai reçu très peu de up votes, encore moins de commentaires. Tandis que cette semaine, j'ai publié une seule photo de la TDC2 et j'ai reçu 16 up votes. Ça m'a démontré pas mal quel est le centre d'intérêt d'une grosse partie des forumers: des tours génériques en verre, les plus hautes possibles.
  4. Le bord de l'eau est bien aménagé. Avec une superbe vue sur le centre ville, Science World et les montagnes Les bateaux taxis sont assez fréquent. Les quais sont surtout utilisés par les bateaux taxis et les bateaux à rame (surtout pour les pratiques de bateaux dragons). on a une belle vue du quartier à partir de l'eau ou de l'autre côté de False Creek.
  5. Les édifices ont des gabarits très variables. Autant que possible, les unités au rez-de-chaussée donnent sur la rue, ce qui permet d'éviter les murs aveugles. J'aime particulièrement le coin du café On retrouve quelques oeuvres d'art, et un rappel du passé industriel. L'espace pour l'école a été prévue. Elle est bordée par un parc à chien, un parc pour enfant et une sorte d'étang
  6. Les commerces sont à l'image du quartier: une épicerie avec beaucoup de produits bios, un café et des microbrasseries branchés, un commerce de gelato, un magasin de vin haut de gamme, etc. Ils se retrouvent presque tous autour de la place centrale, où on retrouve des camions de bouffe de rue (2e photo). La place a des espaces pour présenter des spectacles de rue (3e photo). Mais je n'en ai pas vu durant mon séjour.
  7. De retour à Montréal, alors voici mes dernières publications sur Vancouver. Olympic Village est un quartier de requalification d'une zone industrielle construit pratiquement du côté sud de False Creek, face au centre-ville. La reconversion a démarré avec l’érection du village olympique des jeux 2010. On peut le comparer un peu à Griffintown. Principales caractéristiques : -Fonction : principalement résidentielle (12 000 à 16 000 personnes lorsque complété), surtout des condos avec un peu de logement social -Densité : moyenne. La hauteur des édifices, de 4 à 20 étages, augmente en s’éloignant de False Creek et de la place centrale -Transports : grille de rue. Desservi par 2 stations du SkyTrain, soit Main St./Science World (Expo Line) et Olympic Village (Canada Line). Un tramway est prévu et traversera le quartier d’est en ouest sur 1st Avenue. Bordé par la piste cyclable de False Creek; d’autres pistes ou bandes cyclables quadrillent le quartier. Aussi desservi par les bateaux taxis. -Philosophie d’aménagement : quartier LEED platine -Espaces publics : un place occupe le centre du quartier et est bordé de commerces de proximité, cafés et bars. Il compte un centre communautaire avec gym, une garderie, des quais. Une école est prévue. L'aménagement des rues est très conviviale. Même les rues de services sont agréables (1e photo). De façon standard, à partir des immeubles, on a le trottoir, une bande végétalisée, et l'espace de circulation des voitures et vélos. 2e photo: on voit la bande laissée pour faire passer le tramway.
  8. Ok, je comprends Le YUL comme le Children sont sur une ancienne ligne de rivage de la mer de Champlain. À cette endroit, le s'est accumulé en couches épaisses. Effectivement, ça a du sens qu'ils n'aient pas encore frappé le roc.
  9. Petite précision. Un sol se définit par la taille des particules qui le composent. On a, du plus fin au plus grossier, l’argile (<2 microns), le limon (ou silt, entre 2 et 50 microns), le sable (>50 microns) et on peut, si on veux, ajouter des catégories encore plus grossières (gravier, caillou, bloc). Quand tu parles de « sol de nature terreuse », voulais-tu dire qu’ils n’ont pas frappé de roc (le roc n’est pas du sol car ce n’est pas meuble), qui est plus long à excaver, ou bien que le sol était plutôt sablonneux et pas très argileux, car argile veut dire bouette gluante et là aussi, plus long à excaver?
  10. Anderson

    Tour des Canadiens 2 - 51 étages

    7 novembre 2018, presque fini.
  11. Anderson

    Brix (400 Dowd) - 6, 16 étages

    J'y suis passé avant-hier. La brique est brune avec une teinte orangée. C'est très "class" avec la brique noir. C'est probablement que l'écran que tu as ne rend pas bien les couleurs. Vas-y faire un tour Rocco, c'est beau.
  12. Anderson

    750 Peel - 23, 23 étages

    Le marché montréalais et les règles d’urbanisme (que je trouve parfois discutables... bon, autre sujet) font que c’est peine perdue d’esperer und tour unique de 46 étages. Lâchez prise, passez à d’autres choses! Par contre, on pourrait avoir deux tours de 23 étages avec une qualité architecturale hors pair, ce qui est loin d’être le cas ici. Là, je vous trouve tout à fait justifiés de lancer vos tomates à CF. Pis je vais me joindre à vous pour les lancer. J’ai la TDC2 en pleine face à partir de chez moi... quelle déception par rapport à la couronne.
  13. Anderson

    Victoria sur le Parc - 55 étages

    Ben moi j’aime la base. Elle offre une très belle transition, entre le bâti du Vieux, avec ses « colonnes » en pierre et son gabarit similaire, et la tour élancée moderniste de l’immeuble, avec ses angles qui en font le rappel. N’oubliez pas, lorsque l’immeuble sera terminé, c’est pas une maquette qu’on va admirer, mais bien un immeuble réel, qu’on regardera du niveau de la rue (basilaire faisant la continuité, au niveau des matériaux et du volume, avec les immeubles environnants) ou de loin dans le skyline (tour moderniste). C’est comme le REM, attendez un peu que ce soit construit, les sceptiques seront confondus... à moins que leur choix de matériaux soit pourri, ce que je douterais.
  14. Anderson

    Station Bassin Peel - Discussion

    Un « hasard »? Tu navigues comme tu joues à la roulette? Quel risque pour la navigation!
  15. Anderson

    Slim skyscraper à Montréal

    Très bonne idée de mettre dans l’axe de McGill College pour un 200 m, mais je trouve qu’il y gagnerait d’être un tout petit peu plus ‘fat’. Mais malheureusement, je pense que la gare du REM est juste en-dessous.